Couleur des selles

La couleur des selles dépend des pigments biliaires (bilirubine et la biliverdine) contenu dans la bile.
Les selles normales sont de couleur marron, claires ou foncées selon leur composition :

  • Bactéries,
  • Eau,
  • Bile,
  • Bilirubine,
  • Hémoglobine,
  • Substances végétales non digérables comme :
    • La cellulose,
    • Les protéines,
    • Les graisses.

La couleur des selles peut indiquer de graves problèmes. Voici quelques couleurs anormales :

  • Blanc
  • Vert
  • Jaune
  • Noir
  • Gris ou argile (selles acholiques)
  • Rouge
  • Marron-rougeâtre.

La bile est un liquide jaune or composé de nombreuses substances chimiques, dont l’une est la bilirubine.
La bile est produite par la vésicule biliaire, puis transportée dans l’intestin.

L’hémoglobine est une protéine présente dans les globules rouges. Elle sert à transporter l’oxygène.
Lorsque les globules rouges meurent, ils sont décomposés de façon naturelle dans le foie et la rate.
Ce processus libère l’hémoglobine qui était présente dans les globules.

L’hème est produit par la décomposition de l’hémoglobine. Il s’agit du principal composant de la bile : il lui donne sa couleur.
Lorsque la bile passe à travers l’intestin, elle subit d’autres transformations chimiques et change de couleur.

La bilirubine contenue dans la bile est dégradée dans l’intestin en :

  • Urobiline, une substance jaunâtre qui est éliminée dans l’urine,
  • Stercobiline, un composé marron qui est éliminé dans les selles.

La couleur des selles et de l’urine dépend de ces deux substances.
Par exemple, si le temps de parcours à travers l’intestin est rapide, la bile n’a pas le temps de changer de couleur et les selles peuvent être vertes.

La couleur des selles peut changer pour différentes raisons.

  • Une altération de la couleur des selles peut ne pas être importante, notamment si elle ne se manifeste qu’une seule fois.
  • Les changements de couleur des selles qui persistent peuvent indiquer une maladie.

 

Les selles rouges

Les selles de couleur rouge vif indiquent un saignement dans le tractus gastro-intestinal inférieur (anus et rectum) dû à certaines maladies comme les hémorroïdes, la diverticulose ou des maladies plus graves comme le cancer du côlon.
Les selles rouges (ou rougeâtres) peuvent aussi être causées par l’ingestion d’un colorant alimentaire rouge ou d’aliments de couleur rouge comme de la betterave et le jus de tomate.
Il faut toujours les signaler au médecin. Toutefois, ce n’est pas toujours le signe d’une maladie grave.

Les causes des selles rouges

Les symptômes associés

Le traitement
Pour soigner les hémorroïdes et les fissures anales, il faut modifier l’alimentation.

  • Manger plus de fruits, de fuits à coques (sans exagération) et de légumes.
  • Limiter les céréales, elles peuvent être remplacées par des pommes de terre et légumineuses.
  • Éviter les aliments transformés, les aliments frits et la malbouffe.
  • Éviter les aliments épicés et piquants.

Consulter un médecin pour exclure une hémorragie due à un cancer.

 

Les selles rouge foncé ou bordeaux

Si la couleur des selles est rouge foncé, cela indique une hémorragie dans le côlon ou des maladies dans la partie supérieur du tube digestif.

Les causes des selles rouge foncé

Les symptômes des selles rouge foncé

  • Douleurs abdominales ;
  • Vomissements ;
  • Diarrhée ;
  • Faiblesse ;
  • Vertiges.

Le traitement

  • Arrêter de boire de l’alcool ;
  • Éviter les médicaments qui peuvent provoquer des irritations gastriques ;
  • Traiter les infections ou l’infestation parasitaire ;
  • Consulter un médecin pour exclure l’hémorragie du tractus gastro-intestinal supérieur.

 

Les selles vertes

Les selles vertes peuvent se produire si le contenu de l’intestin se déplace trop vite vers le rectum et biliverdine (de couleur verte) contenue dans la bile ne peut donc pas être dégradée pour devenir marron.
Les selles de couleur vert clair sont très fréquentes après avoir mangé des aliments qui contiennent de la chlorophylle ou des colorants verts (comme la salade, la roquette, les blettes, les épinards, etc.).
La coloration vert clair ne signifie pas une maladie.

Les causes des selles vert clair et foncé

Les symptômes associés

Le traitement

Consulter un médecin pour exclure une maladie du foie, de la vésicule biliaire ou du côlon.

 

Les selles jaunes

Les selles jaunes, grasses et ayant une mauvaise odeur peuvent être provoquées par :

  • Une incapacité à digérer les graisses à cause de maladies affectant la muqueuse intestinale, comme la maladie cœliaque ou la mucoviscidove.
  • Des maladies du pancréas qui réduisent la production d’enzymes digestives, comme la pancréatite.
  • Une obstruction du canal pancréatique, par exemple dans le cas du cancer du pancréas.
  • Une réduction de la production de bile, par exemple dans le cas du blocage des voies biliaires ou d’un cancer du foie.
  • Une infection et une intoxication – La giardiase (infection à Giardia lamblia) produit une diarrhée jaune typique.
    En plus de provoquer la diarrhée, les différents types d’infections du tractus gastro-intestinal, virales, bactériennes ou parasitaires, peuvent causer des altérations de la couleur des selles.

Les causes des selles jaunes

  • Malabsorption des graisses ;
  • Infections parasitaires ;
  • Infections virales comme le rotavirus ;
  • Cancer du pancréas ;
  • Maladie de Gilbert ;
  • Syndrome de l’intestin irritable ;
  • Maladie cœliaque ;
  • Consommation excessive d’aliments de couleur jaune.

Les symptômes associés

Le traitement

  • Modifier l’alimentation : consommer plus de fibres et absorber plus de liquides,
  • Consulter un médecin pour exclure les maladies du foie et du pancréas.

 

Les selles blanches ou claires

Les selles blanches ou de couleur argile (marron clair) indiquent le manque ou la réduction des pigments biliaires (bilirubine et de substances dérivées).
La cause des selles blanches ou marron très clair peut être :

  • Production réduite de bilirubine,
  • Obstruction du canal biliaire ou pancréatique, dans lequel la bile passe pour aller du foie à l’intestin.

Les selles blanches peuvent êtreprovoquées par un problème du système biliaire qui se compose :

D’autres causes sont :

  • Le baryum utilisé dans les radiographies peut donner le même aspect.
  • Le mucus dans les selles peut donner un aspect blanchâtre et peut être dû à une inflammation ou à des maladies bénignes comme le syndrome de l’intestin irritable.
  • Les maladies telles que la mononucléose infectieuse, la mucoviscidose et l’anémie à cellules falciformes,
  • Une consommation excessive de riz et de pommes de terre,
  • Des médicaments à base d’hydroxyde d’aluminium.

Les symptômes associés

Le traitement

  • Améliorer l’alimentation ;
  • Dépurer le côlon et le foie.

 

Les selles noires

Les selles noires peuvent être causées par une hémorragie dans le tractus gastro-intestinal supérieur (œsophage, estomac ou intestin grêle). La couleur noire indique la présence de sang digéré (méléna).
Les selles de couleur gris foncé peuvent être provoquées par une présence excessive de fer à cause de l’ingestion de :

  • Compléments alimentaires en fer,
  • Une consommation importante de viande ou de chocolat,
  • Aliments qui contiennent du bismuth.

Les causes des selles noires (ou méléna)

  • Consommation d’aliments de couleur foncée (charbon végétal, réglisse, olives noires) ;
  • Ingestion accrue de fer ;
  • Abus d’alcool ;
  • Ulcères gastriques ou duodénaux ;
  • Saignement de varices œsophagiennes ;
  • Autres types d’hémorragies du tractus gastro-intestinal ;
  • Certains médicaments.

Les symptômes associés

  • Maux de ventre ;
  • Vomissements ;
  • Diarrhée ;
  • Faiblesse ;
  • Vertiges,
  • En cas de méléna : matières fécales ayant une odeur aigre, putride, nauséabonde..

Le traitement

  • Arrêter de boire de l’alcool ;
  • Réduire la prise de fer ;
  • Éviter les médicaments qui peuvent provoquer des irritations gastriques ;
  • Consulter un médecin pour exclure des troubles du tractus gastro-intestinal supérieur.

 

Les selles orange

En général, les selles oranges ne sont pas causés par une maladie, mais par la prise de médicaments ou l’ingestion d’aliments riches en bêta-carotène.

Les causes des selles orange

  • Consommation d’aliments de couleur orange (carotte, mangue, abricot, courge) ;
  • Compléments alimentaires en bêta-carotène ;
  • Médicaments (par exemple la rifampicine).

 

Couleur des selles
Couleur des selles

Quand faut-il s’inquiéter de la couleur des selles ?

Les couleurs suivantes sont inhabituelles. Il faut consulter un médecin immédiatement si la couleur est :

  • Rouge vif ;
  • Rouge foncé ;
  • Goudron noir ;
  • Argile ou blanche – claire.

 

La couleur des selles chez nouveau-nés

La couleur des selles d’un bébé dépend de :

  • L’âge ;
  • Le type d’allaitement : au sein ou au biberon ;
  • S’il a commencé à manger des aliments solides.

Le méconium
Durant les deux premiers jours après la naissance, le bébé doit expulser le méconium. Ce matériel se compose de mucus, de liquide amniotique et de tout ce que l’enfant a avalé alors qu’il était dans l’utérus.

Le méconium est verdâtre-noir et a une consistance collante, semblable au goudron.
Il peut être difficile à nettoyer. Toutefois, son aspect est un signe que les viscères du nouveau-né fonctionnent normalement.

Quel est l’aspect des selles du bébé pendant l’allaitement maternel ?
Le colostrum est le premier lait qui sort du sein et agit comme un laxatif, favorisant l’expulsion du méconium.
Après environ trois jours, la montée de lait se produit et les selles du bébé changent peu à peu.

Au cours des premiers jours, les selles présentent ces caractéristiques :

  • La couleur est claire et peut varier de verdâtre à jaune moutarde ;
  • Ces selles jaunes peuvent avoir une odeur légèrement acide ;
  • Dans certains cas, les selles peuvent contenir des petites boules (de caséine) et, dans d’autres cas, être molles.

Au cours des premières semaines, le bébé peut déféquer pendant ou après chaque repas.
Au cours de la première semaine, il expulse les selles environ quatre fois par jour.
Avec le temps, l’intestin commence à fonctionner régulièrement.

Certains nouveau-nés allaités au sein peuvent déféquer une fois ou deux par jour.
Ce n’est pas un problème si les selles sont molles, abondantes et sont expulsées facilement.

La régularité de la défécation chez l’enfant peut changer :

  • Lorsque l’on introduit des aliments solides,
  • S’il ne se sent pas bien.

Le biberon influence-t-il les selles du bébé ?
Si le nouveau-né est nourri au biberon avec du lait en poudre, les selles peuvent être différentes de celles d’un bébé nourri au sein.
On peut remarquer qu’elles :

  • Sont plus dures et plus difficiles à expulser, alors que chez un bébé allaité au sein, les selles ont la consistance du dentifrice. Cela se produit parce que le lait artificiel ne peut pas être digéré complètement comme le lait maternel.
  • Sont pâles, jaunes ou jaunâtres.
  • Ont une odeur légèrement acide.

Les bébés allaités au biberon sont plus sujets à la constipation que les bébés allaités au sein.

Les effets du lait maternel par rapport à celui artificiel
Le lait maternel s’absorbe presque complètement. Les déchets sont parfois si peu nombreux que le bébé ne défèque pas pendant 2 ou 3 jours.
De nombreux bébés allaités au sein ont des selles jaune moutarde après chaque tétée, au moins pendant une courte période.
Les nouveau-nés buvant du lait artificiel ont tendance à avoir des selles plus foncées.

Les conseils pour les parents

  • Il ne faut pas s’inquiéter des changements de couleur des selles du bébé.
    Chez les enfants sains, les selles changent de couleur lorsque le régime alimentaire est modifié.
  • Lorsque le système digestif mûrit, il se remplit de nouvelles bactéries.
  • Il est rare que les changements de couleur soient le signe d’un problème dans le système digestif.
  • Généralement, les variations de couleur signifient simplement qu’un nombre plus ou moins élevé de pigments jaunes/verts/marron/orange est ingéré.

Quand faut-il s’inquiéter de la couleur des selles chez nouveau-né ?

  • Si la couleur des selles du bébé reste d’un blanc craie, cela peut signifier un manque de bile.
  • Si les selles sont goudronneuses et noires, cela peut indiquer la présence de sang dans le tube digestif. Le sang devient foncé lors de son parcours dans l’intestin (sang digéré).
  • En cas de présence de sang rouge vif dans les selles, cela indique que le saignement est très proche de l’anus ; cela peut arriver chez les enfants comme chez les adultes.
    Les selles rouges peuvent être provoquées par certains médicaments, par les betteraves et les colorants alimentaires.
  • Il ne faut pas s’inquiéter en cas de selles vertes, orange ou jaunes.
    Elles sont normales pendant la croissance et indiquent rarement un problème digestif.

 

Couleur des selles pendant la grossesse

Les causes de l’altération de la couleur des selles pendant la grossesse :

L’alimentation
L’alimentation d’une femme enceinte affecte la couleur des selles.
Les femmes enceintes consomment beaucoup de légumes à feuilles vertes comme les épinards et les brocolis car ils contiennent des nutriments essentiels au développement du fœtus.
La chlorophylle (pigment vert) présente dans ces plantes se mélange avec la matière fécale et provoque des selles vertes.

Les vitamines prénatales
L’ajout de vitamines prénatales à l’alimentation peut causer la défécation de selles vertes ou noires pendant la grossesse.

Les médicaments
Si l’on prend certains médicaments pendant la grossesse, les selles peuvent être vertes.
Par exemple, les femmes enceintes qui souffrent de grippe prennent souvent des antibiotiques pour guérir.
La défécation de selles vertes ou claires peut être causée par la prise de ces antibiotiques.