Propriétés de la Mélisse

La Mélisse (ou Mélisse officinalis compositum) est une plante utile en raison de ses propriétés : elle peut en effet réduire le stress et l’anxiété.
Du point de vue théorique, les substances apaisantes devraient également aider le sommeil, surtout si l’insomnie est liée à la nervosité et au stress.

 

À quoi sert-elle ? Les emplois thérapeutiques

La mélisse et l’état d’âme
La prise de supplément de Mélisse favorise le niveau de détente et l’humeur chez plusieurs personnes.


C’est un effet similaire à la lavande, qui a également des propriétés lénitives et antiseptiques.
La mélisse est très utiles en tant qu’apaisant lors elle est prise sous forme d’huile essentielle.

La Mélisse et l’herpès labial
La mélisse est utile dans le traitement de l’herpès labial.
Elle arrive à soulager la rougeur et le gonflement.
L’on peut préparer une infusion avec les feuilles sèches à appliquer parmi des compresses tièdes.
Les scientifiques continuent à en mener des recherches, cependant cette plante a été autant efficace qu’en Allemagne l’on peut trouver un très bon remède pour le traitement de l’herpès contenant la Mélisse.

 

La Mélisse pour l’insomnie

La Mélisse a été employée depuis siècles dans le traitement de l’insomnie. Dans des recherches récentes menées sur des êtres humains, cette plante était toutefois associée avec d’autres plantes utiles pour le sommeil, comme la valériane.
Il n’est pas encore claire si elle est peut être prise seule pour résoudre le trouble de l’insomnie.
Les mécanismes anti-spasme et anxiolytique sont dus à l’action sur le système limbique du cerveau et sur a thyroïde.

 

Comment est-ce que cela s’applique ?

L’emploi interne
La mélisse est employée de façon interne afin de traiter les troubles nerveux, c’est-à-dire afin de soigner l’indigestion due aux troubles nerveux et / ou à l’excitation, en plus de l’hyperthyroïdie, la dépression, l’anxiété, les palpitations et le mal de tête.
Elle est souvent employée dans le traitement de l’insomnie et des troubles nerveux du système digestif aussi bien chez les enfants que chez les adultes.
Les feuilles fraîches de Mélisse sont employée en cuisine pour apporter un goût de citron aux soupes, aux salades, aux sauces, aux vinaigres d’herbes et aux poissons. C’est en outre un ingrédient de certains liqueurs.
Les feuilles sèches peuvent être ajoutées au potpourris et l’on peut également produire des oreillers ou des sachets afin de parfumer les cassetti ou les armadi.

L’emploi externe
La mélisse appliquée de façon externe est utile dans le traitement de l’herpès simplex, de l’herpès labial, des plaies et des piqûres d’insectes. Elle peut également apporter un peu de soulagement en cas de goutte.
L’on peut frotter les feuilles sur la peau afin de créer un repellente naturel contre les moustiques et les moscerini ; l’on peut en outre mettre la plante de mélisse sur le terras de maison car elle tient les insectes loin.

L’aromathérapie et l’huile essentielle
L’huile essentielle de Mélisse est utile dans le traitement de la dépression, elle apaise la tension nerveuse et rétablit la calme.
Elle est douée de très bonnes propriétés antivirales en plus qu’être un remède excellent dans le traitement de l’herpès simplex (herpès labial) et du zona.
Elle aide également à lutter contre la nausée et la gastrite. Elle a des propriétés sédatives, antispasmodiques (elle limite les contractions involontaires des muscles), sédatives, antidépressives, bactéricides et emménagogues (elle stimule le flux de sang dans la région pelvienne et dans l’utérus).

Les effets secondaires et les contrindications

La mélisse n’est pas dangereuse si administrée à court terme chez les adultes.
L’on ne connait pas encore sa sécurité en cas de traitements à long terme (plus de 4 mois).
Des recherches suggèrent que la mélisse ne pourrait pas être dangereuse si administrée en quantités appropriées chez les bébés et les enfants.
Lorsqu’on la prend par voie orale, la mélisse peut provoquer des effets secondaires tels que la nausée, le vomissement, le mal au ventre, les vertiges et l’essoufflement.
Parmi les contrindications il y a l’hypothyroïdie ; les personnes atteintes de glaucome ne peuvent en outre pas prendre l’huile essentielle de mélisse.

Les précautions spécifiques et les avertissements :
La grossesse et l’allaitement : en manque de donnés certains, il vaut mieux de ne pas prendre la mélisse pendant ces périodes de vie.

L’intervention chirurgicale : la mélisse pourrait provoquer une somnolence excessive si associée avec des médicaments que l’on prend pendant et après l’intervention chirurgicale. Il vaut mieux d’arrêter la prise de mélisse au moins 2 semaines avant une intervention chirurgicale programmée.

 

Les interactions

La mélisse peut interagire avec des sédatifs dont elle pourrait augmenter l’effet.
Certains de ces médicaments sont Lorazépam (Tavor), Bromazépam (Lexomil), Diazépam (Valium), Alprazolam (Xanax), Délorazépam, Lormétazépam (Noctamide), Zolpidem (Stilnox) etc. .

 

Le dosage des compléments alimentaires phytothérapiques

Le traitement de la maladie d’Alzheimer de légère à modérée : l’on peut prendre 60 gouttes de teinture mère de Mélisse par jour.
Afin de favoriser le sommeil chez les adultes sains, l’on peut prendre un produit contenant 80 mg d’extrait sec de feuilles de Mélisse et 160 mg d’extrait de valériane 3 fois par jour jusqu’à 30 jours. Ce produit doit être pris une ou deux fois par jour et il aide à favoriser le sommeil chez les enfants.
En cas de mal à l’estomac (dyspepsie), l’on prend des produits contenants la mélisse mélangée avec les feuilles de menthe poivrée, la camomille allemande, le cumin, la réglisse, l’angélique et le carde.
En cas de coliques chez les bébés allaités, l’on recommande un produit contentant 164 mg de fenouil, 97 mg de Mélisse et 178 mg de camomille allemande deux fois par jour pendant une semaine.

L’application sur la peau
En cas d’herpès labial, l’on peut employer la crème ou l’onguent contenant 1% d’extrait soluble de mélisse à appliquer de deux à quatre fois par jour à partir du début des symptômes pendant deux jours environ.

 

Est-ce que vous le savez ?

Grâce à son arôme fragrant, la plante attire les abeilles de miel ; c’est la raison pour laquelle son nom (mélisse) signifie en réalité « abeille » en grecque.
La mélisse est un ingrédient commun ajouté dans les cires pour les mobili.
Lorsque ses feuilles ont une forme similaire à celles de la menthe, l’arôme est similaire à celui du citron.
La plante de Mélisse peut être utile chez ceux qui cherchent un substitut de somnifères ou d’autres médicaments prescrits pour l’anxiété ou pour favoriser le sommeil. Ce complément alimentaire naturel semble ne pas être dangereux chez la plupart des personnes, même s’il est toujours mieux de consulter le médecin de confiance.