Calcul des jours d’ovulation

L’ovulation est une phase du cycle menstruel pendant laquelle l’un des ovaires libère un œuf. Elle arrive souvent environ à mi-cycle, bien que la date exacte puise varier.
Au cours de chaque cycle menstruel, plusieurs follicules ovariens commencent à mûrir et à se développer à cause de l’influence des hormones hypophysaires.

Habituellement, un seul follicule se développe complètement. Ensuite, les autres follicules s’éloignent, alors que celui développé et dominant produit et libère un œuf qui peut être fécondé.


L’ovulation se produit généralement entre le 13e et le 15e jour du cycle, mais dans certains cas elle peut être anticipée ou retardée (par exemple, le 17 ou le 20 e jour).
Cela se produit chez les femmes ayant un cycle court ou long, par exemple en pré-ménopause.
Certains médicaments, un traumatisme ou l’alimentation peuvent modifier les niveaux d’hormones féminines et peuvent provoquer une ovulation bloquée ou absente.
Le paradoxe de cette situation est que l’on peut tomber enceinte lors de rapports sexuels, même si on a ses règles.
Les spermatozoïdes restent vivants à l’intérieur de l’utérus jusqu’à 6 jours. Si une femme a l’ovulation, le 10ème jour, mais qu’elle a eu des relations sans protection la journée le 4ème/5ème jour alors qu’elle avait des pertes de sang, la conception peut avoir lieu le 10ème jour avec les spermatozoïdes restés dans les trompes de Fallope.

Dans la semaine qui suit les règles, il est possible de concevoir, alors que la semaine avant un cycle régulier (28 jours) la fécondation ne se produit pas parce que l’ovulation est déjà terminée.

L’ovulation après un avortement et un curetage
Après un avortement spontané, la femme à l’ovulation suivante après environ 2-4 semaines.

 

Ovulation après la pilule contraceptive

La pilule contraceptive agit en imposant l’ovulation. Quand on arrête de prendre la pilule, les hormones reviennent rapidement des niveaux normaux, habituellement en quelques jours.
Cela signifie qu’ils recommencent à produire à nouveaux des follicules qui provoquent l’ovulation.

Chacun fonctionne différemment, Certaines peuvent avoir besoin de quelques semaines pour ovuler, Pour d’autres, il peut se passer quelques mois, mais en général, le corps devrait reprendre dans les deux ou trois mois après l’arrêt de la pilule.
Si une femme a eu des problèmes avec l’ovulation avant de commencer la pilule, cela reste même après.
Certaines femmes prennent la pilule à cause de menstruations irrégulières et d’autres symptômes, mais on ne peut pas penser de tout résoudre après.

 

Comment fait-on pour comprendre si l’ovulation va se produire ?

Au cours de chaque cycle mensuel, les couples en bonne santé de vingt-trente ans et qui n’utilisent pas de méthodes de contraception ont une probabilité de 20% de rester enceinte.
Il s’agit d’un pourcentage étonnamment élevé, compte tenu que l’on ne peut concevoir qu’autour de la période d’ovulation, une courte période qui dure généralement 12-24 heures par mois au cours de laquelle l’œuf est prêt à être fécondé.

Il faut considérer que le sperme peut vivre et féconder de trois à six jours où qu’il soit.
L’œuf en dehors de son milieu de vie ne peut pas vivre longtemps.
Cela signifie que même si vous avez des relations sexuelles quelques jours avant l’ovulation, il peut y avoir encore beaucoup de sperme dans l’appareil génital féminin qui peut féconder l’œuf quand il est libéré.
S’il existe un retard de cycle de quelques jours, il est préférable de faire un test de grossesse.
Important: il suffit d’un seul spermatozoïde pour faire un bébé.
Bien sûr, avoir des relations sexuelles le jour de l’ovulation est idéal. Après l’ovulation, la période fertile se termine au cycle suivant.

Les méthodes suivantes pour comprendre si l’ovulation est imminente ne sont pas des certitudes mathématiques mais parviennent à identifier la période d’ovulation.

  1. Calcul des jours fertiles avec le calendrier : l’ovulation se produit souvent au milieu du cycle menstruel normal – le cycle régulier moyen peut se produire tous les 28 jours à partir du premier jour des règles d’un cycle au premier jour du suivant. Un cycle normal peut durer entre 23 à 35 jours, il peut également varier légèrement de mois en mois. Garder un calendrier menstruel pendant quelques mois aide à comprendre quels sont les cycles normaux d’une femme.
    Les outils tels que les kits de prédiction de l’ovulation (aussi appelé test d’ovulation) peuvent aider à comprendre la date et se trouvent en pharmacies.
    Si les règles sont irrégulières, il est nécessaire d’être à rester attentif aux autres signes d’ovulation.
  2. Écoutez les signaux de votre corps: 20 % des femmes reçoivent un rappel du corps quand l’ovulation se produit.
    On peut ressentir un élancement de douleur ou une série de crampes dans la zone abdominale inférieure. Elle est généralement localisée sur un seul côté, celui dans lequel l’ovulation se produit.
    Douleur centrale, on pense que ce rappel mensuel de fertilité soit le résultat de la maturation ou de la libération d’un œuf par l’ovaire.
    Faites particulièrement attention car il est probable de se sentir ce symptôme pendant l’ovulation.
    Les boutons qui apparaissent sur le visage ne sont pas un signe d’ovulation, au contraire, généralement, ils se voient quelques jours avant l’arrivée des règles.
  3. Tracer la température sur un graphique : il s’agit de la température basale du corps (TBC).
    Utilisez un thermomètre spécial (oui, vous l’aurez deviné, un thermomètre basal du corps.
    La lecture de la TBC doit être la première chose à faire le matin, après au moins trois- cinq heures de sommeil et avant de se lever du lit, de parler ou même de s’asseoir. La TBC change pendant toute la durée du cycle en correspondance avec les fluctuations des niveaux d’hormones. La température est plus basse au cours de la première moitié du cycle qui est dominée par les œstrogènes. Au cours de la deuxième moitié du cycle, il y a une forte augmentation de l’hormone progestérone (une fois que l’ovulation s’est produite). La progestérone augmente la température du corps, car elle doit préparer l’utérus pour la fécondation et à l’implantation de l’œuf.
    Cela signifie que, dans la première moitié du mois, la température est inférieure à la seconde moitié du mois, après l’ovulation. Confus ? Voici un résumé : Le TBC atteint le point le plus bas pendant l’ovulation, puis augmente immédiatement et rapidement (environ un demi-degré) dès que l’ovulation se produit.
    Essayer de vous rappeler les tendances de la température basale pendant un mois ne permettent pas de prédire le jour de l’ovulation, mais plutôt donne une preuve de l’ovulation après qu’elle se soit produite.
    Les graphiques de la TBC suivis pendant quelques mois aident à créer un modèle pour les cycles, ce qui permet de prédire en avance le jour de l’ovulation pour les mois à venir.
    De cette façon, on sait quand il faut essayer de concevoir.
  4. Connaître le col de l’utérus: l’ovulation n’est pas un processus complètement caché. Lorsque le corps d’une femme détecte les mouvements hormonaux qui indiquent si un œuf est sur le point d’être libéré par les ovaires, il se prépare à l’arrivée du sperme pour créer les conditions pour la fécondation. Un signe détectable de l’imminence de l’ovulation est la position du col de l’utérus lui-même
    Le col de l’utérus présente une structure similaire à un col qui se trouve entre le vagin et l’utérus et il doit s’allonger pendant la naissance pour faire passer la tête de l’enfant.
    Pendant le début d’un cycle, le col de l’utérus est bas, dur et fermé.
    Cependant, quand l’ovulation approche, il se lève, il se ramollit un peu et il s’ouvre un peu pour permettre au sperme de passer au-delà et lui permettre de féconder l’œuf.
    Certaines femmes peuvent facilement ressentir ces changements, tandis que d’autres ont plus de difficultés
    On peut contrôler le col tous les jours, en utilisant un ou deux doigts et maintenir un graphique avec les différences entre un jour et l’autre.
  5. Un autre symptôme de l’ovulation est la modification de la glaire cervicale (la substance qui rend les sous-vêtements collants).
    Le but de la glaire est d’amener le sperme à l’ovule dans l’utérus.
    Lorsque s’approche de l’ovulation, la glaire cervicale change en quantité et en consistance. Lorsque vous n’êtes pas à l’ovulation, la glaire cervicale peut sembler collante ou crémeuse, ou bien elle peut être complètement absente. Lorsque l’on s’approche de l’ovulation, la glaire cervicale devient plus abondant, elle prend une couleur claire et une texture similaire à un blanc d’œuf cru.
    Quand le cycle finit, l’utérus devient sec.
    Si on écrit la position du col utérin, la température basale et le type de glaire cervicale sur un seul graphique, on peut obtenir un outil extrêmement utile pour l’identification de la journée où l’ovulation est la plus probable.
  6. Un autre symptôme de l’ovulation est l’augmentation du désir sexuel.
    Il s’avère que la nature sache ce qu’elle fait. La recherche a montré que les femmes ressentent une augmentation du désir sexuel quand elles sont plus fertiles.
    Cela se produit quelques jours avant l’ovulation, ce qui est le bon moment pour avoir des relations sexuelles si on souhaite tomber enceinte.
  7. La douleur de la poitrine est un autre symptôme de l’ovulation.
    Certaines femmes ressentent une gêne dans la poitrine juste avent ou après l’ovulation. Ceci est lié aux hormones qui circulent dans le sang et sont utilisées pour préparer la femme à la grossesse. Plusieurs femmes ont observé que la dernière confirmation de l’ovulation est la douleur de la poitrine.
  8. Acheter un kit de prévision de l’ovulation. Vous ne voulez pas vous emmêler avec le mucus ?
    Ce n’est plus nécessaire aujourd’hui. Le kit de prédiction de l’ovulation est capable d’identifier la date de l’ovulation 12-24 heures à l’avance en regardant les niveaux de l’hormone lutéinisante, ou LH, qui est la dernière des hormones qui a un pic avant l’ovulation et peut se vérifier réellement. Tout ce qu’il faut faire est d’uriner sur un tampon absorbant et attendre jusqu’à ce que l’indicateur révèle si on est sur le point d’ovuler.

 

Ovulation,calcul des jours du calendrier et symptômes
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_menstruel#mediaviewer/File:Cycle_menstruel.jpg

Comment fonctionne le kit de prédiction de l’ovulation ?

Les tests sont basés sur les urines pour un pic de l’hormone LH.
Cela arrive un jour ou deux avant l’ovulation.

Une petite quantité de LH est toujours présent dans le sang et dans les urines, mais dans les jours précédant l’ovulation, la quantité augmente de 100% à 500 %.
La période la plus fertile du cycle va de 12 à 36 heures après le pic de LH.
C’est le moment où nous avons le plus de chances de concevoir.

Comment puis-je utiliser un kit d’ovulation ?

Selon la marque du kit qui analyse les urines, on peut recueillir l’urine dans une tasse ou il faut tenir le tampon absorbant sous le flux d’urine.
Les bandes colorées apparaissent sur la fiche pour le test ou sur le tampon pour indiquer si on a atteint le pic de la LH.
Le kit digital utilise des symboles, par exemple un visage souriant pour indiquer que ce sont les jours les plus fertiles.

Les instructions peuvent varier légèrement en fonction du kit que l’on utilise, mais en général, on doit essayer de recueillir les urines entre 10h et 20h. La meilleure période se trouve entre 14h et 14h30.

Ne pas tester l’urine quand on vient de se réveiller parce que l’on peut perdre le premier jour du pic de LH. Essayer de réduire la quantité de liquides que l’on boit pendant une heure ou deux de faire le test. Trop de liquides dilue les urines et pourraient rendre plus difficile la découverte du pic.

Lire les résultats dans les 5 minutes pour obtenir les résultats les plus fiables. Un résultat positif ne disparaît pas, mais certains résultats négatifs peuvent afficher plus tard une faible deuxième bande de couleur. Après la lecture du résultat, il faut jeter le tampon absorbant.

 

Symptômes de l’ ovulation

  1. Augmentation du désir de faire l’amour (désir sexuel),
  2. Seins gonflés,
  3. Augmentation de la température basale du corps,
  4. Augmentation du mucus produit par le col de l’utérus.

 

Symptômes de grossesse

Les symptômes de grossesse peuvent varier, exactement comme les douleurs menstruelles et sont différents pour chaque femme.
Certaines femmes enceintes ressentent des symptômes plus intenses que d’autres ou apparaissent dans des semaines différentes.
Il y a des femmes qui ne présentent aucun symptôme au cours des premières semaines, il ne faut donc pas trop se fier aux sensations pour être sure d’être enceinte.
Les symptômes peuvent être :

  • saignement d’implantation accompagné de crampes et de douleurs aux seins ;
  • Nausées et parfois vomissements ;
  • Fatigue ;
  • Etourdissements ;
  • Gonflement des seins ;
  • Mal au dos et mal de tête;
  • Il faut manger certains aliments ;
  • Besoin d’uriner plus fréquent ;
  • Brûlures d’estomac ;
  • Constipation ;
  • Sautes d’humeur ;
  • Augmentation de la température du corps.