Douleur au flanc droit

La douleur dans le flanc droit est l’un des maux les plus observés aux urgences.
Les douleurs abdominales de ce côté sont souvent fortes et peuvent être spontanées, chroniques, sourdes, avec des coups lancinantes, localisées ou diffuse.
Les symptômes associés peuvent être la nausée, vomir, un engourdissement, de la constipation, de la diarrhée, une perte d’appétit , le ventre gonflé, un météorisme et de la fièvre.

Friendly nurse portrait
Il y a de nombreuses structures dans le côté droit d’où la douleur peut provenir.
Les structures internes dans cette zone sont une partie du gros intestin (caecum , appendice, côlon ascendant) , l’intestin grêle, l’ovaire droit, les trompes de Fallope et l’uretère droite.

 

Causes de la douleur dans le flanc droit

Appendicite
La cause la plus commune de douleur dans la partie inférieure droite de l’abdomen est l’appendicite, ou une inflammation de l’appendice.
Cela se produit dans environ 10 % de la population et est plus fréquente entre 10 et 30 ans, même si cela peut survenir à tout âge.
La cause de l’appendicite peut être une infection ou un blocage qui conduit à l’inflammation et au gonflement.
Habituellement, les symptômes commencent comme une mal au ventre autour du nombril ou dans le centre de la partie supérieure de l’abdomen, puis se déplace vers le côté droit en bas.
Cette douleur devient plus nette après plusieurs heures et s’aggrave avec la pression.
Lorsqu’une pression profonde est faite, puis relâchée, on ressent une douleur aiguë par ricochet.
Les symptômes associés sont : fièvre, nausées, vomissements, perte d’appétit, constipation ou diarrhée.
Si on ressent ces symptômes, il faut se rendre immédiatement aux urgences.

Pancréatite
Le pancréas est situé sous le foie et derrière l’estomac, il libère des enzymes qui aident la digestion et produisent également de l’insuline qui est nécessaire pour absorber le glucose dans les cellules et les tissus. Les maladies du pancréas peuvent causer des douleurs dans le quadrant supérieur droit, parmi celles-ci, il y a le cancer du pancréas et la pancréatite.

Hernie abdominale
Les opérations de hernies abdominales sont fréquentes, même si la hernie en elle-même n’est pas douloureuse.
Principalement, cela sert à éviter une situation d’urgence appelée une hernie étranglée. Selon l’emplacement, la hernie peut causer des douleurs abdominales dans le flanc droit.
Avec cela, la douleur augmente constamment, la zone est douloureuse au toucher et cela provoque souvent des nausées et/ou des vomissements.

 

Douleur au foie : position et nature

Le foie est situé dans le quadrant supérieur droit de la cavité abdominale. La douleur au foie se ressent dans la partie supérieure droite de l’abdomen, sous les côtes inférieures.
La nature de la douleur provoquée par les maladies du foie est souvent décrite comme une douleur sourde et gênante. Certaines personnes décrivent la gêne comme de la lourdeur ou des crampes sous la cage thoracique dans la partie supérieure droite de l’abdomen.

Le foie est recouvert d’une épaisse capsule où se trouvent de nombreux récepteurs de la douleur.
La pression contre cette capsule est ressenti comme une douleur au foie et cela peut se produire lorsque le foie est gonflé ou agrandie, lorsqu’il y a une inflammation aiguë de l’organe ou d’éventuelles blessures qui provoquent une augmentation de la pression sur la capsule du foie.

Quelles sont les causes de la douleur au foie ?
Comme déjà mentionné, les maladies du foie sont les causes les plus fréquentes de la douleur au foie. La plupart de ces causes sont graves et dangereuses si elles ne sont pas diagnostiquées et traitées à temps.

Toutes les formes d’hépatite provoquent la jaunisse (itère) et une douleur au foie.
D’autres symptômes sont la perte d’appétit, une perte de poids, de la fièvre et de la fatigue.
La douleur hépatique peut être ressentie également au niveau de l’épaule.
Sans traitement, la maladie peut s’aggraver et peut donner une insuffisance hépatique.

Le cancer du foie
Une autre maladie qui provoque des douleurs au foie est le cancer qui se découvre généralement dans les derniers stades.
Habituellement, la douleur est ressentie dans le quadrant supérieur droit.
D’autres symptômes sont de la raideur et des gonflements abdominaux, de la fatigue, une perte d’appétit et de poids.

Stéatose hépatique
Il s’agit d’une maladie dans laquelle le foie grossit en raison de l’accumulation de graisse.
Cela peut également provoquer un dysfonctionnement hépatique et des douleurs.
D’autres symptômes incluent de la fatigue, une perte d’appétit et une perte de poids.
Que faut-il faire ?
La première chose à faire est de changer son alimentation et de manger des aliments moins gras.

Cirrhose
Les symptômes les plus courants sont des douleurs abdominales, de la raideur, de la fatigue, des nausées, des démangeaisons et une perte d’appétit.
La personne concernée peut également développer une jaunisse et un gonflement de l’abdomen.

Surcharge toxique
Ce pourrait être une cause possible de douleur au foie. D’autres symptômes de la maladie sont des douleurs musculaires et des articulations, de la fatigue constante, une dépression, des réactions allergiques, etc.

D’autres causes de la douleur dans le foie sont :
1. thrombose de la veine hépatique,
2. abcès du foie ,
3. tumeur dans le foie,
4. fibrose du foie,
5. consommation d’alcool ,
6. hypertrophie de la rate

 

calculs biliaires,vésicule biliaire,douleur,flanc,droit
Calculs biliaires

Maladies de la vésicule biliaire
Outre les maladies décrites ci-dessus, les problèmes de vésicule biliaire peuvent provoquer des douleurs dans la partie supérieure droite de l’abdomen. Il est dit que la douleur au foie est beaucoup plus répandue dans la nature que celle causée par les problèmes de vésicule biliaire ou du pancréas.
Les calculs biliaires peuvent être asymptomatiques ou peuvent provoquer des coliques biliaires après les repas.
La douleur est localisée dans la partie supérieure de l’abdomen ou dans le flanc droit.

 

Calculs dans le rein droit
Certaines petites accumulations de cristaux peuvent se former à l’intérieur des reins, en particulier lorsque l’urine est trop concentrée.

Les calculs rénaux peuvent passer le long de l’appareil urinaire, du rein à la vessie.
Le transit peut être très douloureux, même si les calculs ne causent pas de dommages permanents.
Les symptômes sont des douleurs sous les côtes à droite, dans le flanc droit et derrière le dos. La douleur peut irradier vers la région abdominale inférieure droite et dans l’aine.
La douleur peut se produire par vagues et peut varier en intensité. Les symptômes associés sont des douleurs au moment d’uriner, des nausées, des vomissements, de la fièvre accompagnée de frissons et des mictions fréquentes.
L’urine peut devenir rosée, rougeâtre ou brunâtre, elle peut également être trouble et malodorante.
Parfois, la douleur peut être soulagée en buvant beaucoup d’eau et en prenant des analgésiques.
Toutefois, si la douleur est sévère, il peut être alors nécessaire de consulter un médecin pour l’élimination des calculs.

L’infection du rein droit
L’infection de la vessie ou des autres parties du tractus urinaire peut se propager vers les reins, ce qui provoque une inflammation et des douleurs.
Elle est caractérisée par des douleurs abdominales basses, un mal de dos, une douleur au flanc ou à l’aine.
Il y a une envie persistante d’uriner et des mictions peuvent être douloureuses.
On peut voir du pus ou de sang dans les urines. Souvent, il y a également de la fièvre.
L’infection du rein peut donner d’importants dégâts diffus par infection au rein si elle n’est pas traitée.
Le traitement comprend des antibiotiques pour prévenir les complications.

Les kystes ovariens à droite
L’ovaire peut produire des kystes remplis de liquide qui peuvent se développer et causer de l’inconfort. En général, les kystes ovariens sont inoffensifs et peuvent disparaître d’eux-mêmes, mais ils peuvent s’élargir et tourner, produisant une douleur dans le bas de l’abdomen.
Ils peuvent donner des douleurs pelviennes sourdes, persistantes ou intermittentes ou persistantes qui peuvent irradier dans le dos et dans la cuisse. Les douleurs pelviennes peuvent être ressenties vers le début ou la fin d’un cycle menstruel.
Les menstruations peuvent être irrégulières.
La douleur abdominale basse peut également être associée à la sensation de lourdeur ou de ventre gonflé, à des nausées, à des vomissements et à une pression sur la vessie ou du rectum.

Constipation
Une autre cause fréquente de douleurs abdominales en bas à droite (ou à gauche) est causée par la constipation. Cela se produit lorsque l’on est dans l’impossibilité d’aller régulièrement à la selle et les selles deviennent durs parce qu’on va aux toilettes moins de 3 fois par semaine.
La distension de la paroi, le ballonnement et la sensation de pression dans le rectum accompagnent la douleur.
La douleur disparaît généralement lorsque l’on va à la selle et ne s’accompagne pas d’autres symptômes. Elle est souvent soulagée par la modification de l’alimentation ou par la prise de laxatifs.

Lambliase (giardase)
La lambliase est moins fréquente, mais elle est parfois négligée.
Il s’agit d’une infection parasitaire qui attaque l’intestin grêle.
Les crampes peuvent causer des douleurs abdominales légères à modérées sur le côté droit et elle est accompagné de diarrhée et parfois de fatigue.
Se laver les mains de manière adéquate permet d’éviter de nombreux cas d’infection qui touchent principalement les personnes ayant un système immunitaire affaibli.
La lambliase a une fréquence plus élevée chez les enfants qui vont à l’école maternelle et chez les amateurs de sports en plein air exposés à l’eau contaminée.

Colonscope,Stade,cancer du colonCauses moins fréquentes
Il y a des causes plus rares de douleurs au côté droit dans la partie inférieure :

  • Cancer du côlon – il se produit chez les patients âgés et se manifeste comme de la constipation ou un changement dans les habitudes intestinales, des douleurs abdominales chroniques et perte de poids importante.
  • Maladie inflammatoire pelvienne – une infection des organes reproducteurs féminins causées par des bactéries sexuellement transmissibles
    La douleur abdominale est accompagnée par de fortes pertes vaginales nauséabondes, des irrégularités dans le cycle menstruel, de la fièvre, des maux de dos et des douleurs lors des rapports sexuels.
  • Endométriose – Une maladie dans laquelle le tissu de l’utérus se développe en dehors de l’utérus, comme sur l’ovaire droit, les trompes de Fallope ou dans l’intestin, causant de fortes douleurs pendant les règles.
  • Maladie inflammatoire intestinale – une inflammation chronique de la totalité ou d’une partie du tube digestif, parmi lesquelles la rectocolite hémorragique (colite ulcéreuse) et la maladie de Crohn.
    Ces maladies sont douloureuses et très affaiblissantes et se manifestent avec une diarrhée chronique, une perte de poids et parfois, elles peuvent entraîner des complications potentiellement mortelles.

 

La douleur pendant la course

La douleur dans le côté droit peut être causée par le running ou par la marche rapide, généralement, elle est ressentie à gauche au niveau de la rate mais dans certains cas, elle est ressentie également à la hauteur du foie.

 

Douleur dans le flanc droit en respirant

Si on ressent une douleur tout en respirant profondément, la cause peut être une névralgie intercostale. Dans ce cas, le nerf intercostal est enflammé et donne des douleurs le long du parcours de la côte.
Les symptômes peuvent être ressentis pendant la rotation du tronc d’un côté et en se penchant en avant.
Que faut-il faire ?
Après avoir exclu toutes les possibilités de causes organiques de la douleur, le chirurgien orthopédiste peut prescrire des thérapies anti- inflammatoires et des exercices McKenzie.

 

La douleur pendant l’ovulation

La douleur liée à l’ovulation peut se produire dans le côté droit ou gauche de l’abdomen.
Pour ce trouble, i n’y a généralement pas besoin de l’intervention d’un médecin.
Cependant, elle est parfois confondue avec les symptômes de l’appendicite en raison de la localisation de la douleur.
La douleur pendant l’ovulation se produit environ deux semaines avant les prochaines menstruations lorsque l’ovaire libère un œuf.
Cela peut provoquer une douleur sourde similaire à des crampes ou bien une douleur soudaine et aiguë.
Cette douleur n’est généralement pas grave, mais elle peut être accompagnée par des saignements vaginaux.
Elle est habituellement soulagée par des analgésiques ou par des anti- inflammatoires non stéroïdiens et par le repos, mais si elle est accompagnée de fièvre et de nausées, il faut prendre en compte des infections telles que l’appendicite.

 

Femmes et douleurs abdominales du côté droit

Grossesse extra-utérine
Quand un ovule fécondé s’est implanté en dehors de l’utérus, la conséquence est une grossesse extra-utérine L’ovule fécondé peut se produire dans l’ovaire droit, dans la trompe de Fallope ou dans la cavité abdominale en provoquant de fortes douleurs.
Si cela se produit sur le côté droit de l’abdomen, elle peut être confondue avec l’appendicite. Cependant, elle est souvent reconnue car elle est associée à une période de symptômes précoces de grossesse et de saignements vaginaux.
Il faut aller immédiatement aux urgences car une trompe de Fallope peut se briser et provoquer des hémorragies très graves et dangereuses.

Rupture de kystes ovariens : alors que de nombreux kystes ovariens ne sont pas graves, certains grandissent et deviennent assez grands S’ils se brisent, il peut y avoir une infection dangereuse appelée péritonite.
La douleur d’un kyste ovarien intact peut être très intense et dans certains cas l’ablation chirurgicale est nécessaire.
Un médecin des urgences peut découvrir la maladie, même si il faut souvent une consultation gynécologique.

Douleur au flanc droit pendant la grossesse
Au cours de la grossesse, les ligaments qui relient les os s’allongent et deviennent plus souples.
Lorsqu’on effectue des mouvements, ceux-ci peuvent causer une douleur légère sur l’un ou sur les deux côtés du corps.
On peut remarquer que la douleur est plus fréquente sur le côté droit. Cela arrive parce que quand le bébé grandit l’utérus a tendance à s’incliner vers la droite.
Les ligaments s’étirent pour soutenir la croissance de l’utérus.
Essayer de s’asseoir si cela aide ou bien s’allonger sur le côté opposé à la douleur.
Pour soulager les crampes, il faut rester au repos.
On peut prendre un bain chaud ou utiliser les graines cuites sur les zones douloureuses.

Parfois, faire l’amour et atteindre l’orgasme peuvent donner des crampes et un peu de douleur lombaire.
Les relations sexuelles pendant la grossesse peuvent causer des crampes de type contractions, en particulier pendant le troisième trimestre.

On peut soulager les crampes en ayant des relations sexuelles lentement. Un massage délicat du dos après l’orgasme peut être très utile.