Symptômes des acouphènes et traitement

Les acouphènes sont des bourdonnements d’oreilles qui peuvent provoquer des symptômes légers ou sévères.
Un bruit pulsatile dans l’oreille est un symptôme qui fait entendre le rythme cardiaque.

La trompe d’Eustache est une partie intégrante du système auditif qui connecte l’oreille à la gorge.
Cette structure équilibre la pression de l’oreille avec la pression atmosphérique, en maintenant un balancement entre les deux.
Toutefois, à chaque fois qu’il y a une différence de pression dans l’oreille, la trompe s’ouvre pour relâcher la pression intégrée.

Symptômes des acouphènes et traitement
Symptômes des acouphènes et traitement

Cela se produit lorsqu’on voyage en avion, lorsqu’on grimpe en altitude, lorsqu’on fait des plongées sous-marines ou lorsque l’oreille est soumise à des niveaux décibel très élevés.
Le signe qui indique une anomalie au niveau de la pression est un craquement.
Il peut se produire aussi lorsqu’on est au repos et il peut être intermittent (par exemple à jours alternes).
Le problème est précisément que la trompe d’Eustache reste fermée alors qu’elle devrait être ouverte pour équilibrer la pression de l’oreille.
Un manque de fermeture peut se produire lorsque la trompe est bouchée par du mucus.
La conséquence est une pression élevée à l’intérieur de l’oreille qui aboutit à un claquement lorsqu’on mange, avale ou bâille.

Parfois cela provoque une perte temporaire de l’audition à cause d’une rigidité dans la membrane tympanique due à une pression élevée à l’intérieur de l’oreille. De cette manière, le tympan capte des sons étouffés à cause du mouvement continuel du mucus au niveau de l’oreille moyenne. Même l’accumulation excessive de cérumen à l’intérieur de l’oreille est une des causes de la pression élevée de l’oreille qui peut provoquer des sons éclatants lorsqu’on bâille ou on mâche. Ignorer de tels symptômes pourrait provoquer une otite chronique ou une diminution de la capacité auditive.

 

Causes des acouphènes

Chez la plupart des patients l’acouphène pulsatile est provoqué par la circulation dans les vaisseaux sanguins connectés au tympan.
Le bruit de l’augmentation du flux sanguin dans les artères et dans les veines qui courent au niveau de l’oreille interne arrive à l’oreille, en provoquant de différents symptômes.

De plus, les personnes avec un diagnostic d’anémie rapportent un acouphène en tant que symptôme référé, accompagné de pression artérielle élevée (hypertension) et d’hyperthyroïdie.
Très rarement l’acouphène pulsatile indique des maladies mortelles, telles que des tumeurs vasculaires de l’oreille moyenne, une infection chronique de l’oreille moyenne, une induration des artères et l’augmentation de la pression dans la tête (une pathologie connue sous le nom d’hydrocéphalie).
Pour plus de précision, les causes sont plus ou moins liées à des troubles de la circulation, surtout au niveau de certaines parties de la tête et du cou.
D’autres indicateurs de l’acouphène pulsatile pourraient être une vascularite ou une hypertension intracrânienne.

 

Symptômes qui s’accompagnent aux acouphènes

Dans ce cas, le bruit anomal entendu par le patient est plus rythmique et régulier des symptômes des autres types d’acouphène.
Le signe le plus manifeste de l’acouphène pulsatile est un sifflement constant des oreilles, qui accompagne souvent le rythme cardiaque du patient.
Le son peut être similaire à un bourdonnement sévère ou à des coups aigus.
Certains patients rapportent un bruit similaire à un souffle syntonisé avec la respiration.
D’autres symptômes sont un mal de tête, des vertiges, des troubles du sommeil et un état de dépression.

 

Quand s’alerter ?

Lors des symptômes suivants, une personne devrait consulter son médecin :

  • Un bourdonnement d’oreilles persistant sans aucun son externe, surtout si ce son est similaire à un grondement du rythme cardiaque.
  • Ce bourdonnement d’oreilles peut s’accompagner à des vertiges ou à une perte de l’audition (hypoacousie) lors de la maladie de Ménière.
  • La personne peut être atteinte aussi d’un mal de tête léger ou intense.

 

Traitement des acouphènes

Essentiellement, l’acouphène (connu fréquemment sous le nom de bourdonnement d’oreilles) est un trouble caractérisé par une sensation de bruit dans les oreilles sans aucun son externe.
Même si généralement il se définit d’un bourdonnement, il diffère considérablement chez chaque personne. Dans certains cas, il peut même s’agir d’un son similaire à un chuchotement, à un murmure, à un sifflement, à un coup de sifflet, ou à un bruit battant et par saccades.

Il s’agit d’un ensemble de causes sous-jacentes telles qu’une infection de l’oreille, un bouchon de cérumen à l’intérieur de l’oreille ou un tympan perforé.
Du point de vue de son anatomie, l’oreille humaine est ultérieurement repartie en quatre sections :

  • Oreille externe,
  • Oreille moyenne,
  • Oreille interne,
  • Cerveau

L’acouphène peut se produire au niveau de n’importe quelle section. De plus, il peut se produire dans une ou dans les deux oreilles.

 docteur, médecin, belle, sourire

Traitement médical des acouphènes

Pour traiter les acouphènes, au début le médecin cherche à déterminer une maladie curable sous-jacente qui peut être liée aux symptômes.
Si l’acouphène est provoqué par une maladie, le médecin peut parvenir à faire des progrès qui pourraient réduire les bruits.
Quelques exemples :

  • Enlèvement du cérumen. Enlever un bouchon de cérumen peut diminuer les symptômes de l’acouphène.
  • Utilisation de bouchons d’oreilles : une personne peut être atteinte d’acouphène à cause du bruit excessif. Des bouchons d’oreilles sont donc conseillés.
  • Gouttes auriculaires : une personne atteinte d’une infection de l’oreille peut également souffrir d’acouphène. Pour un traitement, les médecins conseillent des gouttes auriculaires contenant de l’hydrocortisone. Ces gouttes aident à soulager la démangeaison et le bourdonnement d’oreilles. On conseille de consulter un médecin avant de commencer un traitement.
  • Utilisation d’un dispositif aspirateur : si la cause de l’acouphène est un excès de cérumen, cela peut être traité en nettoyant le cérumen par une sonde avec une pointe en coton ou par un dispositif aspirateur.
  • Traiter une maladie des vaisseaux sanguins. Les maladies vasculaires sous-jacentes peuvent nécessiter de médicaments, d’une intervention chirurgicale ou d’un traitement différent pour gérer le problème.
  • Changer le médicament. Si l’on suspecte un médicament d’être la cause des acouphènes, le médecin peut conseiller de cesser ou de réduire la prise de ce médicament, ou de prendre un médicament différent.

 

Élimination du bruit

Dans certains cas le bruit blanc peut contribuer à éliminer le son, de manière à ce qu’il soit moins gênant. Le médecin peut conseiller d’utiliser un dispositif électronique pour éliminer le bruit. Les dispositifs sont :

Appareil de thérapie sonore à bruit blanc. Ces dispositifs (qui produisent des sons environnementaux simulés tels que celui de la pluie qui tombe ou celui des ondes océaniques) représentent souvent une thérapie efficace pour l’acouphène. Une personne pourrait essayer un traitement à l’aide d’un appareil de thérapie sonore à bruit blanc doué d’haut-parleurs dans son oreiller qui aident à dormir.
Pour couvrir le bruit interne pendant la nuit, aussi des ventilateurs, des humidificateurs, des déshumidificateurs et des conditionneurs d’air dans sa chambre pourraient aider.

Appareils acoustiques. Ceux-ci peuvent être très utiles lors de troubles de l’audition tels qu’un acouphène.

Dispositifs de camouflage. Il s’agit de dispositifs similaires aux appareils acoustiques qui sont appliqués à l’intérieur de l’oreille et qui produisent un bruit clair, fixe et à un volume bas qui camoufle les symptômes de l’acouphène.

Musique pour l’acouphène. Un dispositif offre de la musique tonale individuellement programmée pour camoufler les fréquences spécifiques de l’acouphène. Avec le temps, cette technique peut habituer à l’acouphène, de manière que la personne ne se concentre pas sur ce dernier. La consultation est souvent une partie de la rééducation de l’acouphène.

 

Thérapie médicamenteuse de l’acouphène 

Les médicaments ne parviennent pas à guérir un acouphène, toutefois dans certains cas ils peuvent aider à réduire la gravité des symptômes ou des complications. Les médicaments possibles comprennent :

Des antidépresseurs tricycliques (ATC) tels que du Laroxyl et du Noritren. Toutefois, généralement on utilise ces médicaments uniquement lors d’un acouphène sévère, puisqu’ils peuvent provoquer des effets secondaires gênants tels qu’une bouche sèche, une vision floue, de la constipation et des troubles cardiaques.
Du Xanax peut aider à réduire les symptômes de l’acouphène, toutefois les effets secondaires peuvent comprendre de la somnolence et de la nausée. Il peut provoquer une dépendance.

Thérapie au laser


Le laser est un dispositif qui augmente le métabolisme cellulaire au niveau du tissu conjonctif et du système immunitaire.
Le faisceau laser stimule la production d’énergie au niveau des cellules et la conséquence est la régénération du tissu dégénéré.

Intervention chirurgicale. Lors d’un trouble d’acouphène chronique ou d’acouphène provoqué par une tumeur bénigne, il est conseillé d’opter pour une intervention chirurgicale pour une guérison complète.

 

D’autres traitements des acouphènes

 Psychothérapie cognitivo-comportementale (TCC) : par une psychothérapie cognitivo-comportementale un médecin analyse les pensées indésirables, les attitudes, les convictions et le comportement du patient.

Techniques de relaxation : les techniques de relaxation (telles que le yoga, la méditation et l’hypnose) aident à traiter les acouphènes. Utiliser une de ces techniques peut soulager le stress et l’anxiété qui peuvent provoquer cette maladie.

Traitement par plantes médicinales et produits d’herboristerie : lors du traitement des acouphènes, un herboriste utilise un dosage modéré d’anémone pulsatille et de rehmannia glutinosa.
Celles-ci aident à diminuer les symptômes suivants dus à cette maladie :

  • Vertiges
  • Perte de l’audition
  • Palpitations
  • Vision floue
  • Mal de tête
  • Fatigue
  • Névralgie.

 

Traitement des oreilles bouchées


Ci-dessous des remèdes excellents pour les oreilles bouchées qui peuvent soulager de manière efficace le craquement dans les oreilles sont listés.

 

Maintenir ses oreilles propres
Il faut nettoyer régulièrement ses oreilles.

Pratiquer des exercices pour les mâchoires
Le craquement dans les oreilles lorsque l’on bâille se produit quand il y a un gonflement près du conduit auditif. Il ne faut pas s’inquiéter ! Bien ouvrir et détendre ses mâchoires da manière que l’oreille relâche la pression. Ce dernier est une de meilleures méthodes pour soulager la pression de l’oreille.

Pratiquer la manœuvre de Valsalva pour les plongeurs
Le craquement dans les oreilles est un phénomène très fréquent chez les plongeurs.
Ils adoptent la méthode de la manœuvre de Valsalva pour relâcher la pression de l’air. Lors de cette procédure, au début ils pressent leurs narines pour empêcher le passage de l’air, ensuite ils inspirent profondément et ils expirent en maintenant leurs narines serrées.
Cette force relâche la pression.

Huiles à massage
Les huiles thérapeutiques telles que l’huile de molène bouillon-blanc (verbascum thapsus) sont souvent utilisées pour traiter les oreilles et les troubles de la respiration.

Adopter un régime alimentaire sain


La plupart des personnes ignorent cela. Maintenir un régime alimentaire sain avec des suppléments vitaminiques suffisants. La prise de vitamines du groupe B est essentielle pour avoir des oreilles saines. De plus, on trouve que les troubles de l’audition sont liés aux manques de certains minéraux tels que le manganèse.

 

Combien de temps les acouphènes durent-ils ? Le pronostic

La durée des acouphènes dépend de leur cause, par exemple s’ils sont provoqués par une pression élevée ils disparaissent quand la maladie sous-jacente a été soignée.
Lors d’acouphènes chroniques, le patient devra vivre avec ce trouble à long terme.