Caries dentaires

Les caries dentaires sont une des causes les plus fréquentes de maux de dents et de douleur de la mâchoire.

Une petite particule de nourriture qui se dépose dans la carie provoque une douleur lancinante.

L’émail blanc et épais et la dentine sont les deux couches externes d’une dent.
La lésion d’une de ces couches est appelée « carie dentaire ».
La carie se développe surtout dans une molaire ou une prémolaire, elle est moins fréquente au niveau des incisives latérales.

Caries dentaires
Caries dentaires

Il est important de rappeler qu’une dent obturée peut se carier de la même manière qu’une dent saine.
La récession gingivale peut exposer la racine de la dent : une carie à ce niveau s’appelle radiculaire.

 

Types de carie

Les classes de carie selon Black sont :
Classe : carie dans la partie occlusale (qui mâche) de prémolaires et molaires et dans les sillons des incisives et des canines.
Classe II : carie de la surface latérale de prémolaires et molaires.
Classe III : carie de la surface latérale d’incisives et canines.
Classe IV : carie de la surface latérale des incisives et des canines qui s’étend jusqu’à l’angle de l’incisive.
Classe V : carie entre la couronne de la dent et la racine.

Classification selon la zone
La carie peut se développer dans différentes parties de la dent, pour cette raison les caries se divisent en :

  • carie distale, vers la face postérieure de la bouche ;
  • carie mésiale, vers l’ouverture de la bouche ;
  • carie occlusale : sur la partie qui mâche ;
  • carie vestibulaire : se développe sur la surface qui touche les joues ;
  • carie linguale : vers la langue.

 

Causes de caries dentaires

Défauts structurels : si les dents ne sont pas alignées de manière correcte, le brossage devient difficile. Cela peut provoquer une infection bactérienne et une carie dentaire.

Maladies : un coup violent pendant des activités sportives et un traumatisme pendant un accident peuvent ébrécher la dent.
La carie peut se vérifier en raison d’insuffisance de fluor dans les dents et de pénurie de salive dans la bouche (bouche sèche).
Le fluor protège l’émail et aide à prévenir les trous, les sillons ou les fissures.
La plaque s’accumule dans ces endroits et la prolifération de bactéries provoque la formation de carie.
Les substances chimiques dans la salive annulent l’effet de l’acide délivré par les bactéries et aident donc à arrêter la carie au stade précoce.
Les troubles alimentaires, comme l’anorexie et la boulimie (on mange et on vomit fréquemment), peuvent également être la cause de caries dentaires.
Les brûlures d’estomac ou les vomissements provoquent même l’interaction de l’émail des dents avec l’acide de l’estomac en détruisant graduellement l’émail.

Bactéries : les bactéries sont généralement présentes dans la bouche et elles transforment l’amidon ingéré et les sucres en acides.
Les restes d’aliments, les bactéries, l’acide et la salive se combinent dans la bouche et ils forment une substance chimique appelée plaque. La plaque est assez collante et elle adhère aux dents, surtout aux surfaces creuses des molaires postérieures et aux bords des obturations. La plaque s’accumule en 20 minutes après avoir mangé, c’est-à-dire au moment où la plupart de l’activité bactérienne commence. Si on ne l’enlève pas régulièrement des dents, la plaque se minéralise en devenant tartre. En outre, en mangeant plus d’aliments on accumule plus de plaque : plus de tartre va se former et cela provoque un cercle vicieux. Le tartre et la plaque ensemble irritent les gencives et peuvent provoquer la gingivite et la parodontite.

Alimentation riche en sucres et amidon : le type de glucides consommés, le temps et la fréquence des repas sont des facteurs liés à la carie dentaire. Les aliments collants qui restent bloqués sur la surface de la dent sont plus dangereux que ceux qui ne sont pas collants.
Si on grignote fréquemment, le temps de contact entre les acides et la surface de la dent augmente et provoque également la formation de la carie.

Acides : quand la plaque adhère à la surface de la dent, les acides présents dessoudent la surface de l’émail de la dent. Si la plaque reste sur la dent, ces acides corrodent graduellement la dent et endommagent les structures internes.

 

Caries chez les enfants

Si la carie développée est très profonde, elle peut toucher les nerfs et les vaisseaux sanguins qui sont présents dans la pulpe centrale.
Ce procédé de manque de minéraux nécessaires est appelé déminéralisation et il se produit principalement en raison de la présence d’acides sur les dents.
En outre, quand les tissus qui protègent les dents se cassent, une carie dentaire peut se produire chez les enfants.
Même les dents de lait peuvent se carier chez les enfants entre deux et cinq ans : il est important de les soigner même si elles risquent de tomber peu après.

Causes de caries dentaires
Si les bactéries utilisent le sucre présent dans la bouche des enfants pour former les acides, une carie dentaire peut se produire.

  • Des aliments riches en glucides (comme les frites, le beurre de cacahuètes, les biscuits salés, etc.) peuvent provoquer des dommages dentaires.
  • La consommation d’une quantité considérable de boissons gazeuses peut provoquer l’érosion de l’émail dentaire.
  • Manger beaucoup d’aliments sucrés (par exemple du chocolat, des gâteaux, etc.) peut provoquer une carie.
  • Quand on ne se brosse pas les dents régulièrement et de façon correcte, on peut provoquer des dommages et par conséquent de caries.

 

Symptômes de carie dentaire

Dans la phase initiale, les caries ne sont pas douloureuses et ne causent aucun symptôme. Il n’y  pas moyen de savoir si une carie s’aggrave de jour en jour, endommageant les structures internes de la dent.

Les symptômes d’une carie dentaire sont :

  • hypersensibilité ;
  • mal de dents ;
  • douleur pendant la mastication ;
  • trous visibles dans les dents ;
  • pus autour la dent ;
  • douleur légère ou aiguë lorsqu’on mange ou boit quelque chose de chaud, de froid ou de sucré ;
  • douleur quand on respire de l’air froid ;
  • mauvaise haleine ;
  • mal aux oreilles ;
  • maux de tête ;
  • hémorragie des gencives ;
  • mauvais goût dans la bouche ;
  • douleur de gencives qui peuvent se gonfler.

La gravité et la position des dommages provoquent plusieurs symptômes.
Les conséquences de caries non soignées sont l’endommagement des structures internes de la dentine et de la pulpe dentaire qui provoquent la mort des vaisseaux sanguins et des nerfs dentaires.

Une carie non soignée peut s’aggraver rapidement jusqu’à détruire une partie importante de la dent et cela pourrait provoquer un abcès.
Dans ce cas, l’infection peut s’étendre en provoquant même de la fièvre et le gonflement des ganglions lymphatiques.
Quand la dent est détruite, elle ne se régénère pas. Toutefois un traitement peut inhiber la progression de la carie.

 

Diagnostic de la carie

La plupart des personnes ne connaissent pas les signes et les symptômes légers de la carie et attendent jusqu’à ce que la dent provoque une forte gène. Le mal de dents est le dernier symptôme de la carie.
La seule chose à faire sont des contrôles réguliers qui peuvent réduire l’entité de la lésion de la dent.
Pendant les visites de contrôle des dents, le dentiste utilise un outil dentaire pour évaluer les dents. Dans le cas d’une carie, la surface des dents est plus molle que la normale.

 

 carie dentaireComment traiter la carie dentaire ?

Quand on va chez le dentiste (après avoir lu les symptômes), il effectue un contrôle dentaire pour comprendre s’il y a une carie. Le dentiste doit également comprendre la gravité du dommage afin de choisir le traitement nécessaire.
Si la carie est très petite et superficielle, le dentiste peut choisir d’éviter toute intervention.


Les traitements possibles sont :

Le traitement au fluor : les dentifrices et les collutoires contiennent déjà du fluor car ce minéral est important pour la santé dentaire.
Le fluor prévient la carie et aide les dents à se réparer.
Quand la carie est dans la phase initiale, les dentistes effectuent un traitement au fluor.
Dans le traitement professionnel au fluor, le dentiste applique un liquide, un gel ou une mousse sur la dent touchée par la carie. Cette substance a une concentration plus élevée de fluor que celle présente dans les dentifrices ou les collutoires normaux. On peut également préparer une pâte riche en fluor dans un plateau et l’appliquer sur les dents pendant un certain temps.

Obturations : si la décomposition pénètre plus en profondeur de l’émail, on a besoin d’une obturation de la dent.
Le dentiste effectue généralement une anesthésie locale pour endormir la lèvre du patient.
Pendant l’opération d’obturation d’une carie, la partie de la dent touchée est enlevée et remplie par un matériau qui rétablit la forme de la dent.
L’obturation peut se faire par des résines composites (de la même couleur que les dents), par un amalgame d’argent, d’or ou de porcelaine.
Dans le passé, les obturations étaient brunes ou noires, aujourd’hui les matériaux permettent une couleur plus claire.


L’amalgame d’argent est un produit composé par d’autres métaux comme le mercure et l’étain.
Bien que la recherche médicale (même si un peu controversée) ait démontré que l’amalgame d’argent est un choix sûr pour remplir la dent, certains craignent les effets négatifs du mercure dans le corps.
Toutefois, pour le dentiste l’amalgame d’argent est le matériau le plus simple à utiliser, le choix le plus rapide et moins coûteux pour l’obturation.
D’autre part, l’or et la céramique sont des options plus coûteuses pour les obturations dentaires.

Couronne : dans le cas d’une détérioration vaste, des obturations multiples affaiblissent la dent. Dans ce cas, on utilise des couronnes. On enlève et on soigne la zone endommagée de la dent et on applique la couronne ou un revêtement sur la dent restante. Les couronnes sont souvent d’or ou de porcelaine.

Dévitalisation : si même les nerfs sont touchés, on a un problème grave et on a donc besoin d’une dévitalisation. Par ce traitement, on enlève la pulpe et les parties de la dent touchées. On remplit ensuite cette zone par du matériau scellant afin d’éviter que les bactéries nocives touchent les parties internes. La dévitalisation est connue comme un procédé orthodontique.

Extraction de la dent : si la carie a pénétré en profondeur dans la partie cervicale (plus haute) jusqu’à la racine de la dent, le dentiste pourrait avoir besoin d’extraire complètement la dent.
Le dentiste enlève souvent la dent de sagesse si elle est cariée.

Les femmes pendant la grossesse doivent soigner les caries comme si elle n’étaient pas enceintes, mais il est préférable d’éviter la radiographie des dents car elle peut nuire à l’enfant.

 

Remèdes naturels pour les caries

Aussi bien les adultes que les enfants sont prédisposés aux caries dentaires. Dans le cas d’une carie profonde, une dévitalisation peut sauver la dent. Dans le cas de caries plus petites, certains remèdes maison sont temporairement utiles pour la douleur de la carie.
Il faut toujours consulter le dentiste car le mal de dent peut indiquer une pathologie grave.

Gargarismes : les gargarismes à l’eau salée et chaude aident à tuer les bactéries dans la bouche et dans la gorge. Cela aide à éliminer la mauvaise haleine et le mauvais goût dans la bouche.

Citron et ase fétide : on peut mâcher une tranche de citron avec l’écorce (qui contient beaucoup de vitamine C) pour aider à soigner la douleur. Il faut faire un pâte avec de l’ase fétide en poudre et du jus de citron.
Il faut réchauffer légèrement le mélange et positionner le tampon de coton imbibé de cette pâte dans la carie de la dent. La personne est soulagée en quelques minutes.
Jus d’herbe de blé : boire du jus d’herbe de blé (qui détient beaucoup de propriétés médicales) aide à soulager le mal de dents en limitant la prolifération de bactéries.


Ail et oignon : les propriétés antibactériennes et antifongiques de l’ail et de l’oignon aident à soulager le mal de dents. On peut prévenir la carie en mangeant régulièrement de l’oignon. Dans le cas de douleur de la dent cariée, on peut mettre une tranche d’oignon sur la dent endolorie.
L’application d’une pâte à l’ail et au sel gemme aide à soulager la douleur de la carie.
Dans l’alimentation, l’utilisation régulière d’ail rend les dents fortes et saines. Quand les dents coupent l’ail, ce dernier délivre l’allicine.
L’allicine a des propriétés antibiotiques.
Il n’y a rien de mal à essayer ces remèdes maison naturels pour la douleur provoquée par les caries.

Traitement par glace : il faut mettre des glaçons dans un petit sachet muni d’une fermeture à glissière. Il faut envelopper le sachet dans une serviette et le positionner sur la mâchoire, à proximité de la dent endolorie. Si possible, il faut tenir de l’eau salée froide ou chaude dans la bouche pendant quelques instants pour aider à soulager la douleur.

Dentifrice au fluor : il faudrait toujours utiliser un dentifrice efficace contenant du fluor. Certains dentifrices contiennent même l’huile de clous de girofle.


Alimentation équilibrée : une alimentation équilibrée (surtout chez les bébés et les personnes âgées) joue un rôle important dans la prévention de la douleur provoquée par la carie. Il faudrait éviter les boissons et les aliments sucrés. Le sucre déclenche la délivrance d’acide par les bactéries. Un bonbon mâché pendant 5 minutes provoque une délivrance d’acide par les bactéries inférieure à une boisson sirotée pendant plus d’une heure.
Les enfants pendant la croissance peuvent boire de l’eau enrichie en fluor.
La prise de fluor aide à renforcer l’émail. Des collutoires contenants du fluor sont disponibles sur le marché.

Médicaments sans prescription médicale : si la douleur ne diminue pas grâce aux remèdes ci-dessus, on peut prendre des analgésiques ou des anesthésiques sans prescription, mais seulement après avoir consulté un médecin. Pour éliminer la douleur de la carie, il est utile d’appliquer de l’huile d’origan, de l’ huile d’olive et des sachets de thé.

 

Prévention de la carie et alimentation

Ci-dessous il y a des manières simples pour prévenir les caries. Il faudrait :

  • Se brosser les dents au moins deux fois par jour. Si on ne peut pas brosser les dents après chaque repas, il faut au moins se rincer la bouche après avoir mangé ;
  • Éviter de grignoter fréquemment ;
  • Manger des aliments comme le fromage, les fruits et les légumes, qui sont naturellement bons pour les dents ;
  • Utiliser un dentifrice au fluor ;
  • Utiliser le fil dentaire ;
  • Boire de l’eau avec du fluor, comme l’eau du robinet ;
  • Aller régulièrement chez le dentiste.

Les études actuelles sur la santé dentaire ont montré beaucoup de choix de traitements de la carie dentaire.

 

 

    A lire aussi