Infertilité et stérilité


L’infertilité (ou stérilité) est définie comme l’incapacité de tomber enceinte après 12 mois de tentatives.
Le pourcentage de couples atteintes dans le monde occidental est d’environ 10% à 15%.

 

Causes de l’infertilité

Facteurs environnementaux
L’environnement a un effet général sur la santé des êtres humains, en influant encore plus sur la fertilité de l’homme.

 

 


Infertilité, stérilité, couple
Cela dévient donc un facteur important qu’il faut tenir en compte. La qualité de santé s’est détériorée de manière considérable à cause de la pollution croissante, de l’expositions aux déchets industriels, des pesticides toxiques, de la hausse de la température, des radiations et d’autres facteurs. Cela touche la santé générale et dans certains cas peut avoir un effet direct sur la fertilité d’un homme.

Facteurs psychologiques
Les facteurs psychologiques (comme le stress, la pression du travail, les responsabilités, savoir gérer des échouements et toute autre force négative) peuvent aggraver ultérieurement la situation ou provoquer une infertilité temporaire.



Facteurs de santé
Il y a beaucoup de facteurs liés à la santé qui influencent ce problème. Ces facteurs peuvent être :

  • Des problèmes testiculaires : la fertilité peut être influencée par des facteurs comme des taux élevés de FSH, la douleur et le gonflement des testicules, les dimensions irrégulières des testicules, la difficulté pendant la miction et l’éjaculation, l’éjaculation précoce et des spermatozoïdes anormales ;
  • Des problèmes hormonaux : la production faible, élevée ou absente de testostérone, l’impuissance, la difficulté de la fonctionnalité sexuelle, l’insomnie, le changement de la voix, la croissance des cheveux, la perte de la vue, la faiblesse musculaire, etc.
  • Des problèmes d’érection ;
  • Des orgasmes sans sperme ;
  • L’oligospermie (la réduction du nombre des spermatozoïdes dans la semence) ;
  • L’azoospermie (l’absence de spermatozoïdes) ;
  • Le syndrome de Turner ou des microdélétions du chromosome Y (maladies génétiques) ;
  • La vieillesse ;
  • L’urine trouble et semblable au lait ;
  • Un nombre bas de spermatozoïdes ;
  • La chimiothérapie ;
  • Le papillomavirus (cela réduit la motilité des spermatozoïdes et interfère avec le développement de l’ovule) ;
  • Une infection provoquée par Ureaplasma urealyticum ;
  • L’infertilité chez les hommes peut être provoquée par des troubles comme les maladies hépatiques, les pathologies des reins, les infections génitales bactériennes, les maladies auto-immunes, la drépanocytose, la prostatite, l’épididymite et l’obésité ;

Facteurs acquis ou extérieurs
Il y a des facteurs acquis qui doivent être débattus. Parmi ceux il y a des choix faites par l’homme surtout pendant la jeunesse. Dans la liste suivante il y a des causes :

1.Le tabac : cela touche la qualité du sperme ;
2.Un mode de vie malsain : cela peut inclure la manque d’exercice physique, une alimentation déséquilibrée et malsaine, des habitudes mauvaises du sommeil, etc. ;
3.Le vélo : des études montrent une fertilité plus faible chez les cyclistes qui pédalent au moins 5 heures par semaine.

Enfin l’infertilité peut être idiopathique, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de raisons qui provoquent ce trouble.

 


La privation du sommeil comment influe-t-elle sur la fertilité ?

Le désir sexuel faible et les problèmes de fertilité sont certains des effets secondaires les plus fréquents de la privation du sommeil.
On observe des déséquilibres hormonaux chez les femmes avec un sommeil interrompu.
Le sommeil joue un rôle crucial dans la gestion de la leptine, une hormone qui augmente l’ovulation.
La durée du sommeil influence les niveaux de la leptine. De cette façon lorsque les femmes ne dorment pas assez les niveaux de leptine diminuent.
L’ovulation est supprimée et il y a des problèmes de fertilité.
Les ovaires ne fonctionnent pas correctement sans un taux de leptine adapté et cela peut provoquer des difficultés à tomber enceinte.
Des hormones associées à la grossesse qui diminuent à cause de la manque de sommeil sont le progestérone, l’estrogène et l’hormone folliculostimulante (FSH).

 

Le diabète comment influe-t-il sur la fertilité des hommes ? Les dommages à l’ADN des spermatozoïdes

On a mené un étude sur des patients masculins diabétiques, en particulier sur 27 hommes atteints de diabète de type I (qui se produit naturellement, comme un trouble auto-immun) et sur 29 patients masculins soumis à des traitements pour l’infertilité. Aucun patient était diabétique et stérile en même temps.
L’étude a découvert que les deux groupes avaient des niveaux semblables en ce qui concerne le nombre et la mobilité des spermatozoïdes.
Les hommes diabétiques avaient un volume du sperme légèrement plus bas, mais ils étaient encore dans la limite acceptable.
La disparité a été relevée lorsque les chercheurs ont examiné le sperme en cherchant des dommages à l’ ADN des spermatozoïdes.
Ils ont découvert que les échantillons de sperme du groupe diabétique avaient plus de dommages à l’ADN des spermatozoïdes que le groupe qui était soumis aux traitements pour la stérilité.
L’ovule féminin peut réparer quelques dommages du sperme, mais le dommage de l’ADN du groupe diabétique était plus grave.
Même si tous les spermatozoïdes des échantillons des hommes diabétiques n’étaient pas endommagés, il s’agissait d’un signe évident d’un système reproductif lésé qui peut provoquer la stérilité.
Le sperme des hommes qui ne sont ni diabétiques ni soumis à des traitements pour l’infertilité peut contenir des spermatozoïdes beaucoup plus sains.

 


Stérilité secondaire

L’incapacité de concevoir un bébé après avoir eu un ou plus enfants est définie comme stérilité secondaire, alors que l’impossibilité à avoir des bébés est nommée infertilité primaire.

Causes de stérilité secondaire chez les hommes
Même chez les hommes, l’âge peut être responsable de l’infertilité. Après 35 ans, le taux de fertilité des hommes diminue.
Un nombre bas de spermatozoïdes peut être une des raisons principales de l’infertilité.
Dans certains cas les spermatozoïdes meurent ou ils ne peuvent pas nager, en rendant la fécondation difficile ou impossible.
Des maladies ou des troubles hormonaux peuvent provoquer une réponse auto-immune où le corps développe des anticorps contre les spermatozoïdes qui, par conséquent, meurent.
Les problèmes d’érection et d’éjaculation peuvent être une raison de stérilité.
Il y a peut-être une diminution de la qualité du sperme qui provoque l’infertilité. Les causes du problème peuvent être les maladies, l’alimentation mauvaise et le mode de vie.

 

Diagnostic de l’infertilité

Examen physique
Le médecin qu’il faut consulter pour les problèmes de stérilité masculine est l’andrologue.
Le médecin effectue un examen physique minutieux pour évaluer les organes pelvien (le pénis, la prostate, les testicules et le scrotum).

Examens diagnostiques

Les examens de laboratoire peuvent inclure :

  • Les analyses d’urines : cela peut indiquer la présence d’une infection ;
  • Le spermogramme : l’évaluation estime la mobilité, la forme et la maturité du sperme, le volume, la densité de l’éjaculation et le nombre des spermatozoïdes actuels.
  • Les examens hormonaux : les examens hormonaux évaluent les niveaux de testostérone et de FSH (hormone folliculostimulante) pour déterminer l’équilibre général du système hormonal et la condition spécifique de la production de sperme. D’autres examens hormonaux qu’on peut effectuer sont ceux pour la LH et pour la prolactine.

Si un diagnostic n’est pas évident après l’évaluation initiale, on peut avoir besoin d’autres examens. Le médecin peut conseiller un ou plusieurs des examens suivants :

  • L’examen du fructose du sperme : pour comprendre si le fructose est ajouté de manière correcte au sperme par les vésicules séminales ;
  • Les analyses des urines post-éjaculation : pour déterminer s’il existe une obstruction ou une éjaculation rétrogradée ;
  • Les analyses des leucocytes dans le sperme : pour identifier s’il y a des globules blancs dans le sperme ;
  • La morphologie selon Kruger et l’organisation mondiale de la santé (OMS) : pour examiner de manière plus attentive la forme et les caractéristiques du sperme ;
  • L’examen des anticorps anti-sperme : pour identifier la présence d’anticorps qui peuvent contribuer à l’infertilité ;
  • Le test de la pénétration spermatique : pour confirmer la capacité du sperme de féconder ;
  • L’échographie : pour relever le varicocèles (les varices) ou les obstructions du tube dans la prostate, du scrotum, des vésicules séminales et des canaux éjaculateurs ;
  • La biopsie testiculaire : pour déterminer si la production de spermatozoïdes est altérée ou s’il y a une obstruction ;
  • La angiographie : pour contrôler la structure des canaux et pour identifier des obstructions éventuelles ;
  • Le test générique : pour exclure des mutations sous-jacentes dans une ou plusieurs régions du gène du chromosome Y ou pour contrôler la présence de la fibrose cystique chez les hommes qui n’ont pas de canal déférent.

 

Infertilité et stérilitéComment faut-il le traiter ? Le traitement et les remèdes naturels pour l’infertilité réversible

Avantages de la maca pour la fertilité
La racine de maca est un complément riche en beaucoup de substances nutritives précieuses.
Chez les hommes et chez les femmes elle aide à garder l’équilibre hormonal et à éliminer les causes de l’infertilité.
La prise régulière de poudre de racine de maca favorise la minéralisation du corps et elle est donc conseillée chez les personnes sous-alimentées. Cela aide à augmenter la libido, en augmentant l’énergie.
Ceux qui prennent régulièrement la maca peuvent observer une augmentation évidente de la résistance.
Cela aide à combattre le stress en contribuant de manière indirecte à une fertilité plus élevée.
La maca aide à avoir une résistance physique plus élevée, en diminuant les effets des traumatismes et de l’anxiété. L’utilisation la plus importante de la racine de maca est la favorisation de l’équilibre hormonal, essentiel pour garder la fertilité. Cela aide le corps à dépasser les manques d’hormones grâce à la synthétisation. Les femmes souffrent de cycles irréguliers à cause de problèmes liés aux hormones.
La maca est la solution préférable pour garder la régularité des cycles et pour éliminer les causes de l’infertilité.
Étant donné que la maca est riche en substances nutritives, elle améliore le fonctionnement de tout système du corps. Chez les hommes, elle aide à soulager les problèmes de dysfonction érectile, le nombre bas de spermatozoïdes, la circulation altérée du sperme et elle améliore considérablement le désir sexuel.

L’acupuncture
Des études scientifiques montrent que l’acupuncture augmente les probabilités de conception chez les femmes fertiles, ou en cas de fécondation in vitro ou en cas de fécondation naturelle.
L’acupuncture aide la femme qui souffre d’anxiété et de stress.


L’alimentation
Il est fondamental de manger des aliments sains et non transformés. La raison principale pour laquelle aujourd’hui les médecins travaillent deux fois plus qu’il y a 100 ans est l’alimentation mauvaise riche en sucres, produits laitiers, viande, alcool et produits transformés et raffinés.
L’alimentation de l’homme est changée après la naissance de l’industrie alimentaire, en déplaçant l’alimentation de la campagne à l’usine ; toutefois des vitamines et des minéraux essentiels manquent souvent au corps.
On conseille de manger des fruits, des légumes, des noix, des graines et quelques protéines.
De cette manière le corps a beaucoup plus d’énergies et il peut supporter le stress de la vie quotidienne.

 

Cristaux pour la fertilité masculine

L’œil de tigre
L’œil de tigre de couleur bleu est un des cristaux les plus populaires pour la fertilité de l’homme. Porter un pendentif d’œil de tigre peut aider à résoudre des problèmes sexuels comme l’impuissance.

La pyrite
On dit que les cristaux de pyrite évoquent l’énergie masculine et stimulent la fertilité. On pense que la pyrite favorise la guérison des troubles reproductifs chez les hommes. On croit qu’il s’agit d’un remède excellent pour l’infertilité masculine et l’impuissance.

Le linga
On dit que ces pierres en forme d’œuf de couleur marron clair sont efficaces pour soigner l’infertilité et l’impuissance. On croit que ces pierres linga réalisées en quartz transportent l’énergie masculine, augmentent l’énergie sexuelle et elles aident à dépasser les problèmes de fertilité.

Le rubis zoïsite
Il s’agit d’une combinaison de rubis et zoïsite.
On croit que cela porte l’énergie de la fertilité. On peut contribuer à soigner des problèmes liés aux testicules qui peuvent entraver la fertilité : cette combinaison est considérée une des préférables pour augmenter l’énergie sexuelle.

Utilisation

  1. Une des manières les plus simples d’utiliser ces cristaux est de les emporter. Il suffit qu’il soient dans une poche pendant toute la journée et on peut commencer à observer très tôt un changement positif de vie.
  2. Beaucoup de personnes préfèrent mettre le cristal conseillé sous l’oreiller juste après qu’ils se couchent. Lorsqu’on choisit de porter des bijoux en cristal, ils doivent toucher la peau afin qu’on puisse sentir l’énergie.
  3. Une autre manière pour récolter les bénéfices des propriétés curatives est de mettre les cristaux dans l’eau de la baignoire.

 

Traitement médicamenteux et chirurgical pour l’infertilité

Les traitements pour l’infertilité masculine comprennent :

L’intervention chirurgicale. Par exemple on peut corriger un varicocèle ou on peut réparer un canal déférent obstrué grâce à une opération chirurgicale.
Traitement des infections. L’antibiotique peut traiter une infection du tractus reproductif, mais il ne rétablit pas toujours la fertilité.
Traitement pour les problèmes pendant les rapports sexuels
Les médicaments ou des visites peuvent aider à améliorer la fertilité pour des maladies comme la dysfonction érectile ou l’éjaculation précoce.
Traitement médicamenteux et hormonal
Le médecin peut conseiller un traitement hormonal substitutif ou des médicament lorsque la stérilité est provoquée par des taux élevés ou bas de certains hormones ou par des problèmes lié à la gestion des hormones dans le corps.

Technologie pour la reproduction assistée
Ce traitement consiste à obtenir du sperme à travers l’éjaculation normale, l’extraction chirurgicale ou par des donneurs, selon le cas spécifique et les désirs. Puis on insère la semence dans les organes reproductifs féminins ou on l’utilise pour effectuer la fécondation in vitro ou pour l’injection intra-cytoplasmique du spermatozoïde.

 

Perspective (pronostic)

Une couple sur 5 qui était infertile peut débuter une grossesse sans le traitement.
Plus de la moitié des couples stériles a un bébé après le traitement, sans inclure les techniques avancées comme la fécondation in vitro (FIV).