Labyrinthite aiguë et chronique – symptômes et causes

La labyrinthite est une inflammation du labyrinthe (structure fragile de l’oreille interne) se développe en causant :


Elle affecte généralement les adultes, rarement les enfants.
La labyrinthite ne se transmet pas, elle n’est pas contagieuse.

Anatomie du labyrinthe

Le labyrinthe se trouve dans l’oreille interne, c’est-à-dire dans la région la plus profonde de cet organe.
Il est divisé en deux parties :

  • La cochlée : responsable de l’audition,
  • Le système vestibulaire : responsable de l’équilibre.

Dans le labyrinthe il y a les organes de l’équilibre :

  • Les canaux semi-circulaires,
  • L’utricule,
  • Le saccule.

Évolution de la labyrinthite (physiopathologie)

La labyrinthite touche généralement la région supérieure du labyritnhe et ses afférences (Jeong SH – Department of Neurology, Chungnam National University Hospital, Daejeon, Korea), alors que la région inférieure du labyrinthe vestibulaire est rarement touchée.

Dans les canaux semi-circulaires il y a un liquide appelé endolymphe qui bouge selon les mouvements de la tête.
Les nerfs relevent le mouvement du liquide et transmettent l’information au cerveau.
L’oreille interne est lié au cerveau à travers le nerf vestibulaire.
Le cerveau interprète le mouvement du liquide et permet de maintenir l’équilibre.

Les yeux envoient également l’information sur la position de la tête au cerveau.
Si l’information ne correspond pas à celle envoyé par le labyrinthe le cerveau a des problèmes à interpreter le mouvement du corps.

Cette erreure d’interprétation provoque souvent les vertiges ou la sensation du corps qui bouge bien qu’il soit en fait immobile.

Source : (John Simic, MD, Scott H Plantz, MD, Francisco Talavera, PharmD, PhD, Richard Harrigan, MD).

Causes de la labyrinthite

Les causes de la labyrinthite peuvent être les suivantes :

Labyrinthite infectieuse


Les infections virales et bactériennes des voies aériennes supérieures peuvent provoquer une labyrinthite.
Les virus, les champignons et les bactéries peuvent arriver au labyrinthe à travers :

  • Le sang,
  • La fenêtre ovale ou la fenêtre ronde du crâne en cas d’otite moyenne (rare).

Labyrinthite virale
La labyrinthite est le plus souvent provoquée par les virus suivants :

Labyrinthite bactérienne
Dans ce cas il y a une infection sévère qui peut se développer à travers 4 stades :

  • Séreuse, il s’agit d’une phase de début où on développe une inflammation et une formation de liquide exsudatif (liquide inflammatoire à concentration élevé de protéine) riche en anticorps,
  • Purulente ou suppurée, il s’agit de l’infection aiguë qui se traduit par une accumulation de pus produit par les bactéries et les anticorps,
  • Fibreuse, qui se traduit par la formation d’un tissu fibreux, cela se passe en cas d’infection chronique, quelques semaines ou quelques mois après le début de la labyrinthite aiguë. Elle est caractérisée par la prolifération de fibroblastes dans le labyrinthe,
  • Ossifiante, dans cette phase le tissu osseux du labyrinthe s’accumule. L’ossification se pproduit quelques mois après la phase aiguë de l’infection.

Labyrinthite non infectieuse

Labyrinthite auto-immunes
Le système immunitaire produit des globules blancs et des anticorps pour combattre les infections. En cas de pathologie auto-immune, le système immunitaire attaque les tissus sains du corps en provoquant des lésions et une inflammation.
La maladie touche souvent les deux oreilles et les patients souffrent de troubles auto-immunes dans d’autres régions du corps.

Labyrinthite toxique
La labyrinthite toxique est une inflammation stérile (elle n’est pas provoquée par les germes) qui peut être provoquée par une irritation chimique de la membrane du labytinthe.
Les substances irritantes peuvent souvent venir du corps, par exemple :

  • Les toxines bactériennes,
  • Les médiateurs de réactions inflammatoires (des substances qui déclenchent l’inflammation),
  • Des produits métaboliques d’une tumeur dans l’oreille moyenne, l’oreille externe et l’os temporal.

D’autres causes de labyrinthite 

  • Le stress,
  • Les boissons alcoolisées,
  • Un traumatisme,
  • Une allergie,
  • Certains médicaments :
    • Le furosémide (Lasilix),
    • L’Aspirine,
    • Certains antibiotiques,
    • La phénytoïne (Diphantoine) au niveau toxiques.

Facteurs de risque de la labyrinthite

Une mauvaise alimentation, un mode de vie sedentaire et le tabagisme favorisent l’apparition de la labyrinthite.
Les aliments qui peuvent augmenter les chances de développer la labyrinthite sont :

  • Le café,
  • Le chocolat,
  • Le sel,
  • Les gâteaux,
  • Les boissons alcoolisées.

Selon la théorie du régime du groupe sanguin, une personne peut souffrir de vertiges après qu’elle mange :

  • Des céréales contenant le gluten,
  • Le lait et les produits laitiers (le fromage, le yaourt, etc.).

Symptômes de la labyrinthite

Les symptômes les plus fréquents de labyrinthite sont :

  1. Les vertiges (ou tête qui tourne) constants pendant plusieurs jours (la personne remarque une sensation de « tournis » bien que la pièce autour d’elle soit immobile, ou la personne, immobile, a l’impression que la pièce « tourne » autour d’elle),
  2. L’hypoacousie d’une oreille ou de toutes les deux,
  3. Les nausées et les vomissements,
  4. La perte d’équilibre.

Les mouvements de la tête et des yeux aggravent les symptômes, dans les cas les plus raves le patient doit rester au lit sans se bouger afin d’éviter les vomissements.

La labyrinthite peut être de type :

  • Léger,
  • Sévère.

Certaines personnes ne ressentent qu’une légère sensation d’étourdissement et de perte d’équilibre, d’autres ne peuvent rester debout.
D’autres symptômes de la labyrinthite aiguë sont les suivants :

  • Des maux de tête légers,
  • Les acouphènes (bourdonnements ou sifflements aux oreilles) qui peuvent être unilatéraux ou bilatéraux (dans les deux oreilles),
  • Une sensation de mal-être,
  • La vision floue,
  • Le nystagmus horizontal-rotatoire spontané (Jeong SH – Department of Neurology, Chungnam National University Hospital, Daejeon, Korea).

D’autres troubles émotifs peuvent se produire, comme :

Labyrinthite chronique

Dans de rares cas, les personnes souffrent de tête qui tourne, de vertiges et de nausées pendant de nombreux mois, voire de nombreuses années. Cette pathologie est appelée labyrinthite chronique.
Les symptômes de la labyrinthite chronique sont moins graves.
Les vertiges, bien qu’elles soient légères, représentent un problème à ne pas négliger, surtout chez les personnes qui conduisent des poids lourds.

Complications de la labyrinthite

La labyrinthite se présente souvent sans aucune complication.
Cette pathologie peut parfois provoquer :

  • Une perte permanente de l’audition,
  • Des dommages au système de l’équilibre.

Le cerveau compense le dommage, par exemple il ignore les signaux anormaux qui arrivent de l’oreille malade, toutefois la personne se ressent instable.