Végétations adénoïdes chez les enfants

L’augmentation du volume (hypertrophie) des végétations adénoïdes dérive d’une infection ou d’autres troubles.
Les végétations adénoïdes sont composées de tissus semblables à ceux des ganglions lymphatiques du cou. Elles sont situées dans la gorge, derrière la fosse nasale.
Les végétations adénoïdes sont des tissus lymphoïdes similaires aux amygdales. Leur fonction est d’aider le système immunitaire à lutter contre les infections.

Amygdales chez les enfants
Amygdales chez les enfants
Anatomie des amygdales et des végétations adénoïdes

Les amygdales sont deux organes situés à l’arrière et de chaque côté de la gorge, tandis que les végétations adénoïdes sont localisées dans la partie supérieure de la gorge, à l’arrière du voile du palais.
Contrairement aux amygdales, les végétations adénoïdes ne sont pas visibles sans l’utilisation d’instruments spéciaux. Les végétations adénoïdes atteignent leur volume maximal entre l’âge de 3 et 5 ans, puis une régression s’amorce graduellement.
Chez les adultes, ces organes sont très petits ou inexistants.

 

Classification

L’inflammation des végétations adénoïdes est classifiée sur la base de l’obstruction du rhinopharynx :
Niveau 0 : aucune obstruction
Niveau 1 : obstruction inférieure à 25 %
Niveau 2 : entre 25 % et 50 %
Niveau 3 : entre 50 % et 75 %
Niveau 4 : végétations adénoïdes très enflées avec obstruction complète.

 

Quelles sont les causes des végétations adénoïdes enflées chez les enfants ?

 

À la naissance, les végétations adénoïdes peuvent être plus grandes que la moyenne pour ces raisons :

  1. Infection bactérienne et virale
  2. Allergie
  3. Inflammation à long terme
  4. Carcinome adénoïde kystique
  5. Insuffisance ovarienne et surrénale (syndrome de Timme).

 

Signes et symptômes des végétations adénoïdes enflées chez les enfants

  1. Respiration bruyante
  2. Respiration par la bouche
  3. Lèvres gercées
  4. Voix nasillarde
  5. Écoulement nasal continu
  6. Bouche sèche
  7. Ronflement
  8. Mauvaise haleine
  9. Troubles du sommeil
  10. Amygdales gonflées
  11. Fièvre
  12. Diminution de l’odorat
  13. Ganglions lymphatiques gonflés
  14. Nez bouché.

 

Symptômes et troubles graves causés par les végétations adénoïdes enflées

 

  1. Perte de poids/retard de croissance
  2. Apnée du sommeil
  3. Saignements de nez
  4. Hypertension pulmonaire (pression sanguine élevée dans les poumons)
  5. Sinusite
  6. Surdité
  7. Infections auriculaires (otite).

 

Complications des végétations adénoïdes enflées

 

  1. Apnée obstructive du sommeil (si elle n’est pas traitée, elle peut entraîner une hypertension ainsi que des problèmes cardiaques) ;
  2. L’infection des végétations adénoïdes peut s’étendre aux oreilles. Elle provoque alors une otite moyenne qui peut influencer l’audition ;
  3. Oreille bouchée ;
  4. Sinusite ;
  5. Infection thoracique ;
  6. Laryngite ;
  7. Toux sèche ou grasse ;
  8. Vomissements ;
  9. Obstruction complète des voies nasales ;
  10. Chez les enfants, les végétations adénoïdes peuvent causer un déplacement de la langue vers l’avant, une proéminence des dents supérieures et un allongement du visage.

Lien entre les infections auriculaires et les végétations adénoïdes enflées
Chez une personne souffrant de végétations adénoïdes infectées, la forte incidence des infections de l’oreille moyenne est causée par l’obstruction de la trompe d’Eustache.
La proximité des végétations adénoïdes à cette structure explique le lien entre les végétations adénoïdes enflées et les infections auriculaires.
La trompe d’Eustache est un long conduit étroit qui relie l’oreille moyenne au rhinopharynx.
Ce conduit s’ouvre chaque fois que la pression des deux côtés du tympan est différente.
L’ouverture de la trompe aide à compenser la pression de l’oreille moyenne avec celle de la pression atmosphérique.
De plus, elle aide à drainer le mucus de l’oreille moyenne.
Le gonflement des végétations adénoïdes peut causer l’obstruction de la trompe d’Eustache.
L’accumulation de liquide infecté dans l’oreille moyenne en est la conséquence. Les végétations adénoïdes enflées peuvent aussi causer l’obstruction des sinus et empêcher le drainage des sécrétions nasales.
Une personne atteinte d’inflammation chronique des végétations adénoïdes a plus de probabilités de souffrir d’otites récurrentes et d’infections respiratoires.

 

Amygdales,photo,imageDiagnostic des végétations adénoïdes enflées et examens

 

Au cours de la visite, le médecin peut diagnostiquer l’adénoïdite sur la base du dossier médical et de l’examen physique. Les végétations adénoïdes ne sont pas visibles simplement en examinant la gorge. Il faut utiliser un instrument qui s’appelle endoscope. Le médecin peut prescrire des analyses de sang pour identifier la cause.
Effectuer une radiographie ou un IRM est très rare dans ces cas-là.

 

Thérapie pour les végétations adénoïdes enflées chez les enfants

 

Médicaments
Si la cause est bactérienne, les médecins prescrivent des antibiotiques pour combattre les infections.
Certains médecins prescrivent des cycles de médicaments à base de cortisone (par exemple le Bétaméthasone Arrow ou l’aérosol avec la béclométasone Téva) pendant les périodes où la maladie s’aggrave. Toutefois, à cause des effets secondaires, on ne peut pas prendre ces médicaments pendant de longues périodes.

 

Végétations adénoïdes : Quand faut-il opérer ? À quel âge ?

Les infections récidivantes peuvent causer une hypertrophie des végétations adénoïdes.

Cela peut provoquer une obstruction des voies respiratoires chez les enfants et les adultes.

L’ablation des végétations adénoïdes est effectuée en cas d’infections chroniques qui pourraient causer des sinusites récidivantes ou des crises récurrentes d’infections de l’oreille.

Généralement, l’ablation des végétations adénoïdes a lieu après l’âge de 7 ans, mais si l’enfant présente de graves symptômes, on peut intervenir plus tôt.

 

Pourquoi opérer

  1. Rhinosinusite : Quand les végétations adénoïdes enflent ou s’infectent, elles provoquent une sinusite et la formation de sécrétions nasales.
    Dans ce cas, le chirurgien peut conseiller l’adénoïdectomie.

 

  1. Infection auriculaire : Parfois, les végétations adénoïdes enflées ou infectées peuvent causer des douleurs à l’oreille. L’infection interfère avec le fonctionnement de la trompe d’Eustache. Les médecins opèrent souvent les enfants souffrant d’une infection de l’oreille.

 

  1. Obstruction de la partie postérieure du nez : parfois, les végétations adénoïdes sont si enflées qu’elles provoquent les symptômes suivants : apnée du sommeil, ronflement et respiration par la bouche.

 

  1. Apnée du sommeil
    Les végétations adénoïdes enflées sont l’une des principales causes de l’apnée du sommeil.
    Donc, l’adénoïdectomie permet d’aider à mieux dormir et de prévenir l’apnée du sommeil.
  1. Autres symptômes : Si le patient présente certains symptômes (par exemple bouche sèche, écoulement nasal continu, lèvres gercées et mauvaise haleine), les médecins conseillent une intervention chirurgicale afin de prévenir les complications qui dérivent de l’hypertrophie des végétations adénoïdes.

En cas de léger gonflement, le médecin prescrit des antibiotiques.

 

 

Anatomie,pulmonaire,sinusiteAblation des végétations adénoïdes

Généralement, l’intervention chirurgicale appelée adénoïdectomie est effectuée chez les enfants, sous anesthésie générale.
Le chirurgien insère un petit instrument qui aide à tenir la bouche de l’enfant ouverte. Il utilise un microdébrideur pour retirer les végétations adénoïdes.
L’incision peut être pratiquée à l’aide d’un scalpel ou au moyen d’un laser au CO2.
Certains chirurgiens préfèrent simplement cautériser les végétations adénoïdes au lieu de les retirer, pour éviter une perte de sang trop importante.
L’une des dernières découvertes est un instrument qui est en mesure d’envoyer un courant alternatif à haute fréquence (entre 4 et 16 Mhz) qui permet de couper les végétations adénoïdes et de coaguler le sang sans brûler le tissu environnant.
Le saignement peut être stoppé à l’aide d’un tampon, d’une compresse de gaze, d’un instrument diathermique ou grâce à la cautérisation.

 

Après l’intervention chirurgicale de retrait des végétations adénoïdes

L’adénoïdectomie dure environ une demi-heure.
Après le réveil, le patient peut avoir mal au ventre et souffrir de vomissements pendant les premières 24 heures.
L’enfant a un léger mal de gorge pendant un jour ou deux.
Cependant, de nombreux patients peuvent boire et manger quelques heures seulement après l’intervention.
L’enfant doit être incité à boire beaucoup durant la phase post-opératoire.
Le médecin prescrit des antibiotiques pour une durée de cinq-dix jours après l’opération.
On peut avoir mal au cou après l’opération.
Les effets secondaires sont minimes.

 

Complications de l’opération

 

  • Régurgitation nasale : il s’agit d’une complication rare chez les personnes à la voix hypernasale. Si elle s’aggrave, elle peut causer le reflux des aliments par le nez.
  • Hémorragie : la transfusion de sang est rare.
  • Une autre intervention chirurgicale : parfois, une opération complexe au nez ou au sinus peut se révéler nécessaire.
  • Anesthésie : parmi les risques de l’anesthésie, nous pouvons citer les fractures des dents, les maux de tête et les vertiges (étourdissements). Il est possible d’être allergique au médicament utilisé pour l’anesthésie.
  • Maux de gorge : les maux de gorge sont une complication post-opératoire très rare.

 

Remèdes naturels pour traiter l’hypertrophie des végétations adénoïdes

  • Miel et jus de citron. Prendre un verre d’eau tiède. Ajouter une petite cuillère de miel et 2-3 gouttes de jus de citron. Mélanger et boire.
  • Lait et curcuma : prendre un verre de lait chaud. Ajouter une demi-cuillère à café de curcuma en poudre. Mélanger et boire une fois par jour pendant 5 jours consécutifs avant de vous coucher. Cette boisson aide à la guérison des végétations adénoïdes enflées.
  • Oignon et eau : prendre un oignon et en extraire le jus. Mélanger dans un verre d’eau tiède. Utiliser cette solution d’eau et d’oignon pour les gargarismes. Répéter 4-5 fois par jour.
  • Silence : Quand on souffre de végétations adénoïdes enflées, il est difficile de parler. Il est conseillé de rester silencieux.
  • Eau : Il faut boire beaucoup d’eau pour rester hydraté et pour favoriser la guérison des végétations adénoïdes. On peut boire des jus de fruits frais ainsi que des boissons chaudes ou froides.
  • Parmi les remèdes naturels, les thérapies inhalatrices à l’aide d’eaux sulfureuses permettent de réduire l’hypertrophie des végétations adénoïdes.
  • Prendre des douches chaudes peut aider à guérir. Il vaut mieux éviter la piscine à cause du chlore.
  • Les vacances à la montagne ou à la mer sont bonnes pour l’enfant (il peut nager dans l’eau salée sans problème).

 

Alimentation et régime

Les aliments qui peuvent causer des effets négatifs sont les aliments épicés et les boissons acides. Il faut donc les éviter.