Syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien est la neuropathie la plus fréquente dans le membre supérieur, c’est la compression ou l’emprisonnement du nerf médian causée par le rétrécissement du canal carpien.

Si le ligament carpien transverse est enflammé, il devient plus épais et va donc appuyer sur les structures qui se trouvent à l’intérieur, parmi lesquelles le nerf médian.
Une ténosynovite (inflammation de la gaine du tendon) des fléchisseurs de la main peut également causer ce trouble parce que si les tendons gonflent, le diamètre du canal se réduit et étrangle le nerf médian.

La neuropathie du canal carpien  touche plus souvent les femmes que les hommes, avec un rapport de 3 à 1, en particulier les femmes en période de ménopause.
Les personnes entre 50 et 65 représentent la population la plus touchée par le syndrome du canal carpien.
Dans la plupart des cas, la neuropathie est bilatérale et apparaît en même temps que le doigt à ressaut.

 

Qu’est-ce que le canal carpien? Anatomie des os, nerfs et tendons

Le canal carpien est un canal anatomique au niveau du poignet.
A l’arrière, il est délimité par les os du carpe, tandis que l’avant est formée par le ligament transverse du carpe

Canal, carpien, nerf médian, main, poignet, picotement, nuit
Exercice pour le canal carpien

. Ce ligament provient des os: le scaphoïde et trapèze d’une part et s’insère sur l’os crochu et sur le pisiforme. Le ligament transverse du carpe a une forme transversale, il ressemble à la moitié d’un bracelet. Dans le canal carpien glissent les tendons des muscles fléchisseurs de: main, doigts et pouce. Le nerf médian et les vaisseaux sanguins passent à l’intérieur du canal interne avec les structures tendineuses.

 

 

 

Quelles sont les causes du syndrome du canal carpien ?

Il y a plusieurs causes pour le syndrome du canal carpien, la prédisposition joue un rôle important dans l’apparition de cette maladie. La majeur partie des patients affectés sont généralement des femmes dans leur période post-ménopause qui influe négativement sur les tendons. Les tâches répétitives, avec des mouvements de  flexion-extension du poignet et des doigts, sont la cause la plus fréquente de type de professionnelle. Les jeunes hommes qui ont le syndrome du canal carpien effectuent des travaux lourds comme maçon. Les femmes qui développent la neuropathie du canal carpien sont surtout couturières,  ménagères, cuisinières.
Souvent, pendant l’allaitement, la mère se soucie de soutenir l’enfant et l’effort peut provoquer la tendinite des fléchisseurs de la main
Certains facteurs peuvent contribuer au syndrome du canal carpien: l’hyperthyroïdie, la grossesse, le tissu conjonctif, maladies rhumatismales telles que la polyarthrite rhumatoïde, le diabète, l’arthrose et de précédentes fractures  du poignet.
Bien que beaucoup de gens soient convaincus que le travail à l’ordinateur provoque le syndrome du canal carpien, l’utilisation de la souris ne provoque pas de ce trouble.

 

Quels sont les signes et les symptômes du syndrome du canal carpien ?

Canal carpien, compression du nerf, le nerf médian, le pouce, l'index, au milieu, les mouvements des mains, répétitif
Canal carpien, compression du nerf causant des picotements dans les trois premiers doigts de la main
alexonline / bigstockphoto.com

Le syndrome du canal carpien survient lentement et progressivement par des picotements et une sensation de gonflement et de douleur aux trois premiers doigts de la main et à la partie interne de l’annulaire. Dans la première phase de la maladie, l’ engourdissement est ressenti seulement la nuit et pendant la première heure après le réveil. Sans thérapie, il est possible qu’il évolue vers la perte de sensibilité, aussi pendant la journée. La neuropathie affecte le  pouce, l’index, le majeur et l’annulaire, car ils sont innervés par des branches du nerf médians.
S’il ne touche qu’un ou deux des doigts cités, on ne peut pas parler de syndrome du canal carpien, mais la cause peut être une tendinite.
Dans les stades avancés, l’irritation du nerf médiant provoque des douleurs dans le poignet et peut aussi s’étendre à l’avant bras avec trouble semblable à l’épicondylite.
Avec le temps  il y aura un affaiblissement des muscles de la main, en particulier ceux de l’éminence thénar.
Par conséquent, il devient difficile de serrer des objets, coudre, fermer le poing etc.

Il arrive souvent que la personne atteinte par le syndrome du canal carpien ait des difficultés à dormir la nuit et se réveille à cause de la douleur et des picotements.
Généralement, les patients atteints du syndrome du canal carpien ont les tendons plus faibles et sont plus prédisposés à ces maladies que les autres.
Il est très fréquent que ces personnes se présentent au cabinet pour des pathologies comme  « De Quervain », pour des blessures au tendon ou pour le doigt à ressaut.
La douleur irradie (s’étend) souvent jusqu’au coude.

 

 

Comment se fait le diagnostic de la neuropathie du canal carpien?

piégés à l'intérieur du tunnel, les tendinites, les douleurs à la main carpien
Compression du nerf dans le canal carpien
Alila / bigstockphoto.com

A qui se référer ? Le médecin qui s’occupe de ce trouble est l’orthopédiste.

Le syndrome du canal carpien se diagnostique en analysant les antécédants et en procédant à l’examen clinique.
Il doit examiner l’ensemble du membre supérieur et le cou afin de déterminer si les symptômes sont causés par une surcharge ou par d’autres maladies.
Cela lui permet d’exclure d’autres maladies semblables au syndrome du canal carpien.
Le spécialiste effectue un contrôle visuel et manuel du poignet à la recherche d’éventuelles anomalies.
Il contrôle ensuite l’amplitude du mouvement du poignet et des doigts à la recherche de limitations de mouvement. Habituellement, le médecin peut diagnostiquer le syndrome du canal carpien en contrôlant le poignet et en analysant : la raideur, le gonflement et les réflexes.
L’examen clinique comprend un contrôle des doigts pour comprendre lesquels souffrent de picotement.
Le médecin contrôle la force des muscles à la base de la main (éminence thénar) et les signes d’atrophie (réduction de la masse musculaire), il peut comparer le poignet malade avec celui qui est sain.
Il existe deux tests à effectuer pour produire les symptômes du syndrome du canal carpien.

  • Test de Tinel : Le médecin frappe le poignet, du côté de la paume, avec le marteau ou avec deux doigts, sur le nerf médian. Si les doigts commencent à picoter ou si le patient éprouve une sensation de choc dans les doigts, cela signifie que le test est positif.
  • Manoeuvre de Phanel : garder les coudes à hauteur des épaules et les avant-bras en position verticale, pointer les doigts vers le bas, il faut unir le dos des mains, les poignets doivent être pliés à 90 degrés environ.
    Le test est positif si la sensation d’engourdissement ou de picotement dans les doigts de la main augmente en moins d’1 minute.
    Cette position tend le nerf médian.

Dans le diagnostic différentiel, le médecin doit exclure d’autres troubles, en particulier les fractures et l’arthrite.
Il peut conseiller de consulter un neurologue ou un chirurgien de la main si le patient a besoin d’un traitement spécialisé.

 

Quels examens de diagnostic doivent être effectués pour confirmer le syndrome du canal carpien?

La radiographie du poignet concerné peut être utile pour exclure d’autres causes de douleur au poignet, comme des fractures ou l’arthrite.
L’IRM et l’écographie peuvent montrer tous les tissus du poignet, mais elles ne sont pas utiles dans le diagnostic du syndrome du canal carpien.
Le médecin peut conseiller des examens sanguins pour comprendre s’il y a des maladies associées au syndrome du canal carpien, comme le diabète ou l’arthrite.
Les meilleurs tests pour confirmer le diagnostic sont:

  • L’EMG (électromyogramme) mesure les petites décharges électriques produites dans les muscles et montrent la gravité de la lésion aux nerfs.
    Certaines petites aiguilles doivent être insérées dans un muscle.
    L’activité électrique au repos et la contraction du muscle peut révéler la gravité des dommages au nerf médian.
  • L’étude de la conduction nerveuse mesure le taux de vitesse à laquelle les nerfs transmettent les impulsions électriques. Le médecin place deux électrodes sur la main et le poignet et envoie de petites décharges électriques. Si l’impulsion ralentit dans le canal carpien, le test est positif.

 

Quel genre de rééducation doit-on faire? Après combien de temps doit-on commencer?

Dans la plupart des cas, la rééducation n’est pas nécessaire, il suffit seulement de mettre de la crème appropriée sur la cicatrice et de la masser pour prévenir la formation d’adhérences. Pour récupérer la mobilité dont vous avez besoin il faut effectuer de grands mouvements avec le poignet et les doigts dès le lendemain de l’intervention. Si l’opération ne s’est pas bien passée ou si le patient avait aussi d’autres problèmes, il se peut qu’il ne soit pas en mesure de bien fermer la main ou qu’il ressente toujours des secousses et un engourdissement durant la nuit. Dans ces cas-là, il existe d’excellents résultats avec des thérapies physiques comme le laser accompagné de physiothérapie pour récupérer la mobilité et la force de la main et réduire la douleur.
Il est utile de faire les exercices avec une balle en éponge ou  caoutchouc, on resserre le poing en écrasant la balle.

 

Traitement, remèdes naturels et intervention chirurgicale pour le syndrome du canal carpien

Il existe différents types de traitement:

  • Avant toute chose, le repos de : main, poignet et avant-bras pendant 3 semaines.
    Il est important de changer de style de vie pour éviter les mouvements répétitifs qui aggravent les symptômes.
    L’application de glace (cryothérapie) peut être utile pour réduire le gonflement.

    Canal, carpien, nerf médian, main, poignet, picotement, nuit
    Exercice pour le canal carpien

    Le médecin peut suggérer d’immobiliser le poignet dans une orthèse pour le maintenir dans une position neutre.
    Il faut éviter que le poignet se plie car cette posture augmente la pression sur le nerf médian et aggrave les symptômes.
    Quand on porte l’orthèse pendant la nuit, on évite : douleur, engourdissement et fourmillements.
    Il est possible de trouver cet objet dans les pharmacies ou sur Internet.

  • Il existe plusieurs types de médicaments pour le traitement du syndrome du canal carpien.
    La vitamine B6 peut soulager certains symptômes, mais il n’y en a aucune preuve scientifique.
    Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tels que le Brufen ou le Voltaren peuvent réduire la douleur et l’inflammation, mais leur efficacité est discutable et les effets secondaires sont: symptômes abdominaux et ulcères à l’estomac.
    Les médicaments à base de cortisone (comme le Bentelan) peuvent être pris sous forme de comprimés ou injectés directement dans le poignet. Ils sont utilisés pour réduire le gonflement et soulager la pression sur le nerf médian.
    Attention, parmi les effets secondaires de la cortisone, il y a une possible aggravation du diabète, car ils rendent difficiles la régulation des niveaux d’insuline.
    La prescription de la prise de la cortisone par un médecin est nécessaire .
    L’orthopédiste peut effectuer des infiltrations de cortisone au poignet, dans les cas  plus légers, le patient peut guérir.
  • Pour soulager les symptômes temporairement,il est possible de bouger les doigts, de balancer la main, de dormir avec le poignet en dehors du bord du lit.
    Un physiothérapeute peut aider le patient en lui enseignant des exercices de renforcement et d’étirement du poignet.
    Il faut corriger la posture,  surtout lorsqu’on travaille à l’ordinateur.
    L’application de tous ces remèdes peut améliorer les symptômes en évitant les médicaments et la chirurgie.
taping,kinésio,canal,carpien,poignet,extension dorsale et de la paume
Taping pour le canal carpien en flexion dorsale et de la paume

Taping pour le canal carpien

Action: drainante. Forme: une bande en » I  ». Longueur: 20-25cm. Ancrer la bande au majeur et à l’anulaire à travers deux trous circulaires dans la bande. Appliquer la bande sans tension, en gardant le poignet en extension.

Intervention chirurgicale pour le canal carpien

Quand opérer ? Si le syndrome du canal carpien ne répond pas aux traitements conservateurs ou aux médicaments et si les symptômes durent plus de six mois, il faut envisager un traitement chirurgical.
L’intervention consiste en la libération ou la décompression du canal carpien.
Le chirurgien ouvre le canal carpien et coupe la bande de tissu (ligament) autour du poignet pour réduire la pression sur le nerf médian.
La décompression du canal carpien est l’une des procédures chirurgicales les plus fréquentes.
L’incision est réalisée sous anesthésie locale, parce que c’est une petite intervention chirurgicale.
Le patient rentre à la maison le jour même (chirurgie ambulatoire).
Il existe deux procédures différentes pour agrandir le canal carpien:

  • Dans le cas de la chirurgie ouverte, le médecin fait une incision unique dans la paume de la main et libère le ligament transverse du carpien.
  • Dans la procédure arthroscopique, le chirurgien effectue deux incisions: dans la paume et dans le poignet. Ensuite, il insère un petit endoscope pour voir sur un écran le tissu interne  et pour couper le ligament.
    Ce type de procédure est peu invasive et provoque moins de cicatrices et de raideur.

 

Quelles sont les complications du syndrome du canal carpien ?

  • Infection;
  • lésions nerveuses;
  • erreurs lors de l’intervention chirurgicale pour couper complètement le ligament;
  • rigidité;
  • hémorragie;
  • douleur persistante dans le poignet;
  • récidive du syndrome du canal carpien;
  • cicatrice.

 

Que faire après la chirurgie ? Evolution post-opératoire

Le médecin doit appliquer au patient un bandage à la main pendant quelques jours.
Il est conseillé de garder la main surélevée pendant deux jours pour réduire le gonflement.
Pour les premières 24/48 heures il est possible de mettre une poche de glace (pas trop froide) sur le poignet pour réduire l’inflammation.
Après l’intervention du canal carpien, il est possible d’effectuer de la physio-kinésithérapie pour récupérer la force, l’amplitude de mouvement et pour décoller la cicatrice chirurgicale.
Dans la plupart des cas, l’intervention du canal carpien  réussit complètement ou les symptômes s’améliorent considérablement.

 

Combien de temps est-ce que ça dure ? Quels sont les temps de récupération post-interventiom ?

Environ 60% des personnes qui subissent une intervention chirurgicale pour le syndrome du canal carpien sont en mesure de reprendre leurs activités de la vie quotidienne sans symptômes, tandis que seulement 20% souffriront de douleurs chroniques.
Les temps pour une récupération complète sont d’environ 10/15 jours pour tout type d’opération chirurgicale.

 

 

Voir aussi: le temps du canal carpien, le traitement et la récupération

Dr. Massimo Defilippo Fisioterapista Tel 0522/260654 Defilippo.massimo@gmail.com
P. IVA 02360680355

http://www.facebook.com/fisioterapiarubierese?ref=hl

http://www.fisioterapiareggio.com

© Scott Maxwell – fotolia.com

Laisser un commentaire