Potassium élevé et manque de potassium

Le potassium élevé et manque de potassium peuvent provoquer des problèmes car ce minéral est essentiel pour la vie, ses propriétés sont fondamentales afin de maintenir le cœur, les reins et d’autres organes vitaux sains.

Même si un régime alimentaire approprié garantit la bonne quantité de potassium dont la personne a besoin, les compléments alimentaires peuvent être nécessaires lorsque les patients ne prennent pas assez de potassium dans l’alimentation ou lorsqu’ils en éliminent trop en raison de maladies ou de médicaments.

Les valeurs ou niveaux normaux de potassium lors de la prise de sang doivent être situés entre 3.5 et 5.2 milliéquivalents par litre (mEq/l).
Ce donné peut subir des variations s’il est analysé par différents laboratoires, cependant dans les compte-rendus médicaux l’on doit tenir en compte de la valeur minimale et maximale.

Les symptômes du manque de potassium

Les crampes aux jambes sont l’un des premiers signes du manque de potassium.
L’on trouve ensuite :
– La faiblesse musculaire
– L’hypotension artérielle
– La somnolence
– Les paresthésies (fourmillements)
– La soif et / ou la miction excessive
– L’arythmie et / ou les palpitations
– La confusion

Un forte manque de potassium provoqué par une perte excessive de liquides peut entraîner une urgence médicale. Si des symptômes graves se produisent, des traitements médicaux urgents peuvent être nécessaires.

Les causes du taux bas de potassium

De nombreux facteurs peuvent contribuer dans le manque de potassium, tels que :

– L’alimentation insuffisante
– Les troubles de malabsorption
– Les problèmes rénaux
– Les médicaments comme les diurétiques, les laxatifs, les produits base de cortisone etc. .
– Les troubles alimentaires
– Le vomissement et la diarrhée
– Le diabète
– La maladie de Cushing
– Les troubles de cœur
– Le jeûne
-L’anémie
– La rectocolite hémorragique (colite ulcéreuse)
– La consommation excessive d’alcool

Le manque de potassium et en magnésium

Un très bas taux de potassium et de magnésium est relativement rare chez les personnes qui suivent un régime alimentaire équilibré. Les carences légères ou momentanées en ce minéral sont par contre plus communes.
Le manque de potassium et en magnésium peut provoquer différents symptômes tels que : la faiblesse, la céphalée, l’insomnie, la fatigue, l’état d’agitation, le gonflement des jambes et des pieds. Lorsque l’on transpire beaucoup en été, il peut falloir de prendre un complément de ces minéraux.

À quoi sert-il un complément de potassium ?

L’hypertension
L’hypertension ou tension artérielle élevée est la troisième maladie en ce qui concerne la mortalité.
Chez les personnes atteintes d’hypertension, une intégration de potassium de 2400 à 4800 mg par jour détermine une baisse de tension artérielle. En cas d’hypertension artérielle, il est important de consulter le médecin de confiance avant de prendre des compléments alimentaire de potassium. Un niveau élevé de potassium dans le sang peut entraîner une maladie appelée hyperkaliémie, ce qui peut provoquer les crises cardiaques ou la mort.

La prévention de l’accident vasculaire cérébral
Une intégration de potassium peut aider à prévenir les accidents vasculaires cérébraux.
Lors du vieillissement, le taux de potassium diminue et cette carence peuvent entraîner des problèmes de santé tels que l’accident vasculaire cérébral. C’est pour cette raison qu’une personne âgée devrait consulter le médecin de confiance en ce qui concerne les avantages d’une intégration de potassium.
Les recherches démontrent qu’en plus de l’intégration de potassium, de nombreuses personnes tireraient avantage de la diminution d’apport en sodium. Le rapport idéal entre le sodium et le potassium est de 1 à 1. Afin d’atteindre cet équilibre, la plupart de personnes devraient réduire l’apport en sodium.
Le médecin peut recommander un complément de potassium suite à une maladie ou en cas soit de malnutrition grave soit de diarrhée. D’autres circonstances qui peuvent provoquer la déplétion potassique incluent les brûlures, d’autres lésions de tissus du corps ou la fièvre qui dure longtemps.

Les médicaments
Si l’on prend les stéroïdes, les laxatifs ou les diurétiques, il pourrait falloir de compenser la perte de potassium. Ces médicaments accélèrent la perte de potassium et peuvent entraîner une carence en ce minéral. Les signes du manque de potassium comprennent les spasmes musculaires ou la faiblesse, l’impassibilité, la tachycardie et, rarement, l’insuffisance cardiaque. Si on prend l’un de ces médicaments, il vaut mieux de demander au médecin de confiance d’effectuer une prise de sang afin de déterminer les niveaux de potassium dans le sang.

La fatigue musculaire
Une intégration de potassium peut être utile en tant que récupération après les entraînements les plus lourds qui comportent des graves pertes de liquides parmi la transpiration.

Certaines causes de taux élevé de potassium sont :

• Une alimentation trop riche ou trop de compléments alimentaires ;
• Les infections ;
• Le diabète ;
• L’insuffisance rénale ;
• Il peut être un effet secondaire de la chimiothérapie ;
• La prise de pénicilline.

Le corps règle l’excès de potassium parmi l’expulsion dans les urines, cependant dans les cas sus indiqués cela peut ne pas suffire.

 

Où se trouve-t-il le potassium ?

Potassium élevé et manque de potassiumLe potassium est un sel minéral présent presque dans tous les aliments et dans l’eau, notamment :

– Les bananes
– L’avocat
– Les fruits secs tels que les amandes et les arachides
– Les agrumes
– Les légumes à feuilles vertes
– Le lait
– Les pommes de terre

( Il vaut mieux de considérer que certains types de cuisson, tels que celle à l’eau, peuvent détruire le potassium dans certains aliments).

Il est certain qu’un régime alimentaire riche en potassium fournit des avantages cardiovasculaires (notamment dans le contrôle de la tension artérielle et dans la prévention de l’accident vasculaire cérébral).
Ce n’est par contre pas le cas de compléments alimentaires, ceux qui peuvent parfois être dangereux chez certaines personnes.

Les aliments en haut teneur de potassium – les fruits et les légumes, en plus des haricots, des produits laitiers, du poisson et des noix – contiennent plusieurs substances nutritives et d’autres components qui garantissent des avantages pour la santé.
Ces aliments ont en outre un faible teneur en sodium, ce qui est un facteur important pour le contrôle de la tension artérielle.
Il est donc difficile de quantifier exactement les avantages qui viennent du potassium-même.
Les niveaux de potassium dans le sang sont étroitement réglés par le corps et principalement par les reins. Lorsque les reins ne fonctionnent pas de façon correcte, le potassium peut atteindre des niveaux élevés et provoquer des troubles du rythme cardiaque.
C’est pour cela que la Food and Drug Administration (FDA, « Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux » ) a limité la vente des compléments alimentaires (tels que les multivitamines) à 100 mg, juste 2% de ceux recommandés, 4700 mg par jour.
Les comprimés en potassium à libération progressive (600 ou 750 mg) disponibles seulement avec ordonnance sont principalement indiqués chez les personnes qui prennent des médicaments réduisant le niveau de potassium dans le corps, tels que certains diurétiques.

Quel est le dosage approprié de potassium ?

La juste quantité de potassium à prendre par jour est :

Chez les enfants
De 0 à 6 mois : 400 mg par jour
De 7 à 12 mois : 700 mg par jour
De 1 à 3 ans : 3000 mg par jour
De 4 à 8 ans : 3800 mg par jour
De 9 à 13 ans : 4500 mg par jour

Chez les adultes
Jusqu’à 18 ans : 4700 mg par jour
Chez les femmes enceintes : 4700 mg par jour
Chez les femmes qui allaitent : 5100 mg par jour

Il vaut toujours mieux de prendre les compléments de potassium avec un verre d’eau ou un jus de fruits.
Il n’y a pas de quantité maximale de potassium à prendre, n’étant ainsi exactement pas claire combien de potassium l’on peut prendre sans excéder.
Des dosage excessifs de potassium peuvent toutefois être mortels.

Y a-t-il des contre-indications ou des complications ?

Les symptômes d’hyperkaliémie (les niveaux élevés de potassium dans le sang) comprennent :
La faiblesse musculaire, l’engourdissement et les fourmillements, les problèmes de respiration, l’insuffisance cardiaque et la mort. Même les personnes ayant un bon fonctionnement des reins peuvent avoir une accumulation de potassium si elles prennent trop de compléments alimentaires.
Ceux qui prennent des diurétiques qui préservent le potassium (par exemple l’amiloride et la spironolactone) peuvent avoir des niveaux élevés et dangereux de potassium s’ils prennent également les compléments.
Les médicaments qui règlent la tension artérielle, tels que les inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC) comme le lisinopril, l’énalapril et le captopril peuvent provoquer le même problème. Ceux qui souffrent d’insuffisance rénale, de diabète ou de maladie d’Addison devraient être les seuls à prendre les compléments de potassium, toujours sous contrôle médical.
D’autres effets secondaires des compléments de potassium peuvent inclure l’intestin irritable, la nausée, le vomissement, la douleur abdominale, le météorisme et la diarrhée.

Le potassium et les AINS
Le corps a besoin de potassium afin de fonctionner correctement. Ce minéral a un rôle clé dans le développement des cellules, dans les contractions des muscles, dans la santé du cœur et dans la digestion.

L’hyperkaliémie se produit lorsqu’il y a un niveau excessif de potassium dans le sang. Ce trouble affecte plus les personnes de plus de 60 ans car les reins sont moins efficaces.
Les AINS peuvent entraîner l’hyperkaliémie et ce trouble peut s’aggraver à cause des compléments de potassium. Si les reins fonctionnent comme d’habitude, l’hyperkaliémie peut facilement être traitée en réduisant la consommation alimentaire de potassium et en éliminant l’emploi des ains.
Les complications dues à l’emploi conjoint d’ains et de compléments de potassium sont plus probables en cas de maladies préexistantes telles que les maladies de cœur ou les troubles des reins.

L’hypothyroïdie et les compléments de potassium

L’iodure de potassium
La thyroïde a besoin d’iode afin de produire les hormones. L’iodure de potassium est un type de médicament qui aide à traiter l’hyperthyroïdie, c’est-à-dire une maladie qui prévoit la surproduction d’hormones thyroïdiennes. Ce type d’iode aide également à protéger la glande thyroïde des radiations en cas d’exposition à substances radioactives.

L’hypothyroïdie
Une quantité insuffisante d’hormones thyroïdiennes peut provoquer le ralentissement de plusieurs fonctions du corps. L’hypothyroïdie entraîne de nombreux symptômes tels que la douleur articulaire et musculaire, l’amincissement des cheveux, la dépression, les problèmes de fertilité, l’intolérance au froid, le surpoids, la fatigue et la diminution de la transpiration.
En prenant l’iodure de potassium afin de traiter l’hyperthyroïdie l’on peut provoquer l’hypothyroïdie, même si rien ne prouve que la prise de compléments de potassium peut entraîner cet effet.

Les précautions
Il vaut mieux de consulter le médecin lorsque les symptômes d’hypothyroïdie surviennent, surtout si l’on prend l’iodure de potassium afin de traiter l’hyperthyroïdie ou si ce médicaments a été pris afin de protéger la thyroïde de contaminants radioactifs. Les compléments de potassium ne sont pas un traitement standard de l’hypothyroïdie. Même s’il est improbable que ces compléments puissent endommager la glande thyroïde, trop de potassium peut provoquer la faiblesse musculaire et un battement de cœur irrégulier.

Les compléments de potassium à base de plantes

Le pissenlit
Le pissenlit, ou Dent-de-lion, pousse naturellement dans plusieurs régions du monde et il est cultivé en France, en Allemagne et en Chine.
S’il est ajouté dans des salades ou s’il est cuit-vapeur, il a un goût légèrement amer. Une portion de 4 onces de feuilles de pissenlit hachées contient une quantité impressionnante de potassium : 397 mg. Il offre également les protéines, le fer, les fibres, la choline et des grandes quantités de vitamine A.
Les feuilles et les racines ont été vénérées depuis l’antiquité en tant que puissant remède naturel pour les problèmes de vésicule biliaire, de digestion et de foie.

Le Pourpier (Portulaca oleracea)
Le pourpier est un remède contre l’inflammation, l’hypertension artérielle et l’arthrite dans le Mexique, la Russie et l’Amérique centrale. Il s’agit d’une autre plante sauvage trouvée aux États-Unis qui contient de grandes quantités de potassium, de magnésium et de bêta-carotène. Inclure cette plante dans les daubes, dans la salade de pommes de terre ou dans les omelettes assure le bon apport de potassium.

Les orties
Une seule tasse d’orties cuites contient presque 300 mg de potassium, en plus du fer, des vitamines A et K et plus de 1000 mg de bêta-carotène. Cette plante vivace est considérée une mauvaise herbe par beaucoup de personnes.
Les feuilles émettent une substance chimique qui brûle au toucher.
Les orties vertes sont optimales si jeunes et tendres.
Elles peuvent être ajoutées aux soupes ou peuvent remplacer les blettes ou d’autres légumes à feuilles vertes.