Démangeaisons intimes

Beaucoup de femmes ont des symptômes tels que des démangeaisons, des brûlures et des pertes dans les parties intimes, mais la plupart pensent que la cause est un champignon.

En l’absence d’infections graves, il est très probable qu’il y ait une irritation intime, c’est-à-dire une réaction cutanée dans la zone la plus sensible.

Les démangeaisons à l’aine et dans la zone génitale peuvent être causées par une bactérie, mais souvent la cause est une infection fongique.

 

La grossesse est caractérisée par un déséquilibre hormonal. Cela peut causer de fortes sautes d’humeur.
Les hormones peuvent aussi causer un déséquilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries dans le vagin.
Ceci peut conduire à des symptômes tels que des démangeaisons, des pertes malodorantes ou des douleurs pendant les rapports sexuels.
Cette situation est souvent diagnostiquée par les médecins comme un champignon.
Une autre cause possible de démangeaisons intimes pendant la grossesse intime est la rétention d’eau qui ralentit la circulation sanguine.

 

Démangeaisons intimes chez les enfants

Chez les enfants, les démangeaisons intimes peuvent être causées par la friction avec la couche ou par le contact avec l’urine.

 

Démangeaisons intimes chez les personnes âgées

Les personnes âgées peuvent avoir ce symptôme parce qu’elles ont une moindre lubrification vaginale en raison de la baisse des œstrogènes.
La sécheresse vaginale peut entraîner des démangeaisons intimes.

 


Les causes de démangeaisons aux parties intimes féminines

 

Infections

Champignon
Il s’agit d’une infection causée par des quantités accrues d’un champignon appelé Candida qui altère l’équilibre naturel des hormones et des bactéries du vagin.
Symptômes : Principalement irritation ou démangeaisons, elles empirent une semaine avant les menstruations.

Parmi les symptômes, il y a aussi une brûlure lorsque l’on urine.
On peut avoir de légères pertes similaires au fromage et qui n’ont pas d’odeur.

Herpès génital
Il s’agit d’une maladie sexuellement transmissible.
Elle est causée par un virus appelé herpès simplex
Les symptômes sont : vésicules ou petites cloques dans la zone touchée qui deviennent ulcérées entre le 5e et le 14e jour

Trichomonase
La trichomonase est une infection causée par la propagation d’un parasite par contact sexuel
symptômes :

  • Démangeaisons à l’intérieur de la cuisse,
  • Douleur ou gêne lors des rapports sexuels,
  • Pertes jaunes-verdâtres légères et mousseuses,
  • Démangeaisons vulvaires ,
  • Gonflement des petites lèvres ou des grandes lèvres,
  • Mauvaise odeur vaginale.


Tinea Cruris
Appelé également la teigne de l’aine, c’est une infection fongique.
Symptômes :

  • Démangeaisons à l’aine ou à l’anus;
  • Des tachent rouges et squameuses se forment ;
  • Démangeaisons, éruptions cutanées et des plaies.

Gale
La gale est une maladie de la peau causée par de minuscules acariens.
Symptômes : pertes blanchâtres, avec une odeur de poisson; légères démangeaisons

Vaginose bactérienne
Légère infection causée par un déséquilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries dans le vagin
Symptômes : pertes vaginales blanches, jaunes ou grisâtres avec une odeur de poisson
Certaines personnes peuvent ne présenter aucun symptôme.

Allergie
En cas de démangeaison après le cycle, ceci peut être une réaction allergique à la serviette hygiénique ou au tampon.

 

 

Maladies de la peau

Psoriasis
Une maladie fréquente qui provoque des démangeaisons intenses en particulier dans la région génitale et peut arriver à l’aine et l’anus.
Les signes de psoriasis : peau gercé et rougie.

Eczéma ou dermatite atopique
Une maladie chronique caractérisée par une inflammation et des démangeaisons de la peau.
Symptômes de l’eczéma : démangeaisons persistantes qui peuvent être très forte.

Lichen scléreux
Le lichen scléreux est une autre maladie chronique de la peau caractérisée par des démangeaisons extrêmes de la vulve et par des changements conséquents qui de la peau des organes génitaux.

Lichen plan
Le lichen plan est une affection de la peau qui peut conduire au cancer de la vulve. Cette maladie peut affecter d’autres parties du corps et particulièrement la bouche et les mains.
Inconfort pendant les rapports sexuels accompagnés par des saignements et de la douleur.

Lichen simplex
Semblable au lichen scléreux, le lichen simplex est une maladie chronique qui provoque le grattage, des démangeaisons et un épaississement de la peau

Allergies
Les allergies et les intolérances peuvent causer des rougeurs et des démangeaisons. La zone de la vulve semble être très sensibles aux produits chimiques, probablement parce que la vulve est humide et chaude.
Ces conditions favorisent l’absorption de produits chimiques par la peau.
Il est possible de développer une allergie à presque n’importe quelle substance chimique qui entre en contact avec la vulve, par exemple :

  • Crèmes pour la peau ,
  • Savons parfumés, gels douche, shampooings,
  • Désinfectants ,
  • Poudres à laver et assouplissants,
  • Absorbants auto-adhésifs,
  • Déodorants (y compris ceux «intime»).
  • Le lavage excessif peut irriter la région vulvaire Pas besoin de laver les parties intimes plusieurs fois par jour, une fois suffit.
  • L’épilation avec la lame de rasoir, le rasoir, les crèmes dépilatoire ou la cire irritent souvent la peau, provoquant un gonflement, une rougeur et dans certains cas, une démangeaison vaginales externe gênante.
  • La pilule contraceptive peut causer des démangeaisons intimes car elle modifie les niveaux d’hormones des femmes et peut causer de la sécheresse vaginale.

S’il se forme une lésion de la peau à cause d’une allergie, on peut observer des traces de sang sur les sous-vêtements.

Tumeur
La néoplasie intraépithéliale vulvaire est une maladie qui affecte généralement les femmes âgées et provoque des démangeaisons dans une petite zone. Cela se produit parce que la peau dans cette zone s’est altérée. Il existe un risque que les néoplasies intraépithéliales vulvaires deviennent un cancer de la muqueuse de la vulve, il est donc important de consulter le médecin. Le cancer de la vulve est très rare et affecte généralement les femmes âgées; les démangeaisons peuvent être le premier signe, mais il peut y avoir un renflement ou une blessure.

Epilation
Quand les jeunes filles s’épilent la peau s’irrite et s boutons qui démangent apparaissent.

 

Démangeaisons intimes chez l’homme

Même les hommes peuvent éprouver des démangeaisons au niveau des parties génitales, mais cela est beaucoup plus rare que chez les femmes.
La cause peut être une infection (candidose ou herpès génital), un champignon, une allergie, le frottement ou l’épilation.

 

Démangeaisons aux parties intimes masculines du gland

La démangeaison au pénis est un sentiment irritant qui provoque un besoin persistant de se gratter. Elle peut être accompagnée par l’apparition de taches rouge sur la zone génitale masculine, une perte de couleur ou des nodules sur les organes génitaux et sur zone testiculaire.
Parmi les symptômes liés aux démangeaisons, il peut y avoir une sensation de brûlure, des douleurs, un rougissement, un gonflement, la formation de croûtes, des cloques et du tissu cicatriciel.

Les infections sexuellement transmissibles sont la cause première de démangeaisons intimes chez l’homme après un rapport sexuel.

Parmi les causes on trouve les infections fongiques, la gale, les poux, les sous-vêtements serrés, les réactions allergiques, la friction de la peau, les infections bactériennes et d’autres maladies similaires à celles qui provoquent des démangeaisons vaginales.
Si des démangeaisons se produisent de temps en temps, cela peut être dû à une mauvaise hygiène.

 

Desserts,régime alimentaire,démangeaisons,intimes,mal,empirentAliments qui causent des problèmes de peau 

Une alimentation riche en sucre et en glucides raffinés alimente les champignons dans l’intestin.
Pour résoudre ce problème, il est préférable d’avoir une alimentation saine et d’éviter la bière, le vin et les fromages faits.
A éviter : la charcuterie, les aliments épicés comme le piment ou les épicée car ils peuvent favoriser l’inflammation des muqueuses.

 

Combien de temps faut-il pour guérir des démangeaisons intimes ?

Le problème ne disparaît pas en une nuit et il est nécessaire de continuer avec le traitement à base de comprimés de prébiotiques et de probiotiques pendant au moins 6 mois, continuer même au delà de 6 mois, si les problèmes persistent.
Les infections secondaires doivent être diagnostiquées par un médecin.

Le champignon Trichophyton Rubrum et Candida albicans affectent la couche supérieure de la peau. Cependant, s’il y a une plaie, il est possible qu’il se produise une infection bactérienne.
Dans ce cas, il faut aller immédiatement chez le médecin qui prescrira les médicaments appropriés.

 

Traitement pour les démangeaisons intimes

Médicaments

Crèmes à base de cortisone
Une crème topique à base de cortisone peut soulager les démangeaisons.
Le médecin peut conseiller d’appliquer la crème directement sur les zones touchées.
Ensuite, il faut couvrir ces zones avec du coton humide trempé dans l’eau ou dans d’autres solutions. L’humidité aide la peau à absorber la crème.

Les antihistaminiques oraux
Ces médicaments incluent les antihistaminiques oraux pour les allergies qui peuvent causer des démangeaisons par inflammation de la peau.

Antibiotiques et antifongiques
L’antibiotique n’est indiqué que dans le cas d’une infection bactérienne, dans les autres cas, il est contre-indiqué car il élimine toutes les bactéries qui vivent normalement dans le vagin.
Le valisone est l’un des plus largement utilisé, il contient un antibiotique (gentamicine) et un corticostéroïde (bétaméthasone).
Le métronidazole est le plus prescrit pour la vaginose bactérienne.
Les médicaments antifongiques sont utiles pour les démangeaisons causés par un champignon.
Le plus prescrit est le clotrimazole (Canesten ®), qui se trouve sous forme de poudre, de crème à usage topique ou sous forme de spray.

Crème Vagisil
Pour les démangeaisons intimes et périnéales, on peut étaler ce produit qui contient de la Lidocaïne.
Elle ne peut pas être étalée chez les petites filles, chez les femmes enceintes ou chez celles qui allaitent.

Opalgyne
Ce médicament a comme principe actif le chlorhydrate de benzydamine et est indiqué pour les démangeaisons, la vulvo-vaginite et l’irritation vulvaire.

 

 

Que faire si les démangeaisons ne passent pas ?

Les remèdes naturels pour les démangeaisons vulvaires
Tout d’abord, il est préférable de consulter le médecin ou le gynécologue pour effectuer un traitement correct contre les démangeaisons vulvaires.
L’auto-traitement peut parfois aggraver la situation.
Cependant, il y a des mesures qui peuvent être prises pour soulager ou diminuer les démangeaisons de la vulve.

Eviter les lavages fréquents de la vulve. Nettoyer délicatement la vulve une fois par jour.
Puisque les démangeaisons de la vulve sont causées par des allergies, des irritations ou des infections, éviter l’utilisation de produits de salle de bains et de buanderie qui peuvent contenir des produits chimiques nocifs.
Par exemple, il est préférable d’éviter les détergents parfumés, les shampoings, les savons, les antiseptiques ou les produits spéciaux pour le lavage féminin.
Lorsque l’on prend un bain, s’assurer que le shampooing ne tombe pas dans la vulve ; il est préférable de laver les cheveux séparément pour éviter le contact du shampooing avec de la vulve.
Éviter le contact avec le préservatif ou les lubrifiants spermicides. Cesser l’utilisation de crèmes pour la peau, crèmes anti- fongiques, en particulier si on ne voit pas d’amélioration après une semaine d’application.
Eviter tout contact avec l’eau chlorée, par exemple dans la piscine.
Attendre que le vagin soit complètement sec avant de mettre des sous-vêtements.
Eviter les culottes en matière synthétique, il est conseillé de mettre des sous-vêtements en coton et d’en changer fréquemment, surtout après avoir transpiré.
S’abstenir d’utiliser des serviettes hygiéniques parfumées ou des protège-slips. Éviter l’utilisation de papier de toilette coloré.
L’épilation des poils pubiens n’est pas autorisée.
Porter des culottes de coton et éviter les pantalons serrés ou les leggings. Cela permet à l’air de circuler dans la zone de la vulve.
Il est possible d’utiliser des émollients pour réduire les démangeaisons. Cela est particulièrement utile s’ils se refroidissent au réfrigérateur avant l’application.
S’abstenir de se gratter les parties qui démangent parce que si l’on gratte la zone les démangeaisons empirent.
Si les se gratter est inévitable, surtout pendant le sommeil, essayer de garder les ongles très courts. De même, porter des gants de coton peut aider à protéger la peau contre une irritation ou une infection ultérieure.
Si l’on est incapable de dormir à cause des démangeaisons nocturnes, on peut envisager prendre un antihistaminique avant le coucher.

Remèdes en cas de démangeaisons vaginales, essayés et testés

Voici une liste des remèdes pour des démangeaisons vaginales qui sont facilement disponibles dans chaque foyer.
Les remèdes naturels suivants ont été recueillis à partir de l’expérience et des témoignages de personnes réelles.

 

Dans le réfrigérateur

Sacs de glace
Une compresse froide ou l’application d’un sac de glaçons sont des remèdes pour les démangeaisons ou les brûlures dans la région génitales.
La glace « endort » les terminaisons nerveuses et donc soulage l’inconfort.
Il faut placer la compresse sur la zone intime et la garder environ 20 minutes pour un soulagement immédiat.

Boire une tasse de lait au beurre ou un yaourt sans fruits chaque jour pour maintenir une bonne santé vaginale.
Ces deux produits laitiers sont de bons remèdes pour les démangeaisons vaginales externes.

Pour apporter un soulagement immédiat à des démangeaisons génitales, on applique directement sur la zone vaginale et on rince à l’eau froide après 15 minutes.
Il est possible d’insérer un tampon dans le vagin après l’avoir imprégné avec du yogourt pour calmer l’irritation.
Attendre environ 15 minutes avant de retirer le tampon et rincer la vulve à l’eau froide.

 

Dans la cuisine

Ail
L’ail est une herbe antifongique puissante. Manger de l’ail pendant 3-4 jours permet souvent de réduire les démangeaisons vaginales

Bain salé
Dissoudre 1/2 tasse de sel dans une baignoire peu profonde remplie d’eau. Lorsque l’on est assis dans la baignoire, insérer un doigt dans le vagin pour faire entrer l’eau salée. Retirer le doigt et se détendre pendant 10-15 minutes.
Effectuer ce bain de sel en continu pendant 2 ou 3 nuits devrait soulager les démangeaisons vaginales et l’irritation.

Poudre de réglisse
Créer un produit pour le lavage en ajoutant 1 cuillère à café de poudre de réglisse dans un demi-litre d’eau. Laisser la poudre dans l’eau pendant 20 minutes. Laisser refroidir et utiliser comme un lavage.

Solution a base d’herbes – Kacip Fatimah
Kacip Fatimah est une plante bien connue dans les cultures orientales pour ses propriétés naturelles antiseptiques et astringentes (c’est-à-dire qui réduit ou bloque une sécrétion ou une hémorragie).
Elle se mélange avec le manjakani et on obtient un produit féminin pour le lavage sans savon qui aide à prévenir les démangeaisons vaginales et les pertes.

Un excellent remède est l’huile d’arbre à thé, quelques gouttes dissoutes dans une bassine d’eau suffisent.
Effectuer les lavages matin et soir pendant au moins 1 semaine.