Air dans l’estomac

INDEX

Avoir de l’air dans l’estomac (gaz dans le ventre et dans l’intestin) peut créer une gêne mais la production de gaz est un phénomène physiologique et non pathologique.
Les gaz intestinaux sont un sous-produit de la digestion.

En moyenne, une personne peut produire d’un demi-litre à 2 litres de gaz par jour.

 

Étant donné que le gaz flotte, il crée une pression dans la direction opposée au fluide gastrique.
La plupart de l’air emprisonné dans le corps est expulsé par l’éructation.
Le reste est absorbé par l’intestin grêle et libéré par le rectum.

Différents problèmes se produisent lorsque le gaz n’est pas expulsé du corps correctement ou s’il y a une production excessive et une accumulation de gaz dans les intestins.

Causes de l’air dans l’estomac

L’air dans l’estomac peut être dû à de nombreuses causes.

Ingestion d’air
Dans la plupart des cas, l’éructation est causée par l’air que l’on avale (aérophagie).
Il est possible d’augmenter les probabilités d’avaler de l’air avec les actions suivantes :

  • Fumer ;
  • Mâcher des chewings-gum ;
  • Boire avec une paille ;
  • Boire des boissons gazeuses ;
  • Manger ou boire trop vite ;
  • Porter un dentier.

Autres causes de gaz dans l’estomac et dans l’intestin

  • Aliments non digérés – la digestion lente de l’aliment peut provoquer la production d’hydrogène, de dioxyde de carbone et de méthane qui provoquent la formation de gaz dans l’estomac et dans l’intestin
  • L’intolérance au lactose – Elle est liée à l’absence ou l’insuffisance de l’enzyme lactase qui provoque une mauvaise digestion du lactose (sucre du lait) présent dans le lait et dans certains produits laitiers.
    Le lactose n’est pas digéré et fermenté dans le gros intestin, ce qui provoque des gaz intestinaux.
  • La sensibilité et l’intolérance au gluten est due une mauvaise digestion du gluten contenu dans les céréales (en particulier de blé et de seigle).
    Les problèmes de malabsorption peuvent provoquer la formation d’air dans l’estomac et d’autres symptômes tels que :

    • Ballonnements et douleurs abdominales,
    • Diarrhée,
    • Constipation,
    • Météorisme et flatulences,
    • Nausées,
    • Maux de tête,
    • Douleurs musculaires et articulaires,
    • Fatigue,
    • Anxiété.
  • Indigestion
  • PancréatiteInflammation du pancréas
  • Intoxication alimentaire
  • Syndrome de l’intestin irritable et constipation
  • Anxiété et stress – Qui est stressé et anxieux mange rapidement sans mâcher correctement les aliments
    La conséquence est que l’on avale beaucoup d’air.

Air dans l’estomac chez l’enfant

Tous les enfants produisent du gaz durant la digestion, peu importe que:

  • Ils soient nourris au sein,
  • Ils boivent au biberon.

Même si l’air dans l’estomac est un phénomène physiologique chez les enfants de tout âge, les coliques gazeuses sont plus fréquentes chez les nourrissons et les enfants de moins de quatre mois parce que l’intestin est en train de se développer.
L’intestin doit encore apprendre à décomposer les aliments et à former les sels efficacement.
Les coliques gazeuses se produisent avec :

  • De soudaines crises de pleurs inconsolables (pendant plus de trois heures par jour, au moins trois jours par semaine).
  • Un abdomen gonflé et dur,
  • Une couleur pâle,
  • Des flexions des jambes vers le ventre.

Les causes ne sont pas connues avec certitude, mais les coliques gazeuses peuvent être causées par  :

  • Une allergie au lait de vache qui peut se trouver également dans le lait maternel si la mère consomme des produits laitiers. Dans ce cas, le bébé devrait également avoir des vomissements et la diarrhée.
  • Hypermotilité intestinale,
  • Anxiété et stress dans la famille,
  • Déficit de la microflore intestinale,
  • Métabolisme des glucides.

L’alimentation des enfants doit être composé de :

  • Lait, •
  • Fruits frais en été,
  • Fruits secs en hiver (raisins secs, dattes et figues).

Le lait maternel ne contient pas d’amidon, mais seulement les sucres simples parce que, pendant au moins deux ans, l’enfant n’est pas en mesure de digérer les glucides complexes.
Certains aliments ne peuvent pas être digérés par l’enfant :

  • Les céréales (pâtes, riz, pain, etc.).
  • Les pommes de terre,
  • La viande et d’autres protéines animales.


Causes de l’air dans l’estomac chez les enfants

Si le bébé ne s’attache pas bien au sein ou au biberon, il peut avaler trop d’air pendant les repas.

Allergies et intolérances
Le lait maternel contient des traces des aliments consommés par la mère.
Certains enfants peuvent être intolérants à ces aliments.
Une alimentation maternelle qui comprend des aliments allergènes, par exemple :

  • Le lait et les produits dérivés,
  • Les œufs,
  • Le poisson,
  • Les fruits secs.

peut provoquer les symptômes de la mauvaise digestion et les coliques chez les nourrissons.

Suralimentation
Une indigestion peut causer des problèmes.
Une alimentation trop rapide peut entraîner une surcharge de lactose et une augmentation de la dégradation du lactose qui provoque une augmentation du gaz intestinal.

Nouveaux aliments
Les nouveaux aliments peuvent provoquer l’accumulation d’air dans l’intestin de l’enfant jusqu’à ce qu’il apprenne comment les élaborer.
Un excès d’aliments riches en sucre, comme les jus de fruits, peut causer des selles liquides ou des gaz dans les intestins de l’enfant.

Equilibre des bactéries
La digestion est favorisée par des milliers de milliards de «bonnes» bactéries (probiotiques) qui collaborent avec les enzymes digestives pour décomposer et digérer efficacement les aliments et les nutriments (substances nutritives).
Les altérations de la flore bactérienne intestinale peut provoquer un excès de gaz intestinaux.

 

Air dans l’estomac chez la femme enceinte

La grossesse augmente le niveau de progestérone et d’œstrogène dans le corps.
La progestérone est une hormone qui détend le tractus gastro-intestinal ainsi que d’autres muscles du corps.
L’augmentation de l’élasticité pendant la grossesse est nécessaire pour préparer le bassin à l’expansion qui sert pendant l’accouchement.
Malheureusement, cela provoque :

  • Un ralentissement de la digestion, provoqué par un relâchement des muscles intestinaux,
  • Des  brûlures d’estomac, car cela détend les muscles du sphincter entre l’œsophage et l’estomac. Le contenu acide remonte donc vers la gorge.
  • La formation de gaz dans l’estomac.

Cela se produit surtout si la femme se trouve vers la fin de la grossesse.

Air dans l’estomac pendant le cycle menstruel

L’augmentation de l’hormone progestérone provoque un ralentissement des contractions des muscles lisses du tube digestif.
Les principaux symptômes qui provoquent l’augmentation de la progestérone (et des œstrogènes) sont :

Les symptômes de l’air dans l’estomac

Éructation
L’éructation est le moyen le plus fréquent d’expulser le gaz de l’estomac.
Cela se produit surtout après un repas.
L’ingestion excessive d’air est la cause habituelle des éructations.
Les éructations excessives dues au gaz dans l’estomac peuvent se produire chez les personnes qui boivent de grandes quantités de boissons gazeuses.

Gonflement – Ce symptôme provoque beaucoup d’inconfort.
Le gonflement se produit lorsqu’il y a un excès d’air emprisonné dans l’abdomen.
Le gonflement se produit après un repas copieux.
Les aliments riches en protéines peuvent retarder l’évacuation gastrique, de sorte que l’air s’accumule dans l’estomac, ce qui provoque des ballonnements.

Goût acide – Le rots peut causer un goût acide dans la gorge ou une bouche amère.
Cela se produit lorsque les acides alimentaires de l’estomac remontent le long de l’œsophage dans la bouche. Les personnes atteintes de reflux gastro-oesophagien souffrent souvent d’éructations malodorantes.

Flatulence – La sortie du gaz à travers l’intestin est appelée flatulence.
Le gaz piégé dans les intestins peut provoquer :

  • Des crampes,
  • De la diarrhée,
  • Des ballonnements (gonflements abdominaux).

Le gaz peut être piégé dans l’intestin en raison d’un trouble digestif ou en raison de la consommation de certains aliments.

Nausée – Les patients atteints du syndrome du colon irritable ou d’ulcère peuvent avoir des gaz dans l’estomac qui peut provoquer des nausées. Cette sensation peut continuer pendant un certain temps, jusqu’à ce que le gaz dans l’estomac soit expulsé.

 

Signes et les symptômes de l’air dans l’estomac chez les nourrissons 

L’éructation est un moyen naturel pour expulser le gaz accumulé dans l’estomac et on devrait encourager l’enfant à faire un rot pendant et immédiatement après le repas.
Cependant, si l’enfant a le hoquet ou qu’il fait trop de rots, cela peut indiquer qu’il a avalé trop d’air lors de l’alimentation.
L’air dans l’estomac, parfois, peut être causé par :

  • Type de lait
  • Particules dans le lait maternel
  • Manger exessivement
  • Manger trop vite

Remèdes naturels pour l’air dans l’estomac

Les gaz peuvent être réduits en :

  • Avalant moins d’air,
  • Faisant des changements dans le régime alimentaire,
  • Prenant des tisanes (par exemple au fenouil) ou des remèdes à base de plantes.

Réduire l’ingestion d’air.
Avaler moins d’air peut réduire les gaz dans l’estomac, en particulier pour les personnes qui rotent fréquemment.
Il est conseillé de :

  • Manger plus lentement et mastiquer jusqu’à ce que la nourriture devienne presque liquide,
  • Éviter les chewing-gums et les bonbons durs,
  • Éviter les boissons gazeuses.

Que faut-il manger ? Alimentation et nutrition pour l’air dans l’estomac

Les habitudes alimentaires et l’alimentation peuvent affecter la quantité d’air dans l’estomac.

Combinaisons alimentaires correctes

  • Les aliments riches en protéines ne peuvent pas être consommés en même temps que ceux qui sont riches en glucide.
    Les protéines ont besoin d’un environnement très acide pour la digestion, tandis que les glucides sont digérés dans un environnement légèrement acide.
    Une assiette de riz et de haricots secs ralentit la digestion parce que le corps traite  d’abord un aliment, puis l’autre. Une autre mauvaise combinaison sont les legumes secs avec les produits laitiers.
  • Les fruits doivent être consommés seuls et au moins 30 minutes avant un repas ou un encas parce que le corps les métabolise rapidement. Si une personne mange des fruits à la fin d’un repas, ils restent longtemps dans l’appareil digestif et fermentent.
  • Manger les légumes au début du repas.
  • Il est recommandé de manger un type d’aliment à la fois, de ne pas mélanger les aliments gras (huile) avec des protéines ou des amidons (céréales).

Conseils alimentaires

  • Éviter de boire après les repas, car cela ralentit la digestion. N
  • Ne pas manger avant la fin de la digestion du repas précédent.
  • Manger des aliments à la température ambiante parce que le corps fonctionne correctement à une température de 37 degrés. Les aliments froids provoquent donc une congestion.

 

Les aliments à éviter ou à réduire

Les aliments qui peuvent provoquer la formation d’air pendant la digestion contiennent :

  • Des glucides (sucres lents),
  • Des sucres (en particulier le lactose, le sorbitol, le raffinose et le fructose).

Les aliments qui provoquent de l’air dans l’estomac sont :

  • Les légumes secs (haricots secs, petits pois, soja, etc.) en raison de la teneur en oligosaccharides (stachyose, raffinose, verbascose). Ces substances fermentent dans l’intestin parce que les hommes ne disposent pas de l’enzyme alpha-galactosidase nécessaire à la digestion.
  • Les fruits qui contiennent du sorbitol (comme les pommes, les poires, les pêches, les prunes et la mangue),
  • Les légumes crucifères (comme le chou, les artichauts, les brocolis),
  • L’ail et les oignons,
  • Les aliments à levée rapide, par exemple une pizza,
  • Les topinambours, s’ils sont mangés pour le dîner, peuvent provoquer des douleurs au ventre du matin au soir, le lendemain.
  • Les céréales complètes, sauf le riz,
  • Les laitages – ils contiennent du lactose,
  • Les édulcorants (mannitol, sorbitol et xylitol),
  • Les aliments frits,
  • Les aliments qui absorbent l’air lors de la préparation, comme des smoothies ou la crème glacée.

La quantité de gaz produite par la digestion des aliments varie d’une personne à l’autre.

Bien que la graisse ne provoque pas la production de gaz, limiter les aliments riches en graisses peut aider à réduire le ballonnement et l’inconfort.
Peu de graisse dans l’alimentation aide l’estomac à se vider plus rapidement, permettant au gaz de se déplacer rapidement dans l’intestin grêle.

Pour l’air dans l’estomac la nuit, il faut à manger avant 20 h et éviter les boissons gazeuses pendant le dîner.

 

Compléments alimentaire pour éviter l’air dans l’estomac

Certaines bactéries probiotiques, comme le lactobacillus reuteri, peuvent réduire l’air dans l’intestin.
Les compléments alimentaires probiotiques de L. reuteri sont disponibles pour les enfants.
Le yaourt est une source importante de probiotiques.
Plusieurs études ont montré que l’introduction de probiotiques oraux ou d’aliments probiotiques peuvent aider les adultes et les enfants qui ont de l’air dans l’estomac lorsque celui-ci est administré pendant plusieurs semaines.

Charbon végétal ou activé : il aide à absorber l’excès de gaz intestinaux produit pendant la digestion.
Ce remède peut être utile en cas de :

  • Ballonnements (météorisme) et flatulences,
  • Colite,
  • Diarrhée,
  • Mauvaise digestion,
  • Gastrite.

Une utilisation prolongée du charbon est déconseillée, car il pourrait provoquer de la constipation. De plus, il est préférable de demander conseil au médecin si l’on prend des médicaments car les propriétés absorbantes du charbon peuvent réduire ou éliminer l’effet des médicaments.

Remèdes naturels pour éviter l’air dans l’estomac chez les enfants et les nourrissons

Techniques d’alimentation

  1. Nourrir le bébé en position horizontale.
    Insérer tout le mamelon dans la bouche du bébé.
  2. Provoquer un rot après le repas.
  3. Utilisez le biberon et le lait adaptés si on n’allaite pas.

 

Thérapie physique

Même avec une alimentation parfaite, le bébé peut encore ressentir de l’inconfort à cause de l’air dans l’estomac et peut avoir le hoquet.
L’éructation n’est pas toujours efficace, car le gaz se forme dans l’intestin et dans l’estomac. On peut effectuer les traitements suivants environ 30 minutes après le repas, ou après l’apparition des symptômes.

  • Ventre vers le bas: Tenir le bébé avec son ventre appuyé sur l’avant-bras. La force de gravité applique une légère pression sur le ventre et peut aider à libérer le gaz.
    Un massage doux sur le dos augmente la pression.
  • Bébé en position couchée: Laisser le bébé couché sur le ventre quand il est éveillé. La légère pression due à la gravité peut aider à libérer le gaz piégé.
  • Masser le ventre: Pendant que le nourrisson est couché, masser délicatement du bébé dans le sens horaire et puis tirer les mains vers le haut.
  • Déplacer les jambes de l’enfant: pendant que l’enfant regarde vers le haut, pomper lentement les deux jambes d’avant en arrière comme si il pédalait en vélo.
    Le mouvement circulaire délicat crée un mouvement dans les intestins, ce qui favorise la libération de l’air dans l’estomac.