Taches rouges sur la peau

Les taches rouges sur la peau peuvent être causées par différentes maladies.

Elles sont souvent inoffensives et disparaissent d’elles-mêmes en deux jours, mais elles peuvent parfois persister.
 

Les maladies qui peuvent provoquer des taches rouges sur la peau

La couperose
La couperose est une maladie chronique qui provoque une peau à l’aspect rougi. Cela est dû au développement de taches rouges sur le visage et de pustules, notamment sur les joues, le nez et le front.

Belle fille,visage,peau

La couperose peut provoquer les symptômes suivants :

  • Rougeur du visage ;
  • Petites bosses sur le nez, les joues, le front et le menton ;
  • Petits vaisseaux sanguins qui deviennent visibles sur le nez ;
  • Un gros nez, rouge et affecté par l’hyperkératose.

Il n’existe actuellement aucun traitement définitif pour lutter contre cette maladie.

Les médecins recommandent généralement une combinaison de médicaments topiques, de nettoyants doux, de crèmes hydratantes et de certains antibiotiques par voie orale pour atténuer la rougeur et l’inflammation.

L’acné
L’acné est l’une des maladies de peau les plus fréquentes provoquant l’apparition de taches rouges.
L’acné se développe principalement en raison de l’hyperactivité des glandes sébacées.
L’acné peut apparaître sous forme de bosses non inflammatoires comme les comédons (points noirs et boutons) ou de bosses inflammatoires, comme les papules, les pustules, les kystes et les nodules.
Le traitement et les remèdes naturels : l’acné est généralement traitée à l’aide d’huiles topiques contenant de l’acide salicylique, du soufre et de la résorcine.
Les antibiotiques peuvent être nécessaires si l’acné ne répond pas aux produits topiques.

Les allergies
En plus de l’acné, l’allergie est une autre cause fréquente de taches rouges et d’éruptions cutanées qui se développent sur le visage et sur d’autres parties du corps.
Une réaction allergique peut être déclenchée par des allergènes environnementaux, comme la poussière, le pollen, les acariens, les poils et les piqûres d’insectes, ou par la consommation de certains aliments, tels que les produits à base de soja, les produits laitiers, les œufs, les arachides, etc.

Parfois, les cosmétiques peuvent contenir certaines substances chimiques qui provoquent une réaction allergique.
Les symptômes de l’allergie comprennent :

  • Démangeaisons cutanées et urticaire ;
  • Lèvres, visage et langue gonflés ;
  • Essoufflement et difficultés respiratoires (dyspnée) ;
  • Nez qui coule.

Le traitement : pour traiter une réaction allergique, les médecins prescrivent habituellement des médicaments à base de cortisone , des antihistaminiques et des décongestionnants.
En cas de réaction allergique sévère (choc anaphylactique), des injections d’adrénaline sont nécessaires.
L’immunothérapie est parfois utilisée pour traiter une allergie, surtout si elle ne répond pas aux autres solutions de traitement.

L’émotion
Une personne peut remarquer que des taches rouges se forment sur sa peau lorsqu’elle s’agite ou ressent une émotion, notamment sur le dos ou le cou.
Il s’agit d’une réaction vasomotrice émotionnelle. Aucun traitement pharmacologique n’est donc indiqué dans ce cas.
La seule thérapie consiste à essayer de se détendre grâce au yoga, à l’acupuncture ou à la pratique régulière d’un sport.

La dermatite atopique ou l’eczéma
L’eczéma ou dermatite atopique est caractérisé par une inflammation et une irritation de la peau.
Cette maladie chronique affecte surtout les enfants et les nouveau-nés, mais elle peut parfois persister chez l’adulte.
Les éruptions cutanées ou les pustules de la peau causées par l’eczéma peuvent disparaître après quelques jours et puis réapparaître.
L’eczéma peut produire les symptômes suivants :

  • Des vésicules, des croûtes ou des pustules qui peuvent être petites, rouges ou brunes ;
  • Des démangeaisons et une peau sèche ;
  • Des pertes de liquide clair au niveau de l’éruption cutanée ;
  • Une peau épaisse et écailleuse.

Le traitement de l’eczéma
Le traitement comprend généralement des huiles à base de cortisone et des antihistaminiques.

La télangiectasie
La télangiectasie est un trouble qui provoque la dilatation de petits vaisseaux sanguins et de capillaires superficiels sur la peau et les muqueuses.
Il en résulte une rougeur au niveau des joues, du nez et du menton.
Toutefois, la télangiectasie peut provoquer des taches rouges semblables à un arbre avec de nombreuses branches aussi au niveau des jambes, surtout sous le genou et sur le dessus de la cuisse.
Le traitement comprend la sclérothérapie pour les jambes et le laser pour le visage.

Les pétéchies
La pétéchie est un trouble caractérisé par de petites taches rouges ou violettes, qui surviennent sur le visage en raison de la rupture de capillaires sous-cutanés.
Le vomissement, une forte toux ou des pleurs peuvent provoquer des pétéchies sur le visage.
Ces taches rouges disparaissent généralement toutes seules en deux jours.
Le traitement des pétéchies dépend de la cause.
Certains remèdes maison simples comme l’application de compresses froides peuvent aider à réduire l’apparition de pétéchies liées à des traumatismes.

La rougeole
La rougeole est une maladie virale infectieuse qui provoque presque toujours l’apparition de petites taches rouges ou d’une éruption cutanée.
Les symptômes comprennent :

  • Nez qui coule ;
  • Fièvre ;
  • Conjonctivite ;
  • Maux de gorge ;
  • Photophobie ;
  • Formation de petites taches blanches à l’intérieur de la bouche.

Le traitement de la rougeole est utile pour soulager des symptômes comme la fièvre.

 

Le lupus
Si un érythème facial en forme de papillon est visible autour du nez ou sur les joues, il peut être un signe de lupus.
Les symptômes du lupus peuvent varier d’un individu à l’autre. Parmi ceux-ci, nous pouvons mentionner :

  • Douleurs articulaires et rigidité ;
  • Fatigue et fièvre ;
  • Éruption cutanée ;
  • Maux de tête.

Le traitement du lupus comprend des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, des produits à base de cortisone, des antipaludéens (hydroxychloroquine) et des médicaments qui affaiblissent le système immunitaire.

L’allergie au soleil
L’allergie au soleil peut causer des taches rouges et une éruption cutanée prurigineuse sur le visage ou sur d’autres parties du corps.
Les symptômes les plus fréquents liés aux allergies solaires sont :

  • Rougeurs, ampoules ou urticaire sur les zones de peau exposées au soleil ;
  • Démangeaisons et douleur ;
  • Peau gercée, saignement et présence de croûtes sur la zone affectée.

Le traitement : un épisode léger d’allergie au soleil se résout tout seul en quelques jours.
Si les symptômes sont plus graves, la prise de comprimés et l’application d’huiles à base de cortisone se révèlent nécessaires.

Le sudamina
Le sudamina est une éruption cutanée caractérisée par des ampoules ou des cloques rouges sur la peau.
Lorsque le nouveau-né ou l’enfant transpire, ces taches se forment dans les plis de la peau, parce que les pores s’obstruent.
Un bain tiède à base de bicarbonate de soude permet de traiter cette affection.
Ce trouble peut aussi affecter les adultes, surtout ceux en surpoids qui transpirent beaucoup.

Taches rouges sur la peau
Taches rouges sur la peau

L’angiome rubis ou sénile
L’angiome rubis peut entraîner la formation de petites taches brillantes et rouges ou de papules sur le décolleté, l’abdomen et le visage.
Ces papules peuvent se développer au fil du temps et devenir violettes.
La tache rouge d’angiome rubis peut être lisse ou en relief et ronde.
Le traitement : l’angiome sénile est inoffensif et aucun traitement n’est nécessaire, mais pour des raisons esthétiques, il peut être éliminé au moyen de la thérapie au laser ou de la cryothérapie.


Les taches rouges chez le nouveau-né

L’angiome chez le nouveau-né
Les enfants présentent parfois des taches rouges autour des yeux et derrière la nuque.
Aucune inquiétude, il s’agit simplement d’un angiome qui disparaît au cours des 2 – 3 premiers mois de vie de l’enfant.
Les taches rouges chez le nouveau-né peuvent aussi être provoquées par :

  1. La compression de la peau lors de l’accouchement ;
  2. Des pores obstrués ;
  3. Certains aliments comme les fruits, le lait et les œufs.

D’autres causes

L’allergie aux médicaments
Les allergies aux médicaments surviennent lorsque le système immunitaire confond un médicament avec une substance nocive, provoquant ainsi une réaction inflammatoire, des éruptions cutanées, de l’urticaire ou de la fièvre.

La teigne
La teigne du corps (ou teigne) est une maladie de la peau qui affecte surtout le visage, le cou, les bras et les mains.
Les symptômes de la teigne incluent des taches rouges rondes aux contours irréguliers.
L’éruption cutanée est caractérisée par une peau écailleuse et des vésicules prurigineuses.

La cellulite
La cellulite est une infection de la peau assez fréquente.
Cette maladie se manifeste sous forme de zones de peau rouge, chaude, gonflée et douloureuse au toucher.
Si elle n’est pas traitée, elle peut devenir dangereuse.

Le kyste sébacé
Les kystes sébacés sont des kystes bénins qui se forment sur le visage, le cou ou le buste.
Ils ne sont pas dangereux, mais ils peuvent être gênants.

Les ulcères et l’eczéma variqueux
L’eczéma variqueux est une inflammation de la peau causée par une insuffisance veineuse des membres inférieurs. Il provoque de la gêne, une peau foncée et desquamée, des démangeaisons et des ulcères.

Le zona
Le zona est provoqué par l’herpèsvirus et entraîne une éruption cutanée rouge, de la douleur et une sensation de brûlure sur la peau dans une zone limitée du corps.

L’abcès périanal
Un abcès périanal se manifeste lors de la formation d’une cavité remplie de pus autour de l’anus.
Les symptômes sont les suivants : gonflement, pertes, fièvre et, dans certains cas, une cloque douloureuse peut apparaître dans l’anus.

Les ongles incarnés au niveau des pieds
Les ongles incarnés se forment lorsque les coins des ongles poussent dans la peau des orteils, provoquant ainsi de la douleur, de la rougeur et des blessures.

La scarlatine
La scarlatine est une infection qui survient parfois après un mal de gorge et qui provoque une éruption rouge, brillante et l’apparition de fièvre.
Elle affecte surtout les enfants âgés de cinq à quinze ans.

La thrombophlébite ou thrombose veineuse profonde
La thrombose veineuse profonde est une inflammation d’une veine qui se manifeste habituellement dans les jambes.
Les symptômes peuvent être un gonflement et des rougeurs.
Si elle n’est pas traitée, elle peut provoquer une embolie pulmonaire.

L’inflammation des ganglions lymphatiques (adénite)
Les ganglions lymphatiques peuvent gonfler ou s’enflammer pour plusieurs raisons, comme une infection virale (par exemple le rhume) ou un cancer.

Le psoriasis
Le psoriasis est une maladie de peau chronique, non contagieuse, caractérisée par des taches rouges, une peau épaissie, rougie et enflammée de couleur blanche-argentée.
Le psoriasis se manifeste surtout sur les genoux, les coudes, les plantes des pieds, l’aine et la région pelvienne.

Les brûlures chimiques
Les brûlures chimiques se produisent lorsque la peau ou les yeux entrent en contact avec des irritants, comme les acides. Les symptômes varient, mais les réactions cutanées et la douleur sont fréquentes.

Les engrais et les intoxications alimentaires d’origine végétale
Les aliments d’origine végétale peuvent être dangereux pour les humains et les animaux à travers le contact physique, l’inhalation ou l’ingestion accidentelle. Le contact peut provoquer une sensation de brûlure, des démangeaisons et des rougeurs.

L’infection de l’os (ostéomyélite)
L’ostéomyélite peut se manifester lorsque les bactéries ou les champignons envahissent l’os, causant de nombreux symptômes et notamment les suivants : fièvre, rougeur, rigidité et gonflement.

L’infection au VIH aiguë
L’infection au VIH aiguë est le premier stade du sida.
Cette maladie provoque différents symptômes, comme une éruption cutanée.

La maladie de Still
La maladie de Still est une maladie rare qui débute par de la fièvre et qui peut causer de l’arthrite.
Une éruption cutanée d’urticaire peut apparaître ainsi que de la fièvre.

L’arthrite rhumatoïde juvénile
L’arthrite rhumatoïde juvénile est une forme d’arthrite chronique qui affecte les enfants.
L’éruption cutanée est un symptôme possible de cette maladie auto-immune.

La syphilis
La syphilis est une infection sexuellement transmissible.
Au cours de la syphilis secondaire, la formation d’une éruption cutanée non prurigineuse est visible sur la paume des mains et la plante des pieds.

Le typhus
La fièvre typhoïde est provoquée par une bactérie transmise par voie oro-fécale par l’intermédiaire de l’eau et d’aliments contaminés.
Une éruption cutanée est un symptôme fréquent du typhus.

La dermatomyosite
La dermatomyosite est une maladie inflammatoire rare qui peut se produire lorsque les muscles s’enflamment. Le symptôme le plus évident est une éruption cutanée rouge ou violette sur le visage, les ongles, les coudes ou la poitrine.

La pemphigoïde
Le pemphigus est une maladie auto-immune rare qui affecte souvent les personnes âgées.
La maladie provoque des ampoules et est souvent précédée par une éruption cutanée rouge.

La sarcoïdose
La sarcoïdose est une maladie inflammatoire qui provoque la formation de granulomes, amas de cellules immunitaires dans différents organes. Une éruption cutanée est un symptôme de sarcoïdose de la peau.

La fièvre rouge
La dengue est une maladie présente dans les régions tropicales et qui est provoquée par l’un de ses quatre virus. Une réaction cutanée qui se forme entre deux et cinq jours après la piqûre du moustique Aedes aegypti est un symptôme fréquent.