Perte des dents de lait

Quand la perte des dents de lait commence-t-elle chez les enfants ?
Quelques mois après la naissance de l’enfant, les parents se demandent quand l’éruption dentaire commencera chez l’enfant.

 

Quand la dentition des enfants commence-t-elle ?


Il est très difficile de prévoir le moment de l’éruption dentaire d’un enfant.
Aucun paramètre ne permet de prévoir de manière exacte le temps nécessaire à la dentition d’un enfant.

Perte des dents de lait
Perte des dents de lait

Les enfants naissent avec un ensemble de 20 dents temporaires qui se cachent sous les gencives, dans l’attente de sortir.

La phase de l’effort pour l’éruption dentaire
Cette phase commence entre 4 et 7 mois. Il est rare de voir des enfants de 4 mois avec des dents. Cela est toutefois possible.
Certains enfants arborent un sourire sans dents le jour de leur premier anniversaire !
À environ 6 mois, la plupart des enfants affichent un sourire à une seule dent.
Si aucune dent n’apparaît chez un enfant de 9 mois, il est toujours préférable de consulter un pédiatre.

La phase d’achèvement de la dentition
Cette phase se produit quand l’enfant a environ 15 à 16 mois, c’est-à-dire quand les premières molaires et les incisives sont sorties.
Après celles-ci, les canines apparaissent, suivies des deuxièmes molaires, puis de la série complète de dents. Quand l’enfant a 3 ans, il est possible de prendre une photo parfaite de son sourire avec 20 dents splendides.
La dentition suit un modèle héréditaire. Les deux parents peuvent donc savoir quand la première dent sortira.

 

Modèle de dentition chez les enfants

Les dents de l’enfant – également appelées dents de lait ou temporaires – apparaissent dans un ordre établi. Voici les différentes phases de transition (du développement de la gencive aux dents blanches comme des perles) que l’on peut observer chez l’enfant :

1) Les premières dents qui apparaissent sont les incisives centrales inférieures (dents moyennes-inférieures), qui sortent entre 6 et 10 mois ;

2) Puis, entre 8 et 10 mois, les incisives centrales supérieures se mettent en place : chez certains enfants, elles peuvent également apparaître à 12 mois ;

3) À environ 9-13 mois, on observe que les incisives latérales supérieures apparaissent à gauche et à droite des incisives centrales, en formant quatre dents dans l’arcade supérieure ;

4) Quand l’enfant a environ 10 à 16 mois, les incisives latérales inférieures (du côté gauche et droit des incisives centrales) commencent à apparaître, en composant une ligne de quatre dents du côté inférieur ;

5) À environ 13-19 mois, on observe l’apparition des premières molaires dans l’arcade supérieure. Plus grandes, elles apparaissent dans la partie postérieure de la bouche de l’enfant ;

6) À environ 14-18 mois, on observe l’apparition des premières molaires inférieures qui s’unissent aux molaires supérieures ;

7) La distance entre les incisives supérieures et les molaires est comblée par les canines (supérieures), qui sortent à environ 16-22 mois ;

8) Comme les canines supérieures, les canines inférieures qui sortent à environ 17-23 mois unissent les molaires et les incisives inférieures ;

9) Seules les deuxièmes molaires inférieures manquent du côté inférieur : elles sortent à environ 23-31 mois ;

10) Enfin, quand l’enfant a un âge compris entre 25 et 33 mois, on observe l’apparition des deuxièmes molaires supérieures.

À 3 ans, l’enfant présente un ensemble de 20 dents temporaires.
Quelques années après la mise en place de cette série complète (quand l’enfant a presque 6 ans), les dents commencent à tomber.
Elles tombent dans le même ordre qu’elles sont apparues, en commençant par les dents moyennes-inférieures.
Les prémolaires et celles de sagesse sont définitives.

 

À quel âge les enfants commencent-ils à perdre leurs dents de lait ?

Le nombre total de dents temporaires s’élève à 20. À environ 6 ans, les dents de lait de l’enfant commencent à bouger et tombent toutes seules pour faire place aux dents permanentes.
Toutefois, les temps peuvent être différents d’un enfant à l’autre. En général, les filles perdent leurs dents de lait avant les garçons.
À environ 12 ou 13 ans, la dernière dent temporaire tombe.

Les premières dents qui sortent sont les premières qui tombent
Les 20 dents de lait d’un enfant (qui sortent souvent avant 3 ans) tombent dans leur ordre d’apparition.
Cela signifie que les dents centrales inférieures (incisives centrales inférieures) sont souvent les premières à tomber, à environ 5 ou 6 ans. Le couple de dents supérieures centrales suit.
Généralement, une dent de lait ne commence à bouger que lorsque la dent permanente sous-jacente commence à pousser pour prendre la place de la dent temporaire.

Certains enfants perdent leur première dent à 5 ans, d’autres à 7 ans.
Généralement, plus l’enfant est jeune quand les dents apparaissent, plus les dents tombent de manière précoce.

Il est possible que les enfants perdent une dent de lait trop tôt (avant que la dent permanente ne soit prête à sortir) à cause d’un traumatisme ou d’une maladie dentaire.
Dans certains cas, le dentiste pédiatrique applique un mainteneur d’espace (remède temporaire en plastique sur mesure), là où une dent temporaire serait tombée trop tôt, et ce, jusqu’à ce que la dent permanente soit prête, afin d’éviter des problèmes d’espace à l’avenir.
En cas de perte précoce de dents, c’est-à-dire avant 4 ans, il faut consulter un dentiste afin de s’assurer qu’il n’y a pas de maladie sous-jacente.

Il est également possible qu’un enfant atteigne 7 ou 8 ans sans perdre aucune dent de lait.
En général, ce n’est pas un problème. Il est toutefois conseillé de consulter un dentiste afin d’effectuer une radiographie et d’évaluer la situation.
Chez certains enfants, la perte des dents de lait est tardive : elle a lieu quand ils sont déjà adultes, entre 20 et 25 ans.

Perte des dents de lait

Symptômes de perte des dents de lait

La perte de dents de lait est normalement indolore. Toutefois, si le bord d’une dent temporaire coupe les gencives de l’enfant, le dentiste peut demander à l’enfant de bouger sa dent plus fort.
En même temps que les dents de lait de l’enfant commencent à bouger et à tomber, les molaires de 6 ans commencent à apparaître.
Les gencives peuvent apparaître enflées et certains enfants peuvent se plaindre de douleurs.
Avant de tomber, la dent bouge souvent pendant une période variable.
Quand la dent se détache, la gencive saigne légèrement. On peut tamponner la gencive à l’aide de coton hydrophile pour interrompre la perte de sang.
Certains enfants peuvent souffrir d’une légère fièvre.

Afin de soulager la gêne, l’enfant peut prendre de l’ibuprofène (Advil), du paracétamol (Doliprane) ou des analgésiques topiques.
Si des caries se développent sur les dents de lait, il faut les soigner car les dents temporaires sont plus fragiles que les dents définitives.


De nombreuses personnes pensent qu’il n’est pas nécessaire d’aller chez le dentiste car les dents de lait doivent tomber. Toutefois, une carie peut provoquer des complications en peu de temps.
Si le dentiste le retient nécessaire, il peut effectuer une obturation dentaire, une dévitalisation, voire extraire la dent dans les cas les plus graves.
Les dents de lait sont fondamentales pour maintenir l’espace nécessaire à la croissance des dents définitives.
Bien que l’enfant se plaigne qu’il est difficile de mordre ou de mâcher si les dents bougent ou manquent, il est important de suivre une alimentation équilibrée.
S’il n’arrive pas à mâcher, il faut essayer de servir une soupe de légumes, des fruits passés au mixeur et d’autres aliments sains et mous.
Il faut contrôler que l’enfant continue à se brosser les dents deux fois par jour et l’aider à utiliser le fil dentaire.

En cas de traumatisme, la dent peut se casser ou rentrer dans la gencive. Dans ce cas, une lésion des capillaires se produit et l’alvéole de la dent se remplit de sang en noircissant les incisives.

 

La croissance des dents définitives

Après la perte des dents de lait, les dents définitives se forment : elles sont plus grandes, notamment les premières qui sortent.
Les dents permanentes sont généralement moins blanches que les dents de lait et présentent des bords irréguliers car elles n’ont pas encore été utilisées pour mordre et mâcher.

Parfois, de nouvelles dents sortent avant que les anciennes ne soient tombées, en créant deux lignes de dents blanches comme des perles.
Cette phase, temporaire, est parfois appelée « dents de requin ».


Au cours de cette phase, le brossage des dents est plus important que jamais. Il est donc nécessaire de surveiller l’enfant pendant qu’il se brosse les dents, et ce, jusqu’à environ 8 ans. Jusqu’à cet âge, une quantité de dentifrice identique à une petite gomme de crayon suffit.
Si l’eau du robinet contient suffisamment de fluor, certains médecins conseillent d’utiliser un dentifrice sans fluor jusqu’à ce que l’enfant sache cracher.

Il faut remplacer les brosses à dents tous les deux ou trois mois, afin de réduire le risque de prolifération de bactéries nocives.
Il faut que l’enfant aille chez le dentiste deux fois par an.

À environ 12 ou 13 ans, la plupart des enfants perdent leurs dernières dents de lait, en même temps que l’apparition des molaires.

 

Les enfants qui perdent leurs dents tardivement

Si l’enfant n’a perdu aucune dent à 7 ans, il faut consulter un dentiste.
Il n’y aura probablement aucun problème. Toutefois, le dentiste peut conseiller d’effectuer des radiographies afin de s’assurer que toutes les dents sont bien présentes sous les gencives.
En effet, l’apparition tardive des dents permanentes donne un réel avantage : étant donné que les dents restent dans la mâchoire plus longtemps, elles sont plus dures et plus résistantes aux caries.

Cela n’intéresse pas l’enfant, qui peut se sentir le plus petit de sa classe (certains enseignants alimentent cette anxiété en établissant un classement selon le nombre de dents que les élèves ont perdu).
On peut alors dire à l’enfant : « Chaque personne est différente. Tout comme certains enfants sont plus grands que d’autres, certains enfants perdent leurs dents avant ou après les autres. Les dents sortent quand la bouche sent que c’est le bon moment : si elles sortent trop tôt, cela n’est pas bon pour la bouche. »


Si les dents de lait ne tombent pas dans le bon ordre ou si plus de trois mois passent entre la chute de la dent et l’éruption de la dent permanente, cela peut être le signe d’un problème.
Il peut s’agir de :

  • La perte de dents permanentes ;
  • La présence d’un nombre de dents plus élevé que la normale ;
  • Des problèmes liés au processus de perte de la dent ;
  • La dent sous-jacente est tordue et ne pousse pas la dent de lait qui se trouve au-dessus d’elle.

L’orthodontiste détecte ces éventuelles situations au cours de la consultation orthodontique de l’enfant. Il peut comprendre si tout est normal ou s’il doit autoriser certains procédés pour résoudre le problème (c’est-à-dire que le dentiste corrige la dentition en retirant certaines dents temporaires). Il faut prendre un rendez-vous orthodontique pour l’enfant quand il a environ 7 ans. Il est en effet important de consulter un médecin spécialiste de la croissance et du développement des dents.

 

 

 chute des dentsQue faire en cas de perte prématurée d’une dent de lait ?

Certains parents peuvent penser qu’il faut faire plus attention aux dents permanentes qu’aux dents de lait, tout simplement car ces dernières sont de toute manière destinées à tomber.
Toutefois, les dents temporaires sont très importantes.
Elles permettent à l’enfant de mâcher les aliments, de parler correctement et de maintenir l’espace pour les dents définitives dans la gencive.

Par exemple, quand on perd une molaire de manière prématurée (à cause d’un accident), les dents de lait situées à proximité de la dent qui manque risquent de dévier dans la cavité, en créant des problèmes d’espace pour la dent permanente qui doit encore apparaître.


Les dents de lait cariées doivent être soignées. Dans certains cas, un traitement spécifique à l’hôpital sous anesthésie générale peut être nécessaire. Les dents temporaires cariées non soignées peuvent provoquer des douleurs dans la bouche, un abcès dentaire et des problèmes aux dents environnantes.

 

Il ne faut pas repositionner les dents de lait

Il ne faut pas essayer de replacer dans la cavité une dent de lait qui serait tombée car :

  • Elle pourrait se souder à la cavité, en provoquant des problèmes quand la nouvelle dent apparaît ;
  • Elle pourrait endommager la dent permanente située sous la cavité.

 

Comment sauver une dent permanente qui serait tombée

Si une dent permanente tombe, il faut :

  • Trouver la dent, n’en toucher que la couronne et s’assurer qu’elle est propre ;
  • Rincer la dent avec du lait ou la nettoyer très rapidement à l’eau naturelle si la racine est sale ;
  • Replacer immédiatement la dent dans la cavité. En théorie, il faut le faire dans les 15 minutes qui suivent la perte de la dent. Cela permet de maximiser les possibilités que le dentiste replace la dent de manière efficace. Attention : il ne faut pas replacer les dents de lait, car cela peut provoquer des dommages à la dent définitive sous-jacente ;
  • Maintenir la dent en place, en utilisant du papier d’aluminium, un protège-dents ou les doigts ;
  • Maintenir la dent humide si l’on ne peut pas la replacer, en plongeant la dent dans du lait ou en l’enveloppant dans du plastique ;
  • Se rendre immédiatement chez le dentiste. Si trop de temps s’écoule, on risque de ne pas pouvoir sauver la dent.