Tympan perforé – traitement et cicatrisation

Que faut-il faire ? Traitement pour le tympan perforé

Médicaments en cas de tympan perforé
Le médecin prescrit :

  • Des médicaments pour soulager les douleurs,
  • Des antibiotiques (amoxicilline) en comprimés.


En cas de perforation du tympan le traitement antiobiotique sert à prévenir une éventuelle infection bactérienne de l’oreille moyenne.

Les médecins déconseillent les médicaments sous forme de gouttes auriculaires car ils peuvent ralentir la cicatrisation.

Quand faut-il effectuer l’opération chirurgicale pour le tympan perforé ?

Il n’est pas facile de choisir d’effectuer une opération pour le tympan perforé (myringoplastie) car :

  1. Le chirurgien préfère d’attendre le plus que possible puisque des infections récurrentes peuvent se produire et on peut donc avoir des réchutes,
  2. Les parents et les enfants souffrant de tympan perforé préfèrent effectuer l’opération le plus tôt possible pour aller à la mer ou à la piscine sans risques.
    En effet on ne peut pas mouiller l’oreille en cas de tympan perforé car cela peut favoriser le développement d’infections.

Tympan perforéIl faut effectuer une intervention chirurgicale d’urgence en cas d’une complication spécifique :  la mastoïdite aiguë. Il s’agit d’une infection de l’os mastoïdien avec la formation d’un abcès.

Dans certains cas la mastoïdite est moins grave et elle peut dévenir chronique, c’est-à-dire que l’infection se produit souvent.

Une autre complication est le cholestéatome et dans ce cas il faut également effectuer l’intervention, même s’il ne s’agit pas d’une intervention d’urgence.

Cependant, le cholestéatome soulève des problèmes en raison de réchutes fréquentes (environ 30% des cas).
Le chirurgien, par conséquent, effectue l’intervention en deux temps à intervalle de 7 à 8 mois :

  1. La prémière opération est le nettoyage chirurgicale mastoïdien,
  2. Pendant la deuxième opération le chirurgien effectue une reconstruction du tissu sain, on a donc un bon pourcentage de succès.


La double opération permet de comprendre si le cholestéatome s’est produit à nouveau.
Si le patient n’a pas de cholestéatome on n’effectue qu’une intervention.
Aujourd’hui on effectue les opérations de myringoplastie aussi chez les enfants de 6 à 8 ans.

 

Intervention chirurgicale en cas de tympan perforé

On effectue l’intervention de myringoplastie :

  • Sous anesthésie générale chez les enfants et les jeunes jusqu’à 16 ans,
  • Sous anesthésie locale chez les adultes.

La durée de l’opération est d’environ une ou deux heures et elle est plus courte lorsque le chirurgien insère les instruments chirugicaux à travers le conduit auditif.

Intervention de reconstruction du tympan (myringoplastie)
Il s’agit d’une intervention de micro-chirurgie qu’on effectue à l’aide d’un microscope et d’un endoscope afin de voir les coins noirs.

    • incisione intervento miringoplasticaL’anesthésiste endormit le patient ou la région de l’oreille.
    • Le chirurgien pratique généralement une incision au niveau de la partie postérieure de l’oreille pour accéder plus facilement au tympan, mais il peut également arriver au tympan à travers le conduit auditif externe.
    • Le chirurgien prélève un petit morceau de tissu de fascia (couche externe) du muscle temporal afin de reconstruire le tympan.
      Cette intervention s’appelle une greffe. La greffe peut également être un morceau de cartilage du tragus (dans le pavillon auriculaire).
      On met le tissu prélévé sur une lamelle et il sèche.
    • Pour arriver à l’oreille moyenne il faut créer une ouverture dans le périoste (tissu qui enveloppe l’os).
  • Puis le chirurgien positionne la greffe et insère une éponge spécifique composée surtout de fibrine afin de fixer la greffe.
  • Après l’intervention, on applique un pansement à l’intérieur du canal auditif et on le recouvre d’ouate.
  • Enfin le chirurgien suture l’incision derrière l’oreille et applique une bande.

Il faut changer les bandes toutes les 24 à 48 heures.
Après l’intervention, le médecin peut conseiller des antibiotiques pour éviter tout risque d’infection.

En cas de lésion même de la chaine d’osselets, le chirurgien peut utiliser des matériaux en titane ou en hydroxyapatite pour la reconstruction : dans ce cas l’opération s’appelle tympanoplastie.

 

Temps de récupération après l’intervention pour le tympan perforé

Après l’intervention le patient reste à l’hôpital pendant quelques heures ou une journée.

Si le chirurgien a appliqué des points de suture, il faut attendre de les rétirer (environ une semaine après l’opération) pour se laver les cheveaux à l’eau.
On peut généralement rentrer à l’école ou au travail en quelques jours.

Pendant les semaines après l’opération le patient peut souffrir de :

Le patient ne rassent généralement pas de douleur, mais seulement une gêne le jour après l’intervention.

Prévention du tympan perforé et précautions

    • En avion, on peut se protéger les oreilles en utilisant des bouchons d’oreilles qui permettent de compenser la pression, ou en mâchant un chewing-gum au décollage ou à l’atterrissage. De plus, en cas de rhume ou de congestion, éviter de prendre l’avion.
    • Protéger les oreilles des bruits forts. Dans ce but, on peut utiliser des bouchons d’oreilles ou des casques antibruit. Baisser le volume de la musique ou de la télévision. Éviter une utilisation prolongée de casques audio ou d’oreillettes.
      Il faut éviter les concerts et la discothèque.
  • Éviter d’introduire de l’eau dans l’oreille. En cas de tympan peforé ou de guérison, il faut éviter d’introduire de l’eau dans l’oreille.
  • Éviter d’introduire du savon et shampooing dans l’oreille. Sous la douche, utiliser un bonnet de douche pour recouvrir les oreilles ou placer délicatement un coton dans l’oreille à protéger. Ne pas nager pendant la guérison du tympan.
  • Éviter les plongeons et les plongées.
  • Porter les boules quies pour se baigner pendant la guérison du tympan. On peut également se baigner à la mer ou à la piscine en introduisant une boule de coton imbibée de vaseline.
  • Pour réduire les douleurs ou la gêne, on peut appliquer une serviette ou une compresse chaude sur l’oreille.
  • Ne pas nettoyer ses oreilles jusqu’à autorisation du médecin. Cela est très important car on risquerait de provoquer des dommages pendant la guérison.

 

Est-il prudent de prendre l’avion en cas de tympan perforé ?

Oui. Toutefois, après une intervention chirurgicale de reconstruction du tympan perforé (myringoplastie), il ne faut pas prendre l’avion jusqu’à autorisation du médecin ou du chirurgien.

  1. Au décollage, la pression à l’intérieur de l’appareil diminue. Cela signifie que l’air à l’intérieur de l’oreille moyenne a une pression plus élevée que celle à l’intérieur de l’avion. Généralement, cela n’est pas un problème (que le tympan soit perforé ou pas) car l’air est repoussé en dessous de la trompe d’Eustache et la pression se stabilise.
  2. À l’atterrissage, la pression de l’air dans l’oreille moyenne est inférieure à celle à l’intérieur de l’avion et la trompe d’Eustache peut s’obstruer en provoquant une sensation d’oreille bouchée.


Une basse pression dans l’oreille moyenne peut provoquer une pression du tympan vers l’intérieur. Cela peut entraîner une gêne et une perte temporaire de l’audition.
Toutefois, après une courte période, la situation redevient généralement normale de manière spontanée.
En cas de perforation du tympan, l’air devrait passer plus aisément à l’intérieur et à l’extérieur de l’oreille moyenne car la trompe d’Eustache n’est pas nécessaire pour le faire entrer et sortir du conduit auditif. Par conséquent, on ne devrait pas ressentir une gêne trop importante.

À la montagne, les variations de pression ne devraient pas provoquer de dommages. Il est toutefois conseillé de mâcher un chewing-gum et de monter lentement.

Temps de guérison en cas de tympan perforé (pronostic)

Les temps de récupération pour la réparation spontanée de la lésion sont de 2 à 3 mois environ, y compris sans traitements.
Les traitements prescrits par le médecin ne sont utiles que pour soulager les douleurs ou soigner l’infection.
Dans certains cas, une intervention chirurgicale se révèle nécessaire pour résoudre le problème.