Presbytie – traitement et opération

Chirurgie réfractive

La chirurgie réfractive change la forme de la cornée.
Pour la presbytie, ce traitement peut être utilisé afin d’améliorer la vision de près de l’œil non dominant (ce qui équivaut à l’utilisation de lentilles de contact monovision).


L’Académie américaine d’ophtalmologie recommande aux personnes d’essayer les lentilles de contact monovision pour déterminer si elles sont suffisante pour corriger la presbytie avant de considérer la chirurgie réfractive.

Tout le monde ne peut pas faire de chirurgie réfractive,. Certains examens sont nécessaires pour évaluer, par exemple, l’épaisseur de la cornée, la courbure, etc.

Kératoplastie Conductive (KC).
Ce procédé envoie de l’énergie à radiofréquence pour appliquer de la chaleur à des zones très petites de la cornée.
Avec ce type d’intervention, la cornée est rétrécie dans l’anneau externe. Le résultat est une extraversion (saillie) de la partie centrale.
La modification de la courbure cornéenne dépend du nombre et des dimensions des zones à traiter.
Les résultats de la KC sont variables et pour beaucoup de personnes, ils ne sont pas valables à long terme.

LASIK (acronyme de Laser Assisted in Situ Keratomileusis)

  1. Pour cette procédure, le chirurgien utilise un laser particulier ou un instrument appelé kératome pour soulever une fine couche de tissu cornéen.
  2. Ensuite, le chirurgien utilise un laser excimer pour enlever les couches interne de la cornée et augmenter le degré de la courbure par rapport à la forme actuelle, trop arrondie.

Un laser excimer se distingue des autres lasers parce qu’il ne produit pas de chaleur.
Une procédure plus récente appelée Epi-Lasik a été projetée pour éviter certains des risques liés au LASIK.
L’Epi-Lasik prévoit la séparation de l’épithélium du stroma cornéen en utilisant un instrument appelé épikératome au lieu d’une solution alcoolique.


LASEK (acronyme de Laser-assisted sub epithelial keratomileusis)

  1. Au lieu de pratiquer une incision dans la cornée, le chirurgien décolle une lamelle uniquement dans l’épithélium cornéen.
  2. Il utilise ensuite un laser excimer pour remodeler les couches extérieures de la cornée et augmenter le degré de courbure.
  3. Enfin il repositionne la lamelle épithéliale.

Photokératectomie réfractive (PKR)
Cette procédure est similaire au LASEK, mais le chirurgien retire et élimine l’épithélium.
Ce dernier se forme de nouveau de manière naturelle en s’adaptant à la nouvelle forme de la cornée.

 

Implantation de lentilles intra-oculaires pour la presbytie

Une autre procédure utilisée par certains ophtalmologues prévoit l’enlèvement du cristallin naturel et la substitution par une lentille synthétique à l’intérieur de l’œil (implantation de lentilles intra-oculaires).
Les implants de lentilles intra-oculaires plus récentes sont projetés pour permettre à l’œil de voir à la fois les objets proches les objets loin.
Toutefois, ces implants particuliers n’ont pas donné de résultats totalement satisfaisants. Les avantages optiques liés à ces lentilles ne sont parfois pas assez importants confrontés aux effets secondaires visuels comme l’éblouissement ou une vision floue.
En plus, les risques liés à cette intervention sont les mêmes que les risques liés à l’intervention conventionnelle de cataracte :

Toutefois, le développement des technologies récentes améliorera probablement ces implants.

Implants pour la cornée pour la presbytie
Une nouvelle procédure chirurgicale prévoit l’introduction de petits anneaux en plastique (Intacs) sur le bord de la cornée.
Toutefois, cette intervention n’a pas obtenu les résultats espérés et elle est encore considérée comme expérimentale.
Même si les anneaux peuvent être déplacés, l’opération n’est pas sans de risques.

 

Traitement naturel pour la presbytie

Les yeux sont composés de tissus vivants qui peuvent changer et s’adapter.
Selon l’hygiénisme naturel, l’utilisation de lunettes peut aggraver la situation parce que l’œil s’habitue à ne pas travailler pour focaliser les images.
La presbytie est une conséquence du manque de coordination entre les yeux. Par exemple, un œil regarde un objet, mais l’autre regarde dans une direction légèrement différente (à droite, à gauche, en haut ou en bas).

 

Alimentation et  nutrition pour la presbytie

L’alimentation est essentielle pour les soins oculaires.
Une digestion adaptée permet de mieux dormir et d’avoir les yeux moins irrités et moins fatigués pendant la journée.
Il existe deux types d’alimentation qui ont permis à de nombreux patients de guérir :

1. Le régime du groupe sanguin du Dr. D’Adamo.
Selon ce type d’alimentation, les maladies sont causées par certains aliments qui peuvent être nocifs pour les personnes d’un groupe sanguin.
Les personnes d’un autre groupe ont d’autres substances nocives et d’autres aliments autorisés.
Aliments autorisés :

  • Les légumes sont adaptés à tout le monde.
  • Il est possible de manger de la viande, mais les personnes des groupes sanguins A et AB doivent éviter la viande rouge.
  • Tout le monde peut manger du poisson, mais attention aux fruits de mer.
  • Il est possible de manger des fruits, surtout en été, à l’exception des personnes du groupe O qui peuvent avoir certains symptômes.
  • Tout le monde peut manger des œufs.
  • Certains fruits à coque et certaines graines sont recommandés, mais il faut éviter les excès et faire attention aux arachides.

Il y a certains aliments qui peuvent provoquer, en général, les maladies et les symptômes au patient :

  • La charcuterie et la viande de porc,
  • Les produits laitiers,
  • Le gluten, mais les personnes du groupe O et B doivent limiter ou éviter les autres céréales. Ils peuvent cependant manger des pseudocéréales (le quinoa, le sarrasin et l’amarante),
  • Les chewing-gums,
  • Les boissons sucrées et « light »,
  • Les aliments frits et fumés.


2. Le régime végétalien/alimentation crudiste est basé sur les aliments crus, simples et naturels.
Ce type de régime se concentre sur la vitesse de la digestion. Les aliments qui se digèrent rapidement ne provoquent pas de fermentation et de putréfaction intestinale.
De cette façon, ils permettent d’éviter les maladies et le sang malade.
Le corps humain a un système digestif comme celui des animaux frugivores (chimpanzés, gorilles, etc.). Selon le régime végétalien et de tendance crudiste, nous devrions manger les mêmes aliments.
La médecine naturelle de Lezaeta et l’hygiénisme sont en faveur de cette alimentation et sont contraires à tous les médicaments parce qu’ils sont considérés comme des poisons.
Les aliments autorisés sont :

  • Les fruits,
  • Les légumes crus,
  • Les légumineuses,
  • Les fruits à coque,
  • Les graines,
  • Les pommes de terre.

Évitez le plus possible la cuisson, en particulier à des températures élevées. La cuisson à la vapeur est préférable.

 

Exercices pour la presbytie

Il est possible de fixer le soleil pendant quelques secondes. Cet exercice peut se faire en début de matinée ou d’après-midi.
Si les yeux sont très sensibles à la lumière (cela est gênant), il est préférable de garder les paupières fermées. Dans ce cas, il faut rester au soleil pendant quelques minutes.

Exemples d’exercices pour les muscles de l’œil qui permettent d’améliorer la vue :
Tous les exercices doivent être répétés au moins 20 fois.

  1. Regarder le plus possible en haut, puis faire un effort supplémentaire pour regarder encore plus haut. De là, regarder le plus possible vers le bas.
  2. Comme l’exercice précédent, mais en regardant d’abord à droite, puis à gauche.
  3. Regarder le point le plus haut à gauche, puis déplacer le regard vers le bas à droite.
  4. Faire un tour complet avec la pupille dans un sens, puis dans l’autre.
  5. Regarder la pointe du nez, puis se détendre.


Remèdes naturels pour la presbytie

Selon la médecine traditionnelle, il est possible de protéger la vue en suivant ces conseils :

  • Effectuer regulièrement des examens pour les yeux.
  • Contrôler les maladies chroniques qui pourraient contribuer à la perte de la vue, comme le diabète ou l’hypertension artérielle.
  • Porter des lunettes de soleil.
  • Porter des lunettes de protection lorsqu’on participe à des activités qui pourraient provoquer des troubles aux yeux.
  • Utiliser les lunettes avec la correction adéquate.
  • Il est nécessaire de lire dans un endroit suffisamment illuminé.
  • Alimentation saine. Il est souhaitable de manger beaucoup de fruits et de légumes, en particulier les légumes à feuilles vertes.
    Ces aliments contiennent des niveaux élevés d’antioxydants comme la vitamine A et le bêta-carotène, en outre ils sont fondamentaux pour maintenir les yeux sains.
  • La méthode Bates. Le docteur William Bates a observé que les personnes ayant des défauts visuels bougent moins les yeux que les autres.
    Ce phénomène, s’il est accompagné de fatigue musculaire, provoque les défauts de la vue.
    La méthode Bates consiste en une série d’exercices qui se basent sur le mouvement, la concentration ainsi que la relaxation des yeux.