Remèdes naturels pour le psoriasis

INDEX


Le psoriasis est une maladie auto-immune chronique qui provoque une éruption cutanée.
Il se manifeste lorsque le système immunitaire envoie des signaux anormaux qui accélèrent le cycle de croissance des cellules de la peau. Le psoriasis n’est pas contagieux.

Cette maladie peut se manifester n’importe où sur le corps : paupières, oreilles, bouche, lèvres, peau, bras (coudes), mains, pieds et ongles.

Les types de psoriasis

Le psoriasis apparaît sous différentes formes et présente des caractéristiques distinctes. Généralement, un individu ne présente qu’un seul type de psoriasis. Le psoriasis peut également apparaître en réponse à un facteur de risque.

Le psoriasis en plaques (psoriasis vulgaire)
Le psoriasis en plaques est la forme la plus fréquente de la maladie et apparaît sous la forme d’une tache rouge en relief avec une accumulation de squames (écailles) de couleur blanche argentée ou de cellules de peau mortes.
Cette éruption cutanée apparaît généralement sur le cuir chevelu, les genoux, les coudes et le dos.
Elle provoque souvent de la douleur et des démangeaisons. Les plaies peuvent aussi s’ouvrir et saigner.

Le psoriasis en gouttes
Le psoriasis en gouttes est une forme de psoriasis qui commence souvent dès l’enfance ou chez les jeunes.
Si les lésions se manifestent sous la forme d’une pièce de monnaie et mesurent quelques centimètres, on parle de « psoriasis nummulaire ».

Le psoriasis des plis
Le psoriasis des plis (également connu sous le nom de psoriasis inversé) se manifeste sous la forme de lésions cutanées très rouges dans les plis du corps.
Il peut apparaître lisse et brillant.

Le psoriasis pustuleux
Le psoriasis pustuleux est caractérisé par des pustules blanches (des ampoules non infectieuses remplies de pus ) entourées d’une peau rouge.
Le pus est composé de globules blancs.
Il ne s’agit pas d’une infection. Cette affection n’est pas contagieuse.

Le psoriasis érythrodermique
Le psoriasis érythrodermique est une forme inflammatoire de la maladie qui affecte souvent la plupart de la surface du corps.
Il s’agit d’une maladie rare qui peut se produire en association avec le psoriasis pustuleux généralisé (de type von Zumbusch).
Les lésions ne sont pas clairement définies.
Cette forme est caractérisée par :

  1. Des rougeurs répandues,
  2. Une exfoliation de la peau,
  3. D’intenses démangeaisons cutanées,
  4. Des douleurs.

Le psoriasis chez l’enfant
Les enfants de moins de 10 ans peuvent aussi souffrir de psoriasis. Il est parfois mal diagnostiqué car il peut être confondu avec d’autres maladies de la peau.
Les symptômes comprennent une décoloration des ongles, une desquamation sévère du cuir chevelu, un érythème fessier ou des plaques sur le tronc et les extrémités, semblables à celles du psoriasis chez l’adulte.
Le psoriasis chez les nouveau-nés est rare, mais existe.

L’arthrite psoriasique
Il existe une forme de psoriasis appelée arthrite psoriasique. En plus de la peau enflammée et squameuse, cette maladie provoque des ongles épais et décolorés ainsi que des articulations gonflées et douloureuses.
Les chevilles gonflées et la douleur au pied et à la cheville sont quelques-uns des symptômes typiques.
Cette affection peut causer des maladies inflammatoires des yeux comme la conjonctivite.
Bien que la maladie ne soit pas invalidante comme d’autres formes d’arthrite, elle peut provoquer des raideurs et une déformation osseuse progressive.


Les causes du psoriasis

Le psoriasis semble être héréditaire et n’est pas contagieux.
Les médecins pensent qu’il s’agit d’une maladie auto-immune.
Cette maladie se produit lorsque le système immunitaire, par erreur, attaque et détruit les tissus sains du corps. En temps normal, les cellules de la peau se développent en profondeur et remontent à la surface environ une fois par mois.
Chez les personnes qui souffrent de psoriasis, ce processus est trop rapide. Les cellules de peau mortes s’accumulent sur la surface de la peau.
Les facteurs suivants peuvent déclencher une crise de psoriasis :

  1. Les bactéries ou les infections virales, y compris les infections respiratoires comme les maux de gorge ;
  2. L’air sec ou la peau sèche, les lésions cutanées, y compris les coupures, les brûlures et les piqûres d’insectes ;
  3. Certains médicaments, y compris le lithium, les bêta-bloquants et les médicaments antipaludiques ;
  4. Le stress ;
  5. Une exposition trop faible à la lumière du soleil ;
  6. Les coups de soleil ;
  7. Une consommation excessive d’alcool.

Chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, le psoriasis est plus grave.

Par exemple, dans les cas suivants :

  1. Sida ;
  2. Maladies auto-immunes (comme la polyarthrite rhumatoïde) ;
  3. Chimiothérapie pour lutter contre le cancer.

Il existe un lien entre le psoriasis et la maladie cœliaque. En effet, les personnes qui souffrent de cette maladie de peau sont plus susceptibles de présenter une intolérance au gluten.

PsoriasisLes symptômes et les signes du psoriasis

  1. Des plaques rouges cutanées recouvertes de squames argentées ;
  2. Des petits points ou des petites ampoules desquamées (souvent chez les enfants) ;
  3. Une peau sèche et gercée qui peut saigner ;
  4. Des démangeaisons, une sensation de brûlure de la peau ou de la douleur ;
  5. Des ongles épaissis ou ondulés ;
  6. Des articulations gonflées et raides.

Les taches du psoriasis peuvent varier de squames semblables à des pellicules à de grandes éruptions cutanées qui recouvrent des surfaces étendues. Les cas bénins de psoriasis peuvent être ennuyeux ; les cas les plus graves peuvent défigurer et être douloureux.

Le diagnostic du psoriasis

Dans la plupart des cas, le diagnostic du psoriasis est assez simple.

L’examen physique et le dossier médical. Le médecin peut diagnostiquer le psoriasis en évaluant le dossier médical et en examinant la peau, le cuir chevelu et les ongles.

La biopsie de la peau. Dans de rares cas, le médecin peut avoir besoin d’un petit échantillon de peau (biopsie) à examiner au microscope pour déterminer le type exact de psoriasis et pour exclure d’autres maladies.
Une biopsie de la peau est généralement effectuée dans un cabinet médical sous anesthésie locale.

Le diagnostic différentiel : les maladies qui peuvent ressembler au psoriasis
Parmi les autres maladies qui peuvent ressembler au psoriasis, nous pouvons citer :

  • La dermatite séborrhéique. Ce type de dermatite est caractérisé par une peau grasse, squameuse, rouge et qui démange.
    Elle se manifeste souvent sur les zones grasses du corps comme le visage, la poitrine et le dos.
    La dermatite séborrhéique peut également apparaître sur le cuir chevelu, entraînant ainsi l’apparition de pellicules et des démangeaisons.
  • Le lichen plan. Il s’agit d’une maladie inflammatoire qui provoque la formation de papules plates et en relief qui provoquent des démangeaisons des jambes et des bras.
  • La teigne du corps (tinea). La teigne est causée par une infection fongique de la couche supérieure de la peau. L’infection provoque souvent une tache rouge et desquamée en forme d’anneau ou une éruption cutanée en forme de cercle.
  • Le pityriasis rosé de Gibert. Cette maladie de la peau commence généralement comme une grande tache (tache héraldique) sur la poitrine, le ventre ou le dos, qui se propage par la suite au reste du corps.

Les traitements naturels pour le psoriasis

Les remèdes naturels
Il existe de nombreux remèdes naturels pour soulager les symptômes du psoriasis, y compris des régimes alimentaires spéciaux, crèmes, compléments alimentaires et herbes. Certaines thérapies alternatives sont considérées comme sûres et peuvent être utiles chez certaines personnes afin de réduire les démangeaisons et la desquamation.

L’aloe vera. On utilise les feuilles de la plante d’aloe vera : la crème à base d’extrait d’aloe vera peut réduire rougeurs, desquamations, démangeaisons et inflammation. Il faut utiliser la crème plusieurs fois par jour pendant au moins un mois pour que des améliorations soient visibles.

L’huile de poisson. Les acides gras oméga-3 se trouvent dans les compléments d’huile de poisson et peuvent réduire l’inflammation causée par le psoriasis, bien que les résultats des études soient contradictoires.
La prise d’environ 3 grammes d’huile de poisson par jour est considérée comme inoffensive et peut être bénéfique.

Les compléments alimentaires et à base de vitamines. Les compléments alimentaires peuvent soulager les symptômes du psoriasis. L’huile d’onagre, la vitamine D et le cardon sont des ingrédients qui ont eu des effets bénéfiques chez certains patients.
Il est important de ne prendre que les compléments qui n’interfèrent pas avec d’autres maladies préexistantes ou qui ont des effets secondaires néfastes.

L’humidité
À la maison ou au bureau, un humidificateur permet de maintenir l’air humide et de prévenir ainsi la sécheresse cutanée.

Les colorants et les parfums
La plupart des savons et des parfums contiennent des colorants et des fragrances.
Il faut choisir des produits pour « peaux sensibles », sans colorants ni parfums irritants.

Les thermes
Les thérapies thermales sont indiquées pour le psoriasis et de nombreuses autres maladies.
L’eau sulfureuse des thermes possède un effet équilibrant sur le système immunitaire.
Les substances à base de soufre réduisent les hormones T4 et les cytokines qui provoquent des réactions inflammatoires.

Le régime alimentaire et l’alimentation adaptée contre le psoriasis

Le régime alimentaire peut jouer un rôle dans le traitement du psoriasis.
Le psoriasis est une maladie inflammatoire, une alimentation anti-inflammatoire peut donc aider à soulager les symptômes.

Aujourd’hui les personnes s’adressent généralement au diététicien pour traiter les maladies puisque les aliments peuvent provoquer :

  • Des symptômes ;
  • Des problèmes de santé.

Toujours plus d’individus arrivent à guérir ou à réduire les symptômes en changeant l’alimentation, même sans aucun médicament.
On trouve des témoignages en ligne de personnes qui ont résolu les problèmes de santé en changeant l’alimentation.
Tous savent que la nourriture et les boissons peuvent être nocives, par exemple :

  • Les aliments frits ;
  • Les boissons alcoolisées ;
  • Les aliments transformés et ceux prêt-à-manger qu’on trouve au supermarché.

Beaucoup de personnes pensent que certains aliments sont neutres ou inoffensifs, par exemple :

  • Les céréales, surtout ceux contenant le gluten (le froment, le farro, l’orge, le kamut et l’avoine) ;
  • Le lait et les produits laitiers ;
  • La viande de porc et la charcuterie.

Ceux, en réalité, peuvent provoquer la malabsorption, l’inflammation intestinale et l’accumulation de toxines dans l’organisme, il faut donc les éliminer des régimes naturels.
Certains médecins disent qu’une alimentation pauvre en gluten peut réduire les symptômes du psoriasis.
Toutefois on n’a pas encore démontré le lien entre le psoriasis et la maladie cœliaque.

gluten

Parmi les aliments qu’il faut éviter il y a :

  • Les pâtes ;
  • La pizza ;
  • Le pain ;
  • Les gâteaux ;
  • Les crackers et les gressins.

Les types d’alimentation qui ont donné les résultats les meilleurs sont ceux de type naturel, comme :

  • L’alimentation vivante-végétalienne ;
  • Le régime paléo ou paléolithique ;
  • Le régime du groupe sanguin.

Selon l’alimentation végétalienne avec au moins 50% d’aliments crus, l’alimentation doit se composer exclusivement de produits végétaux :

  • Les fruits juteux et à coque, mieux s’il s’agit de fruits de saison ;
  • Les légumes, en particulier les légumes verts ;
  • Les graines ;
  • Les légumes secs ;
  • Les graines germées (seulement en petites quantités) ;
  • Les pommes de terre.

Selon cette alimentation les aliments qu’il faut éviter sont :

  • La viande ;
  • Le lait entier et ses dérivés (le beurre et les fromages) ;
  • Le poisson ;
  • Les œufs ;
  • Les céréales (le pain, les pâtes, la pizza, etc.) ;
  • Les gâteaux et les boissons sucrées ;
  • Les aliments transformés.

Selon le régime du groupe sanguin, les maladies sont des réactions du système immunitaire qui se produisent lorsqu’on mange certains aliments.
Selon cette théorie on peut diviser les personnes selon leur groupe sanguin.

Un aliment peut être :

  • Nocif chez les individus d’un groupe sanguin ;
  • Inoffensif chez les autres individus.

Ce type d’alimentation est hyperprotéique et il se base sur :

  • Le poisson ;
  • La viande ;
  • Les œufs ;
  • Les légumes secs ;
  • Les légumes ;
  • Les fruits à coque (sans exagérer).

On doit remplacer les céréales et les fruits avec les légumes secs et les pseudo-céréales :

  • Le quinoa ;
  • L’amarante ;
  • Le sarrasin.

Des exemples d’aliments qu’il faut éviter selon le groupe sanguin :

  • Il faut faire attention au thé et au café, surtout chez les personnes de groupe O;
  • Les individus de groupe A peuvent manger les céréales, mais ils doivent éviter la viande rouge, car ils ont une basse acidité gastrique et, par conséquent, une difficulté à digérer les protéines ;
  • Les individus de groupe B peuvent avoir des symptômes après avoir mangé des tomates ou des olives ;
  • Les individus de groupe AB doivent éviter les aliments comme le beurre et les crustacés.

 

Le régime paléo ou paléolithique se base sur l’alimentation de l’homme primitif.
À cette époque l’homme ne cultivait pas, mais il était un chasseur et il cueillait les fruits.
Les aliments permis sont d’origine ou végétale ou animale, mais il faut éviter :

  • Les céréales ;
  • Les légumes secs ;
  • Le lait et les dérivés ;
  • Les assaisonnements, on peut utiliser par exemple l’huile de coco et l’huile d’olive ;
  • Les aliments conservés et transformés ;
  • Les gâteaux, etc.

 

La National Psoriasis Foundation fait une liste de quelques aliments utiles chez ceux qui souffrent de psoriasis :

  • Les poissons d’eau froide (le saumon, les harengs, la truite de lac) ;
  • Les graines de lin ;
  • Les graines de courge ;
  • Les fruits secs à coque (les noix, les amandes, les noisettes) ;
  • Les fruits et les légumes, par exemple :
    • Les carottes ;
    • Les épinards ;
    • Les choux et les brocolis ;
    • Les myrtilles ;
    • Les fraises.

 

Remèdes naturels pour le psoriasis

Huile d’olive
L’huile d’olive peut fournir de nombreux bénéfices pour la peau.
Son application sur les squames et les taches du psoriasis peut retenir l’hydratation et les nutriments.
Sous la douche, on peut essayer de masser le cuir chevelu au moyen d’une cuillère afin de détacher les plaques gênantes.

Dans sa baignoire
Le dermatologue déconseille d’utiliser de l’eau chaude, ennemie de la peau, mais un bain tiède à base d’huile d’olive, huile minérale, lait ou sel d’Epsom peut soulager démangeaisons, échelles et plaques.
Il faut hydrater sa peau immédiatement après le bain afin de profiter d’un double bénéfice.

Les remèdes maison du psoriasis

Le vinaigre de cidre dilué dans de l’eau peut être utilisé pour soulager temporairement les démangeaisons et la desquamation.
Le vinaigre blanc ou de cidre peut être dilué de trois à quatre fois dans de l’eau tiède et versé sur la tête. Il faut bien frotter, laisser le liquide agir pendant une minute et puis rincer.
On peut ajouter 1/2 tasse de vinaigre de cidre dans une baignoire remplie d’eau pour restaurer l’acidité de la peau.

La racine de bardane
La racine de bardane peut aider à réduire les poussées du psoriasis. Il faut prendre de 20 à 40 gouttes de teinture trois fois par jour.

La camomille
La camomille est largement utilisée en Europe pour traiter le psoriasis. Elle contient des composés flavonoïdes anti-inflammatoires.
Les personnes allergiques à l’ambroisie, cependant, ne peuvent pas prendre de camomille.

L’huile de ricin
L’huile de ricin est particulièrement utile si on la laisse agir tout au long de la nuit sur les lésions cutanées.
Si l’huile de ricin est mélangée avec du bicarbonate de soude, ce geste peut améliorer considérablement la peau épaisse ou craquelée sous le talon.

 

Le soleil et les lampes
On peut s’exposer légèrement au soleil, mais en faisant attention.
La lumière ultraviolette du soleil est un traitement prouvé pour lutter contre le psoriasis, mais les coups de soleil peuvent aggraver la maladie.
Il faut couvrir la peau intacte au moyen d’un écran solaire ayant un indice de protection égal ou supérieur à 30 et commencer par une courte exposition au soleil.
Vingt minutes par jour pendant trois jours par semaine peuvent être un bon début.
Il faut tout d’abord consulter son médecin, parce qu’en cas d’exposition au soleil, certains effets secondaires de certains médicaments pour le psoriasis pourraient se manifester.
Il faut protéger ses yeux en portant des lunettes de soleil pour bloquer 100 % des rayons UVA et UVB.

 

Respiration de la peau et frictions à l’eau froide

Aujourd’hui la plupart des gens ont un mode de vie peu naturel, par exemple :

  • Ils travaillent ou vivent à l’intérieur ;
  • Ils portent des vêtements serrés ;
  • Ils couvrent complétement le corps en hiver.

La conséquence est la perte de la capacité de régulation thermique au niveau cutané.
Le sang circule dans le corps, mais il peut se concentrer au niveau :

  • Des muqueuses et des organes internes ;
  • De la peau.

Si en hiver le froid ne stimule pas la peau, le sang congestionne dans les organes et dans les viscères, en favorisant :

  • L’inflammation ;
  • L’apparition de maladies.

Le froid augmente le débit sanguin de la peau afin de la réchauffer.
Le sang contient les toxines qu’on peut éliminer à travers la peau, par exemple par la sudation.
Il est donc important que beaucoup de sang arrive à la peau.
Si on n’élimine pas de déchets, ils peuvent s’accumuler sur la peau, en provoquant :

  • Le psoriasis ;
  • La dermatite ;
  • D’autres maladies cutanées.

Parmi les remèdes naturels de grand-mère qui augmentent le débit sanguin de la peau, il y a les frictions à l’eau froide, c’est-à-dire des frottements sur la peau du corps par une serviette humide.

 

Les remèdes homéopathiques

Parmi les remèdes homéopathiques, nous pouvons citer :

  1. Le kalium sulfuricum,
  2. Le phytolacca,
  3. L’arsenicum album,
  4. L’arsenicum bromatum,
  5. L’épine-vinette.

 

Que doit-on faire chez soi ?

On peut suivre ces conseils chez soi :

  • Prendre un bain ou une douche peut soulager les symptômes du psoriasis.
  • Ne pas frotter la peau trop fort, car ce geste peut l’irriter davantage et déclencher une attaque.
  • Les bains de farine d’avoine peuvent être relaxants et aider à détacher les squames.
  • On peut utiliser des produits de bain à base de farine d’avoine sans ordonnance. Sinon, mélanger une tasse de farine d’avoine dans une baignoire d’eau chaude.
  • Il faut maintenir une peau propre et humide et éviter les déclencheurs spécifiques du psoriasis afin de réduire le nombre de poussées.
  • Les techniques anti-stress et de détente peuvent être utiles.
  • Le lien entre le stress et les poussées de psoriasis n’est toutefois pas clair.

Quelle est sa durée ? Le pronostic

Le psoriasis est une maladie permanente qui peut disparaître pendant une longue période et puis réapparaître.
Grâce à un traitement approprié, il n’influe pas sur l’état de santé général.