Peau rouge ou rougeur

La peau rouge (ou la rougeur) peut être embarrassante, toutefois il existe plusieurs façons de lutter contre ce problème.

INDEX

Consulter un dermatologue afin de déterminer la cause de la rougeur cutanée est l’une des meilleures solutions.

 

Les causes de la peau rouge ou des rougeurs

Il faut tout d’abord considérer les causes les plus fréquentes, comme :

1. Les changements climatiques
La rougeur de la peau peut survenir en hiver comme en été.
En hiver, les causes de la rougeur sont :

  • Le froid,
  • Les changements de température (chaud-froid).

Lorsque la température externe s’abaisse et que le chauffage à l’intérieur est très fort, il peut se produire un changement de la peau en raison de la faible humidité.
En hiver, les personnes ayant la peau sèche sont plus affectées car elles ont une peau plus irritable.

En été, la peau peut devenir rouge pour plusieurs raisons, notamment :

2. Les allergies
Les différentes substances présentes dans les parfums, les conservateurs, etc. peuvent causer des réactions allergiques de la peau.
Les allergies alimentaires peuvent se manifester sous forme de :

Lorsque l’on soupçonne une allergie, il faut consulter un dermatologue pour effectuer un test épicutané afin de déterminer les aliments à éviter.

3. La couperose
Les symptômes de la couperose sont :

  • Des taches rouges sur le visage,
  • Une sensation de brûlure,
  • Des vaisseaux sanguins en relief sur le visage,
  • La formation de pustules, notamment sur le nez,
  • Le gonflement des glandes sébacées (qui sont semblables à des bosses jaunâtres).

 

D’autres causes moins fréquentes sont  :

  1. La grossesse : une femme enceinte présente généralement une peau plus sèche qui tend au rouge en raison du déséquilibre hormonal ;
  2. La mycose affecte notamment la peau entre les orteils et dans les parties intimes. Elle peut aussi provoquer :
  3. Le mélanome : le cancer de la peau peut causer des rougeurs cutanées autour du grain de beauté ;
  4. Le rasage et l’épilation à la cire irritent la peau et peuvent entraîner une peau rouge et de petits boutons. Cette éruption cutanée est temporaire et disparaît généralement dans les 24 heures ;
  5. Les piqûres d’insectes, notamment les moustiques, les guêpes et les abeilles peuvent causer une peau rouge et enflée ;
  6. La radiothérapie : la peau peut rougir dans la zone affectée ;
  7. Les bouffées de chaleur, une réaction qui affecte de nombreuses femmes durant la ménopause.

 


Que faut-il faire contre les rougeurs ?

1. Renforcer la barrière cutanée
Si les rougeurs et les irritations sont fréquentes, on peut essayer de combattre l’inflammation en renforçant les défenses naturelles de la peau.
Il faut appliquer des ingrédients topiques comme :

  • Les céramides,
  • Les phytostérols,
  • La glycérine,
  • L’acide stéarique,
  • L’acide hyaluronique.

2. Bien choisir ses produits pour la peau.
Parmi les compléments alimentaires et les médicaments pour traiter une peau rouge, il y a :

  • La niacinamide,
  • La licochalcone A,
  • Le sulfur,
  • La sulfacétamide,
  • L’acide salycilique.

Cependant, en cas de rougeurs, il faut éviter les produits irritants tels que :

  • Le péroxyde de benzoyle – cette substance est efficace dans le traitement de l’acné mais peut provoquer des effets secondaires comme :
    • Des rougeurs cutanées,
    • Une sensation de brûlure,
    • Des démangeaisons.
  • Les acides alpha-hydroxylés (AHA), tels que l’acide lactique et l’acide glycolique, peuvent être trop aggressifs pour la peau rougie et très sensible.
  • Les produits à base de menthe : l’huile de menthe poivrée, l’huile de cannelle et le menthol sont des causes fréquentes de rougeurs et d’irritations des peaux sensibles.
  • La vitamine C sous forme topique peut causer des rougeurs. Il faut utiliser cet excellent antioxydant seulement en le consommant par voie orale.
  • Les crèmes à base d’hydrocortisone ou d’autres stéroïdes : ces produits peuvent provoquer des effets secondaires comme la dermatite allergique de contact qui provoque :
    • Des éruption cutanée,
    • Des démangeaisons,
    • Une sensation de brûlure.
  • Les produits abrasifs : les exfoliants rugueux pour le nettoyage de la peau sont trop aggressifs pour la peau sensible et aggravent le cycle d’inflammation.

En cas de couperose, il est important d’éviter tous les facteurs qui aggravent la rougeur, y compris :

  • Le tabac,
  • La caféine,
  • Les aliments très chauds ou piquants.

3. Il faut choisir des soins professionnels
Les soins de beauté pour la peau peuvent irriter davantage la peau sensible, notamment chez les personnes qui souffrent de couperose, en particulier :

  • Le nettoyage du visage,
  • La microdermabrasion,
  • La cire chaude,
  • Le sauna,
  • Le hammam.

Certains procédés dermatologiques spécifiques peuvent être très efficaces pour le traitement de la peau rouge chronique.
Les traitements vasculaires (sclérothérapie)  peuvent éliminer rapidement le problème des capillaires rompus.

 


Les remèdes maison pour la peau rouge ou les rougeurs

La peau rouge ou les taches rouges sur la peau peuvent également se produire en raison d’une inflammation causée par une peau trop sèche, irritée par un allergène ou par l’acné.

Il est possible de traiter une peau rouge grâce aux produits suivants :

  • Le miel,
  • Le concombre,
  • Les sachets de thé ou de camomille (fermentés),
  • L’aloe vera.

Le concombre
Les tranches de concombre doivent être appliquées directement sur les éventuelles taches rouges pour :

  • Refroidir,
  • Soulager,
  • Atténuer la rougeur.

On peut également préparer un simple masque en mixant un concombre avec une tasse de farine d’avoine ou du yaourt.

L’aloe Vera
Un autre remède naturel pour la peau rouge est un masque à base d’aloe vera.
Il faut mélanger du yaourt avec le gel d’aloe vera pour créer une pâte épaisse.
Il faut ensuite appliquer cette pâte sur la peau pendant 20 minutes, puis rincer à l’eau tiède.

Le miel
Le miel possède des propriétés anti-inflammatoires naturelles.
Appliquer un masque au miel sur la peau peut être un geste utile.
Il faut tout d’abord laver la peau à l’eau tiède, puis appliquer le miel sur la peau rouge et le laisser agir pendant environ 10 minutes avant de rincer.
Si la peau est rouge parce qu’elle est extrêmement sèche, essayer un masque à base de miel et de pulpe d’avocat pour hydrater.
Il ne faut pas utiliser le miel si la peau rouge est causée par un coup de soleil ou une brûlure.

La farine d’avoine
La farine d’avoine est un autre anti-inflammatoire naturel.
Un bain de farine d’avoine est non seulement hydratant pour la peau sèche mais, de plus, il peut aussi réduire l’inflammation qui provoque la peau rouge.

 

Les remèdes naturels pour les coups de soleil

L’aloe vera et le vinaigre
Si la peau est rouge à cause d’un coup de soleil, on peut préparer un mélange avec du gel d’aloe vera, du vinaigre blanc et du vinaigre de cidre.
Parmi les autres remèdes de grand-mère pour apaiser la peau brûlée, il y a les solutions naturelles suivantes :

  • La pomme de terre (crue en tranches) ;
  • L’huile de lavande ;
  • Le thé refroidi (la camomille est particulièrement apaisante) ;
  • Des tranches de concombre.

L’huile de coco
Un excellent produit est l’huile de coco, qui peut apaiser la peau rouge provoquée par l’exposition au soleil grâce à ses propriétés antioxydantes et antibactériennes.
L’huile vierge de noix de coco est la meilleure substance pour les coups de soleil.
Bien que le mécanisme d’action exact soit inconnu, elle a été souvent utilisée dans la médecine ayurvédique.
On pense que l’huile de coco est absorbée par le tissu conjonctif des cellules de la peau et protège contre les effets nocifs des rayons ultraviolets.
Cependant, elle ne peut pas être utilisée en remplacement de la crème solaire.

 

La peau rouge chez le nouveau-né

La peau d’un nouveau-né est soumise à toutes sortes d’éruptions.
Heureusement, la plupart des irritations de la peau sont inoffensives et disparaissent toutes seules.

Les éruptions cutanées fréquentes chez les nouveau-nés

L’acné du nourrisson
Les boutons roses ou « acné du nourrisson » sont causés par l’exposition aux hormones maternelles lorsque le bébé était dans l’utérus.
Aucun traitement n’est nécessaire parce que les boutons disparaissent avec le temps.
L’acné du nourrisson peut durer des semaines voire des mois sur la peau du bébé.

L’érythème toxique du nouveau-né
L’érythème toxique du nouveau-né est une autre éruption fréquente chez le nouveau-né.
Les taches rouges et légèrement surélevées aux contours mal définis peuvent présenter un petit point blanc ou jaune au centre.
La cause est inconnue, mais il ne s’agit pas d’une maladie.
L’érythème toxique guérit sans traitement après quelques jours ou quelques semaines.

La dermatite séborrhéique ou croûtes de lait
La peau sèche et desquamée sur la tête se manifeste chez presque tous les enfants, mais elle est particulièrement évidente chez les bébés sains.
La peau sous-jacente est parfaitement :

  • Normale,
  • Douce,
  • Humide.

Il se manifeste vers la deuxième semaine de vie et passe généralement après trois mois.

Le milium
Les petits points blancs sur les côtés du nez et sur le visage (milium) sont causés par l’obstruction des glandes sébacées.
Lorsque les glandes sébacées du bébé s’élargissent et s’ouvrent après quelques jours ou quelques semaines, les points blancs disparaissent.

L’hémangiome infantile
L’hémangiome infantile (également appelé « morsure de cigogne » sur la nuque) est un simple épaississement des vaisseaux sanguins qui disparaît tout seul après quelques semaines ou quelques mois.

 

Anatomie de la peau

La peau rouge après une croûte

  • La peau est une partie élastique du corps. Une coupure dans la peau commence à guérir immédiatement en formant un caillot de sang pour éviter de perdre trop de sang.
  • Un caillot sanguin se forme lorsque les plaquettes sanguines libèrent certaines protéines.
    Ces protéines forment un « filet » qui emprisonne les cellules du sang à l’intérieur.
    Au cours de cette phase, les vaisseaux sanguins rétrécissent pour réduire la circulation sanguine et pour faciliter la coagulation.

Quelques heures après
Quelques heures après la blessure initiale, les cellules de la peau commencent à se diviser et à remplir le vide laissé par la coupure, en formant une croûte.
En cas de coupures plus profondes, des points de suture peuvent être appliqués pour aider ce processus, gardant ainsi la peau unie pendant la coagulation.

Quelques semaines plus tard
Après une ou deux semaines, la croûte tombe et révèle une toute nouvelle peau. La peau sous la croûte est rouge et forme un trou dans la peau.
La peau se reforme bientôt grâce à la régénération des fibres de collagène.
La durée nécessaire à une guérison complète après la chute de la croûte varie d’une personne à l’autre.
Les facteurs qui influencent cette durée sont :

  • La quantité de plaquettes dans le corps ;
  • La prise de médicaments comme la Coumadine qui est un anticoagulant du sang ;
  • Les personnes qui souffrent de certaines maladies comme le diabète ;
  • La zone du corps : dans certaines parties moins vascularisées, davantage de temps est nécessaire, par exemple à l’extérieur de la fesse (où l’on peut sentir l’os) ou à l’avant du tibia.

En général, la guérison complète se produit après 2 ou 3 semaines, mais la peau rouge après la chute de la croûte peut disparaître complètement après plus d’un an.

 

Pourquoi la peau tatouée ne retrouve-t-elle pas son aspect initial ?

Les tatouages professionnels sont créés en perçant la peau pour injecter des gouttes d’encre dans le derme.
L’épiderme se renouvelle constamment grâce à la régénération cellulaire.
Étant donné que l’encre pénètre dans le derme et pas seulement dans l’épiderme, le dessin créé à partir de l’encre est permanent et conserve sa forme.

 

La peau rouge et sèche

La peau rouge et sèche affecte fréquemment le visage, car la peau est plus mince et plus exposée au soleil et aux substances irritantes, surtout :

  • Autour du nez,
  • Sur le menton,
  • Sur les pommettes.

La peau sèche du visage devient plus facilement gercée, rugueuse et desquamée.

Les causes de la peau sèche au visage
Parmi les causes qui réduisent la teneur de la peau en huiles naturelles, il y a :

  • L’usage excessif d’eau et de savon ;
  • Les températures froides ;
  • L’exposition aux produits chimiques agressifs ;
  • Différentes maladies de la peau comme l’eczéma et la dermatite de contact ;
  • Un lavage excessif du visage élimine les huiles naturelles de la peau qui devient sèche et rugueuse.

Les remèdes pour la peau sèche et rouge
La meilleure façon de traiter une peau sèche est d’en identifier la cause.

  • L’utilisation d’une eau trop chaude sous la douche assèche la peau, il est donc préférable d’éviter le surlavage et d’utiliser de l’eau tiède pour se laver.
  • Il faut appliquer une crème hydratante onctueuse pour traiter la peau sèche et écailleuse.
    La meilleure solution est d’appliquer des crèmes hydratantes qui contiennent des ingrédients comme :

    • Les céramides,
    • Le beurre de karité,
    • Le jojoba,
    • Le niacinamide.

 

Alimentation et nutrition pour la peau rouge ou les rougeurs

Selon l’hygiènisme (un mode de vie sain et naturel), la rougeur est causée par l’accumulation de toxines dans le sang.
Le corps peut éliminer les déchets à travers :

  • L’urine,
  • Les excréments (la diarrhée permet d’amener rapidement les déchets à l’extérieur),
  • L’appareil respiratoire (grâce à la toux, au mucus ou au catarrhe),
  • La bouche (avec des vomissements),
  • La peau (avec la formation de boutons, le psoriasis, etc.).

Certaines personnes peuvent accumuler les toxines au niveau de la peau, ce qui entraîne une rougeur.
Pour éviter ces signes cutanés, les hygiénistes recommandent de manger des aliments d’origine végétale et dans la mesure du possible crus :

  • Les fruits juteux et les fruits à coques,
  • Les légumes,
  • Les céréales doivent être germées car la germination permet d’éliminer les phytates (anti-nutritionnels),
  • Les légumineuses doivent trempées dans l’eau une journée entière,
  • Les pommes de terre bouillies.