Veines variqueuses

Les veines variqueuses sont une pathologie qui se caractérise par la dilatation des vaisseaux sanguins.

Les veines transportent au cœur le sang désoxygéné qui provient des autres parties du corps.
Le terme varicosité se réfère à l’altération structurale des veines, qui apparaissent gonflées et sinueuses.
Les veines variqueuses ressemblent à des lignes bleues ou bleuâtre-violet saillantes et élargies sur toute la peau.

Varices
Varices

Bien qu’elles puissent apparaître sur tout le corps, elles se forment notamment sur les jambes.

Il faut consulter un médecin si :

  • Les veines variqueuses deviennent trop profondes ;
  • La peau change de couleur ;
  • Des ulcères ou des douleurs continues apparaissent.

Environ 50 % des femmes souffrent de veines variqueuses, tandis que les hommes, les adolescents et les enfants sont rarement touchés par cette pathologie.

 

Veines variqueuses sur les jambes

Les veines variqueuses surviennent plus fréquemment dans les veines superficielles des jambes. Elles peuvent toutefois aussi se former sur les bras.

Causes des veines variqueuses sur les jambes
Les veines variqueuses sont plus fréquentes sur les jambes que sur les autres parties du corps.
Il existe différentes causes de varices.
Les veines variqueuses sont la conséquence de l’affaiblissement des valvules situées dans les veines.
Quand ces valvules ne fonctionnent pas correctement, le sang s’accumule dans les jambes. Cela augmente la pression exercée sur les veines et provoque la formation de veines variqueuses.
Dans de nombreux cas, il s’agit d’un problème héréditaire. Cette pathologie se transmet souvent des parents aux enfants. Le vieillissement est lui aussi un facteur de formation de veines variqueuses. En effet, elles apparaissent beaucoup plus fréquemment chez les personnes de plus de 50 ans.
Rester debout ou marcher crée une pression excessive sur les veines dans la partie inférieure du corps, ce qui cause des veines variqueuses sur les jambes.
Un travail où l’on est obligé de rester debout pendant longtemps augmente l’apparition de veines variqueuses.
Chez la femme, la grossesse peut causer la formation de veines variqueuses.
L’obésité est une autre cause fréquente de ce trouble.

Symptômes des veines variqueuses

Les veines bleu foncé ou violettes, sinueuses et qui se dilatent sous la peau s’appellent varices.
Parfois, certaines personnes ne présentent aucun symptôme de veines variqueuses.
Toutefois, d’autres personnes peuvent souffrir de symptômes légers ou graves. La majorité de ces symptômes peuvent s’aggraver si l’on reste debout ou assis pendant longtemps.
Les symptômes les plus fréquents sont les suivants :

On ressent rarement des démangeaisons aux jambes au niveau des veines affectées.

 

Quand faut-il s’inquiéter en cas de veines variqueuses ?

Le gonflement des jambes et les douleurs aux mollets après être resté longtemps debout ou assis est un des symptômes des veines variqueuses apparaissant à un stade avancé.
Parmi les symptômes les plus dangereux, il y a :

  1. Le changement de la couleur de la peau,
  2. L’inflammation,
  3. La desquamation,
  4. La peau sèche et fine.

Les varices sont-elles des veines variqueuses ?

Il est assez fréquent de confondre les deux types de pathologie veineuse pour ceux qui ne sont pas médecins. Souvent, les deux termes sont utilisés simultanément.

Varices et veines variqueuses
Les veines variqueuses présentent un aspect foncé, de couleur bleue ou violette, voire noire, dans certains cas.
Le traitement permet d’empêcher une dilatation ultérieure des veines et de réduire l’inflammation.
Si l’insuffisance veineuse s’aggrave avec le temps, elle peut causer un phénomène de vasoconstriction et la circulation au cœur risque d’être entravée.
Les risques sont la formation de caillots ou la thrombose veineuse qui peut se propager dans tout le corps et bloquer le flux sanguin vers les organes.
Cette maladie provoque la cicatrisation de la peau et du tissu musculaire et peut causer une hémorragie. Les veines variqueuses mettent en évidence les vaisseaux sanguins au-dessus de la peau. Un gonflement est visible.
Elles sont très souvent accompagnées d’éruptions cutanées.

Les varices sont plus claires et l’aspect des lignes est plus fin, comme une toile d’araignée. En outre, aucun traitement n’est nécessaire ; en général, elles disparaissent spontanément.
Elles affectent généralement les jambes, les mains et le visage. Les personnes qui présentent déjà des varices n’ont pas à s’inquiéter qu’elles se transforment en veines variqueuses.
Toutefois, dans certains cas, les varices peuvent mener au développement de veines variqueuses, étant donné que les causes des deux maladies sont identiques.

 

Veines variqueuses pendant la grossesse

La grossesse est une période caractérisée par de nombreuses fluctuations hormonales et changements physiques en préparation de l’accouchement. Pendant cette phase, la femme prend beaucoup de poids étant donné que le fœtus grandit.
Par conséquent, la pression sur la grosse veine située du côté droit du corps, appelée veine cave inférieure, augmente. Cela augmente la pression dans les vaisseaux sanguins des jambes ou des extrémités du corps et contribue à la rupture de la paroi veineuse.
Les veines variqueuses peuvent aussi se former chez la femme enceinte de 20 ou 30 ans.
Des veines variqueuses vulvaires peuvent aussi se former sur les grandes lèvres et dans la zone inguinale.

En outre, l’augmentation du taux des œstrogènes et de la progestérone peut causer le relâchement des veines et le mauvais fonctionnement des valvules.

On assiste à la perte ou au reflux de sang, qui s’accumule à l’intérieur des veines et les dilate. En outre, le volume de sang dans le corps augmente pendant la grossesse.
Les veines des jambes doivent travailler davantage pour pomper le sang au cœur.
Les facteurs qui peuvent augmenter le risque de ce trouble pendant la grossesse sont les suivants :

  • Grossesse multiple ;
  • Obésité ;
  • Rester debout ou assis pendant longtemps.

 

Veines variqueuses dans les testicules

L’homme peut souffrir de veines variqueuses. Cette maladie affecte notamment les organes génitaux. La varicocèle est une pathologie causée par le mauvais fonctionnement d’une valvule à l’intérieur de la veine spermatique interne, qui se dilate de manière excessive.
Chez les hommes qui souffrent de varicocèle, les veines variqueuses sont visibles dans les testicules, généralement à gauche.

 

Traitement des veines variqueuses

Pour le traitement de troubles liés à la circulation sanguine, il faut consulter un angiologue ou un chirurgien vasculaire, qui sont les spécialistes en la matière.

 

 

Varices
Varices

Opération laser en cas de veines variqueuses
La chirurgie laser consiste à transmettre un rayon de lumière puissant sur la veine, qui permet de dissoudre lentement l’obstruction et de la faire disparaître.
Les lasers, très précis, n’agissent que sur la région affectée.
L’intervention est peu gênante et indolore, étant donné qu’elle ne prévoit pas d’aiguille ni d’incision.
Le patient ne ressent qu’un petit picotement quand le laser touche la peau.
Un agent réfrigérant est appliqué avant et après le traitement.
L’intervention dépend de la gravité de l’état des veines. Effectuée en hospitalisation de jour, elle dure environ 15 à 20 minutes. Il faut généralement de 2 à 5 cycles de traitement laser pour traiter complètement les veines variqueuses.

Après l’opération, les symptômes suivants peuvent être visibles :

  • Rougeurs,
  • Gonflement,
  • Altération de la couleur de la peau.

Ces signes disparaissent en quelques jours.


Ligature
La ligature chirurgicale est un type de chirurgie laser plus spécifique qui consiste à lier les veines, puis à les éliminer entièrement de la jambe.
Les lasers le plus fréquemment utilisés sont ceux à lumière jaune, à lumière verte, ainsi que d’autres systèmes à lumière pulsée.

 

Quand faut-il opérer des veines variqueuses ?

L’opération permet d’éviter des complications comme les ulcères, la phlébite et le lymphœdème.

Intervention chirurgicale en cas de veines variqueuses
Il existe deux techniques pour soigner la rupture de la paroi veineuse.

La procédure la plus utilisée est le stripping. Elle consiste à insérer une sonde dans les veines des jambes afin de retirer les veines variqueuses et la veine saphène.
La méthode CHIVA consiste à ligaturer certaines veines pour diffuser le sang vers des veines saines situées plus en profondeur.
Ces types d’opérations chirurgicales ne résolvent pas le problème, car le patient continue à présenter des parois veineuses fragiles.
La récidive peut toucher d’autres veines des jambes à l’avenir.

 

 

 sclérothérapie, veines variqueusesSclérothérapie des veines variqueuses

La sclérothérapie est utilisée pour traiter les veines variqueuses ou les varices.
Il s’agit d’une procédure simple, pour laquelle l’hospitalisation n’est pas nécessaire.

Ce traitement consiste à injecter une solution dans les veines touchées à l’aide d’une petite aiguille. Généralement, on administre directement dans la veine touchée une solution stérile de chlorure de sodium et d’héparine mélangée à un anesthésique local. Cela permet de réduire et de dissoudre la veine. La durée de cette opération varie en fonction du nombre de veines traitées et de l’état de santé du patient.

Seuls 15 à 20 % environ des personnes qui subissent ce traitement présentent des effets secondaires. Les femmes, plus touchées que les hommes, se soumettent plus souvent à ce traitement.
Les femmes enceintes ne doivent pas se soumettre à cette procédure.

La phlébothérapie régénératrice tridimensionnelle ambulatoire (TRAP) prévoit l’injection d’une solution de salicylate de sodium diluée, associée à une solution de Ringer lactate et à la lidocaïne.

Les effets secondaires vont d’une légère gêne associée à des bleus à une réaction allergique.
Aujourd’hui, on utilise la sclérothérapie associée à de la mousse.
Au cours de cette procédure, l’agent sclérosant liquide est mélangé avec de l’air pour créer une mousse qui est injectée dans les veines.
Il s’agit de l’une des méthodes les plus simples pour soulager les douleurs liées aux veines variqueuses.

 

Remèdes naturels contre les veines variqueuses


Les mesures pour prévenir ou ralentir le développement des veines variqueuses comprennent :

  • La gymnastique : il faut pratiquer une activité physique. Se promener est une excellente façon de faciliter la circulation sanguine dans les jambes. Le vélo en plaine est efficace si le rythme n’est pas trop soutenu. Dans le cas contraire, on risque d’aggraver la situation.
  • Le contrôle du poids et du régime alimentaire : la perte des kilos en excès réduit la pression dans les veines. Il faut suivre un régime pauvre en sel pour prévenir le gonflement causé par la rétention d’eau.
  • Le sucre favorise la formation des veines variqueuses. Il est donc recommandé d’éviter les sucreries.
  • Le tabagisme aggrave les problèmes de circulation sanguine. C’est pourquoi il est recommandé d’arrêter de fumer.
  • Éviter de porter des talons hauts : les chaussures basses font travailler davantage les muscles des mollets et cela est positif pour les veines. Il ne faut pas porter de vêtements moulants à la taille, aux jambes ou à l’aine. Par exemple, les leggins moulants peuvent ralentir le flux sanguin.
  • Surélever les jambes : pour améliorer la circulation sanguine dans les jambes, faire des pauses régulières pour surélever les jambes au-dessus du niveau du cœur. Par exemple, on peut rester au lit, les jambes reposant sur trois ou quatre coussins.
  • Éviter de rester debout ou assis trop longtemps. Il faut changer de position fréquemment pour faciliter le flux sanguin et essayer de bouger toutes les 30 minutes.
  • Ne pas s’asseoir jambes croisées. Certains médecins estiment que cette position peut augmenter les problèmes vasculaires.
  • Les chaussettes élastiques à compression graduée favorisent le retour veineux. Malheureusement, elles sont plutôt chaudes, donc difficiles à porter en été.
  • Éviter l’épilation à la cire pour deux raisons : la chaleur de la cire et l’arrachement peuvent aggraver la dilatation des veines.

 

vene-vecchieTraitement des veines variqueuses par les plantes

Extrait de marronnier d’Inde
L’extrait de marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum) est un des traitements naturels le plus fréquemment utilisé pour traiter les varices et l’insuffisance veineuse chronique.
Le principe actif du marronnier d’Inde est l’escine.
L’escine bloque la libération des enzymes qui endommagent les parois des capillaires.
Il est recommandé d’appliquer la crème à base de marronnier d’Inde sur les jambes.
Il existe des produits excellents qui contiennent du marronnier d’Inde et de la centella asiatica et qui permettent de stimuler la microcirculation.


Extraits d’écorce de pin et de pépins de raisins
L’extrait de pépins de raisins (Vitis vinifera) et l’extrait d’écorce de pin (Pinus maritima) contiennent des complexes d’oligo-proanthocyanidines (OPC). Il s’agit d’antioxydants qui renforcent la structure du tissu conjonctif des vaisseaux sanguins et permettent de réduire l’inflammation.