Douleur aux yeux

La douleur aux yeux peut être décrite comme quelque chose qui bat, une brûlure ou une douleur lancinante à l’intérieur ou à l’extérieur de l’œil.
On peut avoir la sensation d’un corps étranger dans l’œil.

Selon l’endroit où on ressent une gêne, la douleur aux yeux peut être divisée en deux catégories:

  1. Douleur oculaire (qui se produit sur la surface de l’œil);
  2. Douleur orbitale (qui se produit à l’intérieur de l’œil).

La douleur oculaire est assez commune, mais elle est rarement le symptôme d’un problème de santé grave. La douleur à l’intérieur de l’œil peut être le symptôme d’un problème de santé majeur. Il est possible d’avoir mal aux yeux, même quand ils sont fermés.

 

Les causes de la douleur aux yeux

L’inconfort ou la douleur peut être causé par un problème dans l’œil ou dans les structures avoisinantes, parmi lesquelles:

  • Cornée: La membrane transparente dans la partie avant de l’œil où se focalise la lumière entrante;
  • Sclérotique: La partie blanche à l’extérieur de la paroi de l’œil;
  • Conjonctive: Le revêtement très mince de la sclérotique;
  • Iris: partie colorée de l’œil avec la pupille dans le centre;
  • Orbite: cavité osseuse dans laquelle est situé l’œil et les muscles oculaire;
  • Muscles extra-oculaires: les muscles qui tournent de l’œil;
  • Nerfs: Ils transportent les informations visuelles des yeux au cerveau.

 

Douleur oculaire ou superficielle

Irritation des lentilles de contact Les personnes qui portent des lentilles de contact pendant la nuit ou qui ne les désinfectent pas correctement sont plus sensibles à la douleur oculaire causée par une irritation ou une infection.

Ulcère de la cornée (infection) L’ulcère de la cornée (ou kératite ulcéreuse) peut causer des douleurs oculaires graves. Une infection de la cornée survient lorsque les bactéries pénètrent la cornée à travers une fissure. Avec l’utilisation de lentilles de contact jetables usées, il est plus facile de développer des ulcères de la cornée. Les symptômes comprennent: mal aux yeux, rougeurs, larmoiement, sensation de corps étranger, photophobie (hypersensibilité à la lumière) et une vision floue. Un ulcère cornéen peut devenir un problème de santé grave. Certaines bactéries peuvent être extrêmement agressives et la cornée peut se perforer provoquant une endophtalmie ou une infection à l’intérieur de l’œil. La thérapie est basée sur des gouttes oculaires antibiotiques à appliquer fréquemment (parfois chaque 1/2 heure.)

Blépharite La Blépharite est une inflammation ou une infection de la paupière qui provoque une irritation ou une douleur.

Conjonctivite La conjonctivite est l’inflammation de la conjonctive provoquée par des allergies ou des infections (virales ou bactériennes). Les vaisseaux sanguins de la conjonctive deviennent gonflés, et la partie normalement blanche de l’œil devient rouge. D’autres symptômes de la conjonctivite peuvent être des démangeaisons et des pertes.

Corps étrangers S’il reste quelque chose dans l’œil: un peu de saleté, des résidus végétaux ou le fragment d’une lentille de contact. Les corps étrangers sont généralement irritants, il faut rincer les yeux avec de l’eau. S’ils ne sont pas retirés, les corps étrangers peuvent causer des abrasions de la cornée. L’abrasion de la cornée est la cause la plus fréquente de douleur la nuit dans les yeux. Si l’épithélium cornéen ne revient pas comme avant l’accident, il peut y avoir des érosions récurrentes. On ressent aussi une sensation de quelque chose qui gratte lorsqu’on ouvre les paupières le matin.

Orgelet L orgelet est une infection ou une inflammation des bords de la paupière provoquée par des follicules de cils ou de glandes sébacées. Habituellement, un orgelet est une zone très localisée et douloureuse sur la paupière.

 

Douleur orbitale ou interne

Les causes de la douleur orbitale ou profonde sont:

Infection de la cornée (également appelée kératite): la cornée enflammée ou infectée peut être causée par un herpès zoster, pour avoir gardé des lentilles de contact pendant la nuit ou pour un nettoyage inapproprié.

Glaucome La glaucome est une affection oculaire qui habituellement ne provoque pas de symptômes au début. Dans le cas de glaucome à angle aigu, cependant, la pression dans l’œil augmente soudainement. Les symptômes sont des douleurs oculaires graves, des nausées, des vomissements, un mal de tête et une perte de la vision. Ces symptômes représentent une urgence, il faut un traitement immédiat pour prévenir la cécité.

Iritis L’iritis ou uvéite est une inflammation à l’intérieur de l’œil, c’est une maladie rare. Elle peut être due à des traumatismes, des infections ou des maladies auto-immunes. Les symptômes incluent des douleurs, des yeux rouges et souvent une perte de la vision.

Névrite optique La névrite optique est une inflammation du nerf optique (le nerf qui relie l’arrière du bulbe oculaire au cerveau). Les symptômes de la névrite optique comprennent des douleurs aux yeux quand ils bougent ensemble jusqu’à une perte de vision. La cause peut être une maladie auto-immune, une infection virale ou une infection bactérienne.

Sinusite La sinusite est une infection des sinus nasaux et paranasaux qui peut causer une pression derrière les yeux. La sinusite peut provoquer des douleurs dans l’un ou les deux yeux, le nez bouché et une douleur aux templs.

 

Causes de la douleur intermittente aux yeux qui provient de la tête

Si le patient présente une douleur intermittente autour des yeux, mais ceux-ci sont en bonne santé, il est possible que la cause en soit l’une de celles suivantes:

Migraine. L ‘migraine est un trouble qui provoque une douleur oculaire palpitante, une photophobie, des nausées ou des troubles visuels.

Céphalée en grappe. La céphalée en grappe provoque des douleurs oculaires épisodiques qui peuvent durer de 15 minutes à deux heures. Elle est généralement caractérisée par un dysfonctionnement du système nerveux sympathique.

La névralgie du trijumeau. La névralgie du trijumeau est la maladie la plus ennuyeuse, car il provoque des douleurs chroniques avec des élancements lancinants ou des brûlures. La douleur dure quelques minutes ou quelques secondes, elle n’a pas une fréquence précise. La douleur peut être déclenchée par des vibrations ou par le contact, comme se peigner les cheveux, se brosser les dents, se toucher les tempes ou un jet d’air froid. En général, la cause est l’herpès zoster, une infection qui peut provoquer une douleur atroce qui est résistante à la thérapie médicale.

Pression intracrânienne élevée Les maladies qui causent une grande pression intracrânienne et de l douleur oculaire peuvent être:

  • L’anévrisme cérébral,
  • Les tumeurs cérébrales,
  • La thrombose du sinus veineux
  • Les pseudotumeurs cérérales,

La douleur oculaire causée par une hypertension intracrânienne peut être aggravée par la manœuvre de Valsalva

Examen occulaire,lampe à fenteLes maladies vasculaires

Les douleurs aux yeux sont rarement un symptôme d’hémorragie sous-durale, épidurale, sous-arachnoïdienne ou intracérébrale.

Toute maladie de l’artère carotide (par exemple, l’inflammation, l’embolie, la thrombose, la dissection) peut causer des symptômes monoculaire et pourrait pré-annoncer un AVC imminent, même si la douleur oculaire isolé n’est pas le seul symptôme.

Sclérite La sclérite est un trouble relativement rare impliquant une inflammation de la paroi de l’œil (sclère). Elle est souvent liée à des problèmes de santé graves comme les maladies auto-immunes ou les maladies vasculaires (la polyarthrite rhumatoïde, périartérite noueuse, le lupus). La partie blanche de l’œil peut devenir rouge, enflée et douloureuse.

Douleur au cou La douleur cervicale supérieure peut causer des maux de tête qui s’irradient dans le front jusqu’à l’arrière de l’œil, peut causer des vertiges (étourdissements, tête qui tourne), et de la confusion mentale. Entre les deux premières vertèbres du cou (C1 ET C2), il n’y a pas de disques, de ce fait, la douleur ne peut pas être provoquée par une hernie discale. Les causes peuvent être l’arthrose cervicale, un blocage des articulations qui interfère avec les nerfs ou bien les adhérences des tissus conjonctifs.

Thyroïde L ‘Hyperthyroïdie causée par la maladie de Basedow-Graves peut causer des douleurs aux yeux, surtout quand on regarde vers le haut, en plus des symptômes typiques:

  • Yeux gonflés et qui ressortent;
  • Brûlure aux yeux,
  • Rougeur,
  • Sensation de corps étranger,
  • Vision double ou diplopie.

 

Symptômes liés à la douleur aux yeux

  • Conjonctivite – démangeaisons et rougeurs
  • Sensibilité à la lumière (photophobie)
  • Pertes claires ou colorées (pus)
  • Difficulté à ouvrir l’œil après avoir dormi à cause des pertes.
  • Sensation de corps étranger,
  • Nausées ou vomissements
  • Perte de la vision
  • Mal de tête

 

Diagnostic de la douleur aux yeux

Le médecin peut diagnostiquer certaines maladies oculaires courantes telles que la conjonctivite. Pour toute cause potentiellement grave de mal aux yeux, le médecin se réfère à un ophtalmologiste. Les ophtalmologistes disposent de plusieurs outils pour diagnostiquer la douleur aux yeux, tous en général utilisés en clinique: Un examen avec une lampe à fente qui utilise la lumière brillante pour regarder dans les yeux pour voir les structures de l’œil. Dilatation de la pupille avec des gouttes pour permettre au médecin de voir profondément dans l’œil. Un instrument qui mesure la pression (tonométrie) peut détecter Une pression élevée dans l’œil dû à un glaucome.

 

Remèdes maison

Habituellement, les remèdes maison consistent en l’hydratation de l’œil avec de l’eau. Avec l’entrée d’un corps étranger ou chimique dans l’œil, il est important de rincer l’œil avec de l’eau du robinet tiède ou avec un collyre.

Si vous pensez qu’un corps étranger est entré dans l’œil, ne frottez pas les yeux, car cela peut aggraver la situation. Ne pas tenter de retirer un corps étranger de l’œil, il faut se tourner vers les professionnels du secteur médical.

Pour les cas bénins de gêne oculaire, reposer les yeux, prendre un antidouleur en vente libre et éviter la lumière vive.

 

Traitement de la douleur aux yeux

Le traitement varie en fonction de la maladie des yeux.

Conjonctivite: La forme infectieuse est traitée avec des collyres antibiotiques ou une pommade si les symptômes sont graves ou persistent pendant plus de deux semaines. La conjonctivite allergique se traite par des antihistaminiques et des collyres antiallergiques.

Écorchures et ulcérations de la cornée: Pour la douleur, il y a des collyres et des médicaments anti-inflammatoires, mais si on soupçonne une infection, un collyre antibiotique est nécessaire. Le collyre pour dilater l’œil peut être recommandé par le médecin.

Corps étranger dans l’œil: Il existe plusieurs techniques pour éliminer les corps étrangers:

  1. Irrigation avec le lavage des yeux,

  2. Le retirer avec un coton-tige,

  3. Le retirer avec une petite aiguille ou avec un instrument ophtalmologie spécial.

Brûlures chimiques à l’œil et la cornée: les brûlures chimiques à l’œil sont traitées immédiatement avec de grandes quantités d’eau pour laver l’œil, suivie par du collyre anesthésique jusqu’à atteindre des niveaux normaux d’acidité ou de l’alcalinité de l’œil.

Blépharite : le médecin enseigne comment nettoyer les bords de la paupière avec un shampooing doux sur un tissu de flanelle mou deux fois par jour pour enlever l’excès d’huile.

Orgelet ou chalazion: le traitement pour ces formations consiste à placer des compresses chaudes sur les yeux pendant 15-20 minutes, quatre fois par jour. Il est possible d’appliquer une pommade antibiotique. Si le Chalazion ne disparaît pas en trois ou quatre semaines, l’ophtalmologiste peut drainer chirurgicalement.

Glaucome: Le glaucome a de nombreuses options de traitement selon le type, la gravité et la durée de l’attaque. Le glaucome peut être une urgence médicale, avec le risque de dommages permanents à l’œil qui se produisent à certaines heures s’il n’est pas traité. Le traitement commence par des médicaments pour réduire le liquide dans les yeux, comme les bêtabloquants, le collyre, ou les gouttes cortisone pour réduire l’inflammation, ainsi que des gouttes d’un médicament astringent de la pupille. D’autres médicaments peuvent être administrés par voie intraveineuse ou sous la forme de comprimés. Si ces traitements ne parviennent pas à réduire la pression intraoculaire de l’œil, on peut considérer la chirurgie.

Iritis : Cette maladie peut être traitée avec des collyres qui provoquent la dilatation des pupilles avec des collyres stéroïdes topiques. Dans les cas graves d’iritis, le médecin peut vous prescrire des stéroïdes par voie orale.

Névrite optique: La perte progressive de la vision et des douleurs aux yeux pendant le mouvement sont des signes d’une maladie qui doit être diagnostiquée par un ophtalmologue et un neurologue.

Sinusite : Lorsque la sinusite est causée par une infection bactérienne, elle peut être traitée avec des antibiotiques.

Migraine: Les migraines causent des douleurs également dans les yeux, il existe plusieurs médicaments qui peuvent être pris séparément ou en combinaison, par exemple, l’ibuprofène ou le paracétamol.

 

Que se passe-t-il si on ne soigne pas la douleur aux yeux?

Dans la plupart des cas, la douleur oculaire passe seule ou avec des remèdes naturels. Les maladies qui causent des douleurs aux yeux causent rarement des dommages permanents à l’œil, mais cela est possible. Par exemple, la douleur et les symptômes causés par le glaucome sont le signe d’un problème imminent. Si il n’est pas diagnostiqué et traité rapidement, le glaucome peut causer des problèmes de vision et même la cécité totale.