Symptômes de la laryngite et remèdes

La laryngite est une inflammation du larynx.
Les cordes vocales se trouvent dans le larynx : le ton de la voix est donc altéré chez les sujets atteints de cette maladie. En effet, ils souffrent d’enrouement ou d’extinction de voix.
Cette maladie peut se manifester sous forme aiguë ou chronique.
La forme aiguë, la plus grave, se développe soudainement ; la seconde évolue plus lentement, mais dure plus longtemps.

Laryngite,enrouement
Le timbre de la voix devient si faible que l’on peut avoir des difficultés à parler. La laryngite se présente accompagnée de maux de gorge et de toux sèche. Les enfants peuvent avoir des difficultés à respirer.
Selon les théories de médecine psychosomatique, la raison de cette maladie est la peur de parler avec une autorité et l’introversion.

 

Classification de la laryngite

Il existe deux types de laryngite :

  1. Aiguë, si elle dure moins de trois semaines. La laryngite aiguë sous-glottique est une maladie qui affecte les nourrissons et les enfants de moins de 4 ans. Il s’agit d’une forme grave qui provoque l’essoufflement ou le halètement, ainsi qu’une toux sèche qui devient ensuite grasse, accompagnée de catarrhe.
  1. Chronique, si elle dure plus de 3 semaines.
    La laryngite chronique catarrhale est caractérisée par une inflammation du larynx, une altération de la voix, une sécheresse de la bouche, des brûlures dans la gorge ainsi qu’une légère toux accompagnée de catarrhe.

La laryngite diphtérique (aussi appelée croup) se manifeste après une diphtérie et provoque les symptômes suivants : enrouement, fièvre et accélération du rythme cardiaque.

La laryngite mécanique se manifeste après avoir trop crié ou chanté. Dans ce cas, la muqueuse des cordes vocales est endommagée et le larynx s’enflamme.

Le laryngospasme (ou laryngite spasmodique) est une maladie qui touche les enfants de un à trois ans.
Elle est caractérisée par des réveils nocturnes à bout de souffle, une toux continue, un bruit pendant l’inspiration et un enrouement ou une extinction de voix.

La laryngite pseudo-myxomateuse est caractérisée par la formation d’abcès. Elle dérive généralement d’une laryngite non soignée.
Le patient présente les symptômes classiques de la laryngite. Cependant, il souffre aussi de maux d’oreille et de halètement.
La laryngite peut se manifester avec d’autres inflammations des voies aériennes supérieures comme :

  1. Pharyngite ou maux de gorge,
  2. Trachéite,
  3. Sinusite.

 

Causes de la laryngite

Voici quelques causes de cette maladie :

  1. Infections virales (rhume et grippe),
  2. Reflux gastro-œsophagien,
  3. Sinusite,
  4. Effort vocal intense,
  5. Allergies,
  6. Inhalation de fumées chimiques,
  7. Inhalation de substances irritantes,
  8. Consommation excessive d’alcool,
  9. Tabagisme,
  10. Infection bactérienne/fongique/parasitaire,
  11. Cancer de la gorge,
  12. Dommages aux nerfs,
  13. Polypes ou excroissances sur les cordes vocales,
  14. Courbe des cordes vocales (chez les personnes âgées).

 

Symptômes de la laryngite

  • Gorge sèche,
  • Voix enrouée : dans les cas les plus graves, on n’entend qu’un murmure,
  • Sensation de gonflement dans la gorge,
  • Sécrétion de mucus par l’arrière de la cavité nasale dans la gorge,
  • Fièvre,
  • Ganglions gonflés (en cas d’infection),
  • Douleur aiguë pendant la déglutition ou la phonation,
  • Difficultés à respirer.

Les symptômes sont similaires à ceux d’autres pathologies comme le rhume, la grippe, les maux de gorge, l’infection des voies respiratoires et la maladie du reflux œsophagien.

 

Diagnostic de la laryngite

Un examen médical suffit pour diagnostiquer la laryngite.
Le patient doit exposer les symptômes qu’il ressent au médecin.
Le nourrisson ne peut pas parler. Ses pleurs sont différents car les cordes vocales sont enflammées.
Quand le médecin examine le larynx, il voit une zone enflammée.
Parfois, des plaques blanches sont visibles.

 

Traitement contre la laryngite

Le système immunitaire peut soigner la laryngite causée par une infection virale. Le meilleur moyen d’aider ce processus consiste à ne pas trop parler et à ne pas forcer la gorge. Le patient devrait guérir en moins d’une semaine. Dans les cas les plus graves, la maladie peut persister pendant quelques semaines, voire un mois au maximum.

Quel antibiotique prendre en cas de laryngite ?
Si la cause de la laryngite est une infection microbienne, les médecins prescrivent des antibiotiques, en particulier la clarithromycine (Naxy et Zeclar).
Les médicaments aident à lutter contre l’infection et à réduire l’inflammation.

Antiinflammatoires
Contre l’inflammation du larynx, on peut prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens, par exemple l’ibuprofène (Advil) qui peut aussi être pris par les enfants. Les médecins prescrivent aussi le kétoprofène (Profenid).

Cortisone. Les médicaments à base de cortisone (comme le Solupred par exemple) réduisent l’inflammation et sont efficaces pour réduire la douleur. Ce traitement n’est que rarement conseillé, seulement en cas de nécessité particulière, quand il faut récupérer la voix pour des concerts ou des présentations. Les chanteurs souffrent de ce problème quand ils forcent leurs cordes vocales. Celles-ci s’enflamment alors et deviennent vulnérables aux infections.
Les médicaments à base de cortisone peuvent être administrés par voie orale ou par aérosol. Dans ce cas, le médicament le plus souvent prescrit est la béclométasone (Qvar).

Traitement anti-acide : à n’utiliser que si la maladie est provoquée par un reflux acide. Il est conseillé de prendre des médicaments anti-acides comme l’Azantac ou le Mopral pendant un mois environ.
Ne pas prendre de médicaments décongestionnants : ces médicaments sont déconseillés en cas de laryngite car ils assèchent la gorge et provoquent donc une inflammation du larynx.

 

Symptômes de la laryngite et remèdes
Symptômes de la laryngite et remèdes

Remèdes naturels contre la laryngite

 

Éviter d’utiliser la voix : cela permet de réduire le stress provoqué aux cordes vocales. Il faut éviter de parler en public et faire reposer les cordes vocales.

Inhalation de vapeurs : l’inhalation de vapeurs aide à soulager la gêne en réduisant le gonflement et la douleur au niveau de la gorge. On rappelle que l’inhalation de vapeurs ne permet pas de guérir complètement de cette pathologie.

Les remèdes maison contre la laryngite (aussi efficaces pendant la grossesse)

Éviter de crier : le remède maison le plus efficace est le repos des cordes vocales. Il faut éviter de parler à haute voix ou pendant longtemps. Ces activités pourraient aggraver l’inflammation.

Ne pas chuchoter : le chuchotement provoque l’inflammation du larynx. Si l’on parle à voix basse, les cordes vocales sont plus tendues que si l’on parle normalement.

Respirer par le nez : prendre l’habitude de respirer par le nez. Cette précaution permet de protéger la gorge de l’air froid.

Inhalation de vapeurs : fermer la salle de bains et la remplir de vapeur en faisant couler de l’eau chaude. Y rester pendant 10-15 minutes. Il est ici important de respirer par la bouche.

Utiliser un humidificateur : un humidificateur maintient le juste niveau d’humidité dans la chambre. L’utilisation de cet appareil est l’un des meilleurs moyens pour soigner la laryngite récidivante.

Boire beaucoup d’eau : maintenir la gorge hydratée aide à réduire la durée des symptômes. Il faut boire beaucoup, au moins 8-10 verres par jour.

Garder la gorge humide : si la gorge est sèche, l’inflammation s’aggrave. Il faut humidifier la gorge, faire des gargarismes avec de l’eau salée et mâcher un chewing-gum pour éviter toute récidive.

Mélange de citron et de miel : on peut les ajouter au thé. Faire bouillir 250 ml d’eau, presser un citron et ajouter 2 cuillères à café de miel. Laisser refroidir et boire.
Un mélange très efficace peut être obtenu en faisant bouillir à feu doux des morceaux de racine de gingembre avec des gousses d’ail.
Laisser refroidir et boire.

Éviter de fumer : le tabagisme irrite et aggrave l’état du larynx en allongeant les temps de guérison. Il est conseillé d’arrêter de fumer.

 

La laryngite est-elle contagieuse ?

Oui, la laryngite est contagieuse si l’agent pathogène est une bactérie ou un champignon.
La modalité de contagion est similaire aux autres infections respiratoires.
En cas de laryngite virale, les opinions sont très différentes. Selon certains experts, la laryngite n’est pas contagieuse ; pour d’autres, le rhume et la grippe (qui causent ensuite la laryngite) sont contagieux.

Déformation des cordes vocales : si la laryngite est causée par un effort des cordes vocales, elle n’est pas contagieuse.

Toux : le gonflement du larynx cause une toux persistante. Dans ce cas aussi, le niveau d’infection est donné par la présence d’un microbe. En cas de toux, il est conseillé de considérer la laryngite comme contagieuse.

 

Quelle est la durée de la laryngite ? Quand retrouve-t-on sa voix ?

Si la cause est une infection, la personne est contagieuse pendant une semaine.
Les temps de guérison sont de quelques jours. Quand le patient retrouve sa voix, cela signifie que l’inflammation a disparu.
En cas de laryngite, on peut sortir de chez soi. Toutefois, s’il fait froid, il est conseillé de porter une écharpe.