Taches blanches sur la peau

Les taches blanches cutanées peuvent être causées par plusieurs facteurs allant des maladies de peau comme le vitiligo à une exposition prolongée au soleil.
La décoloration de la peau sous forme de taches blanches peut se manifester sur tout le corps, par exemple sur le dos, les bras, le cou, les épaules, les jambes, les mains et le visage.

La perte de couleur de la peau s’appelle hypopigmentation. Cette maladie se manifeste lorsque la mélanine ou les mélanocytes (cellules de la peau) font défaut.

Chez l’espèce humaine, la couleur de la peau est liée à la présence de mélanine, pigment produit dans la couche superficielle de la peau (épiderme).
La concentration de cette substance détermine la couleur de la peau.
La mélanine est produite par les mélanocytes, cellules situées dans la couche basale de l’épiderme.
Les personnes à teint foncé ou bronzé produisent davantage de mélanine que celles à la peau plus claire.
La production régulière de mélanine est très importante afin de ne pas perdre la couleur naturelle de la peau.
Les petites taches blanches sur la peau indiquent un mauvais fonctionnement des mélanocytes. La conséquence est une production de mélanine insuffisante.

 

Les maladies qui provoquent des taches blanches sur la peau

La décoloration de la peau qui ne disparaît pas toute seule est causée par une diminution de mélanine. Toutefois, elle peut aussi signifier une infection de la peau.
Les infections virales et bactériennes provoquent généralement des taches rouges, une peau rouge et une inflammation, mais les champignons sont souvent la cause des taches blanches, visibles aussi sur la langue.

Voici les principales causes.

 

Les infections fongiques de la peau

Les infections fongiques de la peau peuvent provoquer des taches blanches sur la couche superficielle de la peau.
Bien que les champignons soient normalement présents sur la peau, ils provoquent des troubles lorsqu’ils se développent de manière excessive.
Une quantité excessive de champignons sur la peau peut causer une maladie appelée teigne ou pityriasis versicolor.
Cette maladie est une infection à levure (comme la candidose vaginale ou intestinale), plus fréquente chez les jeunes.
On a vu que la zone du corps affectée change de couleur et que la décoloration provoque des petites taches blanches sur la peau.
Ces taches claires irrégulières se manifestent généralement sur la poitrine, le dos et les épaules.
Dans certains cas, chez les personnes atteintes de ce type d’infection fongique, se développent des taches brunes ou rougeâtres qui deviennent blanches lors de l’exposition au soleil.
Les personnes à la peau grasse présentent un risque plus élevé de développer cette infection fongique de la peau.

 

Le nævus dépigmenté

Cette maladie provient d’une production de mélanine moindre et provoque la formation de petites boules ou de taches blanches et souples qui mesurent environ 0,5-1 cm.
Dans les stades successifs, ces petites boules se rapprochent les unes des autres, se réunissent et forment des taches blanches irrégulières.
À la différence du vitiligo, ces taches blanches sont confinées dans la zone où elles apparaissent et ne se propagent pas à d’autres parties du corps.
Environ 20 % des cas de nævus dépigmenté affectent les nouveau-nés.
Il s’agit d’un problème chronique de la peau qui se manifeste en raison de l’absence de mélanine, mais qui ne produit que des taches blanches localisées.
Des études montrent que, dans ce cas, la mélanine n’est pas absente, mais qu’elle est présente en quantité insuffisante parce que les mélanocytes ne fonctionnent pas efficacement.

 

Le Pityriasis Alba chez les enfants

Les petites taches blanches sur la peau, limitées au visage, aux bras et au cou, peuvent également indiquer un cas de pityriasis alba, problème de la peau qui survient chez les jeunes enfants âgés de 6 à 12 ans.
Cette maladie affecte principalement la peau sèche et déshydratée. Elle est donc plus évidente en été.
La peau se desquame, perd ses cellules superficielles et sa mélanine.

Les symptômes et les signes du pityriasis alba
Les taches se produisent selon 3 phases et provoquent parfois des démangeaisons :

  1. Durant la première phase, elles sont rouges et en relief, bien que la rougeur de la peau soit légère ;
  2. Puis elles deviennent claires et prurigineuses ;
  3. Enfin, elles restent lisses, plates et blanches.

Les lésions cutanées peuvent être rondes ou ovales.
Dans la plupart des cas, les taches blanches et écailleuses mesurent environ 0,5 cm.
Chez l’enfant, l’hypopigmentation de la peau peut durer de quelques mois à une dizaine d’années.
Au cours de l’été, les rayons UV peuvent bronzer la peau, laissant les taches plus claires et visibles. Le trouble persiste aussi en hiver.

 

L’hypomélanose idiopathique en gouttes

Cette maladie de la peau se caractérise par des taches blanches qui apparaissent sur les zones de la peau le plus souvent exposées au soleil.
Il n’est pas étonnant que ces petites boules mesurent environ 2 – 5 mm et se manifestent sur les avant-bras, le cou et le visage.
L’examen des tissus de la peau affectée par l’hypomélanose idiopathique en gouttes révèle l’absence de mélanine et une forte baisse du nombre de mélanocytes.
Ces taches blanches apparaissent principalement sur la surface de la peau exposée au soleil. Cela signifie que les rayons ultraviolets du soleil pourraient être responsables de l’hypomélanose idiopathique en gouttes.

 

La dermatite atopique

Parfois, une petite zone de peau s’irrite ou développe un léger eczéma.
La conséquence est une tache de peau plus claire que la peau environnante.
Ce trouble est particulièrement fréquent chez les enfants qui souffrent d’allergies, d’asthme ou de dermatite.
Le pédiatre peut recommander l’application d’une crème hydratante sur la peau affectée. Il faut également éviter les savons agressifs.

 

Le lichen scléreux

Cette maladie n’est pas fréquente.
Elle est caractérisée par de fines taches de peau blanche.
Ces taches sont visibles sur l’ensemble du corps, mais elles sont surtout présentes autour de l’anus et des organes génitaux.
Le lichen scléreux est plus fréquent chez les femmes en phase de post-ménopause.

 

Le psoriasis

Le psoriasis est une maladie de la peau qui affecte le cycle de vie des cellules cutanées.
Le psoriasis provoque la formation d’écailles blanchâtres ou argentées sur la peau.
Dans ces zones, la peau devient épaisse, prurigineuse, sèche, rouge et parfois douloureuse.
Le traitement du psoriasis ne sert qu’à réduire les symptômes et les signes, car il s’agit d’une maladie chronique inguérissable.

 

Le vitiligo

Taches blanches sur la peau
Taches blanches sur la peau

Dans le cas du vitiligo, la peau ne produit pas de mélanine car les mélanocytes sont détruits.
Dans les premiers stades, le vitiligo ressemble à des petits points blancs sur la peau.
Au fil du temps, ces signes grossissent et deviennent de grandes taches blanches.
Enfin, la perte de couleur de la peau affecte les autres zones du corps.
Généralement, les zones les plus affectées par le vitiligo sont :

  • Le visage (autour des yeux et de la bouche),
  • Les bras, à partir des mains jusqu’aux coudes
  • Les jambes, à partir des pieds jusqu’aux genoux.

Sans traitement, la coloration anormale de la peau se développe sur l’ensemble du corps.
Cette maladie peut affecter tout le monde, des enfants aux personnes âgées, notamment les personnes qui souffrent de diabète ou de problèmes de thyroïde.

 

Les causes des taches blanches non liées aux maladies

Les coupures et les excoriations
Lorsque les lésions cutanées guérissent, un halo blanc est visible mais il disparaît ensuite avec le temps.
Dans le cas d’une abrasion, la guérison peut avoir lieu après quelques jours, tandis que, dans le cas d’une coupure profonde, des points de suture et une durée de quelques semaines pourraient être nécessaires à la guérison.

Les taches blanches après l’épilation
Après le bronzage et suite à une épilation à la cire, on peut noter la formation d’un halo blanc parce que la couche superficielle de la peau se détache.
La peau reste bronzée, la tache devrait donc disparaître après quelques jours.

Le bronzage
2 – 3 jours après une longue exposition au soleil, la partie supérieure de la peau se détache et des taches blanches se forment.
Pour éviter cet effet inesthétique, il est recommandé d’appliquer une crème solaire avant de s’exposer au soleil et une crème hydratante le soir avant de se coucher.

La vieillesse
Avec l’âge, la concentration de mélanine dans la peau n’est pas homogène. Les zones où elle fait défaut peuvent donc présenter des taches claires.
Ce phénomène se produit surtout sur les bras et les jambes.

Comment traiter des taches blanches sur le visage ?
La thérapie des taches blanches dépend de la cause sous-jacente. Généralement, le médecin prescrit des crèmes topiques et des lotions contenant des médicaments à base de cortisone.
Il peut être nécessaire d’éviter l’exposition au soleil parce que les rayons ultraviolets interfèrent avec ce traitement.
Certaines solutions sont à tester afin d’accélérer le processus de traitement et d’améliorer l’aspect du visage.

 

Les remèdes naturels

  1. Réduire au minimum l’exposition directe au soleil.

Lorsque l’on doit sortir, il faut appliquer une protection élevée contre le soleil environ une demi-heure avant l’exposition.

  1. Garder un visage propre, sans poussière ou autres micro-organismes.
  2. Rincer la peau du visage avec du vinaigre de cidre dilué. Ce geste réalisé une fois par jour permet de limiter la croissance des bactéries et des champignons.
  3. Garder un visage bien hydraté parce que la sécheresse peut aggraver les taches blanches.
  4. En cas d’infection fongique, il faut utiliser une crème antifongique topique sans ordonnance.
  5. Éliminer les cellules mortes de la surface de la peau en utilisant un gommage doux contenant des microgranules exfoliantes. Il faut éviter l’exfoliation en cas d’infection fongique.
  6. Appliquer un shampooing anti-pelliculaire contenant du kétoconazole sur les taches blanches (si le patient n’est pas allergique à ce médicament). Il faut le laisser agir pendant 15 minutes avant de le rincer à l’eau.
  7. Faire tremper des graines de fenugrec pendant toute une nuit dans un verre d’eau. Il faut ensuite laver le visage avec cette même eau le lendemain matin.
  8. Appliquer un gel d’aloe vera sur les taches blanches pour une guérison plus rapide.
  9. Appliquer du thé vert sur la zone affectée avant de se coucher.
  10. Appliquer une pâte de miel et de cannelle en poudre sur les taches blanches.
  11. Préparer une pâte de gingembre ou d’ail à appliquer sur les parties affectées du visage pour restaurer l’état normal de la peau.

 

Le traitement des taches blanches causées par une maladie

Le médecin prépare un plan de traitement après avoir diagnostiqué la maladie de peau.
Selon la pathologie sous-jacente, les solutions thérapeutiques suivantes peuvent être adoptées.

Le Pityriasis Versicolor
Une maladie de la peau comme le pityriasis versicolor est généralement traitée avec des médicaments antifongiques topiques.
S’ils sont appliqués pendant quinze jours, des médicaments en vente libre comme le miconazole et le clotrimazole peuvent aider à réduire l’apparition de taches blanches sur la peau.
Les lotions contenant du kétoconazole, du sulfure de sélénium ou du pyrithione de zinc sont assez efficaces dans le traitement de ces problèmes de peau.
Parmi les médicaments antifongiques par voie orale, le Nizoral ou le Sporanox peuvent être prescrits aux patients atteints de pityriasis versicolor.

Le vinaigre de cidre

Grâce à son acidité, ce remède maison peut détruire les bactéries et les champignons qui causent des taches blanches. Il faut en mélanger quelques gouttes avec de l’eau et laver les zones affectées à l’aide de ce mélange.
De cette façon, on peut nettoyer la zone en éliminant les bactéries et les champignons.

Le traitement du vitiligo
Malheureusement, le vitiligo ne peut être traité de manière définitive, mais l’une des meilleures façons de réduire considérablement son impact est de commencer le traitement dès que possible.
Étant donné que les petites taches blanches sur la peau sont parmi les premiers symptômes du vitiligo, l’application de produits à base de cortisone sous forme de crèmes topiques peut réduire considérablement la dépigmentation de la peau.
Le traitement du vitiligo est également possible à l’aide de remèdes d’herboristerie.
L’application de l’huile anti-vitiligo peut être efficace.

Le traitement du Pityriasis Alba
Le traitement n’est généralement pas nécessaire pour restaurer la pigmentation correcte dans la zone affectée.
La peau peut retrouver sa couleur d’origine sans aucun traitement.
Toutefois, certains produits peuvent être utiles.
L’application de corticostéroïdes topiques est le traitement privilégié des patients atteints de pityriasis alba.
Les produits à base de cortisone comme l’hydrocortisone aident à retrouver une couleur de peau normale.
L’application d’une bonne crème hydratante après le bain est recommandée pour réduire l’hypopigmentation.
On peut également appliquer du pimecrolimus en crème ou l’onguent de tacrolimus sur les lésions cutanées qui se manifestent afin de réduire l’inflammation et les démangeaisons.
L’utilisation à long terme de médicaments topiques à base de cortisone n’est pas recommandée en raison des effets secondaires. Il faut consulter un médecin pour définir la durée du traitement.

Le traitement de l’hypomélanose idiopathique en gouttes
La thérapie pour l’hypomélanose idiopathique en gouttes consiste à appliquer des crèmes à base de cortisone et à effectuer d’autres procédures non chirurgicales comme la cryothérapie, qui consiste à congeler la zone en utilisant de l’azote liquide.
Ce traitement détruit la peau affectée et aide celle-ci à retrouver sa couleur.
D’autres techniques comme la dermabrasion peuvent soulager les patients atteints d’hypomélanose idiopathique en gouttes. Dans la dermabrasion, les outils portables sont également utilisés pour retirer la couche superficielle de la peau.
L’application d’une crème solaire peut aider à résoudre le problème.

Le nævus dépigmenté
L’application d’une crème solaire est le meilleur traitement pour un nævus dépigmenté.
Les petites taches blanches sur la peau ne sont pas une cause d’inquiétude si elles ne progressent pas.
Réduire au maximum l’exposition au soleil ou aux lampes UV et utiliser des écrans solaires appropriés sont les meilleures façons de prévenir l’apparition de ces signes.
Les rayons du soleil sont dangereux parce qu’ils peuvent aussi favoriser le développement d’un cancer de la peau (mélanome), surtout chez les personnes ayant de nombreux grains de beauté.
Par ailleurs, si la taille de ces signes augmente progressivement, un traitement médical pour prévenir d’autres dommages cutanés sera nécessaire.