Seins gonflés et douloureux | avant et après les règles

Chaque femme, à un moment donné de sa vie, peut avoir des seins gonflés et douloureux.
Les changements physiologiques observés chez la femme peuvent avoir des effets négatifs sur le sein.
Le gonflement du sein peut causer des problèmes à la femme. Bien que la plupart du temps les gonflements du sein ne soient pas un motif de préoccupation, cela n’exclut pas le fait que, dans certains cas, ils puissent être le symptôme d’une maladie grave ou mortelle.


 

Causes du gonflement du sein

Les causes du gonflement liées au cycle menstruel ou hormonal peuvent être :

Puberté. Souvent, la puberté est le premier moment où la femme est confrontée au problème du gonflement du sein.
Plusieurs jeunes femmes ressentent une douleur au niveau des seins à cause des changements hormonaux du corps. Mais il ne faut pas se préoccuper sauf si la douleur devient insupportable.

Menstruations. Il est très fréquent chez les femmes de ressentir des douleurs et des gonflements aux seins une ou deux semaines avant leur cycle menstruel. Cela s’accompagne souvent de :

Cela est dû à des changements hormonaux qui se produisent dans le corps après la première moitié du cycle, c’est-à-dire pendant la période post-ovulatoire ou phase lutéale.
Pendant cette période, on constate une augmentation des hormones, en particulier de la progestérone et des œstrogènes.
Normalement, on ne devrait pas s’inquiéter dans la mesure où ces symptômes disparaissent dès que commencent les règles.

Si la douleur aux seins et aux ovaires devient insupportable, certaines remèdes peuvent être entreprises.

  • Beaucoup de femmes prennent des analgésiques qui ne nécessitent pas de prescription médicale, comme par exemple l’ibuprofène qui, dans la plus part des cas, est l’unique traitement nécessaire.
  • Il est important d’éviter la caféine et les boissons alcooliques car cela peut faire empirer la douleur.
  • Une alimentation pauvre en sel et en aliments élaborés peut prévenir la rétention d’eau et réduire les ballonnements au ventre.

Grossesse. Le gonflement des seins est l’un des premiers symptômes de la femme enceinte. Le gonflement est produit par les hormones de grossesse.
Le sein est généralement plus gonflé le matin, il reprend sa forme normale peu à peu quand la femme se lève.
Souvent, chez les femmes enceintes les veines du sein sont plus évidentes.
Le sein peut être gonflé à cause d’une grossesse ou du cycle menstruel, ce n’est donc pas un symptôme suffisant pour déterminer la grossesse chez une femme.

Allaitement au sein. Si une femme choisit l’allaitement naturel, elle peut avoir de temps en temps le sein gonflé à cause de la production de lait et de la sécrétion.
Le sein commence à se préparer à l’allaitement pendant la grossesse, il peut donc être également gonflé avant de commencer l’allaitement.

Ménopause. Le sein gonflé dans ce cas peut être causé par des changements hormonaux.
Ce n’est pas vraiment inquiétant si ce gonflement n’est pas accompagné par :

  • Une sécrétion de liquides,
  • La rougeur ou l’altération de la peau.

Quand on a le sein gonflé durant la ménopause associé aux symptômes mentionnés, il faut contacter un médecin le plus tôt possible.

Contraceptifs. Les femmes qui utilisent la pilule contraceptive peuvent avoir des problèmes au niveau des seins (par exemple l’augmentation de volume des kystes au sein) à cause d’un déséquilibre hormonal provoqué par ces médicaments.
Les œstrogènes dans la pilule contraceptive agissent sur les glandes du sein et peuvent provoquer l’augmentation de volume du sein.
La plupart du temps, il ne faut pas se préoccuper du gonflement du sein, mais il faut consulter le médecin si ces symptômes sont accompagnés de :

 

Maladies qui causent le gonflement des seins

Nodules du sein. Parfois la douleur au sein peut être causée par des nodules mammaires bénins. Ces protubérances peuvent :

  • Se former pendant l’allaitement en raison de l’obstruction d’un canal lactifère,
  • Être des kystes ou d’une tumeur bénigne du sein telle que le papillome et la fibroadénome.

En cas de tumeur au sein, on ressent un gonflement le plus souvent sur les côtés, dans le quadrant supérieur.
Même si ils ne représentent pas une maladie grave, les nodules au sein devraient toujours être contrôlés par un médecin.

Infections du sein. Les femmes peuvent développer une infection au niveau du sein causée par :

  • Une lésion, par exemple après une intervention chirurgicale,
  • L’allaitement, car des fissures du mamelon peuvent se produire et des bactéries peuvent y entrer dans le sein,
  • Une mauvaise hygiène, surtout en cas de blessures.

Si la cause du gonflement est une infection, elle peut être accompagnée de :

  • Une irritation,
  • La douleur
  • La sécrétion de pus.

Infection lymphatique. Le système lymphatique draine le sang à l’extérieur des vaisseaux sanguins à travers un circuit présent dans tout le corps. Quand les glandes lymphatiques grossissent à cause d’une infection dans le corps, la zone tout autour devient :

  • Gonflé,
  • Rouge,
  • Douloureuse.

Les ganglions lymphatiques proches du sein peuvent gonfler en cas d’infection :

  • La mastite infectieuse – le système immunitaire comprend le système lymphatique et il est activé pour lutter contre les bactéries. Toutefois, selon une étude de Linda J. Kvist et al. (The role of bacteria in lactational mastitis and some considerations of the use of antibiotic tratment) beaucoup de femmes qui allaitent et qui sont saines ont des bactéries potentiellement pathogènes dans le lait maternel. Un niveau élevé de bactéries ne provoque pas de symptômes de la mastite.
  • Des vaisseaux lymphatiques ou lymphangite – il s’agit d’une rare infection qui touche les vaisseaux lymphatiques. Cela touche généralement les bras et les jambes mais elle peut également se produire dans toute région du système lymphatique. Les patients souffrant de lymphœdème du bras (accumulation de lymphe) ont un risque plus grand de développer cette infection.

Si l’infection lymphatique survient au niveau des glandes lymphatiques et des vaisseaux lymphatiques du sein, on constate :

Quand l’infection lymphatique est certifiée, il faut immédiatement contacter un médecin car, si elle n’est pas traitée, elle peut évoluer en :

  • Abcès,
  • Fistule,
  • Sepsis.

Dilatation (ectasie) du conduit mammaire. Elle se produit quand un canal galactophore se dilate :

  • Les parois s’épaississent,
  • Les sécrétions stagnent,
  • Le canal se remplit de liquide,
  • Le canal peut se boucher.

Certaines femmes ne présentent pas de symptômes, alors que d’autres présentent :

  • Des pertes au niveau des mamelons,
  • Des douleurs ou inflammations près du canal bouché.

La plupart du temps, cet état s’améliore sans l’intervention du médecin, mais si le problème persiste, on peut avoir besoin de :

  • Antibiotiques, si on a une mastite péricanalaire ou plasmocytaire,
  • Une intervention chirurgicale, le drainage ou l’ablation du canal lactifère.

Mastite. C’est une inflammation du sein provoquée souvent par une infection bactérienne qui peut causer :

  • Une inflammation tout autour de la zone du mamelon,
  • La fièvre,
  • Une douleur piquante ou une sensation de brûlure dans le sein,
  • Le sein chaud au toucher.

En cas de mastite, la plupart des femmes présentent des symptômes semblables à ceux de la grippe accompagnés du gonflement du sein touché.
Quand cela se produit, il faut contacter un médecin qui prescrira souvent des antibiotiques.

Mastopathie fibrokystique. Il s’agit d’un trouble où des kystes et du tissu fibreux se forment au niveau du tissu mammaire et peuvent provoquer des douleurs.
Elle se produit souvent :

  • Dans la zone externe supérieure du sein, proche de l’aisselle,
  • Dans les deux seins, elle est plus accentuée à droite (sein droit),
  • Avant les menstruations.

Il faut contacter le médecin si la douleur ou les nodules empirent et si les symptômes persistent après le cycle. En plus du gonflement et de la douleur, les femmes atteintes d’une mastopathie fibrokystique peuvent avoir :

  • Des pertes claires du sein,
  • Des changements de dimensions du sein, le sein droit tend à se gonfler beaucoup.

La cause des altérations fibrokystiques n’est pas évidente mais les médecins estiment que les hormones de la reproduction sont à la base des altérations des tissus du sein e donc de la mastopathie fibrokystique.

Adiponécrose du sein. L’adiponécrose est une inflammation bénigne sans production de pus du tissu adipeux.
L’adiponécrose est généralement provoquée par :

  • Des traumatismes au sein (de 21% à 70%),
  • La radiothérapie,
  • L’effet secondaire d’anticoagulants (warfarine),
  • L’aspiration d’un kyste,
  • La biopsie,
  • La tumorectomie bénigne (ablation chirurgicale d’un nodule),
  • La mammoplastie par réduction mammaire,
  • L’enlèvement d’implant,
  • La reconstruction mammaire avec greffe du tissu,
  • L’ectasie du conduit lactifère,
  • L’infection.

D’autres rares causes d’adiponécrose sont la périarthrite noueuse et la maladie de Weber-Christian. Chez certains patients, la cause de l’adiponécrose est inconnue.

Source : Fat Necrosis of the Breast: A Pictorial Review of the Mammographic, Ultrasound, CT, and MRI Findings with Histopathologic Correlation.

Un ou plusieurs nodules composés de tissu adipeux blessé se produisent dans le sein. Les nodules sont bénins, ce trouble ne provoque donc pas de cancer du sein.

Parmi les symptômes il y a :

  • On peut ressentir des douleurs au niveau du sein,
  • On peut aussi remarquer des pertes au niveau du mamelon,
  • Une rétraction ou un épaississement de la peau,
  • D’ecchymoses (bleus),
  • L’érythème,
  • La rétraction du mamelon,
  • La lymphadénopathie – la maladie des ganglions lymphatiques (rare).

Source : Diseases of the female breast. – HAAGENSEN CD – Trans N Engl Obstet Gynecol Soc. 1956; 10():141-56.

Il est très difficile de la diagnostiquer car elle ressemble à d’autres nodules au sein, y compris celui du carcinome du sein.

Tumeur du sein. Le gonflement des seins et la présence d’un nodule peuvent être un symptôme du carcinome mammaire, en particulier le carcinome canalaire.
La femme peut avoir :

  • Des nodules dans le sein,
  • La rougeur et l’épaississement de la peau,
  • Une douleur dans la partie supérieur du bras, au mamelon ou à l’aréole.

 

Gonflement du sein chez les enfants

Thélarche précoce chez les petites filles
Les petite filles peuvent avoir une thélarche prématurée, c’est-à-dire que les glandes mammaires se développent entre 8 mois et 2 ans.
Il ne faut pas se préoccuper, même si les dimensions des seins peuvent atteindre 5 ou 6 centimètres de diamètre.
Ce phénomène est bénin, il peut se produire chez un ou deux seins et il n’y a pas d’autres signes de puberté.
Le gonflement tend à diminuer à l’âge de deux ans.

Thélarche chez les enfants 
Entre 7 et 10 ans les filles peuvent observer un gonflement du sein.
Il s’agit d’un signe qui se produit avant la puberté qui s’appelle thélarche.
La fille peut avoir :

  • Un nodule mobile sous l’aréole,
  • Une sensibilité plus grande et la douleur dans la région.

 

Symptômes qui peuvent être associés au gonflement du sein 

Le gonflement ou la douleur au sein peuvent être les symptômes d’une tumeur bénigne du sein.
Les autres symptômes varient selon le type d’affection ou de maladie.

Symptômes du sein gonflé qui peuvent accompagner les tumeurs bénignes

  • Déformation du sein ;
  • Douleur au sein ou au mamelon ;
  • Pertes ou sécrétions.


 
 
Symptômes du sein gonflé qui peuvent accompagner une infection mammaire

Le gonflement et la douleur au sein peuvent se manifester en présence d’une infection (mastite ou abcès) ou d’autres symptômes comme :

  • Le nodule du sein ;
  • La douleur ;
  • La fièvre ;
  • L’inflammation ou blessure au sein ou au mamelon ;
  • La rougeur, gonflement ou sensation de chaleur.

 

Remèdes de grand-mère pour traiter le gonflement du sein

Il existe des moyens simples mais efficaces pour combattre le gonflement ou encore la douleur au sein, par exemple :

  • Relaxation. L’anxiété peut causer des changements au niveau du corps et les techniques de relaxation peuvent réduire la douleur au sein provoquée par le gonflement.
  • Régime alimentaire à faible contenu de gras. Cela peut aider à réduire le gonflement causé par les hormones.
    Il faut manger moins de viande, de fromage et de sucres pour réduire le gonflement.
  • Soutien-gorge moulant ou de contention. On conseille de porter un soutien-gorge bien moulant ou de sport, surtout les femmes qui ont des seins de grande taille. On peut le garder pendant la pratique du sport, pendant la nuit ou toutes les fois que les seins gonflent et font particulièrement mal.
  • Des compresses froides ou chaudes. L’utilisation de compresses chaudes ou froides peut soulager la douleur au sein.
  • Limiter la consommation de caféine. Même si les études n’ont pas fourni aucune donnée certaine à ce sujet, certaines femmes ont moins mal quand elles limitent la quantité de caféine.
  • Médicaments et vitamines. Il existe différents médicaments et vitamines que les femmes peuvent essayer pour soulager la douleur causée par le gonflement du sein. Des médicaments sans ordonnance, tels que l’Efferalgan (paracétamol), le Brufen ou l’Ibuprofène Actavis peuvent soulager la douleur des seins gonflés. La vitamine E peut également soulager la douleur.
  • Contrôler régulièrement le sein en pratiquant l’autopalpation. Les femmes devraient chercher les nodules et les altérations qui peuvent indiquer d’éventuels problèmes.