Décollement du vitré

Le décollement postérieur du vitré est la séparation du vitré de la partie postérieure de la rétine.

Le vitré occupe jusqu’à 80% du volume oculaire.
Il est principalement composé :

  • D’eau (99%),
  • D’acide hyaluronique,
  • De fibres de collagène.

Il y a des millions de fines fibres de collagène qui s’entrelacent à l’intérieur du vitré et qui sont attachées à la surface de la rétine, c’est-à-dire le tissu de l’œil sensible à la lumière.

Décollement du vitré,œil,cornée

Avec l’âge, le vitré se rétracte lentement en raison d’un phénomène physiologique de déshydratation.
Il y a deux possibilités :

  1. Le décollement du vitré tire la rétine, ce qui entraîne l’apparition de flashs ou d’éclairs de lumière (également appelés phosphènes).
  2. Il ne se produit pas de traction sur la rétine. Dans ce cas, le patient voit des taches noires dans le champ visuel.

Si le décollement provoque la lésion d’un vaisseau rétinien, une hémorragie du vitré peut se produire.

Le détachement du corps vitré peut affecter un seul œil, mais il est généralement bilatéral (à gauche et à droite en même temps).

Facteurs de risque liés au décollement postérieur du vitré

 

 Symptômes du décollement postérieur du vitré

Le symptôme principal est un phénomène appelé myodésopsie où le patient perçoit des corps flottants (également appélés mouches volantes) dans le champ visuel.
Les corps flottants sont souvent décrits comme :

  • Une toile
  • Une ombre ou une tache,
  • Un cercle,
  • Un ovale,
  • Une ligne fixe, selon le degré du décollement.

Une pluie de petites taches noires est probablement le signe d’une hémorragie du vitré (qui peut être associée à un décollement de la rétine).

Photopsie (flash oculaire) survient lorsque le décollement du vitré exerce une traction sur la rétine.
Le décollement du vitré n’est pas une maladie douloureuse et il n’entraîne aucun déficit visuel (seulement une gêne provoquée par le corps flottant).

Perte de la vue. Généralement, il n’y a pas de perte totale de la vue, même si une la vue peut devenir floue suite d’une hémorragie à l’intérieur de l’œil ou du décollement de la rétine.

 

Le décollement postérieur du vitré, est-il dangereux ?

La plupart des personnes qui développent un décollement postérieur du vitré ne sont pas exposées au risque d’autres complications oculaires.
Le seul symptôme résiduel peut être la persistance de certaines mouches volantes dans le champ visuel.

7 à 15% des personnes affectées par un décollement postérieur du vitré avec des corps flottants, des éclairs de lumière (dit également phosphène) ou une diminution de la vue, peuvent subir aussi une rupture de la rétine.
La rupture de la rétine peut entraîner un décollement de la rétine.
Malheureusement, les symptômes du décollement du vitré sans rupture rétinienne sont les mêmes que les symptômes avec lésion.
La présence d’une lésion ne peut être remarquée que par un ophtalmologue au cours d’un examen avec les pupilles dilatées.

Bien que les corps flottants puissent être gênants, ils sont inoffensifs.
Généralement, ils persistent mais ils sont moins évidents avec le temps car ils rentrent en profondeur à l’intérieur de l’œil à cause de la gravité et ils se déplacent donc de la rétine.
Les flashs lumineux diminuent généralement en 4 à 12 semaines, mais chez certains patients cette période peut être plus longue.

 

Quelles complications peuvent se vérifier ?

Dans de rares cas, le décollement du vitré peut déchirer la rétine.
Cela peut entraîner un décollement de la rétine ou même une hémorragie à l’intérieur de l’œil.
Cette complication se présente avec plus de probabilités chez les personnes malvoyantes.
L’ophtalmologue en effectuant l’examen doit s’assurer de l’absence de déchirure rétinienne ou de décollement de la rétine.
Le décollement de la rétine et l’hémorragie du vitré (saignement dans le vitré) sont des maladies qui peuvent entraîner une cécité.
Le traitement opportun ainsi que l’intervention chirurgicale sont efficaces dans plus de 95% des cas.

 

Diagnostic et évaluation du décollement du vitré

L’ophtalmologue doit effectuer les analyses suivantes :

  1. Antécédents du patient et de sa famille;
  2. Examen de l’œil;
  • Examen du vitré afin d’exclure l’hémorragie et le décollement,
  • Examen du fond d’œil ainsi que de la dépression sclérale
  • Examen complet de l’œil à la lampe à fente est nécessaire pour confirmer le diagnostic et exclure les déchirures ou les lésions rétiniennes.
  1. L’échographie de l’œil.

  
Si l’on remarque une hémorragie, il faut effectuer une échographie.
Cet examen est effectué en plaçant simplement une sonde sur la paupière fermée par le patient.
S’il y a une lésion ou un décollement, le champ visuel peut être analysé afin de vérifier le degré de perte de la vue.

 

décollement du vitré,examen,ophtalmologue,lampe à fenteTraitement pour le décollement du vitré

Il n‘existe actuellement pas de traitement définitif pour le décollement du vitré.

Il n’y a aucune preuve qui démontre l’utilité des exercices de l’œil, des modifications liées à l’alimentation, des vitamines ou d’autres traitements naturels le pour le décollement du vitré.
Les compléments alimentaires ne sont pas recommandés, car les nutriments ne peuvent pas atteindre l’intérieur de l’œil.
Etant donné que dans la plupart des cas, les corps flottants disparaissent tous seuls, les avantages éventuels liés à l’intervention chirurgicale ne dépassent les risques.

Seule une minorité d’ophtalmologues applique un traitement au laser (vitréolyse) pour les myodésopsies.
Toutefois, ce traitement n’est pas reconnu comme traitement courant pour les corps flottants du vitré et il n’est pas souvent effectué.
Certaines études ont signalé que ce traitement était utile pour réduire partiellement les myodésopsies seulement dans un tiers des cas.
Il est possible de réduire les dimensions des corps flottants grands, toutefois cela ne peut pas améliorer la vue à long terme.
On estime que les risques possibles liés à la chirurgie laser dépassent les éventuels avantages.

Vitréolyse laser pour le décollement du vitré
Le laser YAG peut être utilisé pour vaporiser les corps flottants dans des cas particuliers.
Les patients avec une opacité significative dans la cavité vitréenne arrière (située derrière le cristallin), peuvent tirer des bénéfices de ce traitement.
Toutefois les corps flottants sont souvent postérieurs et cela devient un sujet extrêmement controversé.
Il peut s’avérer difficile d’individuer les myodésopsies dont le patient se plaint.
Le risque global semble être plutôt bas et ce traitement pourrait donc être tenté avant l’intervention de vitrectomie.

Intervention chirurgicale pour le décollement du vitré
Il existe une procédure chirurgicale appelée vitrectomie qui enlève une partie ou toute l’humeur vitré et qui peut réduire les myodésopsies.
Il s’agit d’une opération importante et donc les chirurgiens oculaires sont réticents à la conseiller aux patients à cause des risques.

La vitrectomie est une opération effectuée sous anesthésie générale, le chirurgien enlève complètement le vitré et le remplace par de l’air ou un liquide compatible avec l’œil.
Avec le temps le liquide est absorbé et remplacé par le liquide de l’œil. L’absence du vitré n’influe pas sur la vision du patient.

 

Comment gérer le décollement du vitré ?

Si une personne voit des éclairs de lumière dans le champ visuel doit, il faut se rendre extrêmement rapidement (le jour même) aux urgences.
Le médecin doit soigneusement évaluer la rétine centrale et périphérique et exclure d’éventuelles lésions rétiniennes ou des ruptures qui peuvent évoluer en décollement de la rétine.
Dans ce cas, l’ophtalmologue peut recommander une intervention en urgence pour éviter le pire décollement.
Si le patient repousse l’opération, la récupération sera plus difficile.
10% des patients qui présentent le décollement du vitré ont la rupture de la rétine (dont la moitié présentent plus de lésions).

Précautions en cas de décollement du corps vitré
La plupart des personnes affectées par un décollement du vitré ne doit pas rester au repos.
Il n’y a pas de preuves capables de démontrer que si le patient interrompt certaines activités, cela empêche le décollement du vitré de se transformer en rupture de la rétine.
Il n’existe aucune preuve qui démontre le fait que les activités suivantes peuvent provoquer des problèmes avec le décollement du vitré:

  • Soulèvement de charges très lourdes ou activités physiques intenses
  • Pratiquer un sport de contact comme le rugby, les arts martiaux ou la boxe;
  • Sports extrêmes comme le saut à l’élastique;
  • Positions difficiles prises lors d’activités telles que le yoga ou les Pilates

Il est possible que certaines de ces activités rendent les corps flottants plus évidents.
Ce phénomène n’est pas provoqué par une altération anatomique à l’intérieur de l’œil, plutôt par le mouvement durant l’activité physique, il est donc souhaitable d’attendre le retour à la normale des corps flottants et des flashs lumineux.
Il est possible de continuer avec les activités quotidiennes comme :

  • La marche à pied,
  • Les exercices de gymnastique douce,
  • Nager hors-compétition,
  • Lire,
  • Regarder la télé,
  • Utiliser l’ordinateur.

Le fait que les voyages en avion puissent endommager le vitré ou aggraver la situation n’est pas démontré.

 

Quels sont les temps de guérison? Le pronostic du patient avec un décollement du corps vitré

La plupart des patients récupèrent complètement et résolvent les symptômes.
Le décollement ne se répare pas, mais les symptômes associés disparaissent et il n’y a pas de complications.
La plupart des patients s’habituent graduellement aux myodésopsie qui deviennent visibles seulement en regardant un arrière-plan très lumineux ou en essayant de se concentrer.
Il faut quelques mois pour résoudre les troubles.
Lorsque le vitré est complètement dissous et qu’il ne tire donc plus sur la rétine, les éclairs ou flashs disparaissent progressivment.
Les flashs ou photopsie sont rarement  gênants au point de devoir considérer  l’intervention chirurgicale (vitrectomie).
Toutefois il s’agit d’un phénomène qui n’est pas sans risques.