Nodule au sein

Les Nodules au sein sont une maladie fréquente et peuvent avoir plusieurs causes.

Bien que la plupart des nodules ne provoquent pas de carcinome mammaire, les altérations inhabituelles de la glande mammaire devraient être contrôlées par un médecin dès que possible.

Il existe plusieurs types de nodules bénins du sein.
Selon le type, les nodules peuvent avoir un aspect ou une consistance différente.

Nodule au sein
Nodule au sein
Le tissu mammaire subit beaucoup de changements durant la vie d’une femme.
Les altérations les plus fréquentes se produisent pendant le cycle menstruel en raison des variations hormonales d’œstrogènes et de progestérones, en particulier durant la période d’ovulation.

Une lésion au niveau du thorax peut également causer des nodules du sein.
Par exemple chez les filles de 8 ans on peut parfois noter la formation d’un petit nodule bénin au sein, qui est un signe de puberté précoce.

Ainsi, si on fait un contrôle du sein 6/12 mois plus tard, on se rendra compte que le nodule a disparu.

 

Les différents petits types de nodule au sein

Il existe plusieurs types de masse au niveau du sein, certaines sont dangereuses et d’autres ne le sont pas.
Seule la tumeur du sein maligne est considérée comme étant cancéreuse, les autres ne sont pas malignes et peuvent être facilement soignées.
Voici une liste des différents types de nodules du sein.

Kyste mammaire simple : il peut se trouver près de la surface ou plus en profondeur, à proximité de la paroi thoracique.
Souvent, il se développe avant l’apparition des menstruations et disparaît après ces dernières.
Il peut être causé par la dilatation d’un conduit lactifère.
Généralement, le nodule d’un kyste est mobile, rond, lisse, dur, grand ou petit. La zone environnante peut être douloureuse.
On utilise une seringue pour drainer le kyste s’il ne disparaît pas de lui même. Quand le médecin a des doutes, il peut effectuer une analyse plus poussée du liquide drainé.
Si le kyste ne réapparaît pas durant les six semaines après le drainage,  il ne sera alors pas nécessaire de suivre d’autres traitements.


Modifications fibrokystiques : les nodules se trouvent dans les deux seins.
Ils sont causés par des variations hormonales avant ou pendant le cycle menstruel. Souvent, les nodules sont présents dans les deux seins et provoquent de la douleur. Les nodules peuvent grandir et devenir douloureux avant les menstruations. Dans certains cas, on peut observer des pertes au niveau du sein.
Les nodules peuvent être durs et élastiques au toucher.
Le plus souvent, on observe une protubérance (bosse) de petite ou de grande taille.
Il est possible de prendre des analgésiques sans ordonnance pour traiter la maladie.
Dans certains cas, la pilule contraceptive peut être utile.

Papillomes intracanalaires : ils se développent généralement chez les femmes âgées de plus de 45 ans.
Un papillome est une tumeur bénigne due à la croissance du conduit lactifère. Il se localise au-dessus ou autour de l’aréole. Il peut y avoir parfois des saignements au niveau des tétons.

 Fibroadénomes : ces nodules sont habituellement observés près de la surface du sein. Il est ainsi plus facile de les sentir.
Le plus souvent, ce phénomène s’observe chez les adolescentes ou les jeunes femmes. Les nodules du sein pendant la grossesse peuvent également être de ce type. Le fibroadénome est dur, lisse et se déplace facilement. Parmi les symptômes de cette tumeur du sein, il y a la présence d’une masse qui se déplace et n’est pas douloureuse. La maladie guérit parfois d’elle-même, dans le cas contraire une intervention chirurgicale du nodule peut être nécessaire.

Infection du sein: elle peut être causée par une bactérie ou par le conduit lactifère enflammé (


  Causes mineures

  • Le Lipome est une masse bénigne de graisse qui forme un nodule ;
  • L’abcès au sein est une douloureuse accumulation de pus sous la peau
  • L’hématome est un caillot de sang ;
  • Un traumatisme au sein suite à un accident ;
  • Des cicatrices résultant d’une intervention chirurgicale précédente.

 

Calcifications

Des calcifications peuvent se former dans n’importe quelle partie du sein, bien qu’elles soient le plus souvent observées près de la surface.
C’est une accumulation de calcium souvent due au vieillissement.
Les calcifications se produisent à l’intérieur d’un conduit lactifère dilaté, généralement chez les femmes âgées de plus de 50 ans.
On observe des dépôts multiples de calcium.
Le
traitement dépend du type de maladie du patient et peut varier selon la taille des dépôts de calcium.

 

Nodule malin, quand faut-il s’inquiéter ?

Un nodule malin se compose de cellules tumorales qui peuvent être dangereuses. Il est très dur, fixe (il ne bouge pas) et a un bord irrégulier et dentelé.
Il se vérifie chez les femmes pubères, fertiles, proches de la ménopause ou ménopausées.
On peut le localiser près de la surface ou en profondeur à l’intérieur du sein.
En général, une tumeur bénigne du sein est vascularisée, cela permet aux cellules de se répandre dans d’autres parties du corps.
Les femmes devraient faire des examens de dépistage à intervalle régulier, en outre, elles peuvent vérifier l’existence d’éventuels nodules à la maison en pratiquant l’autopalpation mammaire.

 

Diagnostic du nodule au sein

La mammographie, la résonance magnétique nucléaire (RMN) et la biopsie du sein sont certains des instruments utilisés pour le diagnostic qui permettent de déterminer le type de nodule.


Echographie
L’échographie, combiné à la mammographie, est l’examen le plus indiqué  pour détecter la tumeur du sein, particulièrement chez les jeunes femmes (moins de 45 ans).

Mammographie
C’est un type particulier de radiographie du sein qui permet d’identifier les nodules non identifiables au toucher.

La cytoponction (Ponction guidée par échographie)
En présence d’un cas de nodule suspect, on peut effectuer cet examen.
La cytoponction est une méthode qui consiste à insérer une seringue à l’intérieur du nodule pour en aspirer le fluide. Si le liquide contient du sang, cet échantillon pourra être envoyé au laboratoire pour un examen plus approfondi.
Les cellules obtenues par biopsie sont colorées avec des colorants spéciaux et puis sont examinées au microscope par un spécialiste appelé cytologiste.
Le cytologiste comprend si les cellules ont les caractéristiques d’une tumeur maligne.
Les cellules sont évaluées ou classées de C1 à C5.

Signification du grade de la cytologie

C1 : échantillon insuffisant pour le test ;

C2 : cellules normales du sein ;

C3 : présence de cellules anormales, probablement bénignes ;

C4 : suspicion de cancer ;

C5 : présence de cellules tumorales.

Le traitement de la mastite peut être fait à l’aide d’antibiotiques.
Pour les femmes atteintes du carcinome canalaire du sein, des cycles de chimiothérapie sont effectués.
Si on ressent une petite boule au niveau du sein, il vaut mieux consulter immédiatement un médecin.
Il est important de faire des contrôles réguliers  du sein pour repérer les nodules en stade précoce.

 

Autopalpation des seins, positions, bras, poitrine, couchéAutopalpation du sein

La position correcte est debout ou couchée avec le bras levé du côté à examiner, en pratique la main devrait rester derrière la tête.

Avec la main opposée, il faut appliquer une légère pression à l’extérieur du sein et faire un mouvement circulaire pour obtenir la meilleure sensibilité.

La totalité de la surface du sein doit être examinée, du sternum à l’aisselle (côté).

 

Quel est le grade de la tumeur ?

Le stade de la tumeur est la description d’un carcinome basée sur l’analyse microscopique des cellules et des tissus anormaux. Il indique la fréquence à laquelle une tumeur se développe et se propage.
Si l’organisation du tissu et les caractéristiques des cellules cancéreuses sont semblables à celles du tissu normal, la tumeur est dite « bien différenciée ».
Cette tumeur se développe et se propage plus lentement que les tumeurs « indifférenciées » ou très peu différenciées « qui ont des cellules anormales et qui ont altéré la structure du tissu normal.
Les médecins octroient un « grade » numérique à la plupart des cancers basé sur les différences observées au microscope.
Les facteurs utilisés pour déterminer le grade de la tumeur peuvent varier selon le type de cancer.

Le grade de la tumeur est différent du stade de la tumeur.
Le stade d’une tumeur se réfère à la dimension et/ou  la mesure (1 cm de diamètre par exemple) de la tumeur originelle (primaire) et établit si les cellules cancéreuses se sont répandues dans le corps.
Le stade du cancer se base par exemple sur des facteurs comme l’emplacement et la taille de la tumeur primitive, l’implication des ganglions sentinelle (la diffusion de la tumeur aux ganglions lymphatiques voisins) et le nombre de néoplasies présentes (développement anormal des cellules).

 

Classification du grade des tumeurs

Les systèmes de classification dépendent du type de cancer.
En général, les tumeurs sont classées en grade 1, 2, 3 ou 4 en fonction de l’étendue de l’anomalie.
En ce qui concerne les tumeurs de grade 1, les cellules et l’organisation du tissu tumoral sont semblables à celles normales. Ce type de carcinome se développe et se propage lentement.
En revanche, les cellules et les tissus des tumeurs de grade 3 et 4 sont très différents de ceux normaux.
Les tumeurs de grade 3 et 4 se développent et se propagent plus rapidement que ceux de rang inférieur.

Quand le système de classification pour une tumeur n’est pas spécifié, généralement on applique le suivant :

GX : impossible d’évaluer le grade (grade indéterminé) ;

G1 : bien différencié (grade bas) ;

G2 : modérément différencié (grade intermédiaire) ;

G3 : peu différencié (grade élevé) ;

G4 : indifférencié (grade élevé).

 

Principales causes du nodule au sein pendant la grossesse


Chez la femme enceinte, la cause la plus fréquente de la formation du nodule au sein est le gonflement des glandes qui produisent le lait. Le sein gonflé peut créer une sensation de pesanteur.
Les nodules au sein douloureux et rouges peuvent aussi être causés par l’obstruction des canaux galactophores. Toutefois, c’est une maladie fréquente pendant la grossesse, il ne faut donc pas trop s’inquiéter.

Souvent, une compresse chaude ou un massage sur la partie intéressée contribue à atténuer le problème en deux jours.
Dans de rares cas, chez les femmes enceintes, des poches remplies de liquide peuvent se former, c’est une maladie connue sous le nom de kystes du sein.
Ce trouble est souvent observé chez les femmes âgées de plus de 35 ans.
Les kystes peuvent grossir et devenir douloureux.
Le symptôme le plus fréquent est l’apparition de kystes dans les deux seins.
Dans la plupart des cas, un traitement spécial pour les kystes n’est pas nécessaire car ils disparaissent d’eux-mêmes.
Au cas où ils ne disparaitraient pas, le liquide qui se trouve dans les kystes peut être aspiré à l’aide d’une seringue.


Un type de nodule au sein qui touche particulièrement les femmes enceintes ou celles qui allaitent est le fibroadénome.
En ce qui concerne les fibroadénomes, les nodules sont situés près de la surface et peuvent facilement être identifiés au toucher.
Pendant la grossesse, les nodules du sein solides, durs et lisses au toucher sont souvent des fibroadénomes.
Ils ont généralement une forme ronde et se déplacent facilement. C’est une masse élastique plus ou moins douloureuse.
Ces nodules peuvent disparaître d’eux-mêmes. Mais au cas où ils ne disparaitraient pas, un traitement est nécessaire.

 

Traitement pour un nodule au sein de petite dimension

 Certains kystes disparaissent avec le temps, ou après le cycle menstruel, un traitement n’est donc pas nécessaire.
Un nodule bénin peut être complètement traité, mais le traitement de la tumeur du sein maligne est très difficile.
Voici une liste de certains traitements du nodule au sein.


Le traitement de la mastite peut être effectué par antibiotiques.
Chez les femmes atteintes d’un cancer du sein, sont prescrits des cycles de chimiothérapie et éventuellement une opération chirurgicale qui consiste en une ablation d’une partie du sein (quadrantectomie).
La plupart des tumeurs du sein se trouvent au niveau du quadrant supérieur externe du sein.