Effets du tabagisme

Le tabagisme peut causer de nombreux problèmes au corps humain.
Le tabagisme provoque de nombreux effets secondaires, par exemple : cancer du poumon, toux, pneumonie, augmentation de la tension artérielle, etc.

Effets du tabagisme sur l’organisme

Le tabagisme a des effets négatifs au niveau cardio-respiratoire, mais aussi sur presque tous les organes.
Fumer détend le corps et l’esprit, réduit le stress et l’anxiété, mais les dommages provoqués par ce geste sont particulièrement nombreux.

Poumons,fille,anatomie
La gravité des effets secondaires du tabagisme dépend de deux facteurs principaux :

  1. la quantité,
  2. la durée de l’exposition.

De plus, l’excès de goudron augmente le risque de complications liées au tabagisme.
Les effets du tabagisme à court et à long terme sont indiqués ci-dessous.

La cigarette électronique disponible en pharmacie n’est pas cancérogène, car, dans ce dispositif, la combustion n’a pas lieu.

 

Effets à court terme

Parmi les effets, nous pouvons citer :

  1. Vertiges,
  2. Nausées,
  3. Mauvaise haleine,
  4. Langue blanche et pâteuse,
  5. Perte d’appétit,
  6. Acné,
  7. Tremblement de la main,
  8. Brûlures d’estomac,
  9. Hypertension,
  10. Tachycardie.

Le corps s’habitue à la nicotine au fil du temps et les effets secondaires aigus se réduisent graduellement.

 

Effets à long terme

Poumons
Le tabagisme affecte le système respiratoire en causant de nombreuses maladies.
Chez les fumeurs, les alvéoles perdent progressivement leur élasticité.
En conséquence, le fumeur peut souffrir de :

  1. Toux chronique,
  2. Bronchite,
  3. Emphysème,
  4. Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Maladies du cœur
Les cigarettes contiennent des substances dangereuses qui provoquent la réduction du flux sanguin dans le corps.
Le monoxyde de carbone présent dans les cigarettes se lie avec l’hémoglobine et influence négativement le transport de l’oxygène aux organes.
Le tabagisme peut augmenter le risque d’athérosclérose, à savoir, l’accumulation de graisse sur la paroi interne des artères qui provoque le rétrécissement des vaisseaux sanguins. L’athérosclérose est un facteur de risque important pour les maladies cardiaques et cardiovasculaires :

  1. Accident vasculaire cérébral,
  2. Infarctus,
  3. Maladies artérielles périphériques.

Cancer

Les fumeurs présentent un risque plus élevé de cancer par rapport aux non-fumeurs. Les substances cancérogènes des cigarettes (par exemple le goudron) peuvent provoquer un cancer du poumon, de la gorge et de la bouche.
Le cancer de la gorge est très fréquent chez les fumeurs. Il commence en général sur les lèvres ou sous la langue.
Environ 90 % des cas de cancer du poumon sont causés par le tabagisme.
Les femmes qui fument présentent un risque plus élevé de cancer du col de l’utérus.
Les fumeurs peuvent développer aussi d’autres types de cancer :

  1. Cancer du larynx et du pharynx ;
  2. Leucémie ;
  3. Cancer de l’estomac et de l’œsophage ;
  4. Néoplasie du rein et de la vessie ;
  5. Cancer du foie ;
  6. Cancer du pancréas.

Fertilité
Les effets négatifs sur la santé des fumeurs comprennent les problèmes d’infertilité chez les hommes et chez les femmes.
Pour une grossesse en toute sécurité, toute femme enceinte devrait arrêter de fumer.
Un bon fonctionnement des organes génitaux masculins dépend du flux sanguin.
La nicotine est un vasoconstricteur très puissant et affecte les vaisseaux sanguins de deux manières.

  1. Elle provoque un spasme (une contraction) artériel direct.
  2. Elle endommage la paroi externe des vaisseaux sanguins et altère leur capacité de dilatation qui permet un afflux de sang élevé.

La nicotine endommage aussi les veines du pénis qui permettent de maintenir l’érection.

Peau et beauté
À cause du tabagisme, les tissus sous-cutanés s’affinent et se déshydratent. Des rides apparaissent en conséquence.
Les effets sur la peau sont surtout présents au niveau des fibres élastiques.
Le teint du visage devient pâle-grisâtre, la peau s’assèche et les bouts des doigts deviennent jaunes.

Emphysème
Le tabagisme est l’une des principales causes d’emphysème.
Les personnes qui fument au moins 20 cigarettes par jour souffrent de cette maladie sous forme plus ou moins grave.
Les substances toxiques inhalées lorsque l’on fume se déposent dans le poumon et détruisent de petits cils vibratiles similaires aux cheveux.
La fonction primaire des cils vibratiles est de prévenir l’accumulation de mucus dans les conduits où passe l’air.
La destruction de ces cils provoque par conséquent une accumulation excessive de mucus et donc une congestion.
De plus, les substances contenues dans les cigarettes nuisent aux alvéoles qui gonflent, perdent leur élasticité ainsi que leur capacité à extraire l’oxygène de l’air.
Les poumons sont moins élastiques et n’arrivent pas à se décontracter et à se contracter de manière suffisante.
La conséquence est l’essoufflement ou le manque d’air.
Cette maladie appelée emphysème provoque aussi :

  1. Toux,
  2. Dyspnée (difficulté à respirer),
  3. Cyanose due au manque d’oxygène.

Dents
Les effets du tabagisme sur les dents peuvent être :

  1. Formation de plaque et de tartre,
  2. Caries,
  3. Gingivite,
  4. Rétraction des gencives,
  5. Perte des dents,
  6. Taches jaunâtres,
  7. Altération du goût.

Fractures
Le tabagisme réduit la densité osseuse et les femmes qui fument sont plus susceptibles de souffrir de fractures, notamment :

  1. Fracture de la hanche,
  2. Fracture du poignet,
  3. Fracture d’une vertèbre lombaire.

 

Les autres effets du tabagisme

Fumer beaucoup provoque la dégénérescence maculaire, maladie des yeux qui entraîne la perte progressive de la vue.
Les fumeurs présentent un risque accru de cataracte.
D’autres maladies liées au tabagisme sont :

  1. Rétinopathie diabétique,
  2. Tuberculose,
  3. Enrouement ou extinction de voix (à cause de l’irritation des cordes vocales),
  4. Sclérose en plaques,
  5. Maladie de Crohn.

Les fumeurs présentent un risque accru de contracter une grippe.
De plus, les symptômes de la grippe sont plus graves que ceux dont peuvent souffrir les non-fumeurs.
Les médecins estiment que respirer la fumée provoque des dommages structurels et affaiblit le mécanisme de défense naturelle du corps.
Ainsi, les personnes qui continuent de fumer fréquemment pendant une longue période sont plus susceptibles de contracter des maladies infectieuses par rapport aux autres individus.
L’extinction de voix et l’enrouement sont causés par l’irritation des cordes vocales.

 

Après combien de temps les premiers dommages sont-ils visibles ?

On ne peut pas affirmer que le tabagisme provoque des effets secondaires après 10 ou 20 ans. Les problèmes dépendent du nombre de cigarettes fumées et depuis combien de temps l’on fume. Toutefois, certaines personnes pourraient développer des troubles plus tôt que les autres.
Les fumeurs occasionnels peuvent souffrir de conséquences moindres, mais les dommages se manifestent dans tous les cas.

 

Dommages réversibles et irréversibles

Les dommages irréversibles sont l’emphysème et la broncho-pneumopathie chronique obstructive.
Les dommages réversibles sont les effets sur la peau, l’haleine, le goût, l’énergie, la tension artérielle, la respiration et le système immunitaire.
Le risque de cancer se réduit considérablement (par rapport aux fumeurs) 10 ans après avoir arrêté de fumer, mais seulement si l’on cesse avant l’âge de 40 ans.

 

Effets du tabagisme pendant la grossesse

Fumer peut causer de graves problèmes aux femmes enceintes et au fœtus.
Chez les femmes enceintes qui fument régulièrement, les risques qui peuvent se présenter de manière accrue sont :

  1. Grossesse ectopique,
  2. Décollement placentaire,
  3. Placenta prævia,
  4. Saignements vaginaux.

La nicotine des cigarettes peut rétrécir les vaisseaux sanguins du cordon ombilical et donc réduire la quantité d’oxygène apportée au fœtus.
Les risques pour le fœtus sont :

  1. Avortement spontané,
  2. Mort du fœtus,
  3. Accouchement prématuré,
  4. Faible poids à la naissance.

Le risque de mort subite du nourrisson peut augmenter considérablement chez les bébés exposés au tabagisme passif.

 

Anomalies congénitales (à la naissance)

  • Fente labio-palatine (bec de lièvre) : lésion cutanée du nourrisson au niveau de la lèvre supérieure ou du palais dur.
  • Pied bot : les enfants naissent avec les pieds tournés en dedans.
  • Malformation des membres : l’enfant peut naître avec un doigt supplémentaire.
  • Laparoschisis : fente de la paroi abdominale. Les intestins passent à travers cette fente.
  • Imperforation anale ou atrésie anale : cette anomalie provoque le déplacement ou l’absence complète d’abouchement (ouverture) du rectum.

 

Dangers du cannabis ou de la marijuana

Fumer du cannabis ou de la marijuana peut avoir différentes propriétés thérapeutiques.
Par exemple, le cannabis peut réduire la douleur causée par le cancer ou par la pression oculaire en cas de glaucome.
Il peut être efficace aussi dans l’élimination des cellules tumorales du cerveau. En ce qui concerne les effets négatifs, fumer du cannabis provoque une altération de la perception et influence négativement la mémoire.

 

Fumer,fumeur,poumonEffets nocifs du tabagisme passif chez les enfants

Il n’est pas nécessaire d’être un fumeur actif pour souffrir des effets nocifs des cigarettes, des cigares ou de la pipe.
Les conséquences négatives du tabagisme passif chez le fœtus, les bébés et les jeunes enfants sont très importantes, car ils sont en train de développer leurs organes, en particulier les poumons et le cerveau.
Si la mère continue de fumer aussi après l’accouchement, la production de lait se réduit et l’allaitement pourrait être compromis.

 

Enfants

  • Tous les organes de l’enfant sont en phase de développement et le tabagisme passif peut nuire à la formation des poumons et du cerveau.
    Les enfants exposés au tabagisme passif ont tendance à développer de l’asthme et une exposition ultérieure peut aggraver la maladie.
  • Le tabagisme peut aussi aggraver des cas de sinusite, mucoviscidose, maladie respiratoire chronique, bronchite et pneumonie.
  • De nombreux enfants exposés au tabagisme passif développent une infection à l’oreille moyenne (otite).
    La fumée irrite les trompes d’Eustache qui relient la partie postérieure du nez à l’oreille moyenne. La conséquence est l’inflammation et l’infection de l’oreille moyenne, très douloureuse pour l’enfant. Si cette infection est diagnostiquée et traitée à temps, l’enfant peut guérir complètement, mais si le traitement est retardé, l’enfant peut perdre l’ouïe de façon permanente.

L’inhalation involontaire de fumée peut avoir divers effets immédiats, parmi lesquels nous pouvons citer :

  1. Toux,
  2. Nausées,
  3. Maux de tête,
  4. Irritation, sécheresse et brûlure des yeux,
  5. Maux de gorge,
  6. Vertiges ou tête qui tourne,
  7. Difficulté respiratoire si l’enfant souffre d’asthme.

 

Effets négatifs du tabagisme chez les athlètes jeunes et adultes

  1. Affaiblissement des muscles. L’oxygène est indispensable à chaque cellule de notre corps pour survivre et pour jouer son rôle ;
  2. Réduction de la résistance physique ;
  3. Inflammation de la paroi artérielle et augmentation du risque de maladies cardiaques ;
  4. Augmentation de la fréquence cardiaque ;
  5. Essoufflement ;
  6. Accumulation de goudron et inflammation de la muqueuse respiratoire.

La conséquence est l’augmentation de la résistance des voies respiratoires. L’apport en oxygène n’est donc pas suffisant pour le corps.