Rétention d’eau | causes – remèdes naturels et alimentation | grossesse

Qu’est-ce que la rétention d’eau ?
La rétention d’eau est l’accumulation de liquides dans le corps. On peut l’observer notamment au niveau des jambes, des bras, du visage et du ventre.

Comment se produit la rétention d’eau ? Physiopathologie

Rétention d’eau généralisée
L’œdème (gonflement) généralisé touche l’espace interstitiel (entre les cellules) du corps entier.
La cause est un mauvais fonctionnement des organes qui gèrent le métabolisme hydrique :

  1. Le rein,
  2. Le foie.

En outre, un problème cardiaque peut altérer la pression et peut provoquer l’œdème généralisé.

Rétention d’eau d’origine cardiaque
L’insuffisance cardiaque réduit le débit et provoque une chute du volume de sang (volémie) dans les régions périphériques et une quantité plus basse de sang arrive au rein.
La conséquence est l’activation du mécanisme rénine-angiotensine-aldostérone qui provoque une rétention de :

  1. Na+ (sodium),
  2. Eau.

La chute de la volémie provoque aussi une augmentation de la secrétion de la vasopressine, on a donc une rétention d’eau plus grande aussi au niveau des tubes collecteurs des reins.
Tous ces mécanismes provoquent une augmentation de la volémie et cela favorise la rétention d’eau car la pression hydrostatique augmente.

En outre l’insuffisance du cœur droit provoque une augmentation de la pression veineuse. Le flux veineux réfuit provoque une congestion au niveau des capillaires.

Rétention d’eau d’origine rénale
L’insuffisance rénale peut se produire comme :

  1. Syndrome néphritique,
  2. Syndrome néphrotique,

Syndrome néphritique : il s’agit d’une altération de la filtration glomérulaire, le glomérule ne filtre pas assez. La conséquence est l’émission réduite d’urines qui provoque l’augmentation :

  1. De la volémie,
  2. De la pression artérielle.

Cette augmentation de volémie provoque :

  1. L’augmentation de la pression hydrostatique,
  2. La formation d’un œdème généralisé.

Syndrome néphrotique
Un dommage du glomérule rénal provoque une altération de la perméabilité des protéines.
La conséquence est le passage de protéines dans l’ultrafiltré (liquide ayant des caractéristiques intermédiaires entre le sang et l’urine) qui provoque la protéinurie (protéines dans les urines).

Cela provoque une réduction de la pression oncotique (la pression provoquée par les protéines dans le sang) sous 28 mmHg qui sert à contenir les liquides dans le capillaire.
Les conséquences sont :

  • Le déplacement de liquides dans l’espace interstitiel,
  • La réduction de volume du sang,
  • La chute de filtré glomérulaire qui provoque une augmentation de sécrétion d’aldostérone.

L’aldostérone retient Na+ et l’eau, en augmentant donc les liquides du corps.
La rétention de liquides et la chute de la pression oncotique provoquent l’apparition d’un œdème évident.

Rétention d’eau localisée
Il s’agit de l’œdème dans une région limitée et les causes sont locales, par exemples :

  1. Une obstruction veineuse en cas de thrombose veineuse ou de compression veineuse des membres inférieurs, la région gonflée est celle drainée par la veine touchée. Le gonflement ne touche qu’une seule cheville.
  2. L‘œdème lymphatique est lié à l’atteinte du système lymphatique, par exemple une tumeur qui part d’un ganglion lymphatique ou la cause peut être l’ablation des vaisseaux lymphatiques.
  3. L’œdème du bras – en cas de carcinome du sein, le chirurgien peut pratiquer l’ablation de plusieurs vaisseaux lymphatiques. Dans certains cas le patient développe un œdème au niveau du bras qui peut être très douloureux.

Causes de la rétention d’eau

La rétention d’eau peut avoir beaucoup de causes, certaines sont physiologiques et bénignes, alors que dans d’autres cas l’origine est une maladie.

Rester assis pendant plusieurs heures (notamment au cours de longs voyages en avion) est une cause fréquente de gonflement des chevilles. Le sang des veines des membres inférieurs a besoin d’être poussé afin de permettre au sang de remonter.

Certaines personnes qui restent assises toute la journée présentent un gonflement des chevilles.

Rétention d’eau

La cause est que les muscles sont inactifs et qu’ils ne parviennent pas à pomper les liquides vers le cœur.

Rester debout trop longtemps est une situation similaire.
À cause de la gravité, les liquides du corps s’accumulent dans les tissus de la partie inférieure des jambes et provoquent un gonflement des chevilles (rétention d’eau).
Quand le liquide n’est pas repoussé vers le cœur, il s’accumule dans les jambes et provoque un gonflement.

Le manque d’activité physique est l’une des causes de la rétention d’eau.
La pratique d’une activité physique permet aux veines de la jambe de travailler contre la gravité et de repousser le sang vers le cœur.

Si les valvules des veines des jambes sont endommagées, on assiste à un retour insuffisant de sang vers le cœur, ce qui provoque la rétention d’eau. Cette maladie est appelée insuffisance veineuse chronique.

Une blessure à la cheville ou au tibia peut provoquer un gonflement de cette région du corps. Après l’accident, la cause la plus fréquente est la présence d’une infection autour ou à l’intérieur de l’articulation de la cheville.

Les femmes peuvent souffrir de ce trouble au cours de la grossesse ou à cause du syndrome prémenstruel.
Les changements hormonaux provoquent une accumulation excessive de liquides dans le corps.
L’hypertension pendant la grossesse provoque aussi ce trouble.
Si une femme prend la pilule contraceptive, l’œstrogène qu’elle contient peut provoquer la rétention d’eau et la cellulite.

Différents médicaments provoquent le gonflement des jambes ainsi que la rétention d’eau, par exemple :

  1. Les médicaments utilisés pour traiter la dépression, le diabète, l’hypertension,
  2. Les médicaments à base de cortisone(favorisent la rétention d’eau et l’expulsion de potassium),
  3. Les anti-épileptiques comme la carbamazépine,
  4. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens,
  5. La pilule contraceptive,
  6. La pilule abortive RU486 (mifépristone).

L’œdème et le gonflement des pieds sont aussi dus aux troubles suivants :

  • Maladies rénales (notamment chez les personnes âgées)
  • Problèmes cardiaques
  • Maladies du foie (par exemple, la cirrhose hépatique)
  • Hypothyroïdie (la thyroïde ne produit pas suffisamment d’hormones)

Manger des aliments riches en sodium provoque la rétention d’eau.
Selon une étude de Osterberg KL et all. (Gatorade Sports Science Institute, Barrington, IL 60010, USA), les glucides provoquent la rétention d’eau. Chez les sujets déshydratés, des boissons contenant de 3%, 6% à 12% de glucides ont provoqué une augmentation de l’indice de masse corporelle en 4 heures.
On emmagasine les glucides qu’on ingère sous forme de glycogène. Un gramme de glycogène dans l’organisme se lie à 2,7 grammes d’eau.
Le glycogène est emmagasiné :

  1. Dans le foie,
  2. Dans les muscles.

Là il peut se transformer rapidement en glucose pour donner l’énergie dont le corps a besoin.
Ce lien explique pourquoi le régime ou la réduction de glucides dans l’alimentation provoque une grande perte de poids au début.
En réduisant le glycogène dans les muscles on perd beaucoup d’eau.

Un régime alimentaire pauvre en protéines représente également l’une des causes de rétention d’eau.
Les protéines sont essentielles pour régulariser l’équilibre en eau du corps.
De nombreuses personnes ne savent pas que la carence en vitamine B6 peut provoquer une rétention d’eau.

 

Symptômes de la rétention d’eau dans le corps

Certains symptômes de la rétention d’eau dans le corps sont énumérés ci-dessous :

  1. Gonflement de la peau, qui tire et devient brillante. On peut observer ce phénomène au niveau des jambes et de la zone abdominale.
  2. Quand on presse sur la région gonflée, on peut observer une fossette qui persiste pendant quelques minutes.
  3. Souvent, la cellulite apparaît sur la partie postérieure des cuisses.
  4. Difficultés respiratoires (en cas d’ascite).
  5. Gonflement de l’abdomen.
  6. Gonflement du visage, formation de poches sous les yeux.
  7. Gonflement des doigts et gonflement des mains.
  8. Prise de poids.
  9. Les sportifs qui font du bodybuilding perdent la définition musculaire de leur corps, à cause de l’accumulation de liquides.

 

Œdème oculaire

L’augmentation de liquide dans l’œil peut être :

  • Un œdème de la cornée : se produit en cas de lésion cornéenne,
  • Un œdème papillaire : il est lié à l’augmentation de la pression intra-crânienne,
  • Le glaucome.

Causes d’œdème autour des yeux

  • Une forte réaction allergique à des médicaments ou à des aliments se manifeste souvent sous forme de gonflement du visage qui affecte notamment les yeux.
  • Le gonflement des yeux, y compris chez les jeunes, est provoqué par un trouble du fonctionnement des glandes lacrymales.
  • Le gonflement autour des yeux peut aussi être causé par des problèmes de peau, comme la dermatite.
    La peau peut se gonfler à cause de l’exposition à des substances irritantes, comme les savons et les nettoyants. Les produits cosmétiques contiennent eux aussi des substances irritantes pour la peau. En effet, l’application massive de maquillage sur les yeux peut provoquer des dermatites.

 

Qu’est-ce qui provoque la rétention d’eau pendant la grossesse ?

Pendant le deuxième et le troisième trimestre de grossesse, on observe un gonflement du corps. Les causes de ce phénomène sont nombreuses.
Les causes physiologiques de la rétention d’eau pendant la grossesse sont :

  • L’augmentation de volume de sang,
  • La rétention de Na+ et d’eau dans l’espace interstitiel (entre les cellules),
  • L’utérus comprime la veine cave inférieure et les veines iliaques,
  • La progestérone dans le sang provoque la vasodilatation, la conséquence est la congestion veineuse,
  • D’autres causes sont l’absence d’activité physique et un mode de vie sédentaire.

Pendant le deuxième et le troisième trimestre, le gonflement de certaines parties du corps est normal. Toutefois, le gonflement soudain de certaines parties du corps pendant la fin du deuxième trimestre est une source d’inquiétude.
Pendant cette période, le gonflement des mains et du cou est un signe de développement de pré-éclampsie.
Cette maladie provoque l’hypertension artérielle, qui peut être dangereuse aussi bien pour la mère que pour le bébé.
La pré-éclampsie provoque aussi :

  • Une rétention excessive de liquides dans le corps,
  • L’augmentation du poids corporel,
  • La sécrétion de protéines dans les urines,
  • De forts maux de tête,
  • L’altération de la vision (des mouches volantes dans le champ visuel).

Quand on a ces symptômes, il faut consulter immédiatement un médecin.

Pendant l’allaitement, la rétention d’eau est provoquée par la prolactine, hormone qui permet de produire le lait.

 

Rétention d’eau pendant les règles

Changements hormonaux : les variations hormonales (notamment l’augmentation de la progestérone) provoquent une accumulation de liquides dans les extrémités du corps. Ainsi, avant le début de leurs règles, certaines femmes peuvent souffrir de gonflements des mains et des jambes.

Déshydratation : en général, les femmes ne consomment pas assez d’eau. Cela provoque une déshydratation. Quand le corps est déshydraté, un œdème se produit car le corps conserve l’eau.

Taux élevés de sodium : la majorité des femmes consomment souvent des aliments riches en sodium. La quantité élevée de sodium provoque la rétention d’eau.

Ménopause : tout comme la période qui précède le début des règles, la ménopause est également une phase qui se caractérise par une forte rétention d’eau à cause des déséquilibres hormonaux.
Au cabinet médical, on voit de nombreuses femmes de plus de 50 ans qui présentent un gonflement des jambes, des genoux ou des pieds après avoir fait une simple promenade.

 

Rétention d’eau chez les hommes

Pourquoi les hommes souffrent-ils de rétention d’eau ?

➜ Quand les reins ne filtrent plus les déchets du sang, on parle d’insuffisance rénale. Dans ce cas, le gonflement des jambes et des chevilles est un phénomène fréquent.

➜ Les problèmes de la thyroïde peuvent provoquer ce trouble.

➜ Chez les hommes en surpoids, les taux élevés d’œstrogène (sous-produit des graisses corporelles) peuvent provoquer le gonflement de jambes et pieds.

➜ Chez les jeunes, consommer beaucoup de sel peut provoquer la rétention d’eau. Le problème peut être aggravé par :

  • La malbouffe,
  • Les additifs aromatisés.

➜ Le sucre est un autre facteur déclencheur. Il force le corps à produire plus d’insuline, provoquant ainsi la rétention d’eau.

➜ Les protéines dans le sang attirent l’eau et jouent un rôle important dans la conservation de l’équilibre en eau du corps. Si l’on souffre de carence protéique grave, le sang ne contient pas assez de protéines pour apporter l’eau des tissus aux capillaires. Cela provoque une accumulation d’eau à l’intérieur des espaces interstitiels.

 

Que faire pour la rétention d’eau ? Le traitement

Le traitement se concentre sur la cause sous-jacente de l’accumulation de liquides.
Adopter un régime hyposodé est souvent le premier pas à faire pour arrêter l’accumulation de liquides dans les jambes.
Il ne faut pas boire beaucoup d’eau, en buvant peu l’accumulation de liquides dans le corps est moindre.
Si une personne mange beaucoup de fruit et de légumes elle n’a pas de sensation de soif, alors qu’en mangeant beaucoup de céréales et de glucides on a beaucoup de soif.

Exercices,vélo d’appartement,jambes gonfléesQuelle quantité et quel type d’eau faut-il boire en cas de rétention d’eau ?
La chose la plus importante est de boire de l’eau pauvre en sodium. Le corps peut réguler les liquides selon ses besoins.
Selon plusieurs théories de médecine naturelle, la quantité idéale est entre demi litre et un litre par jour.

 

 

Rester physiquement actifs

Pratiquer une activité physique régulière pendant au moins 30 minutes par jour permet de désintoxiquer le corps et de réduire la rétention d’eau.
Avoir un mode de vie sédentaire peut favoriser le développement de plusieurs problèmes de santé. C’est pourquoi il est important de se promener. Pratiquer le cyclisme, la natation et faire des exercices légers chaque jour sont sans aucun doute des gestes bénéfiques.
Quand on souffre de maladies aux articulations ou d’autres problèmes de santé, il faut consulter un médecin qualifié pour savoir quels sont les exercices utiles pour éliminer la rétention d’eau.

leg press,rétention d’eau

Le vélo stationnaire horizontal et le leg press au gym représentent les activités les plus efficaces, car elles permettent de travailler avec les chevilles en position surélevée (par rapport à leur position dans d’autres exercices).

 

Remèdes naturels contre la rétention d’eau

  • Si le gonflement des chevilles et des jambes est dû à la grossesse, la femme doit maintenir les jambes surélevées par rapport au reste du corps. Cela permet de normaliser le flux de sang et de réduire le gonflement.
  • L’application d’huile de moutarde chaude sur la région touchée est l’un des remèdes de grand-mère le plus souvent utilisés. Immerger deux petites cuillères de graines de moutarde dans de l’eau et laisser tremper toute la nuit. Appliquer cette solution sur les régions touchées pour soulager le trouble.
  • Le vinaigre de cidre est efficace pour traiter la rétention d’eau dans les jambes. Appliquer ce produit sur les jambes jusqu’aux talons et sur le dos des pieds, en fonction de l’extension du gonflement.
  • Parmi les traitements à base de plantes (phytothérapie), il existe des crèmes ou des pommades à base de centella asiatica et de marronnier d’inde qui ont une action anti-œdème et qui peuvent être appliquées sur les zones gonflées.
  • Les fleurs de Bach, par exemple le Larch (ou Mélèze) et le Pommier Sauvage, sont également efficaces contre la rétention d’eau.
  • Il existe aussi des techniques thérapeutiques manuelles très efficaces, par exemple le drainage lymphatique manuel qui permet de réduire le gonflement des membres inférieurs.
    Pour obtenir des effets plus rapides, on peut accompagner le massage drainant par des séances de tecarthérapie ou de pressothérapie.
    Les séances doivent durer au moins 1 heure. Pour obtenir un résultat plus durable, il est recommandé de répéter cette thérapie 5 ou 10 fois.
  • Il faut arrêter de fumer et de boire de l’alcool.
  • Les compléments alimentaires, par exemple la créatine qui augmente la rétention d’eau au niveau musculaire, doivent être pris avec précaution.

Tisanes pour éliminer la rétention d’eau

Pissenlit
Le pissenlit (Taraxacum officinale) aussi connu sous le nom de dent de lion, est une herbe utilisée comme diurétique naturel de longtemps.
Les diurétiques naturels peuvent aider à réduire la rétention d’eau car ils augmentent la production d’urine.


Il est riche en potassium et il aide à réduire les taux de sodium dans le corps. En outre, étant riche en magnésium, il est un bon remède de grand-mère pour soulager le gonflement prémenstruel.

Dans une étude de Clare BA et all. (Herbal Medicine Department, Tai Sophia Institute, Laurel, MD 20723, USA) 17 volontaires ont pris trois doses d’extrait de feuilles de pissenlit en 24 heures.
Ils ont contrôlé la prise de liquides et la production d’urine pendant les jours suivants.
Le résultat est une augmentation importante de la quantité d’urine produite.

Préparation :

  • On met à infuser une petite cuillère d’herbe de pissenlit séchée dans une tasse d’eau chaude pendant environ 10 minutes,
  • On filtre,
  • On boit cette tisane jusqu’à trois fois par jour,
  • On peut acheter la teinture mère (extrait) de dent de lion (500 mg d’une à trois fois par jour).

Avant de commencer un traitement à base d’herbes il faut parler avec le médecin car cela peut interagir avec d’autres médicaments.

Persil
Le persil a d’exceptionnelles propriétés diurétiques.
La préparation de la tisane au persil :

  • On met deux petites cuillères de feuilles de persil séché dans une tasse d’eau bouillante,
  • On laisse pendant 10 minutes,
  • On boit jusqu’à trois fois par jour.

On peut également boire un mélange de jus de persil frais et de jus de citron.

 

Les comprimés contre la rétention d’eau sont-ils efficaces ?

La réponse est oui. Dans ce cas, les pilules diurétiques permettent d’éliminer l’eau en excès dans le corps, augmentant ainsi la fréquence et le volume d’urine. Toutefois, il ne s’agit pas d’un traitement complet ni définitif contre la rétention d’eau.
Le médecin peut prescrire le furosémide (Lasilix), diurétique efficace pour réduire l’accumulation de liquides.
Les comprimés de pissenlit font partie des meilleurs remèdes de grand-mère contre la rétention d’eau.

 

Aliments conseillés pour la rétention d’eau

La santé de l’intestin est fondamentale pour éviter ce trouble. L’alimentation doit donc être saine et équilibrée.
On ne peut pas éliminer la rétention d’eau avec un remède naturel si on ne modifie pas d’alimentation.


Tout d’abord il faut éviter les aliments contenant beaucoup de glucides :

  1. Les gâteaux,
  2. Les céréales raffinées (comme le pain) ou complètes (comme le riz complet).

On peut effectuer un test très simple, lorsqu’on mange les biscottes au matin, le riz ou les pâtes au déjeuner et le pain, on observe si on a le signe des chaussettes sur les chevilles.

Les fruits et les légumes sont des diurétiques car ils contiennent beaucoup de potassium et sont pauvres en sodium.
Parmi les aliments conseillés il y a :

  • Citron doux
  • Oignon
  • Brocoli
  • Olive
  • Navet
  • Laitue
  • Pastèque
  • Orange
  • Citron
  • Ananas
  • Jus de myrtille
  • Framboise
  • Papaye
  • Fraise

Réduire la rétention d’eau en consommant du potassium

Le sodium ou le sel sont des facteurs clés en cas de gonflement du corps. Ainsi, les aliments riches en potassium (K) sont très efficaces pour équilibrer la quantité nécessaire de sodium et pour éliminer l’excès de liquides dans le corps. Pour contraster le gonflement du ventre, on peut consommer les aliments suivants :

  • Abricot
  • Avocat
  • Banane
  • Cantaloup
  • Kiwi
  • Haricot de Lima
  • Nectarine

 

Autres aliments efficaces contre la rétention d’eau

Tout comme les fruits, les légumes et les aliments riches en potassium, certaines plantes permettent de réduire la rétention d’eau, par exemple les asperges, très efficaces contre le gonflement abdominal. Grâce à sa nature diurétique qui permet de réduire le gonflement, le raisin-d’ours est une plante très utile pour réduire la rétention d’eau.

Les aliments qui permettent de réduire la rétention d’eau dans le corps sont énumérés ci-dessous :

  • Asperges
  • Persil
  • Pissenlit
  • Céleri
  • Châtaigne
  • Graines de fenouil
  • Aubépine
  • Petit-houx

Aliments déconseillés
Le lait et les produits laitiers augmentent la rétention d’eau. Seuls les bébés doivent boire le lait de leur mère.
Le gonflement du ventre est souvent provoqué par les produits laitiers.
Les sucreries et les gâteaux sont généralement déconseillés car ils ne constituent pas une alimentation saine.