Douleur au nombril

Une douleur persisante au nombril ne doit pas être ignorée si elle est provoquée par des problèmes intestinaux comme une hernie ombilicale.

En général, la douleur s’aggrave au cours d’exercices d’étirement. Pour ne pas solliciter de manière excessive l’estomac et les muscles abdominaux, il faudrait éviter des activités comme :

  • Ramasser des objets au sol,
  • Éternuer de manière violente,
  • Sauter.


Douleur au nombril

Ces activités peuvent aggraver les maux de ventre.

 

Les causes d’une douleur au nombril chez les hommes et les femmes

En plus de la constipation et d’autres troubles tels que le syndrome de l’intestin irritable, voici la liste des maladies qui causent de la gêne dans la zone du nombril.

L’appendicite
L’appendicite est une inflammation soudaine de l’appendice.
Cette masse de tissu peut entraîner des douleurs lorsqu’elle s’enflamme à cause d’une infection.
Généralement, cette maladie affecte les enfants de moins de 12 ans, mais elle peut aussi affecter les adultes.
Lorsque l’appendice se gonfle, la personne souffre de douleur au flanc droit au-dessus de l’aine qui peut s’aggraver avec le temps.
Au début, la douleur apparaît autour de la zone abdominale et puis s’étend au flanc droit, sous le foie.
Dans la première phase, la douleur n’est ressentie qu’à la palpation.
Les autres symptômes de la maladie sont les suivants :

  • Nausées,
  • Perte d’appétit,
  • Fièvre.

L’ulcère
Les ulcères sont des blessures ouvertes qui se développent sur les parois internes de l’intestin.
La douleur affecte la partie près du nombril et, sans aucun traitement, se propage à la région abdominale.
Les ulcères provoquent des hémorragies internes et des maux de ventre.

Les infections urinaires
Les infections urinaires affectent le système urinaire qui se compose des éléments suivants :

  • Les uretères,
  • Les reins,
  • L’urètre,
  • La vessie (au-dessus du pubis).

Une infection provoque un besoin d’uriner souvent et une mauvaise odeur d’urine. La douleur et la sensation de brûlure lors de la miction (en urinant) et après un rapport sont très fortes ; la douleur est légère ou modérée le reste de la journée. Elle peut se propager jusqu’au vagin. Bien que l’infection urinaire puisse affecter n’importe quelle partie du système urinaire, elle affecte souvent la vessie.

La maladie de Crohn
La douleur dans la région ombilicale est fréquente chez les patients atteints de la maladie de Crohn. Cette maladie provoque une inflammation de l’intestin grêle et du gros intestin (colite).
La paroi intestinale apparaît gonflée. Cela provoque un rétrécissement de la lumière de l’intestin qui bloque le flux des aliments à l’intérieur. La maladie de Crohn empêche la digestion et provoque une gêne autour de la zone du nombril, causant ainsi la perte d’appétit et des troubles intestinaux (diarrhée) qui provoquent fatigue et perte de poids.

Les kystes ovariens
Les kystes ovariens peuvent causer des douleurs ombilicales chez les femmes. Le kyste est un sac rempli de liquide corporel. Ces structures sont diagnostiquées comme anormales parce qu’elles ne font pas partie des tissus du corps.

La hernie
La hernie ombilicale se développe à partir d’un affaiblissement des muscles abdominaux qui n’arrivent pas à soutenir les organes internes.
Cela provoque une saillie des tissus intestinaux vers l’extérieur (petite boule) dans les zones musculaires les plus faibles de l’abdomen ainsi que des rougeurs.

L’infection de l’estomac
La gastro-entérite est une maladie virale dans laquelle la muqueuse de l’estomac et de l’intestin s’enflamme. Cela provoque des problèmes de digestion. Le patient vomit après avoir mangé.
Les douleurs les plus courantes de cette maladie sont les suivantes :

  • Gêne autour du nombril,
  • Crampes à l’estomac,
  • Diarrhée.

Les problèmes de vésicule biliaire
Les problèmes de vésicule biliaire (formation de calculs biliaires) provoquent des douleurs dans la région abdominale supérieure droite. La douleur reste délimitée autour de la zone du nombril. Les calculs biliaires sont composés de matériau cristallisé qui se forme progressivement à l’intérieur de la vésicule biliaire.
Lorsque les calculs sortent de la vésicule biliaire, ils restent pris au piège dans les conduits. On ressent alors une douleur soudaine dans la région ombilicale ou dans le haut du dos (dorsalgie) et au niveau des omoplates. La douleur peut être intermittente. Dans la plupart des cas, la douleur est constante pendant une durée qui varie de 1 à 5 heures.
Une gêne constante indique des problèmes de vésicule biliaire, contrairement aux problèmes d’estomac (ulcères).

En plus de douleurs, en cas de cholécystite (infection de la vésicule biliaire), voici les symptômes qui se manifestent :

  • Nausées,
  • Vomissements,
  • Perte d’appétit,
  • Fièvre,
  • Des symptômes tels que l’urine jaune très foncée se manifestent aussi en cas de calculs biliaires.

Le traitement comprend des médicaments. Une cholécystectomie par voie laparoscopique peut se révéler nécessaire.

Certaines personnes souffrent de douleurs au nombril suite à une laparoscopie ; cela peut signifier que l’intervention ne s’est pas bien déroulée ou qu’il existe des problèmes d’adhérence de la cicatrice.

La pancréatite
La pancréatite est une inflammation du pancréas, glande qui produit des enzymes pour favoriser la digestion et l’utilisation de sucre dans les cellules.
Étant donné que l’organe est situé derrière l’estomac, la douleur peut se développer dans la région ombilicale. D’autres symptômes de la pancréatite sont les suivants :

  • Nausées,
  • Vomissements,
  • Indigestion.

Les symptômes se manifestent de façon plus sévère après des repas copieux.

Les entraînements intenses
Après un entraînement intense, on peut ressentir une douleur autour du nombril au toucher et lors de mouvements.
Les muscles abdominaux sont très sollicités lors d’entraînements intenses et prolongés ou au cours d’exercices d’haltérophilie.
Cela peut causer des douleurs à l’abdomen.

L’intoxication alimentaire
L’intoxication alimentaire se manifeste lorsque l’on mange des aliments qui ne sont pas correctement conservés ou préparés dans des conditions peu hygiéniques. La sensation de vomissement et de gêne abdominale survient dans les quelques heures qui suivent le repas.

Le piercing
Il faut beaucoup de temps pour soulager la douleur d’un piercing au nombril, parfois plus d’un an. Il est important de suivre soigneusement les instructions d’hygiène.
Si une infection se développe, elle peut se propager dans la circulation sanguine et devenir dangereuse.
Reconnaître les symptômes d’un piercing infecté est important afin d’effectuer le traitement approprié.

 

La douleur abdominale près du nombril

La douleur au-dessus du nombril peut se manifester de façon continue. Voici les causes les plus fréquentes.

Le météorisme (ballonnement) et l’indigestion
Qu’a-t-on mangé hier ou avant-hier ? S’agit-il d’un aliment auquel on peut être allergique ou que l’on n’a pas digéré ? S’agit-il d’aliments qui proviennent d’un lieu aux normes d’hygiène douteuses ?
Ce sont les questions qu’il faut se poser en cas de douleurs après avoir mangé.
Les aliments qui ne sont pas digérés correctement par l’estomac peuvent provoquer les troubles suivants :

  • Gaz,
  • Acidité,
  • Ventre gonflé,
  • Indigestion.

Un produit antiacide est utile pour ce type de douleur.

L’infection à l’estomac
Certaines bactéries nuisibles sont présentes dans les aliments. Elles peuvent causer des problèmes d’estomac. Ces micro-organismes ne provoquent pas de réponse immunitaire. Ils entraînent une douleur intense dans la région abdominale au-dessus du nombril (en plus de diarrhée ou de constipation).
Si la douleur persiste trop longtemps (plus d’un jour), il est recommandé de consulter son médecin généraliste. Il prescrira des antibiotiques qui permettront de traiter facilement l’infection.

Grossesse,douleur au nombrilLa grossesse
La douleur abdominale pendant la grossesse est courante et ne doit pas être une source d’inquiétude.
Avec l’avancement de la grossesse, l’utérus s’élargit et provoque une pression accrue sur le nombril et des douleurs au ventre.

Il est normal qu’une femme enceinte souffre de douleurs dans le bas-ventre pendant les dernières phases de la grossesse.
On observe des altérations superficielles sur le ventre. Les muscles abdominaux s’allongent et se séparent. Cela est tout à fait normal. La structure concernée est le muscle droit de l’abdomen.
Il se compose de deux faisceaux de muscles parallèles qui proviennent des côtes et qui s’insèrent sur la crête pubienne.
Au cours de la grossesse et de l’accouchement, ils protègent les organes internes.

Pendant les dernières phases du troisième trimestre (huitième et neuvième mois), les faisceaux du muscle droit de l’abdomen se séparent suite à la croissance du bébé dans le ventre. Cela provoque une douleur au ventre.
Les femmes enceintes de 6 mois ressentent une douleur au nombril qui augmente graduellement au cours de la grossesse.

 

La douleur sous le nombril

Une autre région où l’on peut ressentir des douleurs est celle abdominale en dessous du nombril.

Les infections urinaires
La pénétration de bactéries dans l’urètre et la vessie est souvent la cause d’une infection urinaire. Ce type d’infection provoque des douleurs abdominales (sous le nombril) et une sensation de brûlure pendant la miction. D’autres symptômes mineurs comme une légère fièvre et une urine trouble peuvent se manifester.

Les douleurs menstruelles
Les femmes souffrent de fortes crampes menstruelles aussi bien avant que pendant les règles. Avant le cycle, les muscles de la zone abdominale inférieure s’étirent et se contractent rapidement, causant une douleur semblable à des crampes.
Les remèdes pour essayer de soulager la douleur peuvent être les suivants :

  • Des compresses chaudes,
  • Des tisanes,
  • Des promenades.

La hernie abdominale
La hernie abdominale se manifeste lorsqu’une partie d’un organe de l’abdomen dépasse d’une zone de faiblesse du ventre.

Les ulcères peptiques
Des ulcères pourraient se développer suite à ces mauvaises habitudes :

  • Mauvaise alimentation,
  • Tabagisme,
  • Consommation excessive d’alcool,
  • Infection à Helicobacter pylori.

La maladie de la vésicule biliaire
Les maladies ou les infections de la vésicule biliaire peuvent provoquer des douleurs sous le nombril. Ces troubles se manifestent par des occlusions du passage de la bile de la vésicule biliaire.

La constipation chronique
Les mauvaises habitudes alimentaires provoquent souvent l’indigestion et la constipation. La plupart des personnes ont souffert de constipation au moins une fois dans leur vie.
La constipation chronique est un problème grave.

La douleur après le curetage suite à un avortement
En cas d’avortement et de curetage, la femme peut ressentir, au cours des cycles suivants, des douleurs dans le bas-ventre qui irradient jusqu’au nombril.
Ce trouble disparaît spontanément dans le temps.

 

La douleur autour du nombril

Cette dernière section présente les causes de douleurs près du nombril.

Le stress musculaire
Si l’on pratique un sport ou une activité qui implique un stress physique, des douleurs dans la région abdominale pourraient se manifester.
Soulever des objets lourds peut provoquer une inflammation des muscles.
Si l’on ne s’échauffe pas correctement avant une activité physique, l’effort peut causer un travail musculaire excessif et donc une douleur.

L’appendicite
Si l’appendice s’infecte, il provoque des douleurs.

La tumeur
La douleur au nombril peut être causée par le cancer du pancréas ou du côlon.
D’autres symptômes de ces cancers sont :

  • Nausées,
  • Vomissements,
  • Diarrhée,
  • Perte de poids,
  • Perte d’appétit,
  • Sang dans les selles.

 

La douleur derrière le nombril

La douleur derrière le nombril est un symptôme des troubles suivants :

  • Appendicite,
  • Ulcères,
  • Infections de la vésicule biliaire.