Syndrome de l’œil paresseux

Amblyopie (appelée également syndrome de l’œil paresseux) signifie que la vue d’un œil ne se développe pas complètement pendant l’enfance.

Même si le syndrome de l’œil paresseux ne touche qu’ un seul œil, il peut être bilatérale.

L’amblyopie est la cause principale de vue réduite chez les enfants.
Dans le cas où un individu est atteint de syndrome de l’œil paresseux, il se peut qu’ une anomalie visible de l’œil ne soit pas présente.

L’amblyopie se développe lorsque les câbles neuronaux entre le cerveau et les yeux ne sont pas adéquatement stimulées.

Par conséquent, le cerveau favorise un œil car la vue de l’autre œil est mauvaise.
Avec le temps, le cerveau peut ignorer les signaux reçus par l’œil plus faible.

 

Quelles sont les causes de l’amblyopie ?

Amblyopie strabique. Le strabisme est la cause la plus fréquente d’amblyopie. Afin d’éviter la vision dédoublée provoquée par un mauvais alignement des deux yeux, le cerveau ignore les signaux visuels de l’œil non-aligné en provoquant l’amblyopie dans cet œil-là (« œil paresseux »).

Amblyopie réfractive. Parfois l’amblyopie est provoquée par des défauts de réfraction oculaires, même si l’alignement est parfait.

Les causes de l’amblyopie peuvent être la myopie, l’astigmatisme ou l’hypermétropie. Ces défauts de réfraction causent la visione floue et les images floues sont envoyées au cerveau.
Avec le temps, le cerveau commence à ignorer ou à supprimer les images pas assez claires et par conséquent l’amblyopie survient dans un œil ou les deux.
Dans ces cas, le cerveau fonctionne en considérant l’œil ayant moins de défauts de réfraction et en excluant la visione floue de l’autre œil, tout en causant l’amblyopie par non-usage (ex-anopsie) dans l’œil faible.

Ce type d’amblyopie est appelée amblyopie réfractive (ou amblyopie anisométropique).

Amblyopie de privation (ou suppression).
Il s’agit de la syndrome de l’œil paresseux provoquée par quelque chose qui empêche l’entrée de la lumière dans l’œil de l’enfant, par exemple une cataracte congénitale.
Le traitement rapide de la cataracte congénitale est fondamental afin de permettre le développement normal de la vue.

Ptosis. Il s’agit d’une chute de la paupière supérieure. Si la lumière ne peut pas entrer dans l’œil à cause de la paupière tombante, l’œil n’est pas utilisé. Ce phénomène peut mener à l’amblyopie.

Nutrition. Il s’agit d’une amblyopie organique où des déficits nutritionnels ou des substances toxiques peuvent provoquer une amblyopie.
L’alcool, le tabac ou la carence de vitamine B peuvent mener à l’amblyopie toxique.

Hérédité. Même la génétique a son rôle.
L’amblyopie est une maladie héréditaire.
Elle survient plus fréquemment chez les enfants prématurés ou les enfants atteints de troubles de développement.

 

Symptômes de la syndrome de l’œil paresseux

Si l’amblyopie n’est pas prise en charge au plus tôt, divers problèmes peuvent se vérifier avec le risque de compromettre sérieusement la vue.

  1. L’œil atteint d’amblyopie peut développer un défaut visuel grave et permanent;
  2. Il est possible de perdre la perception des reliefs (vision 3D) car il est nécessaire d’avoir une vue nette dans les deux yeux;
  3. Dans le cas où l’œil plus fort est atteint d’une maladie ou d’une lésion, la vue pourra être mauvaise pendant toute la vie.

 

Examens et diagnostic de l’œil paresseux

Le médecin est en mesure de diagnostiquer un cas de syndrome de l’œil paresseux en effectuant un examen ophtalmologique approfondi. Il ou elle cherche à dépister un œil strabique, une différence de vue des deux yeux ou une vue mauvaise dans les deux yeux.
Selon l’âge de l’enfant, les examens à effectuer peuvent être:

  • Nouveaux-nés. Un lueur rougeâtre essaye de dépister les cataractes à l’aide d’un dispositif de grossissement illuminé (ophtalmoscope).
  • Examen lié à la capacité de fixer du regard et suivre un objet en mouvement.
  • Bébés. Examen du reflet rétinien ou le dépistage photographique.
  • Enfants d’âge préscolaire et enfants plus âgés. Des examens sont effectués en utilisant des images ou des lettres.
  • Un bandage est placé sur un œil afin d’examiner l’autre œil.

 

Quelle est la thérapie pour l’amblyopie?

  1. Corriger les défauts oculaires, comme le strabisme, ou les défauts de réfraction (par exemple la myopie ou l’hypermétropie).
  2. Des exercices pour l’œil atteint d’amblyopie afin d’améliorer la fonctionnalité et de permettre le développement correct de la vue.

Il faut corriger les troubles de l’œil qui menent à la syndrome de l’œil paresseux.
Les lunettes peuvent corriger les défauts de réfraction comme la myopie ou l’hypermétropie.
Il est possible de traiter la cataracte au moyen d’une opération.

 

Quand l’amblyopie doit-elle être soignée ?

Le traitement précoce est important.
Si nécessaire, les enfants ayant des défauts de réfraction (myopie, hypermétropie ou astigmatisme) peuvent porter les lunettes ou les lentilles de contact lorsqu’ils ont au moins une semaine.

Quand est-il trop tard pour soigner la syndrome de l’œil paresseux ?

Un étude récent des Instituts américains de la santé a confirmé que grâce à la thérapie une amélioration de la vue est possible même chez les adolescents (à 14 ans environ).

 

œil paresseux,diplopie,strabisme,mal à la têteBandage de l’œil

 Afin de poursuivre les résultats les meilleurs concernant la thérapie de l’amblyopie, la privation de la vision de l’œil plus fort est conseillée.
Pour cette raison le bandage sur l’œil qui adhère à la peau est une thérapie efficace.
Les bandages de pirate et les bandeaux portés sur les lunettes sont moins efficaces et rarement conseillés.

Médicaments
Si l’enfant s’oppose à la thérapie par le bandage, les collyres à base d’atropine peuvent s’avérer utiles dans des conditions déterminées.
Le collyre peut s’avérer utile lorsque l’enfant refuse de porter le bandage.
L’atropine est placée sur l’œil dominant en créant un effet temporaire de défocalisation qui oblige l’enfant à utiliser l’œil paresseux.
Il s’agit donc d’un type d’obscurcissement différent.

Du point de vue esthétique, le collyre est moins visible par rapport au bandage sur l’œil.
Le bandage provoque  rarement des effets secondaires comme une irritation des yeux, une bouffée de chaleur (rougeur) de la peau, un rythme cardiaque rapide (tachycardie) et une hyperactivité.

L’ophtalmologue pédiatre établit combien d’heures l’enfant doit porter le bandage pendant la journée.
Au cours du traitement à l’aide du bandage ou du collyre à base d’atropine, il est fondamentale que l’enfant effectue les contrôles chez l’ophtalmologue afin d’éviter le développement de l’amblyopie dans l’œil bandée.
Vers environ huit ou neuf ans, les bénéfices liés à la thérapie par le bandage ou l’atropine sont très réduits.

 

Lunettes et lentilles de contact

La syndrome de l’œil paresseux peut être traitée au moyen des lunettes qui empêchent de voir clairement de l’œil sain.
Généralement, un verre de lunettes est obscurci de sorte que l’enfant ne peut pas voir.

On utilise rarement des lentilles de contact spéciales pour obscurcir la vue de l’œil sain.
Il se peut avérer difficile de mettre les lentilles de contact aux enfants et il faut prêter attention au nettoyage des lentilles de contact afin de prévenir les infections de l’œil.

Les gouttes, fonctionnent-elles pour tous les enfants atteints d’amblyopie ?
Certains enfants n’ont pas de bénéfice avec la thérapie pour l’œil par le collyre.
Les gouttes à base d’atropine ne fonctionnent pas bien dans le cas où l’œil plus fort est myope.

Combien d’heures pendant la journée faut-il porter le bandage ?
Le pivot du traitement de l’amblyopie est le bandage de l’œil dominant, toute la journée ou une demie-journée durant les heures d’éveil.
De récentes études suggèrent qu’il ne faut pas porter le bandage le plus possible, mais des périodes plus brèves peuvent apporter des résultats similaires en cas de syndrome de l’œil paresseux faible.

Combien de temps est-il nécessaire pour voir l’effet de la thérapie ?
Généralement, même si l’améliorement de la vue est remarquée dans quelques semaines du début du traitement au bandage, les résultats optimaux se vérifient quelques mois après.
Lorsque la vue s’est améliorée, l’application du bandage soit périodiquement soit pendant une demie-journée, ou les gouttes à base d’atropine peuvent être utiles afin d’éviter une rechute.
Ce traitement peut être adéquat pendant plusiurs mois ou plusieures années selon le conseil de l’ophtalmologue.

Qu’est-ce qu’il arrive lorsque l’enfant se refuse de porter le bandage ?
Il n’est pas rare que les enfants atteints d’amblyopie refusent de porter le bandage et l’enlèvent lorsqu’ils sont tous seuls.
Le traitement au bandage devrait commencer au moment où les parents peuvent accorder toute leur attention à l’enfant (par exemple dans le week-end).
Généralement les premiers jours sont les plus difficiles.
Quand l’enfant porte le bandage, il faut l’occuper avec des jeux ou la télévision.
Dans le cas où l’enfant enlève le bandage, il est nécessaire de le remplacer au plus tôt.
Pour des bébés, il est souhaitable de mettre leurs mains dans les bas de sorte qu’ils n’arrivent pas à s’enlever le bandage.

 

Nouveautés

Le Tetris, permet-il de corriger la syndrome de l’œil paresseux chez les adultes ?
Lorsque un enfant est atteint de l’amblyopie, le traitement appliqué est le bandage d’un œil.
Généralement les adultes ne bénéficient pas de ce genre de traitement.
Pour l’amblyopie chez les adultes, il y a des logiciels particuliers (programmes informatiques) qui peuvent stimuler des modifications neurales capables d’améliorer la vue.
Récemment, les scientifiques ont testé le jeu vidéo Tetris à utiliser comme un instrument plaisant pour ce type de thérapie.
Cette gymnastique oculaire augmente les niveaux de plasticité du cortex visuel, la partie du cerveau qui élabore les signaux visuels.
Pour un étude concernant le Tetris, 18 adultes, dont la moitié portent les lunettes couvrant un œil, ont effectué le test pendant deux semaines.
Le groupe de joueurs ayant l’œil libre a montré une amélioration significative de la vue.
La revue Current Biology a publié dans le numéro d’avril en 2013 un rapport concernant cet étude.

La méthode Bates
La méthode Bates est un programme d’exercices pour les yeux qui a été développée par le docteur William Bates dans les années vingt.
Les exercices ont été développés afin de traiter la plupart des troubles oculaires, y compris l’amblyopie, en améliorant la fonctionnalité des muscles oculaires et en les détendant au même temps.
Le but de la méthode Bates est d’entraîner les muscles oculaires de façon que les yeux s’alignent tous seuls.

 

Intervention chirurgicale pour l’amblyopie

L’opération concernant les muscles oculaires est un traitement utilisé pour le cas de strabisme, il est possible d’aligner les yeux non-alignés.
Toutefois, la chirurgie ne résout pas complètement l’amblyopie.
L’intervention chirurgicale pour l’alignement oculaire peut permettre aux yeux de fonctionner de manière coordonnée.
Les enfants atteints de strabisme avec amblyopie nécessitent d’un traitement pour l’amblyopie avant l’opération pour corriger le strabisme.
Les enfant naissant avec la cataracte peuvent nécessiter d’une intervention chirurgicale pour enlever la cataracte.
Après l’intervention chirurgicale, l’enfant nècessite d’une correction de la vue à l’aide des lunettes ou lentilles de contact et l’application d’un bandage.

 

Attentes (pronostic)

Généralement si les enfants sont traités avant de 5 ans, ils guérissent presque complètement, même si des problèmes avec la perception des reliefs peuvent continuer à se vérifier.
Un retard du traitement peut entraîner des troubles de vision permanents.
Après une période de 10 ans, la récupération de la vue sera partielle.

 

Complications liées à l’amblyopie

  1. Pour les problèmes concernant les muscles oculaires, diverses intervention chirurgicales peuvent s’avérer nécessaires qui parfois présentent des complications.
  2. Perte de la vue permanente dans l’œil malade.