Mélatonine pour dormir et insomnie

La mélatonine est produite par la glande pinéale ou épiphyse.

On peut la prendre sous forme de médicament produit synthétiquement en laboratoire. Toutefois, beaucoup d’aliments contiennent une petite quantité de cette substance.
Les compléments alimentaires de mélatonine sont disponibles dans les pharmacies sous forme de comprimés sublinguaux, de comprimés à avaler ou de gouttes.
Le comprimé sublingual (orodispersible) est absorbé plus rapidement.

La mélatonine est utilisée pour ajuster l’horloge biologique du corps.
On peut la prendre contre le décalage horaire (gène du fuseau horaire pour les personnes qui voyagent beaucoup à l’étranger), pour régler le cycle veille-sommeil chez les personnes qui effectuent des travaux particuliers (trouble du travail par roulement) ou pour aider les personnes aveugles à établir le cycle jour-nuit.
Les compléments alimentaires de mélatonine sont également utilisés contre l’incapacité de s’endormir et de rester endormi (insomnie) :

-syndrome de retard de phase du sommeil ;
-insomnie liée à l’hyperactivité avec le déficit de l’attention ;
insomnie provoquée par certains médicaments pour régler la tension artérielle appelés bêta-bloquants ;
-troubles du sommeil chez les enfants présentant des troubles du développement tels que l’autisme, la paralysie cérébrale et le retard mental.

Les compléments alimentaires de mélatonine sont utiles après avoir cessé de prendre des sédatifs tels que les benzodiazépines et pour réduire les effets secondaires qui se produisent lorsque l’on arrête de fumer.
Certaines personnes utilisent la mélatonine contre la maladie d’Alzheimer, la dépression, le syndrome de fatigue chronique, la fibromyalgie, la migraine, les maux de tête, le syndrome du côlon irritable, l’ostéoporose, l’épilepsie, la ménopause et en tant que produit anti-âge.
La mélatonine est également utilisée contre certains effets secondaires du traitement contre le cancer (la chimiothérapie), comme la perte de poids, la douleur neuropathique, la faiblesse et la thrombopénie.
Elle est également utilisée pour calmer les personnes avant l’administration de l’anesthésie lors d’interventions chirurgicales.

L’application de produits contenant de la mélatonine sur la peau est parfois utile pour la protection contre les coups de soleil.

 

Quelles sont les indications et les avantages des compléments alimentaires de mélatonine ?

Les compléments alimentaires de mélatonine sont utilisés pour traiter les troubles du sommeil (insomnie). Des études scientifiques sont en train de souligner d’autres utilisations possibles de la mélatonine :

-traitement du trouble affectif saisonnier (TAS)
-régulation du sommeil chez les personnes qui travaillent de nuit ou qui font les 3-8
-traitement des troubles du sommeil après une intervention chirurgicale
-remède pour le mal de tête chronique
-ralentir la propagation du cancer (la méthode « di Bella » comprend la mélatonine combinée)
-augmentation des défenses immunitaires
-ralentir le processus de vieillissement.

Ces dernières utilisations doivent encore être étudiées en profondeur.
La mélatonine aide à réduire les symptômes chez les personnes qui arrêtent de fumer. Une dose orale unique de 0,3 mg de mélatonine prise 3 à 5 heures après l’arrêt du tabac semble réduire l’anxiété, l’agitation, l’irritabilité et la dépression pendant les 10 heures suivantes.
Des études menées montrent que la mélatonine prise la nuit avant de se coucher peut prévenir la migraine ou en réduire la durée.
Certaines recherches montrent que la production de mélatonine pourrait être altérée chez les personnes souffrant de maux de tête.

 

Comment fonctionne la mélatonine ?

La fonction principale de la mélatonine dans l’organisme est de réguler le cycle jour-nuit ou le cycle veille-sommeil. Le manque de lumière entraîne une surproduction de mélatonine, qui signale au corps de se préparer au sommeil.
La lumière, au contraire, en réduit la production et permet au corps de rester éveillé. Certaines personnes qui souffrent de troubles du sommeil ont de faibles niveaux de mélatonine et l’on pense qu’un complément alimentaire peut les aider à s’endormir.

 

Foire aux questions

Est-ce que la mélatonine est l’hormone du sommeil ?
La plupart des gens pensent que la mélatonine est un puissant somnifère naturel. En fait, elle n’entraîne pas le sommeil et n’est généralement efficace que dans des applications à court terme.
La mélatonine aide notre corps à dormir la nuit et à définir correctement la transition entre l’été et l’hiver lorsque les jours sont plus courts.

Est-ce que l’on peut prendre de la mélatonine pendant la journée ?
Si la mélatonine est utilisée pendant la journée, elle peut provoquer des effets indésirables. Elle pourrait, en effet, provoquer des troubles du sommeil puisque la prise de mélatonine exogène entre en conflit avec l’horloge biologique.

La mélatonine est un complément alimentaire naturel, est-ce qu’elle peut avoir des effets indésirables ?
Un dosage erroné de mélatonine ou une prise aux mauvais moments de la journée peuvent entraîner des risques graves pour la santé.

Si elle est prise pendant la journée, elle peut également provoquer la dépression.
Pendant la grossesse, il est interdit de prendre la mélatonine car elle peut traverser le placenta et entrer dans la circulation fœtale.
On ne peut pas la prendre même pendant l’allaitement, parce qu’elle est transmise au bébé à travers le lait maternel.

Est-ce que l’on a besoin de mélatonine pour s’endormir ?
Dans la plupart des cas, l’insomnie n’est pas provoquée par un manque de mélatonine et la prise de compléments alimentaires peut masquer les causes réelles du problème.

Est-ce que l’on a besoin de continuer à prendre la mélatonine ?
Les experts recommandent de prendre de la mélatonine pendant deux semaines consécutives maximum.

Est-ce que le dosage est important ?
On la trouve généralement sur le marché sous forme de comprimés de 3 ou 5 mg de mélatonine pure ou en gouttes. De nouvelles études montrent que les hommes adultes n’ont besoin que de 150 µg, tandis que le dosage pour les femmes est de 100 µg (un microgramme est 1/1000 d’un milligramme). L’intégration de la mélatonine est donc en moyenne de 20 à 50 fois plus haute que le besoin réel.
Les personnes qui prennent des comprimés de mélatonine peuvent le couper en morceaux (seulement s’ils ne sont pas à libération contrôlée ni modifiée).
Il existe des médicaments à effet prolongé qui libèrent lentement la mélatonine, à certains moments, par exemple le Circadin.

La mélatonine est-elle importante ?
La mélatonine est une hormone essentielle : elle guide le cœur et les organes vitaux pendant la nuit. Elle agit également comme un antioxydant puissant et, lorsque l’on dort, elle élimine les toxines et les radicaux libres dans les cellules.
Une production réduite de mélatonine (due au style de vie) peut être très nocif car cela augmente le risque d’hypertension artérielle, de maladies de cœur, de diabète et de cancer.
Des études montrent que lorsque les femmes travaillent de nuit, elles ont plus de 50 % de risque de contracter le cancer du sein. Même chose pour les hommes à l’égard du cancer colorectal.

Comment doit-on prendre un complément alimentaire de mélatonine ?
La première chose à savoir sur la mélatonine est son temps de vie très court : elle n’est active dans le système que pendant 20 minutes environ.
C’est pourquoi le dosage de mélatonine doit être approprié au type de problème : les personnes qui ont du mal à s’endormir peuvent prendre la mélatonine à libération immédiate.
En cas de difficultés à rester endormi, un comprimé à libération prolongée est plus approprié.


Les effets secondaires, les contre-indications, les interactions et les avertissements

photo insomnie,mal de tête,vertiges,mélatonineLes effets secondaires les plus communs de la mélatonine sont les suivants :

somnolence diurne
vertiges
mal de tête

D’autres effets secondaires moins communs de la mélatonine : le mal de ventre, l’anxiété légère, l’irritabilité, la confusion et la dépression.
La mélatonine peut également interagir avec plusieurs médicaments :

-anticoagulants
-médicaments qui inhibent le système immunitaire (immunosuppresseurs)
-médicaments contre le diabète
pilule contraceptive

La dose correcte dépend de l’utilisation prévue. Par exemple, les troubles du sommeil sont souvent traités avec 0,5 mg de mélatonine par jour, alors que les doses de 3 à 5 mg par jour peuvent être utilisées pour traiter le décalage horaire.
Les personnes qui prennent des compléments alimentaires de mélatonine doivent choisir des compléments alimentaires synthétiques car ceux d’origine animale peuvent contenir plusieurs substances polluantes.
Les personnes qui souffrent d’intolérance au lactose doivent vérifier si cette substance est présente dans les compléments.
Il est recommandé d’éviter les activités qui requièrent de l’attention (telles que conduire ou utiliser des machines lourdes) quatre à cinq heures après la prise de mélatonine.

 

Quelle est la dose recommandée par les médecins ?

En cas d’insomnie

– de 0,3 à 5 mg avant de se coucher est la dose la plus recommandée
– 5 mg à 18 heures chez les enfants souffrant d’insomnie
– 5 mg à 20 heures chez les enfants ayant des troubles du développement (y compris la paralysie cérébrale, l’autisme et le retard mental)
– de 0,5 à 5 mg avant de se coucher en cas de décalage horaire, de la date de départ à celle d’arrivée à destination et en continuant pendant de 2 à 5 jours
– 2 mg de mélatonine à libération contrôlée à prendre lorsque l’on se couche pendant 6 semaines lors de la désintoxication de benzodiazépines chez les personnes âgées souffrant d’insomnie
– 0,3 mg par voie orale de 3 à 5 heures après la dernière cigarette pour réduire les symptômes de sevrage

 

La mélatonine dans la nourriture

L’ingestion d’aliments contenant la mélatonine améliore le sommeil sans les effets secondaires d’un médicament ou d’un complément alimentaire synthétique.
Les aliments ont une faible concentration de cette substance, ils peuvent toutefois aider à mieux se reposer.
Parmi les aliments ayant une teneur plus élevée de mélatonine, on trouve :

  • riz,
  • avoine,
  • maïs,
  • cerises,
  • raisin,
  • banane.

Dans le cadre d’une bonne alimentation, il ne faut pas oublier de manger les aliments qui contiennent du tryptophane, qui est un précurseur de la sérotonine et de la mélatonine, car le corps peut synthétiser la mélatonine à partir du tryptophane.

Lire aussi : La mélisseLa valériane