Diplopie ou vision double

La diplopie ou vision double entraîne la vue de deux images pour un seul et même objet.
Généralement, les deux images sont identiques et elles peuvent être :

  1. Horizontales (l’une à côté de l’autre) à savoir :
    • Diplopie croisée lorsque l’image du champ visuel de l’œil droit est à gauche par rapport à l’image de l’œil gauche (convergence des axes visuels).
    • Diplopie homonyme lorsque l’image du champ visuel de l’œil droit est à droite par rapport à l’image de l’œil gauche (axes visuels divergents).
  2. Verticales (l’une en dessous de l’autre)
  3. Obliques – combinaison d’images horizontales et verticales avec une rotation.


Comment l’œil fonctionne-t-il ?

 La coordination de différentes zones du système visuel permet la vision d’une image unique et claire.

La cornée est la membrane transparente de l’œil assurant la mise au point de la lumière.
Le cristallin, derrière la rétine, permet de focaliser la lumière sur la rétine.
Les muscles oculomoteurs permettent les mouvements des yeux.
Les nerfs véhiculent les informations visuelles de l’oeil au cerveau.
Il y a des zones dans le cerveau qui élaborent les informations visuelles des yeux.
Des toubles avec une de ces structures peuvent provoquer la vision double.

  

Types de vision double

Il y a deux types de vision double : monoculaire et binoculaire.

La diplopie monoculaire est la vision double touchant un seul œil.
La vision double continue lorsque l’autre œil est couvert. Le défaut visuel persiste en regardant vers des directions différentes.
Ce trouble est lié à des problèmes de la cornée ou de la rétine.
La diplopie monoculaire peut être causée par :

  • Astigmatisme,
  • Kératocône,
  • Ptérygion,
  • Cataracte,
  • Un cristallin déplacé,
  • Chalazion,
  • Au cours du premier mois après l’intervention Laser aux yeux appelée PRK,
  • Œil sec,
  • Des problèmes rétiniens

La diplopie binoculaire est la vision double développée suite à un mauvais alignement des deux yeux.
La vision double disparaît en couvrant un des deux yeux.
Ce trouble est provoqué par un problème aux muscles oculaires, parmi lesquels:

  1. Strabisme
  2. Des dommages aux nerfs qui contrôlent les muscles,
  3. Diabète,
  4. Myasthénie,
  5. Des maladies de la thyroïde (maladie de Basedow ou Graves Basedow),
  6. Des traumatismes aux muscles de l’œil.

Vision double physiologique : les objets en arrière-plan et les objets qui ne sont pas focalisés apparaissent souvent doubles.
Ce défaut visuel passe souvent inaperçu car le cerveau du patient est en mesure de compenser ce type de trouble.
Lorsque l’enfant se plaint de sa vue, il a généralement un problème de diplopie physiologique.

 

Vision double temporaire ou transitoire

La vision double occasionnelle ou temporaire vision est souvent causée par :

  • Une intoxication par l’alcool,
  • Des benzodiazépines,
  • Des opiacés,
  • Certains médicaments pour les convulsions et l’épilepsie,
  • Une commotion cérébrale (traumatisme crânien),
  • De la fatigue et des yeux fatigués.

 

Vision double de près et de loin

  • La vision double uniquement de près peut être causée par des défauts de réfraction tels que la myopie et l’astigmatisme.
  • La vision double de loin peut se produire chez les personnes qui souffrent d’hypermétropie, surtout après avoir regardé un objet à proximité.

 

Quelles sont les causes de la vision double ?

Problèmes de la cornée
La surface anomale de l’œil déforme l’entrée de la lumière et elle peut entraîner la vision double.
Ce dommage est causé de différentes manières :

  • Des infections de la cornée, telles que le zona ;
  • La fibrose cornéenne peut altérer la cornée en produisant des images visuelles inégales;
  • La sécheresse de la cornée (œil sec) peut entraîner la vision double.

Les patients ayant eu une fracture de l’orbite peuvent développer une diplopie.

Problème au cristallin
La cataracte est le trouble le plus fréquent concernant le cristallin et entraîne la vision double, floue et une sensibilité à la lumière.
La cataracte est souvent corrigée grâce à une opération chirurgicale.

Problèmes musculaires
Lorsque un muscle oculaire est faible, l’œil ne peut pas tourner aisément.
Fixer la direction contrôlée par le muscle faible provoque la vision double.
Les causes des troubles musculaires sont :

  • Myasthénie est une maladie auto-immune qui inhibe la stimulation des muscles par les nerfs de la tête. La vision double et la ptosis (paupières tombantes) sont souvent les premiers signes.
  • Maladie de Basedow ou Graves Basedow est une maladie de la thyroïde qui provoque une hyperthyroïdie et qui affecte les muscles oculaires. La maladie de Basedow peut entraîner la diplopie verticale.

L’utilisation des médicaments bêtabloquants peut provoquer la vision double.

Maladies des nerfs
Plusieurs maladies peuvent endommager les nerfs qui contrôlent les muscles oculaires et qui entraînent la vision double:

  • La sclérose en plaques peut affecter les nerfs partout dans le cerveau ou dans la moelle épinière.
    Lorsque les nerfs contrôlant les yeux sont lésés, ils peuvent entraîner la vision double.
  • Le syndrome de Guillain-Barré est une maladie associée à la dégénérescence des gaines de myéline du nerf qui provoque une faiblesse progressive.  Parfois, les premiers symptômes qui se produisent touchent les yeux, notamment : la vision double et un ptosis de la paupière.
  • Le diabète non contrôlé peut provoquer des lésions au nerf d’un œil, ce qui entraîne une faiblesse de l’œil et la vision double.diplopie,ou,vision,double

Troubles cérébraux
Les nerfs contrôlant les yeux sont connectés directement au cerveau.
L’élaboration visuelle  se produit dans le cerveau.
Les causes peuvent être:

 

Quels sont le symptômes de la vision double ?

La vision double peut se produire sans aucun symptôme.
Selon la cause, certains symptômes peuvent être :

  • Non-alignement d’un seul œil ou des deux yeux (strabisme). Ce problème se produit chez les enfants, mais il affecte parfois également les adultes ;
  • Douleur aux yeux lors des mouvements oculaires (par exemple en cas d’infection à l’herpès zoster) ;
  • Étourdissements ou tête qui tourne – en cas d’intoxication à l’alcool et aux opiacés ou après un traumatisme crânien ;
  • Douleur autour des yeux, par exemple au niveau des tempes ou des sourcils. Elle se produit après une fracture de l’orbite ;
  • Maux de tête, si le patient souffre d’hypertension artérielle, d’une tumeur au cerveau, qu’il a eu un accident vasculaire cérébral (AVC) ou a subi un traumatisme ;
  • Nausée, en cas d’intoxication ;
  • Faiblesse des yeux et dans le corps (en cas de myasthénie grave et ou du syndrome de Guillain-Barré) ;
  • Paupières tombantes, si le patient souffre du syndrome de Guillain-Barré.

 

Vision double,diplopie,strabisme,diagnosticDiagnostic de vision double

 Tests préliminaires
Afin de déterminer un diagnostic de la vision double, il faut d’abord établir si elle influe sur :

  1. les deux yeux (vision double binoculaire)
  2. un seul œil (vision double monoculaire)

Tests visuels
Généralement, l’ophtalmologue évalue d’abord la vue.
Le médecin peut demander au patient de lire des lettres dans une image pendant qu’il analyse comment les yeux se positionnent et se déplacent.

Examen orthoptique : il s’agit d’un ensemble de tests effectués pour localiser le ou les muscles qui présentent une parésie et causent diplopie.

Il doit aussi évaluer la motilité oculaire, si les mouvements des yeux sont coordonnés (vision binoculaire).

Examen avec l’ophtalmoscope : le médecin effectue cet examen afin d’évaluer les anomalies du cristallin (cataracte) et de la rétine (rupture ou décollement de la rétine).

L’évaluation, les antécédants et d’autres symptômes éventuels concourent à déterminer la cause de la vision double.

Tests ultérieurs
Les analyses du sang peuvent être effectuées.
Il est possible d’obtenir les images du cerveau ou des muscles oculaires à l’aide d’ :

  • Un scanner qui envoie une série de rayons X avec des angles légèrement différents et qui utilise un ordinateur pour élaborer et visualiser les données.
  • Une résonance magnétique nucléaire (RMN) qui utilise un champ magnétique puissant ainsi que des ondes radio permettant de produire des images détaillées concernant les parties intérieures du corps.

 

Que faut-il faire ? Quel est le traitement pour la vision double ?

Le traitement de la vision double binoculaire dépend de la cause.

Si la cause est une maladie, par exemple un AVC, un traitement immédiat à l’hôpital s’impose.

Parmi les options de traitement, il y a

  • Parmi les remèdes naturels, il y a des exercices oculaires spécifiques,
  • Les lunettes prismatiques. Un prisme est un objet en verre ou en plastique ayant une forme de coin qui dévie la lumière.
    Les prismes de Fresnel sont de minces feuilles en plastique transparentes.
    Un côté est attaché au verre des lunettes et l’autre côté a des cannelures particulières qui modifient l’angle de la lumière entrant dans l’œil.
    Il pourrait s’avérer nécessaire de porter les prismes pendant plusieurs mois.
    L’angle peut être réglé pour s’adapter aux yeux.
    Si les prismes de Fresnel fonctionnent, il est possible de réaliser des lunettes ayant ces dispositifs.
  • Placer un bandage sur l’œil, en couvrant un œil, on ressent un soulagement immédiat, il s’agit toutefois d’une solution à court terme.
  • Porter une lentille de contact opaque à un seul œil.
  • Les injections de toxine botulique sont des médicaments qui paralysent les muscles.
    Ce médicament peut être injecté dans un muscle oculomoteur.
    En paralysant les muscles, la toxine botulique rétablit l’équilibre musculaire afin de positionner correctement l’œil.
    Ce traitement dure environ 12 semaines, après, il doit être répété.
    Il est parfois utilisé à long terme et il peut être effectué pour comprendre s’il y a des bénéfices même sans intervention chirurgicale.
  • Réaliser une intervention chirurgicale sur les muscles de l’œil.

 

Intervention chirurgicale pour la diplopie ou la vision double

Dans la plupart des cas, l’intervention chirurgicale s’impose pour corriger le strabisme.
L’opération entraîne le renforcement ou l’affaiblissement de certains muscles oculaires afin d’équilibrer la force musculaire, de sorte que l’œil se déplace vers la position souhaitée.

  • Dans le cas où le muscle ne fonctionne pas efficacement, le chirurgien peut en découper une partie. De cette manière, le muscle est en mesure de faire plus de force sur l’œil.
  • Un muscle exerçant une traction trop forte sur l’œil doit être affaibli, détaché de l’œil et ensuite rattaché plus en arrière où il exercera une traction mineure.

L’intervention pour le strabisme est effectuée sous anesthésie générale.

Parfois la résolution du strabisme n’impose aucun traitement, et donc, même la vision double disparaît toute seule.
Cela est particulièrement vrai dans le cas de troubles visuels causés par un AVC, dans la plupart de cas le strabisme disparaît après trois-six mois.

Conduite
Les personnes atteintes de diplopie ne peuvent pas conduire. L’autorité médicale compétente doit certifier qu’il y ait les conditions nécessaires pour recommencer à conduire.
Chaque état possède ses propres lois en matière d’aptitude à la conduite.

 

Temps de guérison pour la vision double (pronostic)

Une paralysie du sixième nerf crânien due à des causes vasculaires ou méconnues se résout généralement en 6-8 semaines.
Des examens instrumentaux par imagerie sont nécessaires dans le cas où :

  • Le problème ne se résout pas en 2-3 mois,
  • La maladie progresse,
  • Des symptômes ou des signes neurologiques ultérieurs se développent.

 

    A lire aussi