Douleur au sein

La plupart des femmes développe une douleur au sein (ou mastodynie) au cours de leur vie.
D’habitude, la douleur arrive quelques jours avant les menstruations.
Dans certains cas le problème n’est pas lié au cycle menstruel.
La douleur est souvent légère, mais chez certaines femmes, elle est plus sévère et peut affecter la qualité de vie.
Le traitement comprend la prise de médicaments contre la douleur et des anti-inflammatoires à usage topique.

 

Douleur au sein gauche

Anxiété et Stress
Derrière le sein gauche (et aussi le droit), il y a plusieurs muscles. Ces muscles peuvent avoir un spasme ou contraction pendant une période d’anxiété particulière ou de stress.
La douleur au niveau des muscles pectoraux peut pousser une femme à penser d’avoir le cancer du sein.
Cette douleur peut durer pendant une courte période ou alors aller et venir pendant quelques jours.

Brûlures d’estomac
L’œsophage passe sous le sein gauche.
Les symptômes du reflux gastro-œsophagien (RGO) peuvent ressembler à des douleurs aux seins.
Le reflux se produit lorsque le contenu de l’estomac retourne dans l’estomac vers l’œsophage.
Cela peut provoquer des brûlures d’estomac, irritation de l’œsophage, bouche amère et d’autres symptômes.

Hernie hiatale
L’hernie hiatale est une maladie caractérisée par la protrusion d’une partie de l’estomac dans le thorax à travers une ouverture pathologique dans le muscle du diaphragme.
L’hernie hiatale ne provoque habituellement pas de gêne, par contre il est à l’origine de la remontée de la bile, des acides gastriques et des bulles d’air.

Costochondrite du sternum
La costochondrite se produit lorsqu’il y a une inflammation des articulations entre le sternum et les côtes supérieures.
Cette maladie provoque une douleur localisée (généralement à gauche) dans la cage thoracique.
La costochondrite est une inflammation non dangereuse qui survient plus souvent chez les femmes que chez les hommes. C’est la cause la plus fréquente de douleurs à la poitrine.

Fibromyalgie
La fibromyalgie est une maladie chronique qui provoque une douleur dans tout le corps, agit sur les articulations, les muscles et les tendons. 

Hypothyroïdie et thyroïde de Hashimoto
L’hypothyroïdie est une condition où la glande thyroïde ne produit pas assez d’hormones thyroïdiennes. La cause la plus fréquente d’hypothyroïdie est la thyroïde de Hashimoto.
La thyroïde est un groupe de maladies qui causent l’inflammation de la thyroïde.
Ces maladies peuvent entraîner de forts gênes sous forme de douleur mammaire du sein gauche.

Angine de poitrine
L’angine est une douleur que l’on ressent lorsque le sang des artères n’arrive pas en quantité suffisante vers le muscle cardiaque.
On ressent alors une sensation de compression sur le côté gauche de la poitrine.

 

Douleur au sein chez les jeunes filles

Presque toutes les jeunes filles et certains garçons ont mal aux seins pendant la puberté. Quand les seins commencent à se développer ils sont appelés « bourgeon ».
Ces bourgeons peuvent causer la douleur et l’inconfort lorsqu’ils commencent à gonfler.
Les changements hormonaux durant la puberté permettent la maturation de l’organisme et la préparation à l’âge adulte.

Au début de la puberté se produit une augmentation des œstrogènes chez les femmes et de la testostérone chez les garçons qui provoque la croissance et les douleurs mammaires.
La croissance des seins chez les garçons au début de la puberté est normale. Il est appelé gynécomastie et est généralement temporaire.
Quand une jeune fille ha le cycle pendant la puberté, elle peut ressentir une douleur du sein juste avant le début de la menstruation.

Laps de temps
La douleur mammaire peut commencer dès l’âge de 7 ou 8 ans chez certaines petites filles.
Par contre chez d’autres jeunes filles cette phase peut durer dans le temps et ainsi elles pourront ressentir des douleurs de poitrine jusqu’à 12 ou 13 ans. L’âge du développement des seins chez les jeunes filles est principalement déterminé par les gènes.

Prévention/solution
Bien que la douleur aux seins soit pratiquement inévitable pendant la puberté, il existe certaines méthodes pour soulager cette douleur.
Des analgésiques comme l’Efferalgan peuvent être utiles.

Précautions
Alors qu’une légère douleur à la poitrine est normale pendant la puberté, certains symptômes peuvent indiquer une maladie. Les pertes au niveau des tétons ne sont pas un symptôme fréquent de la puberté.
Les sécrétions provenant du téton au cours de cette période doivent être signalées au médecin.
Il n’est pas rare d’observer une croissance différente des deux seins.
Toutefois, si un bourgeon mammaire semble être très rouge, chaud, extrêmement douloureux ou accompagnée de fièvre, alors il faut consulter un médecin.

 

Douleurs aux seins et aux tétons pendant l’allaitement

Beaucoup de femmes ont des seins ou des tétons douloureux, surtout quand elles commencent l’allaitement. On peut essayer de résoudre ce problème identifiant un certain nombre de signes cités ci-dessous, mais il faut immédiatement demander de l’aide auprès du médecin si la douleur ne disparaît pas.

Seins trop pleins
Beaucoup de femmes ont des seins complètement pleins de lait durant les deux premières semaines. Le meilleur remède consiste à allaiter le plus souvent et presser du lait du sein après la tétée.
L’obstruction se produit quand les seins deviennent compressés, durs et gênants.
Habituellement, cela se produit lors de la première semaine après l’accouchement ou alors quand on réduit de façon brusque la quantité de lait dans la nutrition de l’enfant.

 

Qu’est-ce qui provoque la douleur mammaire avant les menstruations ?

La douleur mammaire pendant les menstruations peut être causée par divers facteurs.
Dans la plupart des cas, la réduction des niveaux d’hormones œstrogènes sont la principale cause de douleurs menstruelles du sein.
Ce symptôme fait partie d’un syndrome prémenstruel qui survient à la fin du cycle.
La cause la plus fréquente de la douleur du sein avant les menstruations est un déséquilibre hormonal.
Pendant le cycle menstruel, les niveaux d’œstrogène et de progestérone varient de façon différente.
Normalement, lorsque les niveaux d’œstrogène sont faibles et ceux de la progestérone sont élevés, les seins augmentent en taille.
Un déséquilibre hormonal peut affecter ce cycle, rendant le sein encore plus volumineux, plus sensibles à la douleur et pendant des périodes plus prolongées.
Par conséquent, quand les hormones ne sont pas équilibrées le niveau des œstrogènes diminue plus que ceux de la progestérone et on ressent une sensation de gêne sur tout le sein, au niveau de la zone centrale et sur les côtés.

 

Douleur au sein durant la ménopause

La douleur du sein est un symptôme fréquent qui peut développer au début de la ménopause due à des fluctuations des niveaux des œstrogènes et de progestérone. Durant la phase postménopause, on peut éprouver des douleurs aux seins, mais c’est un phénomène plus fréquent chez les femmes en préménopause et en périménopause.
La douleur mammaire est très fréquente et affecte plus de 70 % des femmes au cours de leur vie.
Seulement une petite partie d’entre elles, environ 10 %, ressent d’une forte douleur de poitrine, qui peut avoir un impact significatif sur la vie quotidienne, au travail et sur les relations.
Cependant, ces douleurs mammaires peuvent être sujet à des inquiétudes, des questions et des préoccupations.
Être mieux informé sur les questions relatives aux douleurs mammaires en phase de ménopause est l’un des meilleurs moyens pour mieux comprendre et gérer ce trouble.

 

Douleurs à la poitrine ou intercostale

La douleur à la poitrine ou névralgie intercostale peut être prise pour une maladie du sein.
Souvent, les patientes sont inquiètes après avoir subi un accident de voiture parce qu’elles ont des douleurs dans le sternum et la poitrine.
Ces symptômes sont normaux après un retraississement à cause d’un traumatisme avec une ceinture de sécurité, mais pour de sureté, il est préférable aller chez le médecin.
La douleur mammaire post-traumatique peut durer pendant plusieurs semaines, surtout si on ne suit pas un traitement adéquat, par exemple la physiokinésithérapie et les exercices de la méthode McKenzie.
Malheureusement, dans cette partie du corps, on ne peut pas pratiquer un traitement instrumental comme la thérapie au laser ou la tecarthérapie car ils sont contre-indiqués.

La douleur intercostale peut être provoquée par une névralgie qui provient du dos ou une contraction du muscle intercostal.
La cause peut être un mouvement violent, le soulèvement d’un poids excessif, une forte toux et des efforts produits lors d’un vomissement.
Parmi les symptômes on trouve des douleurs à l’épaule et dans la partie interne du bras.
Une caractéristique quasiment exclusive de ce trouble, est qu’il s’empire lorsqu’on essaye de respirer, en tournant le torse d’un côté et dans certains cas, lorsque on soulève un poids avec le bras du même côté.
On peut aussi éprouver des douleurs myofasciales après une intervention chirurgicale du sein, par exemple une mastectomie.
Les femmes qui se sont fait refaire les seins peuvent ressentir une douleur d’encapsulation due à la formation de tissu fibreux en excès.

 

Douleur au sein, ovulation ou grossesse ?

Douleurs localisée au niveau du sein
Si la douleur se trouve principalement sur la zone latérale du sein (zone externe) elle peut indiquer l’ovulation.

 

Douleur au sein
Douleur au sein

On peut être enceinte si :

  1. le sein fait mal partout et l’intensité de la douleur est plus semblable à une colique plutôt qu’à une douleur lancinante,
  2. s’accompagne d’une sensation de lourdeur ou de plénitude.
  3. la douleur mammaire est l’un des premiers signes de grossesse avec un retard menstruel, mais cela ne peut pas être un indicateur fiable car ils peuvent être causés par d’autres raisons.

Autres anomalies du sein
La douleur aux seins peut être un signe d’ovulation, de grossesse ou un syndrome prémenstruel.
Il est donc difficile de savoir exactement qu’elle soit la raison qui explique la douleur du sein en absence d’autres signes ou symptômes.
Un symptôme quasiment exclusif de grossesse est le changement de la couleur de l’aréole, c’est-à-dire le bord du téton.
En plus de l’altération de la couleur, l’aréole peut augmenter en taille et les veines peuvent devenir plus évidentes au niveau de la poitrine.
Dans ce cas, on peut supposer que les symptômes ne soient pas causés par l’ovulation.
Si la douleur mammaire advient après un rapport sexuel, la cause est probablement la pression sur la poitrine du partenaire, surtout si l’homme est trop pesant.

 

Nodules bénins du sein

Maladie fibrokystique (mastopathie) du tissu mammaire.
Certaines femmes ont un tissu mammaire rempli de kystes qui peut être plus douloureux à certaines périodes du mois.
La maladie fibrokystique du sein n’est pas nécessairement liée au cancer et les kystes sont des poches remplies de liquide ou de cellules.
Les modifications fibrokystiques sont également une cause fréquente de douleur au toucher.
Dans ce cas, le tissu mammaire contient des nodules qui causent la douleur juste avant les menstruations.
Le fibroadénome est une tumeur bénigne du sein causée par la croissance des cellules glandulaires et des tissus conjonctifs.
Cette masse peut provoquer des douleurs aux seins, mais il ne cause presque jamais le cancer.

 

Le cancer du sein
Symptômes du carcinome mammaire
Habituellement, la douleur mammaire est provoquée par des maladies bénignes, mais un nodule douloureux du sein pousse à penser au cancer du sein.
Les autres symptômes de cancer du sein sont :

  • pertes provenant du sein ;
  • Poitrine gonflée ;
  • Rétraction du mamelon ;
  • affaissement de la surface du sein ;
  • traumatisme a « Peau d’orange » de la peau ;
  • Douleurs vaginales ;
  • Douleurs constantes, même pendant la nuit (dans un stade plus avancé) ;
  • Perte de poids involontaire ;
  • Nausées ;
  • Gonflements des ganglions lymphatiques sous l’aisselle ;
  • Veines visibles sur la peau du sein.

Plus de la moitié des cancers du sein surviennent dans le quadrant supérieur externe, mais il ne faudrait pas pour autant négliger celui inférieur.
L’autopalpation est essentielle pour le diagnostic, la femme peut sentir un nodule quand elle tâte le sein.
Si on remarque d’avoir ne serait-ce que l’un de ces symptômes, il faut consulter le médecin.

 

Pronostic

Comme dans tout type de cancer, un traitement et un diagnostic précoce sont un facteur important pour déterminer le résultat final.
Le carcinome mammaire se traite facilement, d’habitude on peut le guérir dans les premiers stades.
L’American Cancer Society déclare que le taux de survie après 5 ans du stade 0 au stade II est supérieur à 80 %.
Le taux de survie après cinq ans pour le cancer du sein au stade III est encore plus supérieur à 50 %.

 

Les autres causes de la douleur au sein

Il existe certaines causes anodines de douleur mammaire qui peuvent être liées principalement aux changements hormonaux.
Par exemple :

  • La puberté chez les filles et parfois chez les garçons ;
  • Dans les jours suivant la naissance, la femme produit du lait pour l’allaitement et peut développer la mastite. Cette inflammation du sein est provoquée par un canal galactophore qui ne drainant pas correctement s’infecte.
    En cas de mastite, la femme malade devrait suivre un traitement.
    Il n’existe pas une corrélation avec le cancer, mais si la mastite n’est pas traitée elle peut devenir une infection grave ;
  • Douleur du sein droit. Il n’y a pas de causes spécifiques qui puissent causer de gêne qu’au sein droit.

 

Remèdes naturels pour les douleurs aux seins

Porter un soutien-gorge de support, mais pas trop serré. Il contribue généralement si on allaite, chaque fois que l’enfants a faim. Il est important que durant l’allaitement, la position de l’enfant sur le téton soit stable.
Une douche ou une compresse chaude avant l’allaitement peut aider. Il est possible d’acheter des compresses chaudes et froides en pharmacie ou utiliser des serviettes pour le visage.
Presser un peu le sein pour couler un peu de lait avant que l’enfant commence à téter pour adoucir l’aréole (la zone brunâtre autour du mamelon).
De cette façon le nourrisson peut s’attaquer plus facilement.
Utiliser des compresses froides après la tétée.
Pour la douleur on peut prendre du paracétamol pour la douleur.
Vider complètement les deux seins peut aider, comme l’utilisation d’un tire-lait électrique ou à main après un repas.

Médicaments contre la douleur au sein
Certains médicaments hormonaux, y compris certains traitements pour l’infertilité et la pilule contraceptive peuvent provoquer des douleurs du sein.
En outre, la douleur est un effet secondaire possible de l’hormonothérapie basée sur les œstrogènes et la progestérone.
La douleur du sein peut aussi être provoquée par certains antidépresseurs, y compris les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine, les antidépresseurs comme la fluoxétine (Prozac, Prozac par semaine, Sarafem) et la sertraline (Zoloft).

 

Quels sont les signes et les symptômes de la douleur au sein ?

En général, la douleur mammaire est classée comme cyclique ou non cyclique.

Les signes et les symptômes de douleur mammaire cyclique

  • La douleur se produit, tout comme le cycle menstruel ;
  • Les patients décrivent une douleur terne. Certaines femmes décrivent une douleur ou lourdeur, tandis que d’autres disent que la douleur brûle comme un coup de poignard ou une brulure ;
  • le sein peut enfler et former un groupe de nodules ;
  • les deux seins sont normalement affectés, surtout au niveau de la zone supérieure et externe ;
  • La douleur peut se propager à l’aisselle et devient plus intense quelques jours avant les menstruations. Dans certains cas, la douleur peut commencer quelques semaines avant le cycle menstruel ;
  • Il est plus probable qu’elle affecte les jeunes femmes. Les femmes en phase postménopause peuvent avoir des douleurs similaires si elles suivent un traitement d’hormonothérapie substitutive.

Les signes et les symptômes de douleur mammaire non cycliques
Généralement, elle affecte l’intérieur d’un quadrant d’un unique sein.
Parfois, elle peut s’étendre jusqu’à la poitrine ;

  • Est plus fréquente chez les femmes en phase postménopause;
  • la douleur ne correspond pas à la période du cycle menstruel et peut être continues ou sporadique ;
  • Mastite : si la douleur est provoquée par une infection dans le sein, la femme peut avoir de la fièvre, malaise général, certains gonflements douloureux et chauds. Elle peut être également accompagnée d’un rougissement.
  • Parmi les infections les plus fréquentes il y-a celle de muguet provoquée par le champignon candida albicans.
  • Habituellement, la douleur est décrite comme une sensation de brûlure. Pour les femmes qui allaitent, la douleur est plus intense durant l’allaitement ;
  • la douleur extramammaire est une douleur qui se ressent comme si la source est dans le sein, mais provient en fait d’ailleurs. Elle est parfois appelée « douleur projetée ».
    Ce problème peut se produire dans certains syndromes de la paroi thoracique, comme la costochondrite (inflammation de la zone où les côtes et le cartilage se rencontrent).