Démangeaisons aux jambes

Les causes des démangeaisons aux jambes sont nombreuses.
Le manque d’hygiène est la première cause de bosses prurigineuses sur les jambes.

La sueur qui reste sur la peau et les cellules mortes qui ne sont pas supprimées pendant une longue période sont le refuge idéal pour les microbes.

Les causes des démangeaisons aux jambes sans éruptions cutanées

Une peau sèche
La peau sèche peut être causée par des facteurs environnementaux tels que :

  • Des bains fréquents avec du savon,
  • La sueur,
  • La chaleur dans des endroits fermés lorsqu’il fait froid à l’extérieur,
  • La déshydratation,
  • Une prédisposition génétique,
  • Certaines maladies telles que l’hypothyroïdie,
  • Une maladie auto-immune systémique telle que le syndrome de Sjögren,
  • La réduction des huiles naturelles produites par la peau lors de la vieillesse (xérose sénile)
  • La malnutrition.

Une douche chaude et du savon peuvent provoquer une sécheresse de la peau et des éruptions cutanées prurigineuses sur les jambes.
Une crème hydratante doit être appliquée afin de réduire la sécheresse de la peau.

La prise de médicaments
Les médicaments qui libèrent de l’histamine peuvent causer des démangeaisons, par exemple les opioïdes et la chloroquine.

Les troubles du foie
Les maladies du foie peuvent causer des démangeaisons, notamment la cirrhose du foie qui provoque des démangeaisons aux jambes, au dos, au ventre, aux fesses, etc.
Dans ce cas, il est plus probable que les démangeaisons soient plus importantes le soir ou la nuit après un bon dîner ou après avoir bu des boissons alcoolisées.

Une mauvaise circulation sanguine
L’insuffisance veineuse des membres inférieurs peut provoquer des démangeaisons, une brûlure et des jambes gonflées.
Les veines variqueuses sont bien moins graves et ne provoquent généralement pas de symptômes.
Les bleus aux jambes peuvent causer une légère démangeaison surtout les premiers jours.

Les maladies du système nerveux
Les troubles nerveux tels que la sclérose en plaques, le diabète sucré et le zona sont quelques-unes des maladies qui peuvent affecter le système nerveux et provoquer des démangeaisons.

Ces démangeaisons peuvent aussi être causées par des maladies de la peau telles que la dermatite, les maladies du sang et des causes psychologiques.

 

Les démangeaisons aux jambes pendant la grossesse

En raison de la mauvaise circulation sanguine, il n’est pas rare de sentir des démangeaisons aux jambes pendant la grossesse.
Une petite promenade quotidienne améliore la circulation du sang.
Certaines autres causes de démangeaisons aux jambes pendant la grossesse sont :

  1. Les troubles psychiatriques
  2. La pemphigoïde de la grossesse
  3. La cholestase intrahépatique de la grossesse
  4. L’éruption polymorphe de la grossesse

 

Les démangeaisons aux jambes après la dépilation

Un gel de rasage ou d’après-rasage au pourcentage d’alcool élevé peut provoquer une sécheresse de la peau et de graves réactions allergiques. Il faut donc choisir des produits qui ont un pourcentage d’alcool faible ou nul.
On peut essayer d’utiliser des huiles naturelles afin de maintenir une peau saine.
Après une dépilation à la cire, des démangeaisons peuvent être ressenties lorsque les poils repoussent, en général après 2 à 3 jours.

 

Les causes des éruptions cutanées prurigineuses sur les jambes

L’eczéma nummulaire
L’eczéma nummulaire est un type d’eczéma qui affecte surtout les adultes.
Il peut se vérifier partout sur le corps, mais il se manifeste généralement sur les jambes.
Il est caractérisé par la formation de plaques très prurigineuses qui peuvent devenir douloureuses.
Les plaques sont plutôt carrées ou ovales avec des bords bien définis.
L’eczéma nummulaire augmente le risque d’infection bactérienne.

L’eczéma variqueux
Également connu sous le nom d’eczéma gravitationnel, les personnes atteintes de cette maladie remarquent que le sang veineux n’est pas transporté efficacement vers le haut des jambes.
Cette congestion du sang veineux provoque des démangeaisons, des lésions, des ulcérations et la formation de plaies sur les jambes, surtout sur les chevilles.

Le prurigo nodulaire
Le prurigo nodulaire est une affection cutanée caractérisée par la formation de croûtes dures et en relief sur la peau. Les bosses sont larges (de 1 à 3 cm de diamètre) et provoquent des démangeaisons importantes.

Le prurigo peut démanger constamment, surtout lorsque l’on est au lit pendant la nuit et lorsque la zone affectée est touchée par les vêtements ou les mains.
Parfois, les démangeaisons ne cessent que lorsque l’on se griffe et qu’on provoque des plaies qui peuvent saigner et causer des douleurs.

Le psoriasis
Le psoriasis est considéré comme une maladie auto-immune transmise par des cellules T ou lymphocytes T.
Il est caractérisé par la formation de plaques symétriques, enflammées et écailleuses qui démangent et brûlent. Les zones les plus souvent affectées par le psoriasis sont les coudes et les genoux.
Cette maladie affecte principalement les personnes au teint clair et est extrêmement rare chez les personnes au teint foncé.
C’est une maladie chronique, le traitement du psoriasis ne sert qu’à réduire les symptômes.

La gale
Il s’agit d’une maladie contagieuse causée par des acariens qui s’enfouissent sous la peau.
La gale provoque la formation de taches rouges et de démangeaisons insupportables.
L’intensité des démangeaisons pendant la nuit est plus importante que le matin.
Même si n’importe quelle partie de la peau peut être infectée, les zones les plus touchées sont les régions entre les orteils (interdigitaux), les genoux et les coudes.

Le pied d’athlète
Le pied d’athlète (également connu sous le nom de tinea pedis) est une maladie infectieuse qui affecte principalement les pieds.
Il est causé par des champignons qui appartiennent à la typologie Trichophyton.
Les symptômes comprennent une peau écailleuse, des démangeaisons et des douleurs.
Une inflammation peut également se manifester et des ampoules peuvent se former.
L’infection peut aussi se propager à d’autres parties du corps.

La cellulite
Cette maladie est le résultat d’une infection bactérienne qui peut survenir en raison de la microflore cutanée ou des bactéries extérieures.
Cette infection entraîne une inflammation des couches de la peau, provoquant ainsi des éruptions cutanées douloureuses et prurigineuses.
Le visage et les parties inférieures des jambes sont les zones les plus affectées.
Les personnes ayant un système immunitaire affaibli ou compromis, des blessures, des ampoules, des coupures et une peau gercée présentent une prédisposition plus importante à la cellulite.

Les infections/Les infestations
Si la peau est piquée par un insecte parasite (par exemple la piqûre d’un moustique) la zone autour de la piqûre commence à démanger.
Si la femelle du moustique anophèle mord un homme, le plasmode est transféré dans le corps humain et ne se limite pas seulement à une piqûre de moustique simple, mais transmet également le paludisme.

La kératose pilaire
La kératose pilaire (également connue sous le nom de chair de poule) se vérifie sous forme de petits boutons de la même couleur que la peau qui provoquent l’épaississement des follicules pileux sur les cuisses, les bras ou d’autres parties du corps.
Elle est héréditaire et cause des démangeaisons.

La folliculite
C’est l’infection du follicule pileux, provoquant des bosses rouges sur les membres inférieurs.
Elle affecte d’habitude les personnes qui partagent leurs pantalons, etc. Il faut prendre des antibiotiques pour la prévention.
La folliculite est assez saisonnière et se produit principalement en été ou à la fin de la saison estivale.
Elle est plus fréquente dans les climats chauds et humides parce que les bactéries sont dans un environnement plus favorable pour se développer.

 

Prurit aux jambes,réaction allergique,urticaireLa dermatite atopique
La dermatite atopique est le type d’eczéma le plus commun.
Elle se manifeste sous forme de taches rouges, de vives démangeaisons, de desquamation, d’inflammation et de perte de la couche supérieure de l’épiderme.
En cas de dermatite atopique chronique, la lichénification peut se développer.
Elle est décrite comme l’épaississement de la peau avec l’accentuation des lignes de la peau.
La dermatite atopique affecte fréquemment les enfants et provoque la formation d’ampoules prurigineuses sur les chevilles et les pieds.

La dermatite de contact
La dermatite de contact est une maladie de la peau causée par le contact entre la peau et certaines substances irritantes.
Ces substances se trouvent à l’extérieur du système immunitaire corporel.
Nous pouvons citer par exemple le sumac grimpant ou certaines substances chimiques présentes dans le corps, des pommades et des crèmes pour la peau.
Le signe qui permet d’identifier la dermatite de contact est la formation de vésicules dans les zones qui sont entrées en contact avec la substance irritante.

La réaction allergique
Dans le monde entier, des millions de personnes sont allergiques à certaines substances.
Les médicaments sont les substances qui peuvent causer le plus fréquemment des lésions cutanées indésirées sur les jambes.
En plus des médicaments, certains produits pour la peau inappropriés peuvent causer des démangeaisons.
Avant d’utiliser les produits pour rajeunir la peau, il faut contrôler l’étiquette pour connaître les ingrédients qui le composent.
En cas de réaction allergique, la peau de la jambe est rugueuse et dure, tandis que la peau du visage est lisse et délicate.
Toutefois, cela ne signifie pas que l’on peut utiliser des lotions pour la peau qui contiennent des produits chimiques agressifs. Les personnes sensibles aux éruptions cutanées doivent choisir très attentivement le savon de bain le plus indiqué pour leur type de peau.

Les vêtements serrés
Les vêtements trop serrés ou des chaussettes qui ne laissent aucun espace pour faire respirer la peau risquent de déclencher une éruption cutanée sur les jambes.
Plusieurs additifs chimiques sont employés pour travailler le tissu. Lorsque la peau entre en contact avec ces vêtements, cela peut déclencher des problèmes tels que des éruptions cutanées sur les jambes et les bras.

Des griffures excessives
Des griffures excessives avec les ongles longs et tranchants sont un autre facteur qui peut provoquer l’eczéma.
Une personne peut se gratter modérément pour éliminer l’irritation causée par de légères démangeaisons.
Toutefois, la peau sensible peut réagir négativement aux griffures. La couche supérieure de la peau peut être endommagée et peut aggraver davantage la sensation de démangeaison, forçant ainsi la personne à se gratter encore plus.
Ce cycle de grattage excessif et de vives démangeaisons peut causer une réaction cutanée.

L’urticaire cholinergique
L’urticaire cholinergique (ou sudamina) est une éruption cutanée qui apparaît sur les cuisses peu de temps après une course, une marche ou une longue douche chaude.
Les symptômes sont des papules ou des petits points rouges prurigineux sur la peau.
En été, lorsque le bronzage disparaît, les symptômes s’aggravent.
Il faut éviter de se gratter, arrêter de courir lorsqu’il fait très chaud et prendre une douche tiède.

 

Les remèdes naturels pour les ampoules prurigineuses sur les jambes

Les thérapies naturelles pour les bosses rouges qui provoquent des démangeaisons commencent par une bonne hygiène personnelle, afin d’éviter des complications telles que la propagation des infections et des maladies contagieuses.
Cela est essentiel afin de maintenir la zone affectée propre et sèche.
Il faut boire beaucoup d’eau (environ 8 à 10 verres par jour) pour aider à désintoxiquer et à garder la peau hydratée.
Les remèdes suivants peuvent soulager la sensation de démangeaison et la douleur associée (lorsqu’elle est présente).

L’exfoliation de la peau trois fois par semaine.

  • Appliquer une pommade pour l’exfoliation de la peau et la laisser agir pendant environ 10-15 minutes. Il faut ensuite bien frotter avec beaucoup d’eau.
  • Appliquer deux fois par jour une couche de jus de concombre sur la surface de la peau affectée et rincer à l’eau froide après 15-20 minutes.
  • Tremper ses jambes dans une baignoire d’eau et verser 2-3 cuillères de levure en poudre. On peut remplacer la levure par de la farine d’avoine ou de la maïzena pour obtenir le même résultat.
  • Appliquer du lait frais sur la zone affectée pour maintenir la peau hydratée puis rincer après 15-20 minutes.