Symptômes de l’amygdalite et remèdes

L’amygdalite est une inflammation des amygdales.
Les amygdales sont situées dans l’arrière de la gorge. Elles font partie du système immunitaire du corps qui aide à lutter contre les germes nocifs.
Parfois, les amygdales se gonflent et s’enflamment. L’hypertrophie des amygdales est une situation plutôt commune. Elle peut porter à des complications si elle n’est pas soignée à temps.


La typologie d’amygdalite la plus fréquente est appelée érythémateuse. Elle peut être causée par une infection de type virale ou bactérienne. Dans ce dernier cas, elle est généralement causée par le streptocoque bêta-hémolytique (SBGA).

 

 

Typologies d’amygdalite

Amygdalite aiguë folliculaire – on identifie un exsudat qui peut être formé par des follicules.

Amygdalite aiguë suppurative – ce type d’amygdalite est caractérisé par la formation d’un abcès.

Amygdalite pseudo-membraneuse – une muqueuse nécrotique est recouverte d’une couche d’exsudat. La situation est similaire à la diphtérie ou à l’angine de Vincent.

Amygdalite chronique parenchymateuse – une hyperplasie du tissu lymphoïde se manifeste. Les amygdales sont très enflées. L’individu peut avoir du mal à parler, à avaler et à respirer et peut souffrir de crises d’apnée du sommeil.


Les causes de l’amygdalite

Les infections bactériennes et virales peuvent causer l’amygdalite. Une cause commune est la bactérie Streptocoque (amygdalite à streptocoque). Parmi les virus, nous pouvons citer :

  • Adénovirus
  • Virus de la grippe
  • Virus Epstein-Barr
  • Virus parainfluenza
  • Entérovirus
  • Herpes simplex virus.

Caséums sur les amygdales
Dans ce cas, quelques dépôts blancs et durs sont visibles sur les bords des amygdales : il s’agit de mucus, de bactéries, de cellules mortes et de restes de nourriture.

Maux de gorge
Le terme Maux de gorge se réfère à une infection bactérienne de la gorge. Ces germes développent des taches blanches sur les amygdales.

Muguet
La candidose buccale est une infection fongique de la bouche. Elle peut être aussi la cause de l’apparition de taches blanches sur les amygdales.

Mononucléose infectieuse
La mononucléose est une infection virale qui cause les symptômes suivants : fièvre, maux de tête et fatigue persistante.

Diphtérie
La diphtérie est une grave infection respiratoire qui affecte surtout la gorge et les narines.

Angine de Vincent
L’angine de Vincent est une infection bactérienne qui se manifeste par la formation d’une angine ulcéro-nécrotique. Elle est généralement unilatérale.

Pharyngite
La pharyngite est une inflammation du pharynx, partie de la gorge qui commence à partir des amygdales et qui se termine dans le larynx (boîte vocale).

 

Symptômes de l’amygdalite aiguë

Les symptômes principaux sont l’inflammation et le gonflement des amygdales, parfois de manière assez grave, qui peut obstruer les voies respiratoires. Parmi les autres symptômes, nous pouvons citer :

  • Maux de gorge
  • Rougeur des amygdales
  • Plaques blanches ou jaunes sur les amygdales
  • Ampoules ou ulcères douloureux dans la gorge
  • Enrouement ou extinction de voix
  • Maux de tête
  • Perte d’appétit
  • Douleur à l’oreille ou oreille bouchée
  • Difficulté à avaler
  • Dyspnée par la bouche
  • Ganglions lymphatiques du cou gonflés
  • Fièvre
  • Frissons
  • Mauvaise haleine.

 

Plaques blanches sur les amygdales

Des formations blanches et une inflammation des amygdales indiquent la présence de pus (amygdalite purulente). Les plaques sont provoquées par des maladies comme les maux de gorge et l’amygdalite.
Quand un patient souffre de forts maux de gorge, il présente souvent des problèmes aux amygdales. Ces organes sont composés de tissus glandulaires en forme d’amandes. Ils sont situés juste au-dessous de la cavité buccale.
Les amygdales sont partie intégrante du système immunitaire. Elles produisent des globules blancs pour lutter contre les infections microbiennes dans le corps.
Les amygdales sont parfois touchées par ces microbes pathogènes. Elles rougissent et s’enflamment alors.

 

L’amygdalite est-elle contagieuse ?

La contagion de l’amygdalite peut se produire dans certaines zones délimitées où les personnes sont très proches pendant une longue période, par exemple à l’école.
En cas d’amygdalite virale, la contagion est plus aisée.
La contagion a lieu par contact physique (après avoir touché la bouche), par le biais des éternuements et de la toux, ou à cause du partage de brosses à dents, de couverts, etc.

Quelle est la période d’incubation ?
Généralement, le temps qui passe de l’infection à l’apparition des symptômes est d’environ 3/4 jours.

 

Amygdalite chronique

Ce trouble est typique chez les enfants ou les adolescents de moins de 15 ans. Quand une personne devient adulte, les amygdales se réduisent parce que le système immunitaire est développé.
Donc, si les amygdales ne se sont pas entraînées à lutter, les agents pathogènes sont moins vulnérables.
Toutefois, l’amygdalite chronique chez les adultes existe mais les cas sont rares.

 

Les symptômes de l’amygdalite chronique sont les suivants :

  1. Rougeur, chaleur et gonflement,
  2. Maux de gorge,
  3. Formation de plaques blanches sur la surface des amygdales jaunes ou blanches,
  4. Difficultés à avaler des aliments, de l’eau ou la salive,
  5. Fièvre,
  6. Gonflement des ganglions lymphatiques du cou,
  7. Enrouement,
  8. Mauvaise haleine,
  9. Maux de ventre, surtout chez les jeunes enfants,
  10. Sensation de rigidité et mal au cou,
  11. Maux de tête récurrents et persistants.

Ces symptômes peuvent apparaître chez les jeunes enfants mais la communication n’est pas toujours aisée.
Les parents doivent faire attention aux signes comme une perte d’appétit.
Les enfants pleurent lorsqu’ils ouvrent la bouche pour manger ou lors de la déglutition ; de plus, l’irritabilité est majeure et certaines de leurs expressions communiquent une douleur cervicale.

 

Amygdales,gonflées,enflamméesCauses de l’amygdalite chronique

Une cause fréquente de cette inflammation est le même virus que celui du rhume. Toutefois, l’amygdalite chronique peut être causée par des bactéries. La bactérie responsable est souvent le streptococcus pyogenes.
Ce bacille est le même que celui qui provoque les maux de gorge.
Cette maladie peut être facilement transmise d’un malade à une personne saine.
La transmission des germes a lieu aussi bien par l’intermédiaire de micro-organismes viraux que bactériens.
L’amygdalite chronique cryptique-caséeuse est un trouble qui naît de l’accumulation de petites particules de nourriture ou de bactéries dans des cryptes au sein des amygdales.
Quand les détritus s’accumulent, des plis se forment dans les organes du système immunitaire.

 

Amygdale linguale

Les amygdales linguales sont situées à la base de la langue. Leur rôle est important : produire des globules blancs contre les infections virales ou bactériennes.
L’infection des amygdales linguales peut être de nature bactérienne ou virale.
L’apparition de l’infection provoque l’inflammation de ces organes sublinguaux.
Cette maladie est connue comme amygdalite.
Le gonflement de ces tissus lymphatiques peut être gênante.
À cause des amygdales enflammées, manger peut être douloureux et décourageant.
En effet, la gorge est douloureuse à chaque bouchée.
Le streptocoque ou l’haemophilus influenzae est la bactérie responsable de l’amygdalite.
Les infections virales sont causées par le virus d’Epstein-Barr ou par l’adénovirus.

 

Le cancer de l’amygdale linguale

Le cancer lié à l’amygdale linguale peut être un carcinome à cellules squameuses (SCC) ou un lymphome. Les données indiquent que le SCC représente 90 % des cas de cancer de l’amygdale linguale.
Le SCC cause le développement incontrôlé des cellules de la peau. Il est généralement accompagné par la formation d’ulcères dans les amygdales. Cet ulcère est souvent la conséquence du tabagisme et de la consommation excessive d’alcool.

 

Traitement pour l’amygdalite

La plupart des cas d’amygdalite légère ne nécessitent pas d’intervention médicale.
La thérapie maison et quelques « remèdes de grand-mère » réduisent les temps de guérison.
Faire des gargarismes avec de l’eau salée est un geste utile en cas d’amygdalite aiguë et chronique.
Répéter plusieurs fois par jour cette thérapie aide à éliminer les maux de gorge pendant la déglutition.
Le repos est fondamental pour guérir.
Les enfants doivent boire beaucoup pendant la journée pour maintenir la gorge humide et pour prévenir toute déshydratation.
La soupe chaude est conseillée.
L’air sec peut aggraver les symptômes. Il est donc conseillé d’utiliser un humidificateur d’air ou une bouilloire dans la chambre. La vapeur d’eau aide à garder l’air humide.
Il est conseillé d’éviter l’exposition à la fumée de cigarette, aux vernis et autres.
Ces substances irritent la gorge. Les symptômes peuvent s’aggraver.

 

Symptômes de l'amygdalite et remèdes
Symptômes de l’amygdalite et remèdes

Médicaments et antibiotiques

Si l’amygdalite est causée par une infection bactérienne, le médecin prescrit un cycle d’antibiotiques. Il conseille généralement la pénicilline par voie orale pendant 10 jours.
Si l’enfant est allergique à la pénicilline, le médecin prescrit un médicament alternatif.
Si l’amygdalite est provoquée par le streptococcus pyogenes, l’amoxicilline (Clamoxyl) est l’antibiotique le plus indiqué.
L’enfant doit prendre la dose complète d’antibiotiques prescrits, même si les symptômes disparaissent complètement. Si le cycle d’antibiotiques n’est pas mené à sa fin, une aggravation de l’infection peut se produire ou le microbe peut se propager vers d’autres parties du corps. De même, les risques de fièvre rhumatismale et d’inflammations rénales graves peuvent augmenter.
Le médecin peut prescrire des anti-inflammatoires non stéroïdiens à prendre avec l’antibiotique, afin de soulager la douleur (par exemple Actron).

 

Opération chirurgicale

L’intervention chirurgicale qui prévoit l’ablation des amygdales (amygdalectomie) est réalisée afin de traiter les patients souffrant d’amygdalite récurrente, d’amygdalite chronique (depuis au moins un mois) ou d’amygdalite bactérienne qui ne guérit pas (qui ne répond pas au traitement antibiotique).
L’amygdalectomie se pratique aussi si l’amygdalite provoque des complications difficiles à gérer, par exemple :

  • Apnée obstructive pendant le sommeil
  • Difficultés à respirer
  • Amygdalite hémorragique
  • Difficultés à avaler, surtout la viande ou d’autres aliments de gros volume
  • Abcès qui ne s’améliore pas malgré un traitement antibiotique.

L’amygdalectomie est effectuée dans un centre ambulatoire, sauf si l’enfant est très petit.
Cela signifie que le nourrisson ou l’enfant devrait pouvoir rentrer chez lui le jour même de l’intervention chirurgicale. Les temps de guérison sont de 7/14 jours.

 

Remèdes naturels pour le traitement des amygdales enflées

  • Les gargarismes à base d’une substance antiseptique servent à éliminer les bactéries.
    On peut faire des rinçages à l’aide d’une boisson à base de soda de couleur foncée (Pepsi ou Coca-Cola).
  • On peut presser un citron dans un verre d’eau, ajouter 4 petites cuillères de miel et une pincée de sel. Boire une gorgée de cette solution.
  • On peut ajouter 2 cuillères de fenugrec dans un litre d’eau et chauffer cette solution pendant 30 minutes. La laisser refroidir pendant quelque temps et puis faire les gargarismes. Ce remède s’est démontré très efficace.
  • Le lait aussi a un effet lénitif. On ajoute une pincée de curcuma et de poivre dans un verre de lait chaud et on le boit pendant la nuit pendant trois jours consécutifs.
  • Légumes centrifugés. Il est possible de combiner les extraits de concombre, de betterave et de carotte. Il faut 300 ml de jus de carotte et 100 ml de jus de betterave et de concombre. On peut les boire aussi individuellement.
  • Faire bouillir 12 grammes de fleurs Banafsha (Viola odorata) dans une tasse de lait, filtrer le lait et le boire chaud pendant la nuit.

 

Quelle est la durée de l’amygdalite ? Quels sont les délais de guérison ? Le pronostic

L’amygdalite aiguë dure environ 4/5 jours. Toutefois, si elle devient chronique, elle peut durer au moins 1 mois.