Abcès dentaire

Un abcès dentaire est une infection de bouche, mâchoire, mandibule, visage et gorge qui commence d’abord comme une infection de la dent ou une carie.

Quand la carie est négligée (non soignée), elle arrive jusqu’à la pulpe dentaire.
Le nerf et le vaisseau sanguin au centre de la dent s’infectent et ils meurent.
Les bactéries se propagent au-delà de la dent et elles créent l’abcès.

dents, dentifrice, brosse à dents
Il peut se produire même dans une dent de lait des enfants ou dans une dent reconstruite et couronnée après la dévitalisation.
L’abcès dentaire n’est pas contagieux.
Il peut toucher toute dent : les canines, les incisifs, les prémolaires et les molaires.

 

Type d’abcès de la dent

  • Un abcès apical part de la pulpe dentaire et se produit surtout chez les enfants .
  • Un abcès parodontal provient de l’os alvéolaire et des tissus des dents. Il est fréquent chez les adultes.

 

Causes d’abcès dentaire

La cause principale est une complication d’une carie.
L’abcès peut se produire même en raison d’un traumatisme de la dent qui provoque une fracture (la dent se casse) d’où les bactéries entrent.
L’abcès peut être également provoqué par la dévitalisation d’une dent.


Les facteurs de risque d’abcès sont :

• Une hygiène dentaire mauvaise ;
• Le reflux gastro-œsophagien ;
• Le diabète ;
• Le tabac ;
• L’alcool ;
• Les effets secondaires de la cortisone ;
• Une opération dentaire mauvaise.

 

Symptômes d’abcès dentaire

Le symptôme principal d’abcès dentaire est le mal de dents, une douleur qui est souvent décrite comme aiguë, grave et pulsatile.
Les autres symptômes de la dent avec abcès comprennent :

• Un nodule sur la gencive semblable à un bouton au côté de la joue ou de la langue ;
• La douleur pendant la mastication des aliments ;
• Un mauvais gout dans la bouche ;
• La mâchoire supérieure ou inférieure gonflée ;
• La mauvaise haleine ;
• Une sensation de gêne ;
• Une rougeur et du gonflement des gencives ;
• La fièvre ;
• Les ganglions lymphatiques du cou enflés ;
• Une plaie ouverte avec des pertes au côté de la gencive touchée ;
• La dent touchée devient rose ou grise ;
• Du pus ou du sang jaunâtre qui sortent de la zone enflée.

Les symptômes de l’abcès de la dent de sagesse sont identiques à ceux des autres dents. On les voit surtout dans les dents de sagesse qui sortent partiellement.
On a la sensation que la dent se détache de la cavité et on n’arrive pas à serrer les dents de manière bonne.
Si l’infection atteigne un stade avancé, la personne pourrait même souffrir de symptômes systémiques comme la fièvre, des frissons, la nausée et l’incapacité à dormir.

 

Complications possibles

Quand on ignore les symptômes d’un abcès dentaire, l’abcès non soigné peut s’aggraver et provoquer des complications.
Avec un traitement opportun et efficace, on peut soigner facilement l’infection et sauver la dent.
Les complications liées à la dent avec abcès sont les suivantes :

• La perte de la dent touchée ;
• Le sepsis ou septicémie (qui peut provoquer la mort) ;
• Une infection qui se propage aux tissus mous, en provoquant une cellulite infectieuse ;
• Une infection qui arrive à l’os de la mâchoire.

 

Diagnostic d’abcès dentaire

Si après qu’on pousse la dent ou on mâche, la douleur sur la zone s’aggrave, on peut soupçonner un abcès dentaire.
On effectue une radiographie afin de relever les abcès dentaires petits qui sont présent dans la partie plus profonde de la dent. Le dentiste effectue un examen clinique afin de comprendre s’il peut drainer l’abcès.
En cas de vomissements, fièvre, frissons, diarrhée et nausée, l’infection s’est tellement aggravée que le corps entier peut tomber malade.

 

Quoi faire ? Le traitement pour l’abcès dentaire

Quand on a besoin de l’antibiotique ?
Il faut utiliser des remèdes maison jusqu’à quand ils fonctionnent. Toutefois, quand ils se révèlent inefficaces, il faut prendre des antibiotiques.
Les spécialistes des dents préfèrent éviter ces médicaments pour soigner l’abcès, car le patient pourrait développer une résistance aux antibiotiques.
Cela signifie que l’efficacité peut se réduire en administrant des antibactériens pour le traitement d’infections fréquentes, même si gênantes.
Ils pourraient perdre leur efficacité prévue quand il sont pris pour soigner des maladies graves et douloureuses.

Il faut donc savoir que les antibiotiques sont nécessaires seulement avec une immunité faible et une infection répandue, qui provoquent une inflammation des contours du visage et de la région cervicale.

 

Amoxicilline

L’amoxicilline (Augmentin) est utilisée pour soigner et prévenir les infections provoquées peut-être par les bactéries.
Elle ne tue pas les bactéries, mais elle empêche leur multiplication, en détruisant la paroi cellulaire.
Il est disponible sous forme de comprimés, de capsules, de pastiques machables et de poudre.

Effets secondaires possibles

• Diarrhée ;
• Vomissements ;
• Démangeaisons ;
• Douleur abdominale.

On peut prendre l’amoxicilline pendant l’allaitement.
Pendant la grossesse il faut consulter le médecin avant de prendre un médicament qui pourrait endommager le bébé, bien que l’amoxicilline n’ait pas montré de dommages pendant les études préliminaires.

 

Pénicilline

La pénicilline est utilisée avec succès pour soigner les abcès de la dent. Toutefois les enzymes bactériens présents dans la dent peuvent détruire la pénicilline avant qu’elle puisse agir.
Afin de résoudre ce problème, parfois on utilise la pénicilline associée à des inhibiteurs des bêta-lactamases, qui aident à protéger la pénicilline.
La pénicilline travaille en bloquant les parois bactériennes qui se sont produites, en brisant donc les microbes.

Effets secondaires possibles

• Diarrhée ;
• Éruption cutanée ;
• Vomissements ;

 

Métronidazole

Il est utilisé pour le traitement des infections provoquées par des bactéries sensibles, comme les bactéries anaérobies. Il bloque certaines fonctions des bactéries qui provoquent l’infection dans les cellules et par conséquent la mort des bactéries.
Il est disponible sous forme de comprimés, capsules et injections.

Effets secondaires possibles

• Nausée ;
• Perte d’appétit ;
• Maux de tête.

 

Abcès dentaire
Abcès dentaire

Comment soigner une dent avec abcès

Quand on visite un dentiste pour des maux de dents graves, il effectue un examen clinique en frappant doucement la dent.
Puis il effectue une radiographie afin de vérifier la gravité de l’infection.
Le premier pas du traitement est l’élimination de l’infection en prenant des médicaments par voie orale.
On administre des antibiotiques afin de détruire les bactéries qui provoquent l’infection.
Le médecin peut également prescrire des médicaments antiinflammatoires non stéroïdiens afin de soulager la douleur et l’inflammation des gencives.
Quand on est soulagé de la douleur et de l’inflammation, il ne faut pas s’arrêter de prendre les antibiotiques.
Il faut continuer avec la dose d’antibiotiques conseillée par le médecin, bien que les signes de l’infection disparaissent.


Le dentiste peut effectuer d’autres traitements pour soigner l’abcès dentaire.
Une de ces procédés prévoit le drainage du pus qui s’est accumulé dans la dent avec l’abcès.
Pour cette raison on pratique une incision chirurgicale sur l’abcès pour libérer le pus.
S’il y a une infection grave, les médecins extraient la dent infectée et enlèvent le pus.
Par conséquent on perd la dent. Un abcès qui se forme dans la racine de la dent peut réduire la sensibilité de la dent et doit être soignée par dévitalisation.
Le but principal de ce traitement est l’enlèvement de la pulpe infectée et la reconstruction de la dent.
Pendant ce traitement, les dentistes effectuent des trous par une fraise sur la partie interne de la dent infectée et ils enlèvent les tissus morts de la pulpe dentaire.
Puis ils nettoient et scellent la chambre dentaire et les canaux radiculaires.
Enfin ils couvrent la dent par une couronne en porcelaine ou d’or.
De cette manière la dent reconstruite peut résister toute la vie.

 

Comment soigner un abcès dentaire à la maison

En réalité les remèdes maison pour un abcès dentaire ne résolvent pas le problème.
Toutefois on peut contrôler temporairement les symptômes jusqu’à la visite chez le dentiste.
Des traitements maison pour une dent avec abcès sont les suivants :

Glace : les compresses froides peuvent diminuer l’inflammation et éviter l’aggravation du gonflement, mais elles n’agissent pas sur l’infection.
Certains demandent s’il est préférable d’appliquer de la chaleur ou du froid : dans ce cas le froid peut réduire l’inflammation et la douleur à bref terme, mais il ne s’agit pas d’un traitement véritable.
En cas d’infection le corps réagit en augmentant la température (fièvre), on ne peut pas appliquer donc le froid la toute la journée, car on risque d’entraver les défenses du corps.


Eau saline :il s’agit d’un remède dépassé pour les abcès dentaires.
Il faut mettre demi cuillère à café de bicarbonate de sodium et un citron pressé dans un verre d’eau tiède et il faut utiliser ce liquide pour faire des gargarismes 2 ou 3 fois par jour.
C’est une solution antiseptique qui tue les bactéries dans la bouche et contrôle l’infection.
Si la dent avec l’abcès se casse, on devrait continuer le traitement par eau saline car cela garantit une guérison plus rapide des tissus.

Collutoire avec bicarbonate de potassium : quand le mal de dents est insupportable, on peut préparer à la maison un collutoire de bicarbonate de potassium et utiliser cette préparation pour réduire la douleur.
Il faut fondre un quart de cuillère à café de carbonate de potassium dans demi verre d’eau. Il faut rincer la bouche avec cette solution 3 à 4 fois par jour et la douleur va passer en quelques heures.

Graines de sésame : les graines de sésame ont des qualités excellentes pour soulager la douleur et elles peuvent soulager le mal de dents.
Il faut ajouter 4 cuillères à café de graines de sésame dans une tasse d’eau qui doit bouillir pendant 5 minutes. Il faut le refroidir, plonger un tampon de coton dans ce liquide et frotter le tampon autour de la dent sensible plusieurs fois par jour.

 

Quel est le pronostic ?

Si l’abcès n’est pas soigné on risque des dangers graves, il peut même provoquer la mort.
Avec le antibiotiques et l’intervention du dentiste, on élimine les bactéries et le pus et le patient peut donc guérir.

Un abcès dentaire après l’extraction de la dent de sagesse
Après l’extraction d’une dent de sagesse, l’abcès d’une dent est rarement une complication.
Toutefois, on peut éviter complétement cette situation en suivant les instructions du médecin pour le traitement et en prenant des précautions.


Les dents de sagesse sont des molaires qui apparaissent généralement entre 16 et 25 ans. Un individus a généralement 4 dents de sagesse, deux dans la mâchoire supérieure et deux dans la mâchoire inférieure.
Toutefois dans certains cas des personnes ont moins de quatre dents ou même aucune dent de sagesse.
Une dent de sagesse peut apparaître plus tard que les autres dents et elle peut donc être bloquée par les dents proches : il s’agit d’une maladie connue comme dent impactée.
Cela peut provoquer :

• Des endolorissements ;
• De la douleur ;
• Le visage gonflé ;
• Des lésions des dents et des racines environnants ;
• Des caries ;
• La formation de kystes ;
• D’autres problèmes dentaires.

Afin d’éviter toutes ces complications, les dentistes et les chirurgiens orales conseillent l’extraction.

 

Complications après l’enlèvement de la dent de sagesse

L’enlèvement de la dent de sagesse est un procédé difficile à qui des risques et des complications sont liés. On développe fréquemment :

• Le gonflement ;
• Une hémorragie ;
• La nausée ;
• Des vomissements ;
• La douleur, etc.

Ces complications peuvent se réduire en un ou deux jours de l’opération.
Toutefois d’autre complications (comme l’alvéolite sèche, la fragmentation de la racine, des abcès, etc.) sont plus graves et elles ont besoin d’opération chirurgicale immédiate.

 

Conseils pour éviter un abcès après l’extraction de la dent de sagesse

On rapport ci-dessous des conseils qui peuvent aider à éviter un abcès dentaire :

• Il faut compléter le cycle d’antibiotiques que le dentiste a prescrit ;
• On ne doit pas toucher la zone d’extraction car cela peut provoquer une infection. On ne doit pas bouger même la langue sur la zone opérée ;
• Il faut rincer la bouche avec de l’eau salée tiède ou avec du collutoire (si le dentiste le prescrit) toutes les deux heures et même après avoir mangé ;
• Il faut éviter totalement de fumer et de boire de l’alcool, au moins pendant un mois après l’opération ;
• On doit maintenir une hygiène orale bonne : il faut nettoyer les dents deux fois par jour afin que aucune particule de nourriture se dépose entre les dents.