Anxiété et stress

La majorité des personnes souffrent d’anxiété et de stress pendant certaines périodes.

Le stress peut être provoqué par un évènement qui produit de frustration et de nervosité.

 

L’anxiété est un sentiment de peur, préoccupation ou malaise. D’exemples de stress et d’anxiété normale sont la préoccupation de trouver un travail, la nervosité avant d’un examen important ou l’embarras en raison de certaines situations sociales.

 

 

 

Anxiété et stress

 

 

 

Toutefois, lorsque le stress et l’anxiété interfèrent avec la vie quotidienne, ils peuvent montrer un problème plus grave.

L’anxiété et le stresse peuvent toucher à toute âge, pendant l’enfance, l’adolescence ou à un âge plus avancée.

Si le patient évite des situations à cause de peurs irrationnelles ou il est constamment préoccupé pour un évènement traumatisant qui s’est passé des semaines plus tôt, il faut parler avec le médecin. L’anxiété est souvent associée à la dépression.

 

Les causes d’anxiété et de stress quelles sont-elles ?

 

Chez la majorité des personnes le stress et l’anxiété vont et viennent.

Ils se produisent généralement après une stimulation spécifique, mais ils vont ensuite disparaître.

Les facteurs de stress les plus fréquents sont :
-Un déménagement ;

-Commencer une école différente ou un travail nouveau ;

-Une compétition sportive ;
-Une maladie ou un accident ;

-Un ami ou un membre de la famille malade ou blessé ;
-La mort d’un membre de famille ou d’un ami ;

-Le mariage ;

-La grossesse ;

-Avoir un fils.

 

Les médicaments qui contiennent de stimulants peuvent aggraver les symptômes d’anxiété et de stress.

Les médicaments qui peuvent aggraver les symptômes sont :
-Les médicaments pour la tyroïde ;

-Les inhalateurs pour l’asthme ;

-Les pilules pour maigrir.

 

La prise régulière de caféine, cocaïne et alcool peut également aggraver les symptômes.

 

Troubles liés à l’anxiété et au stress

 

Le stress et l’anxiété qui se produisent fréquemment ou qui paraissent exagérés peuvent être de symptômes d’un trouble d’anxiété. Presque 40 millions d’américains souffrent de troubles anxieux.

Les individus touchés de ces troubles souffrent quotidiennement d’anxiété, de stress et de peurs irrationnelles (phobies). Les troubles anxieux les plus fréquents sont :
Le trouble d’anxiété généralisé (TAG) : il s’agit d’un trouble anxieux fréquent qui provoque de préoccupations incontrôlables en ce qui concerne des dangers imminents.

Le trouble de panique : il s’agit d’une maladie qui provoque d’instants de peur extrême, la tachycardie (le rythme du cœur accéléré) et le manque de souffle. Il est connu généralement comme une crise de panique.

Le stress post-traumatique (TSPT) : il s’agit d’un trouble qui peut provoquer d’hallucinations ou d’anxiété à cause d’une expérience traumatique passée.

La phobie sociale : il s’agit d’une pathologie qui provoque une anxiété aigüe dans des situations d’interaction avec les autres.

Le trouble obsessionnel-compulsif : il s’agit d’un trouble qui provoque des pensées récurrentes et l’obsession à terminer des actions rituelles.

L’agoraphobie. Les personnes qui souffrent de crises de panique ont parfois peur d’aller dans des endroits où il peut être impossible de recevoir un aide ou de rentrer facilement à la maison. Ce trouble s’appelle agoraphobie. Les endroits qui sont généralement évités sont les magasins pleins de gens, des longues queues, les ascenseurs, les restaurants, l’église ; on évite également de conduire la voiture ou de rester dans un endroit loin de la maison.

 

Quelle est la différence entre le stress et l’anxiété ?

Le stress et l’anxiété ne sont pas des troubles complétement différents. Sur plusieurs points on peut considérer l’anxiété comme un stress chronique et le stress chronique peut être un facteur de risque de trouble anxieux. Leurs similarités et leur rapport sont des raisons pour lesquelles les personnes qui souffrent d’un de ces troubles pendant une longue période, souffrent souvent même de l’autre pendant beaucoup plus de temps.

La raison de l’influence mutuelle entre l’anxiété et le stress n’est pas claire, mais il y a beaucoup de causes possibles. Par exemple :
Une faible réaction aux difficultés : ou l’anxiété ou le stress sont souvent liés aux problèmes de vie. Avoir des problèmes pendant une longue période de temps peut démoraliser la personne, en favorisant, donc, des problèmes nouveaux.

Des problèmes hormonaux : une autre cause des deux troubles peut être un problème mentale ou corporel. Ceux dérivent d’une maladie qui continue de beaucoup de temps. On pense que le corps élimine les neurotransmetteurs mauvais (les substances chimiques cérébrales) comme l’adrénaline et le cortisol puisqu’ils deviennent plus difficiles à gérer.

Les pensées négatives : ou le stress ou l’anxiété provoquent de pensées négatives. Par exemple une personne stressée pense qu’elle va avoir de problèmes à l’avenir. Cela provoque d’anxiété et ainsi de suite.

 

Symptômes physiques d’anxiété et de stress

On peut également considérer l’anxiété comme une réaction au stress. On estime qu’environ 8% des américains souffrent de troubles d’anxiété : les signes physiques et les symptômes qu’on peut observer chez les individus qui souffrent d’anxiété sont :

La sudation : il s’agit d’un des symptômes généralement observés. Il s’agit souvent d’une réaction physiologique à l’anxiété qui peut se passer après la nervosité, l’embarras, la colère ou la peur.

Les fourmillements : le patient ressent de fourmillements aux mains et aux pieds, il a souvent des frissons.

Les tremblements : les tremblements peuvent se passer comme une réaction à l’anxiété et ils peuvent avoir une cause bien enracinée. Le patient est inquiet ou il tremble à cause de changements biochimiques qui se passent dans son corps. Ces changements influent directement sur le système nerveux et le cerveau.

La difficulté à respirer : l’anxiété pourrait également provoquer une difficulté dans la respiration. Cela est provoqué par un apport insuffisant en oxygène dans le corps. L’individu qui souffre de ce trouble peut également avoir de vertiges ou d’étourdissement pendant cette phase.

La douleur thoracique : le patient pourrait ressentir une sensation d’oppression au thorax. La douleur thoracique est parfois confondue avec une crise cardiaque. La douleur à la poitrine peut être légère ou même forte.

La langue blanche : ce symptôme est provoqué par une altération de la composition de la salive provoquée à son tour par l’hyperstimulation des glandes salivaires.

 

Maux d’estomac, anxiété, stress

 

L’estomac : l’anxiété provoque de maux d’estomac et de gastrite.

La nausée et les vomissements : ces symptômes sont provoqués par différents états du corps, y compris l’anxiété. La nausée est la manière dans laquelle le système nerveux central réagit à l’anxiété.

Le cycle menstruel : le stress et l’anxiété peuvent provoquer un retard des règles.

Une diminution de la vision : l’anxiété peut provoquer une perte temporaire de la vision.

Des acouphènes : dans certains cas on entend des bourdonnements dans les oreilles.

 

La majorité des symptômes et des conséquences provoqués du stress sont identiques à ceux de l’anxiété.

Les défenses immunitaires faibles : le stress prolongé peut diminuer les défenses immunitaires de la personne, en provoquant fréquemment des infections. Le patient a plus de probabilité de ressentir de douleurs dans plusieurs régions du corps.

Les maux de tête : le stress peut provoquer les maux de tête et la migraine qui peuvent influer sur la vie quotidienne. La sensation d’oppression dans la tête peut certainement interférer avec la routine.

Le cœur et la circulation : l’anxiété provoque la pression élevée, le rythme du cœur accéléré et parfois l’extrasystole.

La fatigue : un individu stressé pendant une longue période peut ressentir de fatigue.

Les problèmes digestifs : le stress peut provoquer de symptômes différents chez personnes différentes. Par exemple chez certains il peut provoquer de diarrhée ou de constipation.

Les douleurs : le patient peut ressentir souvent de douleurs musculaires dans plusieurs régions du corps.

L’insomnie : le stress prolongé peut toucher également les rythmes réguliers de sommeil, en provoquant d’insomnie.

L’acné : l’anxiété peut provoquer la formation de boutons et d’acné.

 

Le stress et l’anxiété peuvent faire grossir ou maigrir, selon la réaction personnelle.

Des personnes mangent beaucoup, alors que d’autres ont une perte d’appétit et un nœud dans l’estomac.

 

Des femmes ont peur d’avoir une fausse couche en raison de l’anxiété, mais en réalité cela ne se passe pas.

 

Douleur thoracique provoquée par le stress et l’anxiété

 

  • Ou les hommes ou les femmes peuvent souffrir de douleur thoracique provoquée par le stress.
  • Le type de douleur provoqué par le stress est identique à celui d’une crise cardiaque.
  • La douleur thoracique, sans une cause médicale connue, est généralement considérée un symptôme d’anxiété ou de stress.

 

D’autres effets nuisible du stress sont les maux de tête chroniques, le mal de dos, les troubles cardiaques, la douleur à l’épaule, etc.

Bien que le stress soit une des causes plus faibles de douleur thoracique et cela ne provoque pas d’effets sur le long terme, il ne faut pas l’ignorer. On recommande de consulter immédiatement le médecin pour une visite de monitorage.

 

Comment faut-il combattre l’anxiété ? Des remèdes naturels pour gérer l’anxiété et le stress

 

Lorsqu’on ressent d’anxiété ou de stress, des traitements naturels peuvent être très utiles :

-Se distraire aide à vider la tête des problèmes, par exemple on peut pratiquer du yoga, écouter de la musique, faire de la méditation ou apprendre des technique de relaxation.

-Les huiles essentielles sont utiles pour vaincre l’anxiété et le stress, on conseille de masser les tempes et la nuque avec quelques gouttes de lavande, de mélisse ou d’encens.

-Il faut prendre des repas équilibrés. Il ne faut pas sauter les repas, il faut prendre des encas sains et énergétiques.

Une alimentation riche en vitamines et sels minéraux est fondamentale pour vivre plus sereinement ; par exemple une manque de zinc ou de magnésium peut provoquer d’anxiété.

Les sucres sont mauvais pour le corps et l’esprit, on conseille donc d’éviter les gâteaux, surtout ceux qu’on achète au supermarché.

-Il faut limiter l’alcool et la caféine, car ils peuvent provoquer de crises d’anxiété.

-Il faut dormir suffisamment : un corps stressé a besoin de plus de sommeil et de repos.

Les personnes qui peinent à s’endormir peuvent prendre un complément alimentaire de valériane qui a un fort effet calmant. Parmi les produits de phytothérapie il y a également l’aubépine, c’est-à-dire une herbe très utile à se relaxer.

 

Des conseils pour le bien-être

  • Il faut respirer profondément, inspirer et expirer doucement.
  • Il faut compter doucement jusqu’à 10 et répéter en comptant jusqu’à 20 si on a besoin.
  • Il faut être fier de ce qu’on obtient, au lieu de viser à la perfection, qui n’est pas possible.
  • Il faut accepter qu’on ne peut pas tout contrôler. Il faut observer le stress d’une autre perspective, est-il vraiment si terrible ?
  • La bonne humeur : un bon rire améliore la qualité de vie.
  • Il faut maintenir une attitude positive et faire un effort pour substituer les pensées négatives avec celles positives.
  • Activité : il faut faire de volontariat ou trouver une autre façon d’être actif dans la communauté. Cela crée un réseau de soutien et permet une pause du stress quotidien.
  • Il faut découvrir les raisons de l’anxiété (le travail, la famille, l’école ou d’autres choses qu’on peut identifier).
  • On peut écrire dans un journal intime les périodes où on souffre plus de stress et d’anxiété afin d’en comprendre la raison.
  • Il faut parler avec quelqu’un.

On peut dire aux amis et à la famille ce qu’on éprouve et leur expliquer ce qu’ils peuvent faire.

On conseille de consulter un médecin ou un psychothérapeute pour avoir une approche psychologique au trouble.

 

Rester en bonne santé pour éliminer le stress

Pour obtenir plus grands avantages de l’activité physique, il faut essayer de faire au moins 2 heures et demi d’activité physique modérée (par exemple une promenade) par semaine, environ 1 heure d’activité intense (comme le jogging ou la natation) ou une combinaison des deux activités.

5×30 : une course, une promenade, le vélo ou la danse, de trois à cinq fois par semaine pendant 30 minutes.

 

Il faut se fixer des petits objectifs quotidiens et s’efforcer d’être constant, plus que d’être parfait.

Il est plus utile de se promener de 15 à 20 minutes par jour plus que d’attendre le fin de semaine pour faire une course de trois heures.

Différentes données scientifiques démontrent que la chose la plus importante est la fréquence.

On peut choisir d’exercices amusants et agréables.

Les personnes extroverties aiment souvent prendre des cours ou d’activités de groupe.

Au contraire les personnes plus introverties préfèrent d’activités en solitaire.

On peut se distraire avec un iPod ou un autre lecteur multimédia portable où on peut écouter de la musique ou d’audio libres.

Beaucoup de personnes pensent qu’il est plus amusant de pratiquer une activité physique pendant qu’on écoute la musique qu’on aime.

On conseille de trouver un copain d’entraînement. Il est généralement plus facile de continuer une activité physique si on fait un accord avec un ami, un partenaire ou un collègue.

Les personnes plus sédentaires ont besoin environ de quatre à huit semaines pour se sentir bien.

 

Remèdes d’herboristerie

 

Parmi les fleurs de Bach pour l’anxiété et le stress il y a :

L’hélianthème, qui sert chez les personnes qui ont peur de tout évènement imprévu ;

Le chêne, qui est utile aux individus qui ressentent une oppression provoquée par les engagements et la responsabilité.

 

Quelle est sa durée ? Le pronostic

 

Il est difficile d’établir la durée ; pour guérir on a besoin d’une approche mentale différent en fonction des problèmes.