Tympan perforé – symptômes, causes et conséquences

On parle de tympan perforé en cas de lésion de la membrane tympanique située entre l’oreille externe et l’oreille moyenne.

L’oreille est constituée de trois parties :

  • L’oreille externe correspond à la partie visible de l’oreille, qui comprend l’auricule ou pavillon et le conduit auditif qui arrive au tympan.
  • L’oreille moyenne se trouve après la membrane du tympan et elle est formée d’une petite cavité remplie d’air où il y a trois os (osselets) de l’oreille : l’enclume, le marteau et l’étrier.
    La trompe d’Eustache est un conduit qui relie cette cavité au nez et à la gorge.
  • L’oreille interne est constituée d’un labyrinthe osseux qui comprend les organes de  l’audition et de l’équilibre :
    • La cochlée (tube en forme de spirale composé de deux chambres remplies de liquide),
    • L’appareil vestibulaire.

 

Tympan – Structure et fonctionnement tympans,marteau,enclume,étrier,oreille,moyenne

Le tympan est une fine membrane de forme ovale qui se trouve à la fin du conduit auditif externe.
Le nom tympan vient de son aspect semblable à un tambour.
Le tympan se compose :

  • D’une partie plus dure ou pars tensa qui se compose de trois couches :
    1. Une fine couche cutanée externe constituée de peau,
    2. Une couche fibreuse qui donne à la structure sa rigidité,
    3. Une fine couche interne, la muqueuse.
  • Une partie plus molle ou pars flaccida où il n’y a pas de couche fibreuse.

Le tympan sépare l’oreille moyenne de l’oreille externe. Il permet de protéger les structures internes.

Les deux fonctions primaires du tympan (membrane tympanique) sont les suivantes :

  1. L’audition. Le rôle principal du tympan est la transmission des ondes sonores de l’extérieur aux osselets dans l’oreille moyenne. Lorsque les ondes sonores arrivent au tympan, il vibre en transmettant la vibration aux autres structures de l’oreille moyenne. De cette manière, les ondes sonores arrivent à la cochlée qui est l’organe de l’audition et sont traduites en impulsions nerveuses qui arrivent au cerveau.
  2. La protection. Le tympan agit aussi en tant que barrière, en protégeant l’oreille moyenne de l’eau, des bactéries et d’autres substances étrangères qui peuvent favoriser le développement d’une infection.

Si un tympan perforé n’est pas traité, il peut provoquer des symptômes désagréables et entraîner de graves complications.

timpano, lesione centraleTympan,lésion centraleDans cette image, le bord externe du tympan n’est pas touché, on peut voir l’annulus. La perforation est donc paracentrale.
Il s’agit d’une perforation dans la partie inférieure. Il n’est donc pas possible de voir les osselets qui se trouvent au niveau de la partie supérieure.
Tímpano perfurado, paracentralDans l’image de droite, on voit une perforation paracentrale postérieure. Derrière le tympan, on peut voir :

  • La fenêtre ronde,
  • La partie terminale du processus le long l’enclume,
  • Une partie de l’étrier.

Les taches blanches sont des calcifications.

perforazione del tímpano subtotalePerforation du tympan subtotaleSur cette photo, la perforation est beaucoup plus grande et touche presque tout le tympan.
À travers l’ouverture du tympan, on peut voir :

  • Le manche du marteau libre (car il ne touche pas de membrane tympanique),
  • L’enclume,
  • Une partie de l’étrier,
  • La fenêtre ronde,
  • La canal du nerf facial ou aqueduc de Fallope.

 

Causes du tympan perforé

Voici les causes d’un tympan percé ou perforé :

  • Infection de l’oreille moyenne (otite moyenne). Une infection de l’oreille moyenne provoque une inflammation de l’oreille moyenne et une accumulation de liquide. La pression de ces fluides peut provoquer la rupture du tympan.
    Les infections de l’oreille sont assez fréquentes chez les enfants et chez les bébés.
    En cas d’otite grave, d’autres symptômes peuvent se présenter :

    fracture,du,crâne

  • Barotraumatisme de l’oreille. Un barotraumatisme est un dommage aux tissus de l’oreille provoqué par la pression de l’air. Le barotraumatisme se produit lorsque la pression de l’air à l’intérieur de l’oreille moyenne et la pression de l’air de l’environnement ne sont pas équilibrées. Si la différence de pression est considérable, le tympan peut se percer.
    Le barotraumatisme est souvent provoqué par des changements de pression de l’air au cours de :

    • Voyages en avion.
    • Plongées sous-marines.
  • Bruits forts ou explosions (traumatisme acoustique). Un bruit fort ou une explosion (essentiellement une onde sonore écrasante provenant d’une explosion, de l’impact de l’airbag d’une voiture ou d’une détonation) peut provoquer une lacération du tympan.
  • Présence de corps étrangers dans l’oreille. Les petits objets (comme les cotons-tiges ou les épingles à cheveux) peuvent perforer ou lacérer le tympan.
  • Traumatisme sévère. Un traumatisme crânien sévère (tel qu’une fracture crânienne ou une gifle violente) peut provoquer un déplacement ou une lésion des structures de l’oreille moyenne et interne, dont le tympan par exemple.

 

Symptômes du tympan perforé

Parmi les symptômes de tympan perforé, il y a :

  • Les douleurs à l’oreille. L’intensité des douleurs est différente en fonction des personnes et de la gravité de la perforation du tympan.
    Certaines personnes ne peuvent ressentir qu’une gêne, tandis que d’autres peuvent ressentir une douleur aiguë à l’intérieur de l’oreille.
  • Les sécrétions de l’oreille. En cas de tympan perforé, des pertes de fluides provenant des oreilles peuvent se manifester. Ces pertes peuvent être claires ou contenir du sang.
  • Les acouphènes (bourdonnements d’oreilles) peuvent se manifester. En effet, en cas de dommage au tympan, il est possible d’entendre des bourdonnements, des sonneries et des sifflements dans les oreilles.
  • Les vertiges et tournis. Ce symptôme peut être accompagné de nausées et de vomissements.
  • La perte de l’audition. En cas de tympan perforé, celui-ci perd sa capacité à vibrer et donc à transmettre les ondes sonores au cerveau. Par conséquent, la personne ne peut entendre ni les sons ni les voix. En cas de petite perforation du tympan, la perte d’audition est faible et il s’agit d’une condition temporaire qui passe lorsque le trouble guérit.
    Toutefois, si le dommage est important, les probabilités de rétablir la capacité auditive du patient sont plus réduites.

 

Complications du tympan perforé

Dans la plupart des cas, un tympan perforé se cicatrise spontanément. Toutefois, si le dommage est important, il peut provoquer des complications.

Voici certaines conséquences possibles :

  • La perte de l’audition. Généralement, la perte de l’audition est temporaire. Elle ne dure que jusqu’à la guérison de la lacération ou de la perforation du tympan. La dimension et la position de la lacération peuvent déterminer le degré de la perte d’audition. En cas de perforation sévère, le patient a une hypoacousie grave.
  • Une infection de l’oreille moyenne (otite moyenne). Un tympan perforé peut permettre aux bactéries de pénétrer dans l’oreille. Si un tympan perforé ne guérit pas ou s’il n’est pas réparé, on peut être vulnérable à des infections chroniques qui peuvent provoquer une perte permanente de l’audition.

cholestéatome

  • Un cholestéatome. Un cholestéatome, kyste de l’oreille moyenne, est composé de cellules cutanées et d’autres débris.
    En temps normal, les débris qui se trouvent dans le conduit auditif se déplacent vers l’oreille externe car lorsque les cellules épithéliales du canal auditif se détachent, elles se dirigent vers le pavillon auditif, c’est-à-dire vers l’extérieur. Si le tympan est perforé, les cellules cutanées peuvent alors envahir et se développer l’oreille moyenne. Là, se trouve la muqueuse de l’appareil respiratoire qui a des caractéristiques différentes de la peau et elle ne se desquame pas. L’accumulation de squames provoquée par le nouvel épithélium produit le cholestéatome.
    Un cholestéatome crée un environnement favorable aux bactéries et contient des enzymes qui peuvent endommager les os de l’oreille moyenne.

 

Diagnostic du tympan perforé

Examen objectif
Le médecin traitant ou l’O.R.L. (oto-rhino-laryngologiste) peuvent déterminer  si un tympan est perforé grâce à une inspection visuelle, à l’aide d’un instrument à l’extrémité spécifique (otoscope).
La lésion du tympan est facilement repérable à l’aide de l’otoscope.

Le médecin peut effectuer des examens ou prescrire des examens plus approfondis pour comprendre la cause de la perforation ou l’entité de la lésion. Ces examens sont les suivants :

  • Examens de laboratoire. En cas de pertes qui coulent de l’oreille (écoulements), le médecin peut prescrire un prélèvement d’origine auriculaire (prélèvement de matériel de l’oreille) pour relever une infection bactérienne au niveau de l’oreille moyenne.
  • Tympanométrie. La tympanométrie utilise un dispositif qui doit être introduit à l’intérieur du canal auditif, provoque des variations de pression et mesure la réponse du tympan aux légères variations de la pression de l’air.
  • Examen audiométrique. Le médecin peut prescrire un examen audiométrique, à savoir une série d’examens réalisés à l’intérieur d’une cabine insonorisée qui mesurent la capacité auditive à des volumes différents.