Infiltrations d’acide hyaluronique

Les infiltrations d’acide hyaluronique sont des injections de lubrifiant qui s’effectuent dans les articulations pour remédier à la perte de cartilage qui se produit avec l’âge ou suite à un accident.

 

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique (noms commerciaux Hyalgan, Durolane, Synvisc, etc.) est un complément utilisé pour traiter l’arthrose, trouble qui affecte les articulations.
Son utilisation la plus fréquente permet de traiter l’arthrose du genou. Toutefois, il peut être injecté entre le poignet et la main en cas de rhizarthrose ou dans la hanche en cas de coxarthrose (arthrose de la hanche).

Infiltrations d'acide hyaluronique
Infiltrations d’acide hyaluronique

Dans ces deux cas, un contrôle échographique est nécessaire afin de localiser le point précis où l’acide hyaluronique sera infiltré.
Les injections peuvent aussi être effectuées au niveau de l’épaule. Toutefois, cette articulation est généralement moins sollicitée car elle ne doit pas soutenir le poids du corps.
Dans une articulation normale, une couche de cartilage recouvre les extrémités des os.
Le cartilage permet aux os de se déplacer en douceur. Il lubrifie les extrémités des os. Dans l’arthrose, le cartilage s’use et s’amincit.
Ce processus prive les extrémités des os de leur protection. L’articulation perd ainsi sa capacité à se déplacer aisément.
L’acide hyaluronique se trouve de façon naturelle dans les articulations et dans d’autres parties du corps.
À l’intérieur de l’articulation, l’acide hyaluronique se trouve dans le cartilage et dans le liquide synovial qui lubrifie les articulations afin de permettre un déplacement sans frottement.
En cas d’arthrose, l’acide hyaluronique disparaît progressivement et l’articulation n’est plus lubrifiée.

Les injections d’acide hyaluronique synthétique dans les articulations atteintes de chondropathie peuvent améliorer le glissement des os.
Les infiltrations de ce complément sont généralement prescrites aux patients atteints d’arthrose du genou, quand les autres traitements ne résolve pas le problème de la douleur au genou.
Les articulations sont comme des engrenages, elles fonctionnent mieux si elles sont bien lubrifiées.
Une articulation saine contient une substance lubrifiante appelée liquide synovial qui permet aux os de glisser les uns sur les autres avec une friction minimale.

Le liquide synovial agit aussi comme un amortisseur.
L’acide hyaluronique est une substance fondamentale contenue dans le fluide synovial. Toutefois, il se désintègre chez les patients atteints d’arthrose.
La perte d’acide hyaluronique contribue à provoquer rigidité et douleur articulaire au genou.

 

L’infiltration d’acide hyaluronique soulage-t-elle les symptômes de l’arthrose ?

Les injections d’acide hyaluronique (aussi appelées viscosupplémentations) sont approuvées par la Food and Drug Administration (FDA) pour le traitement de l’arthrose du genou, bien que certains médecins utilisent ce traitement sur d’autres articulations, comme la hanche et la cheville.
Les rares études concernant les injections d’acide hyaluronique ont donné des résultats décevants. Toutefois, de nombreux médecins traitant l’arthrose affirment que les preuves scientifiques ainsi que l’expérience clinique démontrent qu’une piqûre du genou peut apporter un grand soulagement.
De plus, les recherches cliniques et en laboratoire démontrent que l’action de l’acide hyaluronique ne consiste pas seulement à lubrifier une articulation qui craque. En effet, elle peut également apporter davantage.
L’infiltration d’acide hyaluronique peut être utile après une intervention de méniscectomie totale car le ménisque facilite le glissement des os et protège le cartilage.

 

Quelles sont les indications des infiltrations d’acide hyaluronique ?

Au début, l’idée d’utiliser l’acide hyaluronique pour traiter l’arthrose fut proposée par le scientifique hongrois Endre A. Balasz, il y a 70 ans.
En 1987, les traitements par acide hyaluronique étaient utilisés à l’étranger, bien que le premier complément à base d’acide hyaluronique (Hyalgan) disponible aux États-Unis eût été approuvé par la FDA seulement 10 ans plus tard.
Aujourd’hui, cinq traitements à base d’acide hyaluronique sont utilisés aux États-Unis en cas d’arthrose du genou.
La plupart des compléments sont composés d’une matière première surprenante, les crêtes de coq ou de poule, tandis que l’Euflexxa dérive de bactéries.

Les injections d’acide hyaluronique sont une solution de traitement que les médecins peuvent prescrire quand :

  • le patient ne peut plus contrôler la douleur due à l’arthrose par la prise d’ibuprofène ou d’autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ;
  • le patient ne tolère pas les médicaments (qui peuvent causer des effets secondaires comme des irritations de l’estomac, des problèmes d’hémorragies et des dommages aux reins).

Le traitement par acide hyaluronique prévoit une injection par semaine dans l’articulation, pendant trois à cinq semaines. Ce traitement permet de soulager la douleur de nombreux patients.

 

Quelles sont les marques d’acide hyaluronique que l’on peut acheter ?

Le but des injections d’acide hyaluronique est de remplacer certains aliments naturels qui ont été perdus.
La procédure est simple. L’acide hyaluronique est directement injecté dans la cavité autour de l’articulation du genou.
En général, un cycle de traitement prévoit une seule injection par semaine pendant trois à cinq semaines.
L’infiltration d’acide hyaluronique a été approuvée par la FDA pour les personnes atteintes d’arthrose du genou. Toutefois, elle est parfois effectuée dans d’autres articulations avec de bons résultats.

Il existe plusieurs marques d’acide hyaluronique, parmi lesquelles nous pouvons citer :

  • Euflexxa
  • Hyalgan (bas poids moléculaire)
  • Durolane
  • Synvisc (haut poids moléculaire).

 

Traitement par injections d’acide hyaluronique

Si l’articulation du genou est gonflée (présence d’un œdème), le médecin aspire les liquides en excès avant d’injecter l’acide hyaluronique.
Cette opération est généralement effectuée au cours de la même séance, à l’aide d’une seule aiguille injectée dans l’articulation, bien que certains médecins préfèrent utiliser deux seringues distinctes.
Selon le produit utilisé, 3 à 5 piqûres sont effectuées pendant quelques semaines.
Les infiltrations peuvent être effectuées au cabinet d’un médecin. Il n’est pas nécessaire de se rendre au service orthopédie de l’hôpital.

Technique d’injection d’acide hyaluronique
L’acide hyaluronique peut être vendu sous forme d’ampoule de 2 ml (une seule injection par ampoule) ou bien sous forme de seringues pré-remplies.
La fréquence recommandée est d’une injection par semaine pendant cinq semaines avec le Hyalgan, tandis qu’il suffit d’une infiltration par semaine pendant trois semaines avec le Synvisc.
Un nouveau cycle de viscosupplémentation peut être effectué après six mois.

L’injection dans l’articulation du genou peut être effectuée de deux manières différentes.

  1. Le patient est allongé sur le dos avec le genou fléchi à environ 90 degrés. Dans cette position, les parties interne et externe de l’articulation peuvent être facilement palpées comme des fossettes à l’intérieur ou à l’extérieur du pôle inférieur de la rotule. Dans ce cas, l’entrée dans l’articulation se trouve sous la rotule, aux bords de l’origine du tendon rotulien.
  1. En alternative, le patient est allongé sur le dos avec le genou tendu. L’articulation du genou peut être infiltrée dans cette position. Le point où la piqûre est effectuée se trouve entre le fémur et le bord supérieur externe de la rotule. Toutefois, on peut choisir d’autres parties du genou près des bords de la rotule.

De cette manière (genou tendu), l’aiguille est généralement dirigée sous la rotule.

Résultats des infiltrations d’acide hyaluronique
L’infiltration d’acide hyaluronique peut être utile pour les patients qui ont effectué d’autres traitements, sans obtenir aucun résultat.
L’infiltration est plus efficace si l’arthrose est au stade initial (faible ou modérée). Certains patients peuvent ressentir de la douleur au niveau du point d’injection. Dans de rares cas, les infiltrations peuvent causer une augmentation du gonflement.
L’efficacité à long terme des injections d’acide hyaluronique n’est pas encore connue. Une recherche continue est effectuée dans ce domaine.
Si l’arthrose ne répond pas bien au traitement, ou bien si vous cherchez à retarder l’intervention chirurgicale, vous pouvez parler de cette solution avec l’orthopédiste.

Coût des infiltrations d’acide hyaluronique
Le coût de l’acide hyaluronique est assez élevé. En pharmacie, le prix moyen de cinq ampoules varie de 150 à 250 € (30/50 € par ampoule), remboursé en partie par la Sécurité Sociale dans le cas d’arthrose du genou.
Le prix moyen de gros d’un paquet de trois seringues pré-remplies est de 150 à 200 €.

Effets des infiltrations d’acide hyaluronique
Les injections de cette substance ont montré qu’elles soulagent la douleur chez de nombreux patients qui n’ont pas obtenu de soulagement par d’autres remèdes ou par des analgésiques.
La technique a été utilisée en Europe et en Asie pendant plusieurs années. Toutefois, la Food and Drug Administration aux États-Unis ne l’a approuvée qu’en 1997. De plus, l’approbation n’est valable que pour le traitement de l’arthrose du genou.
Différents types d’ampoules à base d’acide hyaluronique sont aujourd’hui disponibles dans le commerce.

Effets immédiats
L’acide hyaluronique n’a pas d’effet immédiat comme analgésique.
Une réaction locale peut se produire, par exemple : douleur, chaleur ou faible gonflement immédiatement après l’infiltration.
Ces symptômes ne durent généralement que peu de temps.
Il est conseillé d’appliquer des compresses de glace dans le cas où une inflammation surviendrait.
Pendant les premières 48 heures suivant l’injection, il vaudrait mieux éviter une charge excessive sur la jambe, comme par exemple rester debout pendant une période prolongée, faire du jogging ou soulever des objets lourds.

Effets à long terme
Après la première injection, il est possible de ressentir une moindre douleur au genou.
L’acide hyaluronique semble avoir les propriétés d’un anti-inflammatoire et d’un analgésique.
Les injections peuvent également stimuler l’organisme à produire une plus grande quantité d’acide hyaluronique dans les articulations.

Combien d’infiltrations d’acide hyaluronique faut-il effectuer ? À quels intervalles ?
L’effet des injections dure plusieurs mois. Les traitements prévoient généralement 3 injections par an ou par semestre.

Les infiltrations d’acide hyaluronique sont-elles douloureuses ?
Non, elles sont un peu gênantes mais moins qu’une piqûre dans la fesse. Toutefois, les patients qui souffrent déjà d’une forte douleur au genou peuvent ressentir une légère douleur pendant la pénétration de la seringue.

Quelles sont les précautions nécessaires en cas d’infiltrations d’acide hyaluronique ?
Après l’injection

  • Pendant environ 48 heures après l’injection, il est souhaitable d’éviter toute activité fatigante (par exemple sport à fort impact tels que le jogging ou le tennis) ou d’éviter de rester debout pendant une période prolongée.

Infection

  • Les injections d’acide hyaluronique ne peuvent pas être effectuées en cas d’infection dans l’articulation ou de maladie de peau autour de la zone où l’infiltration devrait être effectuée.

Circulation

  • Les injections d’acide hyaluronique ne peuvent pas être effectuées en cas de troubles de circulation aux jambes.
  • Il faut informer le médecin en cas de gonflement important ou en cas de caillots de sang dans les jambes (thrombose veineuse).

Contre-indications
Par rapport aux infiltrations de cortisone, l’acide hyaluronique ne présente presque aucune contre-indication. C’est pourquoi ce traitement est très souvent effectué.

Allergie

  • Les injections d’acide hyaluronique ne peuvent pas être effectuées si, par le passé, une réaction allergique aux produits à base d’acide hyaluronique s’est manifestée.
  • Il faut informer le médecin en cas d’allergie aux produits provenant des oiseaux comme les plumes, les œufs et la volaille.

Interactions avec d’autres médicaments

  • Il faut informer le spécialiste et le médecin traitant en ce qui concerne tous les médicaments que vous utilisez, y compris les médicaments délivrés sans ordonnance et les produits naturels vendus en herboristerie.
  • Il faut aussi informer le médecin quant au traitement déjà effectué pour l’arthrose.

Lorsque vous consultez un autre médecin, vous devez lui expliquer vos antécédents médicaux et lui dire si vous êtes enceinte ou en phase d’allaitement.

  • L’acide hyaluronique n’a pas été testé chez les femmes enceintes ou en phase d’allaitement.
  • Il est important d’informer le médecin en cas de désir de grossesse.

 

Effets secondaires des infiltrations d’acide hyaluronique

Avec les résultats attendus, les médicaments peuvent provoquer certains effets indésirables.
En cas de manifestation d’effets indésirables, un traitement pourrait se révéler nécessaire.
Il faut consulter immédiatement le médecin ou l’infirmier si l’un des effets secondaires suivants se manifeste :

Les plus fréquents sont :

Les moins fréquents sont :

  • Gonflement ou rougeur de l’articulation.

Les plus rares sont :

  • Hémorragies,
  • Formation d’ampoules,
  • Chaleur,
  • Sensation de froid,
  • Altération de la couleur de la peau,
  • Sensation de pression,
  • Urticaire,
  • Infection,
  • Inflammation,
  • Démangeaisons,
  • Engourdissement,
  • Douleur,
  • Éruption cutanée,
  • Rougeur,
  • Endolorissement,
  • Gonflement,
  • Fourmillement,
  • Ulcération ou chaleur dans le point où l’injection a été effectuée.

D’autres effets secondaires non mentionnés peuvent se manifester dans de très rares cas.
Si vous remarquez d’autres signes ou symptômes, il faut consulter le médecin.
Certains effets indésirables peuvent se manifester. Toutefois, aucun examen médical n’est nécessaire.
Ces effets secondaires peuvent disparaître lors du traitement dès que le corps absorbe le médicament.
De plus, le médecin peut vous expliquer de quelle manière prévenir ou réduire certains effets indésirables.