Douleur à la cuisse

La douleur à la cuisse est causée par plusieurs facteurs :

  • L’arthrose,
  • Le claquage musculaire,
  • La fracture du fémur,
  • D’autres maladies.

Les probabilités d’avoir des douleurs à la cuisse gauche sont les mêmes que celles à la cuisse droite.

 

 Douleur à la cuisse,genouLa cause du claquage musculaire de la cuisse.

Un claquage du quadriceps peut survenir après une activité physique très intense comme le sprint, le saut ou tirer le ballon.
Les symptômes sont ressentis dans la région frontale de la cuisse.
Les sprinteurs et les sauteurs sont souvent affectés par un claquage de faible intensité.
Le traitement recommandé est la Tecarthérapie, mais il y a certaines contre-indications.

L’ostéomyélite
Cette maladie est provoquée par des infections osseuses ou de la moelle osseuse. Elle survient à cause de micro-organismes qui infectent les os. Le fémur et l’humérus sont très souvent touchés.
Les autres symptômes sont reportés ci-dessous :

  • Fièvre,
  • Gonflement,
  • Chaleur,
  • Rougeur.

L’arthrose
L’arthrite dégénérative est une maladie des os, des articulations, du cartilage articulaire et de l’os sous-chondral (situé sous le cartilage).
Cette maladie provoque :

  • De la rigidité,
  • Un genou gonflé ou un épanchement articulaire dans la hanche (liquide dans l’articulation) ,
  • Des problèmes de circulation sanguine.
    La maladie est causée par :
  • Des facteurs héréditaires,
  • Le diabète,
  • Des lésions,
  • L’obésité,
  • D’autres facteurs.

La sciatalgie
Les symptômes de la sciatalgie comprennent des douleurs à la jambe (cuisse, mollet, cheville et pied), une perte de force et de sensibilité, en plus de fourmillements. Cette maladie est provoquée par une inflammation du nerf sciatique.

Le cancer : le cancer de l’os se forme dans les os du bras, dans le fémur, dans le tibia et dans le bassin.
Il provoque une douleur sourde ainsi qu’un gonflement ou une rougeur de la peau.

 

La douleur dans le haut de la cuisse

Les causes de la douleur dans le haut de la cuisse sont :

La déchirure musculaire à l’aine
La lésion musculaire provoque une douleur dans le haut de la cuisse et à l’aine, par exemple elle peut se produire pendant un coup de pied dans un ballon.
Les muscles abducteurs de la jambe en dehors de la cuisse aident à garder la stabilité de la jambe pendant la marche.
Lorsqu’il y a un déséquilibre du pied, le muscle devient rigide et provoque des douleurs musculaires à l’aine.

La déchirure du quadriceps
Le quadriceps est un groupe de muscles à l’avant de la cuisse. Le quadriceps étend (redresse) le genou.
En cas de déchirure, la rupture des fibres musculaires provoque un hématome, un gonflement et une forte douleur dans le haut de la cuisse.
La cause peut être un coup de pied dans un ballon ou un sprint.
La lésion se produit généralement en haut ou en bas du muscle, près des tendons, elle est rare au milieu de la cuisse.
Dans les deux premiers jours, les symptômes sont ressentis même lorsqu’on marche ou que l’on fait des mouvements simples.
Quand l’inflammation aiguë s’en va (à partir du troisième jour) la douleur est ressentie lorsqu’on fait des activités plus fatiguantes, comme la course ou monter les escaliers.

La lésion au biceps fémoral
L’une des lésions musculaires les plus fréquentes est l’allongement\la déchirure du biceps fémoral. L’individu ressent une douleur à l’arrière de la cuisse.
Le biceps fémoral est une structure musculaire de la jambe qui part de la fesse (ischium) et se termine derrière le genou.
La lésion est causée par un étirement ou un  sprint.
Le biceps fémoral peut être également endommagé pendant la course en pente.
L’allongement musculaire provoque des difficultés pour étendre la jambe.

D’autres causes
En plus des lésions musculaires, les nerfs peuvent être endommagés pour de nombreuses raisons :

  • La méralgie paresthésique est une maladie qui affecte les nerfs. Le ligament inguinal bloque le nerf cutané fémoral latéral. Ce nerf est une structure sensitive qui provoque une douleur brûlante (sensation de brûlure) à l’avant et en haut de la cuisse.
  • Quand une hernie discale comprime la racine du nerf sciatique, elle provoque une douleur. La douleur se diffuse dans la cuisse et la fesse.
  • L’arthrose est une forme d’arthrite causée par la dégénérescence de l’articulation et par le vieillissement. Parmi les symptômes il y a la douleur chronique à la cuisse.

 

La douleur à l’avant de la cuisse

Les causes

Les plaies et le traumatisme
Les lésions cutanées et les contusions de la cuisse provoquent des douleurs.
Une fracture du fémur cause beaucoup de douleur à l’avant de la cuisse.
Un hématome ou des ecchymoses se forment souvent sur la cuisse en raison de traumatismes mineurs, surtout chez les femmes qui ont une plus mauvaise circulation sanguine que les hommes.
Généralement, le sang est absorbé dans de 2 à 3 semaines sans traitement.

La déchirure du muscle quadriceps
La déchirure du muscle quadriceps provoque aussi une douleur soudaine et vive dans la cuisse.
Cela se produit lorsque le muscle se déchire ou se froisse excessivement pendant une activité intense.

L’ostéomyélite
L’ostéomyélite est une infection osseuse causée par des bactéries.

L’ostéosarcome
L’ostéosarcome est un cancer, les cellules cancéreuses proviennent de l’os.

La grossesse
Pendant la grossesse, les changements qui se produisent dans le corps de la future mère provoquent des douleurs très fortes aux cuisses. Le système circulatoire doit travailler plus pendant la grossesse, car le volume sanguin augmente surtout vers la fin.
Des maladies telles que l’œdème et la symphyse pubienne peuvent provoquer des douleurs pendant la grossesse.
La grande taille de l’utérus et une augmentation de poids pendant la grossesse peuvent également provoquer des dommages. L’excès de poids exerce une pression sur les membres inférieurs.

La tendinite du quadriceps
En cas de traumatisme ou de surcharge, une tendinite du muscle quadriceps peut survenir dans le haut du genou.
Les athlètes souffrant de ce trouble sont surtout les cyclistes ayant une selle trop basse.

 

La douleur à l’arrière de la cuisse

La tendinite des ischio-jambiers
Les ischio-jambiers sont les muscles arrière de la cuisse :

  1. biceps fémoral,
  2. semi-tendineux,
  3. semi-membraneux.

Les sprinters et les sauteurs sont plus prédisposés à développer une tendinite.
La tendinite du genou provoque rarement des douleurs dans la fosse poplitée (située dans le dos et le bas de la cuisse).
Il est plus probable de développer une inflammation et un gonflement du kyste de Baker.

La sciatalgie
La sciatalgie (inflammation du nerf sciatique) est une autre cause fréquente de douleur.

Le syndrome du piriforme
Le muscle piriforme se trouve près du nerf sciatique. Il est situé en dessous des muscles fessiers, son origine est sur les vertèbres S2/S3 et il s’insère sur le grand trochanter du fémur.
La surcharge de ce muscle peut provoquer des douleurs.
Étant donné qu’il est proche du nerf sciatique, il peut irriter ou comprimer le nerf.
La douleur musculaire due au syndrome du piriforme peut être ressentie à l’arrière et à l’extérieur de la cuisse gauche jusqu’au genou, elle est très rare sur la cuisse droite.

Le syndrome des loges
Lorsqu’il y a un gonflement des jambes, la pression sur la gaine qui entoure le muscle peut causer une lésion.
Cela peut compresser les nerfs, les vaisseaux sanguins et les muscles.
Le manque d’oxygène provoque la mort des tissus.

La douleur référée
Lorsqu’on ressent une douleur dans des zones éloignées de la lésion, on parle de douleur référée.
La douleur est souvent causée par l’inflammation de muscles, de ligaments ou de tendons de la hanche ou de l’articulation sacro-iliaque, mais on ressent une douleur le long de la cuisse.

La mauvaise circulation sanguine
Les personnes peuvent ressentir une douleur à la cuisse lorsqu’elles sont assises durant une longue période.
La douleur est causée par une mauvaise circulation sanguine.
Les personnes qui ont été opérées doivent rester au lit pour se reposer et pourraient ressentir des douleurs aux cuisses en raison d’une circulation sanguine limitée.
Les personnes souffrant d’insuffisance veineuse, de thrombose veineuse profonde (formation d’un caillot sanguin dans une veine profonde), de problèmes de coagulation sanguine peuvent ressentir une douleur aux cuisses et aux mollets.

La cellulite douloureuse
Les femmes souffrant de cellulite avancée, d’importante rétention d’eau et d’ecchymoses fréquentes peuvent ressentir des douleurs à la cuisse.

 

Hanche,articulation,arthroseLa douleur à l’intérieur de la cuisse
La douleur à l’intérieur de la cuisse peut être provoquée par :

  • L’arthrose de la hanche,
  • La pubalgie,
  • Des douleurs menstruelles (les jours précédants l’arrivée des règles, on ressent des douleurs du bas de l’abdomen jusqu’à l’intérieur de la cuisse).
  • La déchirure ou l’allongement du muscle,
  • La contracture musculaire des adducteurs (généralement après une séance d’entraînement de football).

 

La douleur du côté externe de la cuisse

La douleur du côté latéral ou externe de la cuisse peut être causée par :

  • Le syndrome de la bandelette ilio-tibiale (tendinite),
  • La bursite trochantérienne,
  • La contracture musculaire.

 

La douleur vive à la cuisse

Les causes
L’activité physique intense cause des lésions aux muscles des cuisses. Certaines des causes les plus fréquentes de douleur sont les suivantes :

La méralgie paresthésique
Lorsque le nerf cutané latéral fémoral est comprimé par un ligament de l’aine, la personne ressent une douleur brûlante (une forte sensation de brûlure) en haut et en avant de la cuisse.

La sciatalgie
En cas de protrusion discale ou de hernie discale comprimant le nerf sciatique, la personne ressent une forte douleur aux cuisses.
Les symptômes s’aggravent lorsque le patient se penche en avant et souvent lorsqu’il se lève de son siège.

La lésion musculaire à la cuisse
Les muscles abducteurs contribuent à stabiliser le genou.
Le biceps fémoral est un muscle qui fléchit le genou. Ces muscles se fatiguent lorsqu’il y a un changement de rythme dans la course, comme lors d’un étirement ou d’une accélération.
Le risque de déchirure d’un de ces muscles est élevé.
Les joueurs de football peuvent avoir une lésion musculaire ou une déchirure des muscles adducteurs situés à l’intérieur de la cuisse.

L’arthrite
Avec l’âge, le cartilage qui se trouve dans les articulations dégénère, produisant ainsi l’arthrose.

D’autres facteurs

  • L’ostéomyélite,
  • La hernie,
  • Les calculs rénaux,
  • La prothèse du genou.

 

Les causes de douleur et de fourmillement à la cuisse

Voici quelques causes qui provoquent des douleurs, de l’engourdissement ou du fourmillement à la cuisse :

  • La neuropathie : des troubles métaboliques, des lésions nerveuses, l’exposition aux toxines, le diabète, etc.
  • Les compressions nerveuses,
  • La hernie discale,
  • La méralgie paresthésique,
  • La myosite ossifiante,
  • La thrombose veineuse profonde,
  • La pubalgie,
  • La sciatalgie.

 

Les causes de douleur à la cuisse pendant la marche

  • La déchirure du muscle quadriceps,
  • L’allongement des muscles fléchisseurs ou à l’arrière de la cuisse,
  • L’ostéomyélite,
  • L’arthrose,
  • La méralgie paresthésique.

 

La douleur à la cuisse pendant la nuit

Les causes les plus fréquentes de douleur de la cuisse pendant la nuit sont :

  • La bursite trochantérienne,
  • Les problèmes de circulation sanguine,
  • L’arthrite

 

La douleur à la cuisse chez les enfants

La douleur à la cuisse chez les enfants est provoquée par plusieurs causes : des lésions, des contusions, l’ostéomyélite, l’ostéosarcome.

La maladie de Legg-Calvé-Perthes
Il s’agit d’une maladie rare qui touche les enfants entre 4 et 10 ans.
Elle débute par une douleur dans la région de la hanche, de l’aine et de la cuisse.
Lorsque l’enfant grandit, les symptômes qui se produisent sont une dysmétrie des membres inférieurs et une faible amplitude de mouvement dans l’abduction (bouger la jambe vers l’extérieur).

 

stretching,à l'arrière,cuisse,intérieureQue faut-il faire ? Les remèdes naturels pour la douleur à la cuisse

Voici certains traitements que l’on peut employer à la maison pour soulager la douleur.
Une activité physique légère peut être utile pour récupérer l’intégralité du mouvement et pour éliminer l’acide lactique (courbature).
Il est recommandé de faire du vélo ou du vélo d’appartement puisque cette activité ne surcharge pas les muscles, les tendons et les articulations.
On peut faire des étirements sans trop étirer le muscle.

Garder la cuisse au chaud
Porter des pantalons de laine pendant la nuit contribue à réduire la douleur aux cuisses.
Garder la cuisse enveloppée dans de la flanelle : c’est l’un des remèdes maison les plus efficaces pour soulager la douleur à la cuisse.

L’huile de foie de morue est utile pour soulager les douleurs à la cuisse.
Il est recommandé d’en boire de 2 à 3 gouttes chaque jour avant d’aller se coucher.

La cryothérapie (traitement par le froid) est très utile pour réduire la douleur.
On remplit un petit sac en plastique avec plusieurs cubes de glace et de l’eau froide et ensuite on le place sur la cuisse pendant 20 minutes. Répéter de 2 à 3 fois par jour.

Les massages : pour faire passer les crampes on peut effectuer un massage.
Le massage doit être effectué dans la direction des faisceaux musculaires de la cuisse.
La massothérapie améliore la circulation sanguine locale, réduit la rigidité musculaire et réchauffe les muscles.
Masser les cuisses avec de l’huile d’olive ; on peut ajouter une ou deux gousses d’ail pour obtenir un meilleur résultat.