Cétose ou acétone chez les enfants

Qu’est-ce que l’acétone chez les enfants ?

La crise d’acétone chez les enfants (aussi appelée cétose ou acidocétose) est un trouble qui se produit lorsque les réserves de glucose dans le corps se terminent et que le corps brûle les graisses.

Cétose ou acétone chez les enfants
Cétose ou acétone chez les enfants

L’acétone est produite en petites quantités au cours de processus métaboliques normaux et est éliminée du corps à travers la respiration.
Les tests de toxicité montrent qu’elle peut provoquer sseulement un léger risque de problèmes de reproduction. En effet, dans certaines circonstances, le corps augmente naturellement le taux d’acétone car l’énergie nécessaire est plus élevée, par exemple :

  1. Chez les femmes enceintes ;
  2. Chez les enfants jusqu’à 12 ans environ, mais principalement de 2 à 10 ans.

Le corps produit de l’acétone lorsqu’il décompose les graisses. Donc, il en produit plus lorsque l’on suit un régime alimentaire à faible teneur en glucides.

Formation de l’acétone et des corps cétoniques
Lorsque les réserves de sucre dans le sang sont terminées, le foie produit de l’énergie par oxydation (réaction chimique) des acides gras.
Ce processus produit des corps cétoniques :

  • L’acide acétoacétique,
  • L’acide bêta-hydroxybutyrique,
  • L’acétone.

Les deux premières substances pénètrent dans la circulation sanguine et sont utilisées par les organes pour produire de l’énergie, comme par exemple par :

  • Le cerveau,
  • Le cœur,
  • Les reins,
  • Les muscles.

Le cerveau ne peut utiliser que le glucose et les corps cétoniques comme source d’énergie.
Lorsque les corps cétoniques s’accumulent dans le sang, ils sont éliminés dans l’urine.
L’acétone est éliminée grâce à la respiration et provoque une haleine fruitée.
La cétose se produit lorsque :

  • La production de corps cétoniques est excessive,
  • Le corps n’arrive pas à éliminer ces substances.

 

La cétose chez les enfants diabétiques

Le diabète de type 1 (ou juvénile) affecte les enfants et se caractérise par un trop faible taux d’insuline dans le sang.
Dans ce cas, les cellules doivent employer des graisses stockées pour produire de l’énergie.
La décomposition des graisses entraîne la formation d’une quantité excessive d’acétone, provoquant ainsi la cétose chez les enfants diabétiques.

 

Les causes de la cétose chez les enfants

  • Les maladies métaboliques comme le diabète sucré (de type 1 et 2) peuvent provoquer l’acidocétose.
  • En cas de faim extrême, les stocks de glucides s’épuisent et le corps commence à décomposer les graisses en corps cétoniques.
    Si l’enfant n’a pas envie de manger parce qu’il est malade ou s’il consomme trop de calories parce qu’il a de la fièvre, le corps emploie les graisses pour fabriquer l’énergie nécessaire.

D’autres causes de la cétose sont :

  • La grossesse,
  • Le jeûne,
  • L’alcoolisme,
  • Les maladies du foie,
  • La gastro-entérite avec des vomissements et de la diarrhée,
  • De la fièvre,
  • Des efforts intenses et prolongés,
  • Un empoisenement par l’alcool éthylique ou des salicylates.

Mis à part les maladies, si l’enfant souffre d’acétonémie, cela signifie que son alimentation n’est pas correcte.
Aujourd’hui, on parle de régime cétogène pour indiquer une alimentation hyperprotéique qui permet de perdre du poids rapidement.
Si l’enfant souffre souvent de cétose persistante cela signifie qu’il mange trop de protéines, en particulier un excès de :

  • Viande,
  • Poissons,
  • Œufs,
  • Produits laitiers.

 

Les symptômes de la cétose chez les enfants

La cétose est une maladie fréquente chez les enfants.
Une légère cétose provoque les symptômes suivants :

Les symptômes (rares) d’une cétose sévère peuvent être :

  1. Altération de la conscience,
  2. Étourdissement sévère.

Les signes de l’acidocétose diabétique
Il faut consulter d’urgence un médecin en cas de :

  1. Maux de ventre, y compris sévères ;
  2. Crampes abdominales ;
  3. Mauvaise haleine avec une odeur de fruit, de vin ou d’acétone ;
  4. Fatigue ou léthargie ;
  5. Nausées et vomissements ;
  6. Déshydratation ;
  7. Essoufflement lourd ou respiration rapide ;
  8. Étourdissement, perte de connaissance ;
  9. Coma,
  10. Augmentation de la soif,
  11. Augmentation de la fréquence de la miction (polyurie).

 

Le diagnostic de la cétose

En cas de cétose, se manifeste un symptôme qui aide à élaborer le diagnostic : l’haleine du patient sent les fruits mûrs en raison du grand nombre de corps cétoniques présents dans le sang.
Prise de sang,urines,corps cétoniques
Afin d’effectuer le diagnostic, les médecins recherchent des taux élevés d’acétone et de corps cétoniques dans le sang, puis ils évaluent les symptômes physiques.
Les tests pour diagnostiquer l’acétone sont :

  • L‘analyse d’urine pour rechercher les corps cétoniques (normalement, aucun corps cétonique n’est présent dans l’urine) ;
  • La prise de sang pour vérifier le taux des corps cétoniques dans le sang.

Traitement de la cétose non diabétique

Le traitement de l’acétone chez les enfants est composé de :

  • Hydratation pour récupérer les liquides perdus par les vomissements,
  • Alimentation avec des aliments riches en glucose pour empêcher une production supplémentaire d’acétone.

Il y a des opinions contradictoires sur l’utilisation des antiacides, tel que :

  • Le bicarbonate de soude,
  • L’acide citrique.

 

Le traitement de l’acidocétose diabétiqueDiabète de type I,insuline,pancréas

En cas d’acidocétose diabétique, l’enfant peut être traité aux urgences ou peut être hospitalisé.
Le traitement implique généralement trois opérations :

La réintégration des fluides (réhydratation)
Il faut introduire des fluides dans le corps par voie orale ou intraveineuse jusqu’à ce que le patient soit réhydraté.
Les liquides doivent reconstituer ceux perdus à cause d’une miction excessive. Ils contribuent également à diluer l’excès d’acétone dans le sang.

La réintégration des électrolytes
Les électrolytes sont des minéraux qui portent une charge électrique, tels que :

L’absence d’insuline peut réduire le taux des différents électrolytes dans le sang.
La réintégration des électrolytes par voie intraveineuse permet le bon fonctionnement du cœur, des muscles et des cellules nerveuses.

Le traitement à l’insuline
L’insuline traite la cause de l’acidocétose diabétique.
En même temps que les liquides et les électrolytes, le médecin effectue une injection d’insuline pour augmenter le taux de cette hormone dans le sang.
Si la glycémie est inférieure à 2,40 g/L, il est possible :

  • D’arrêter l’insulinothérapie intraveineuse
  • De reprendre l’insulinothérapie sous-cutanée normale.

Lorsque la composition du sang redevient normale, le médecin doit comprendre ce qui a causé cet épisode d’acidocétose diabétique.
Selon les circonstances, un traitement supplémentaire peut être nécessaire.
Par exemple :

  • En cas de diabète non encore diagnostiqué, le médecin aide à créer le traitement le plus adéquat pour le diabète.
  • Si le médecin soupçonne une infection bactérienne, il peut prescrire des antibiotiques.
  • Si la cause de la cétose est une crise cardiaque, le médecin peut recommander des examens de cardiologie.

 

Les remèdes naturels pour l’acidocétose non diabétique

Si l’enfant souffre de cétose par manque de sucre dans le sang, il doit boire des liquides contenant des sucres simples qui peuvent être assimilés rapidement.
Par exemple, il peut boire un jus de fruit.

 

Combien de temps dure l’acétone chez les enfants ?

Si la production excessive d’acétone n’est pas causée par la maladie, les symptômes passent généralement après 2 ou 3 jours avec une alimentation adéquate.

 

La prévention de la cétose diabétique

En cas de diabète ou d’autres maladies métaboliques, il faut suivre les instructions du médecin concernant :

  • L’alimentation,
  • Les médicaments,
  • L’hygiène de vie.

Si l’on remarque des changements dans les symptômes, il faut consulter immédiatement le médecin pour savoir quel comportement adopter.
Cela permet de garder les sources internes d’acétone sous contrôle.

 

Que peuvent manger les enfants atteints de cétose ?

Les enfants et les nouveau-nés atteints de diabète de type 1 doivent suivre une alimentation adéquate, en limitant les aliments sucrés qui peuvent augmenter la glycémie dans le sang.
Les calories sous forme de glucides doivent représenter environ 40% à 60 %. Il est important de ne pas dépasser ce taux.
Parmi la nourriture permise par le médecin, il y a les aliments complets (pâte, riz ou pain) au lieu des féculents raffinés afin d’éviter les pics de glycémie dans le sang.

Les légumineuses ont un index glycémique plus faible que les céréales. Elles sont plus adaptées aux diabétiques.

L’alimentation et la nutrition pour l’acétone chez les enfants
Pour résoudre le problème de la cétose chez les enfants et chez les adultes, la médecine conventionnelle recommande de suivre une alimentation équilibrée et de réduire la consommation d’aliments gras tels que :

  • Le lait entier,
  • Le beurre, 
  • Le fromage,
  • Les aliment frits,
  • Le chocolat,
  • La charcuterie.

Selon la médecine naturelle de Lezaeta et l’hygiénisme, ce trouble est provoqué par un excès de :

  • Protéines animales (viande, poisson, produits laitiers et œufs),
  • Produits transformés et conservés,
  • Cuisson des aliments.

L’acétone chez les enfants passe donc grâce à une alimentation à base de :

  • Légumes,
  • Fruits de saison,
  • Fruits à coques.