Symptômes de la tuberculose

La tuberculose (TBC) est une maladie infectieuse grave causée par des mycobactéries appartenant aux complexe Mycobacterium tuberculosis.
La tuberculose pulmonaire est la forme la plus fréquente.

Cette maladie peut causer la mort si elle n’est pas traitée précocement.
Les bactéries qui causent la tuberculose pourraient se propager des poumons à d’autres parties du corps à travers le sang ou le fluide lymphatique.

Tuberculose,infection,poumon Le tabagisme ne cause pas la tuberculose, mais il est un facteur de risque, donc il est conseillé d’arrêter de fumer.
Les zones endémiques sont en Asie, en Amérique du sud (surtout Pérou, Bolivie et Brésil), en Afrique centrale et méridionale.

 

Tuberculose latente et tuberculose active

Les bactéries responsables peuvent être transmises aux autres quand une personne atteinte de tuberculose pulmonaire tousse ou éternue parce que les bactéries circulent dans l’air.
L’inhalation de ces sécrétions respiratoires dans l’air ou l’utilisation d’objets d’un individu infecté peut causer la contagion.
Tous ceux qui ont inhalé les bactéries ne développent pas la tuberculose. En cas d’individu sain, le système immunitaire élimine les bactéries et il empêche la reproduction.
Toutefois, les bactéries peuvent rester dans un état d’inactivité dans le corps.
Le test cutané à la tubercoline ou test de Mantoux montre si une personne a été exposé aux bactéries de la tuberculose.
Si le test est positif et le patient ne montre pas de symptômes, le diagnostic est d’infection de tuberculose latente.
Les personnes qui souffrent de tuberculose latente ne peuvent pas infecter les autres personnes.

 

Causes de la tuberculose active

La cause est l’exposition à la bactérie.
La TBC est contagieuse et elle peut être contractée quand on inhale les bactéries ou si un individu utilise des objets personnels d’une personne infectée.
Tout peut causer la contagion, par exemple :

  1. Vêtements et linge,
  2. Outils,
  3. Nurriture, etc.

Il est important de toujours de laver les outils et de séparer les objets d’un personne infectée.
D’autre part, l’infection de la tuberculose peut se produire à cause de contact avec des personnes infectées par tuberculose active.
Les individus immunodéprimés (par exemple les malades de SIDA) ont plus probabilité de la contracter par rapport aux personnes saines.

 

Tuberculose pulmonaire

La tuberculose pulmonaire naît dans les poumons et elle si propage aux autres parties du corps.
Les symptômes typiques de la tuberculose pulmonaire active sont :

  1. Toux qui dure au moins 3 semaines (avec ou sans sang et mucus)
  2. Inexplicable perte de poids
  3. Fatigue
  4. Fièvre
  5. Sueurs nocturnes
  6. Perte d’appétit

 

Les phases significative de la tuberculose sont :

Tuberculose pulmonaire primaire
Il est le stade initial de la maladie où se produit une réaction inflammatoire sous la plèvre pulmonaire et les ganglions lymphatiques se gonflent.

En cas d’individus sains, le systèmes immunitaire lutte contre les bactéries, en empêchant la progression de la maladie.
Toutefois, le système immunitaire peut ne pas être à même d’éliminer complètement les bactéries.

Tuberculose pulmonaire secondaire (réactivation)
La réactivation d’une précédente infection subclinique pourrait se présenter se le système immunitaire est affaibli.
Généralement, les lobes supérieurs des poumons sont touchés.

Tuberculose pulmonaire progressive
Même si la tuberculose primaire et secondaire peuvent guérir à travers des traitements, les individus immunodéprimés pourraient développer une pneumonie tuberculeuse, une tuberculose miliaire ( tuberculose disséminée) ou une tuberculose cavitaire (formation de cavités à cause de l’érosion des vaisseaux sanguins et bronchiques).

La phtisie est une variante de la tuberculose très grave qui provoque des foyers au poumon droit et gauche.

Pneumonie tuberculeuse
La pneumonie tuberculeuse est une complication de la tuberculose caractérisée par une infection pulmonaire progressive.
Ceux qui ont une système immunitaire faible ou compromis, les enfants et les personnes âgées sont prédisposés à être infectés par cette maladie.
Les symptômes fréquents ont haute température et toux persistante (avec ou sans sang).

Tuberculose miliaire ou disséminée
Le signe caractéristique est l’apparition de granulomes (réaction inflammatoires) très petits dans les poumons.
Parmi les autres symptômes on trouve :

  1. Haute température,
  2. Sueur,
  3. Progressive perte de poids,
  4. Aggravation de l’état de santé.

Tuberculose cavitaire
Les mycobactéries peuvent provoquer des dommages étendus aux lobes supérieurs des poumons (sommet pulmonaire) en formant de grands cavités.
Il est un environnement bien oxygéné pour les bactéries.
L’infection se propage dans l’espace pleural, en augmentant le risque de complications.

Tuberculose extra-pulmonaire
La TBC extra-pulmonaire se produit quand l’infection touche les autres organes, on parle donc de tuberculose :

  1. Osseuse,
  2. Ostéo-articulaire,
  3. Oculaire,
  4. Pleurale,
  5. Ganglionnaire,
  6. Glandulaire,
  7. Méningée,
  8. Gastro-intestinale,
  9. Péritonéale,
  10. Péricardique,
  11. Cutanée,
  12. Hépatique (qui peut causer un abcès tuberculeux au foie),
  13. Génitale,
  14. Rénale ou vésicale.

La TBC extra-pulmonaire est moins contagieuse, sauf que celle laryngée.
Cependant, parfois les personnes atteintes de TBC extra-pulmonaire peuvent avoir aussi la TBC pulmonaire ou laryngée.
Dans ces circonstances, l’infection peut se propager vers les autres à travers le contact de personne à personne.

 

Symptômes de la tuberculose

Quand les système immunitaire d’une personne est affaibli, l’exposition à la TBC provoque l’infection active.
Les bactéries commence à combattre contre le corps et les dommages peuvent être plutôt graves sur la base du niveau du système immunitaire de la personne et de la localisation des bactéries.
L’apparat respiratoire est le lieu où les bactéries se développent plus fréquemment.
La période d’incubation est comprise entre 15 jours et 3 mois environ.
Parmi les symptômes on trouve :

  • Toux persistante avec catarrhe ou sang,
  • Affaiblissement et fatigue,
  • Haute température,
  • Frissons,
  • Sueurs nocturnes,
  • Perte d’appétit,
  • Perte de poids,
  • Douleur à la poitrine,
  • Dyspnée ou essoufflement,
  • Pleurésie (inflammation de la membrane pulmonaire),
  • Ganglions lymphatiques enflés,
  • Douleurs articulaires et enflure.

Les reins infectés peuvent provoquer mal au ventre e/o sang dans les urines.
L’infection dans la colonne vertébrale peut provoquer douleur lombaire ou mal de dos.
Les enfants atteints de VIH peuvent avoir de graves effets secondaires.

Symptômes de la tuberculose

La tuberculose est-elle contagieuse ? Comment elle se propage ?

La transmission de la tuberculose se produit à travers le contact de personne à personne, surtout à travers l’inhalation de sécrétions respiratoires de l’individu infecté.
Une personne atteinte de TBC en phase active peut la diffuser facilement aux autres.
Une ventilation appropriée des environnements est importante parce que la tuberculose se propage dans les espaces fermés et peu ventilés.
Si le patient suit une thérapie et la teneur en germe est baisse, elle ne peut pas infecter les autres.
La diffusion se produit si la TBC est « ouverte », donc si la zone pulmonaire touchée s’étend jusqu’aux bronches et elle arrive à l’extérieur.
Puisque la maladie est fortement contagieuse, une personne saine près d’une personne atteinte de TBC doit faire attention.

Diagnostic et examens

Pendant la visite au patient, le médecin examine les ganglions lymphatiques et ausculte les poumons avec un stéthoscope pour sentir les bruits pulmonaires pendant la respiration.

Test de Mantoux
Pour diagnostiquer la tuberculose l’examen le plus fréquent est le test cutané. On injecte une petite quantité d’une substance appelée tuberculine PPD sous la peau à l’intérieur de l’avant-bras.
Après 48-72 heures, un professionnel de la santé contrôle le bras de patient et cherche l’enflure.
Une tache rouge dure et en relief signifie que probablement le patient souffre de TBC.

Diagnostic de laboratoire
La prise de sang peut servir pour confirmer ou exclure la tuberculose latente ou active.
Ces tests utilisent des technologies sophistiquées pour mesurer la réaction du système immunitaire aux bactéries de la TBC.
Les globules blancs dans le sang sont plus nombreux que d’habitude.
Le test QuantiFERON se fait pour mesurer la concentration d’ IFN-γ dans le sang et il est un test plus précis que le test dans le bras.

Radiographie du thorax
Se le test de Mantoux est positif, le médecin prescrit une radiographie thoracique.
La radio peut montrer des taches blanches dans les poumons.

Test du crachat
Si la radiographie du thorax montre les signes de la tuberculose , le médecin peut prendre un échantillon de l’expectoration (catarrhe) qui se produit quand on tousse.

 

Traitement pour la tuberculose

La plupart des patients atteints de TBC peut guérir. Toutefois, il ne faut pas arrêter la thérapie pharmacologique avant le terme prescrit.
Cela peut laisser une souche résistante aux médicaments contre la TBC qui est extrêmement difficile à soigner.
Les médicaments pour traiter la TBC active sont :

Isoniazide (INH) est l’un des médicaments plus prescrits.
Elle est une médecin bon marché et efficace qui peut soigner la plupart des cas de TBC.
Le traitement préventif avec INH est recommandé aux individus :

  • Proches d’une personne infectée ;
  • Positifs au test de Mantoux et avec une radio thoracique anormale qui indique la TBC latente ;
  • Positifs pendant les dernières deux années au test pour la tuberculine ;
  • Positifs au test de Mantoux et atteints en même temps d’une autre maladie (par exemple SIDA ou diabète) ou qui prennent des médicament à base de cortisone.

Isoniazide et rifampicine (Rifinah) sont les médicaments les plus prescrits, mais à cause de la croissante résistance des bactéries souvent le médecin ajoute la pyrazinamide et le sulfate streptomycine ou éthambutol.
Si le patient ne peut pas prendre la pyrazinamide, il est conseillé une thérapie pendant 9 mois avec isioniazide et rifampicine.

Environ un malade de Tuberculose sur sept a des bactéries résistantes aux médicaments qui avaient soigné la maladie précédemment.
La résistance si produit quand les patients n’arrivent pas à compléter la thérapie pharmacologique qui dure au moins six mois.
Pendant la grossesse, la tuberculose ne provoque pas l’accouchement prématuré ou un avortement spontané, la patiente peut se soigner avec les antibiotiques qui prescrit le médecin.

 

Combien de temps dure-t-elle ? Le pronostic

Les temps de guérison sont d’environ 6 mois avec les thérapies.

Vaccination pour la tuberculose
La vaccination pour la tuberculose utilise un médicament appelé Bacillus de Calmette et Guèrin (BCG).
Malheureusement, elle n’est pas très efficace (80% environ des personne ne s’infecte pas), en effet il est possible de contracter la TBC aussi après la vaccination.
La protection diminue avec le temps.
Les catégories qui devraient se vacciner sont celles plus à risque, en particulier les nouveau-nés, le personnel de santé et les personnes qui travaillent en prison ou on a des malades de tuberculose.