Décollement de la rétine

Un décollement de la rétine signifie que le tissu sensible à la lumière de la partie arrière de l’œil s’est séparé du tissu de support sous-jacent, à savoir la choroïde.

La rétine est la couche de tissu photosensible qui recouvre la partie intérieure de l’œil et qui envoie des messages visuels au cerveau à travers le nerf optique.

Lorsque la rétine se détache, elle est soulevée ou tirée de sa position normale.

Causes du décollement de la rétine et facteurs de risque

Un décollement de la rétine peut se produire à tout âge, mais il est plus fréquent chez les personnes qui ont plus de 40 ans.

Décollement de la rétine,vitré,vue,taches,éclairsLes hommes sont plus affectés que les femmes et les personnes blanches sont plus affectées que les Afro-Américains.
Un décollement de la rétine est plus probable chez les personnes qui :

  1. sont extrêmement myopes
  2. ont eu un décollement de la rétine à l’autre œil
  3. ont des antécédents familiaux de décollement rétinien
  4. ont subi une intervention chirurgicale de la cataracte
  5. ont d’autres maladies de l’œil ou d’autres troubles, comme une rétinoschisis, une uvéite, une myopie dégénérative ou une dégénérescence réticulaire
  6. ont subi une lésion à l’œil.

Le décollement de la rétine n’est pas une maladie héréditaire.

 

Types de décollement de la rétine

  1. Le décollement de la rétine rhegmatogène survient comme conséquence d’une rupture (généralement une déchirure ou un trou) dans la rétine qui permet au liquide de passer dans l’espace situé sous la rétine.
    Les ruptures ou trous dans la rétine se produisent sans entraîner aucun symptôme.
    C’est pourquoi, il est important d’effectuer les examens routiniers de la vue, en particulier si le patient est myope ou s’il pratique un sport de contact qui pourrait provoquer un traumatisme à l’œil.
    De plus, une personne myope a plus de probabilités d’être affectée par des dégénérescences réticulaires périphériques qui peuvent augmenter le risque de décollement de la rétine.
    Le décollement de la rétine rhegmatogène est la forme la plus fréquente.
    Les inflammations ou les lésions peuvent provoquer la rétraction du corps vitré. La conséquence est une lésion dans l’œil.
    Les patients opérés à l’œil sont à risque, en particulier les patients qui ont subi l’enlèvement de la cataracte.
    L’intervention chirurgicale de la cataracte est l’opération à l’œil la plus fréquente et est également le plus important facteur de risque chirurgical de décollement de la rétine.
    Environ 20 à 40% des décollements de la rétine de type rhegmatogène surviennent chez les patients qui ont subi l’extraction de la cataracte.
  2. Le décollement de rétine exsudatif peut survenir à cause d’une inflammation, d’un accident ou d’une maladie vasculaire qui provoque l’accumulation de liquides sous la rétine, en l’absence d’un trou rétinien ou d’une déchirure.
  3. Le décollement de rétine par traction se produit lorsque du tissu fibreux ou fibreux-vasculaire se forme sur la rétine la suite à un accident, une maladie inflammatoire ou à cause de la présence de néovascularisation, comme dans le cas de rétinopathie diabétique.
    Le tissu cicatriciel tire la rétine de la couche pigmentée sous-jacente où elle est normalement attachée, provoquant un décollement de rétine par traction.
    Le décollement de la rétine a souvent une forme en “fer à cheval”.

 

Symptômes du décollement de la rétine

Un ophtalmologue est en mesure d’observer le décollement de la rétine grâce à une série de tests de réponses de la rétine et de la pupille qui vont d’un simple test d’acuité visuelle à l’écographie de l’œil.
Après le début du décollement de la rétine, le patient perçoit tout dans une sorte de voile gris ou noir.
Avant que le décollement de la rétine survienne, il y a des signes et des symptômes qui peuvent alerter d’un possible décollement de la rétine, parmi lesquels :

  • Corps flottants dans l’œil avec des éclairs ou des flashs ;
  • Vision floue qui survient tout à coup ;
  • Taches ou zones aveugles dans le champ visuel.

 

Traitement pour le décollement de la rétine

Déchirure à la rétine
Lorsque la lésion de la rétine n’a pas progressée jusqu’au décollement, le chirurgien de l’œil peut conseiller une procédure ambulatoire afin de prévenir le décollement de la rétine et donc préserver presque entièrement la vue.

Chirurgie Laser (photocoagulation)
Le chirurgien pointe un rayon laser sur la déchirure rétinienne.
D’abord, une lentille de contact est positionnée sur la cornée du patient afin de permettre à l’ophtalmologue de voir la lésion.
Ensuite, le laser crée de petites brûlures autour de la lésion, en formant des cicatrices qui généralement « soudent » la rétine au tissu sous-jacent.

Congélation
Au cours de cette procédure, appelée cryopexie, le chirurgien applique une sonde sur la surface externe de l’œil, directement au-dessus de la déchirure de la rétine et il congèle la zone autour de la lésion. La conséquence de ctte procédure est une cicatrice qui aide à fixer la rétine à la paroi de l’œil.
Le médecin demande l’abstention des activités intenses durant les deux semaines suivantes afin de permettre au tissu fibreux créé par la congélation de se consolider.

 

Décollement de la rétine, néovascularisationDécollement total de la rétine

 Si la rétine est complètement décollée, il s’agit d’un problème grave et le médecin effectue une opération chirurgicale pour la réparer.
Les interventions peuvent être effectuées par photocoagulation ou par cryopexie.
Une deuxième intervention chirurgicale est parfois nécessaire pour résoudre le problème.
L’intervention est effectuée sous anesthésie générale pour maintenir le patient immobile car les structures de l’œil sont très petites et le chirurgien pourrait avoir des difficulutés à effectuer correctement l’opération.

Rétinopexie pneumatique
Au cours de cette procédure, le médecin injecte une bulle d’air ou de gaz dans le corps vitré.
La bulle est injectée de façon à pousser la déchirure rétinienne et la zone autour de la lésion. De cette manière la déchirure se ferme.
Le gaz bloque le flux ultérieur de liquide dans l’espace derrière la rétine.
Le liquide qui s’accumule sous la rétine est absorbé tout seul et la rétine peut se relier à la paroi postérieure de l’œil.
Il peut être nécessaire de garder la tête  dans une certaine position durant plusieurs jours afin de maintenir la bulle à sa place.
Enfin, la bulle est absorbée de manière autonome.

Chirurgie d’indentation sclérale et cerclage
Au cours de cette intervention appelée indentation sclérale, le médecin suture un morceau de caoutchouc en silicone ou une éponge en silicone à l’enveloppe externe blanche de l’œil (sclère), sur la partie intéressée.
S’il y a plusieurs lésions ou un grand décollement, le chirurgien peut réaliser un cerclage scléral qui entoure complètement l’œil comme une ceinture ou qui traite uniquement certaines zones grâce à l’utilisation d’une bande ou d’une éponge de silicone.
Le cerclage crée un repli de la rétine vers l’intérieur dans la zone de la rupture, et donc referme le trou.

Drainage et substitution du liquide dans l’œil
Au cours de cette procédure, appelée vitrectomie, le médecin enlève le vitré ainsi qu’éventuellement d’autres tissus qui tirent la rétine.
Ensuite, l’air, le gaz, ou les liquides sont injectés dans l’espace vitré pour rattacher la rétine.
Enfin l’air, le gaz, ou les liquides sont absorbés et l’espace vitré redevient comme un corps fluide.
La vitrectomie est souvent réalisée en même temps que l’indentation sclérale.

 

Après l’opération pour le décollement de la rétine

Après l’intervention, il faut rester un jour à l’hôpital. Le médecin applique un bandage qui doit être maintenu le temps nécessaire et dépend du type d’opération.

Durant la convalescence postopératoire de la rétinopexie pneumatique, le patient doit garder pendant plusieurs jours ou semaines la tête inclinée latéralement ou pliée vers l’avant ou bien rester étendu sur le côté opéré, selon la position du décollement.
Les probabilités de succès de l’intervention pour le décollement de la rétine dépendent du nombre de trous, de leur dimension et de la presence de tissu cicatriciel dans la zone.
Dans la plupart des cas, il est possible de relier la rétine en une seule intervention, même si chez quelques patients, plusieurs interventions sont nécessaires.
Moins de 10% des décollements ne peuvent pas être traités.
L’impossibilité de soigner la rétine provoque une perte de vision qui conduit à la cécité.
Après l’intervention, la qualité de la vue depend de la zone où le décollement a eu lieu ainsi que de la cause :

  • Si la zone centrale de la vue (macula) n’est pas touchée, la vue est généralement significativement restaurée.
  • Si la macula est détériorée depuis moins d’une semaine, la vue s’améliore, mais elle peut être déformée ou ondulée.
    Avec le temps, beaucoup de personnes réussissent à s’adapter à cette distortion.
  • Si la macula a été détachée pendant une longue période, une récupération partielle de la vue est possible, toutefois elle reste très altérée.

Résultats de l’intervention pour le décollement de la rétine
L’opération chirurgicale est généralement en mesure de résoudre le problème de la rétine. Le degré de récupération de la vue fine et périphérique depend :

  • Des dimensions du décollement de la rétine,
  • Si la macula a été détachée,
  • Si le patient est atteint d’une autre maladie oculaire comme par exemple la rétinopathie diabétique,
  • De la rapidité de réalisation de l’intervention.

Si l’on voit une ombre dans la vision périphérique, elle peut disparaître après l’intervention mais une réduction de la vue périphérique peut persister.
Malheureusement, même si la rétine est remise à sa place, il n’est pas possible de récupérer la vue centrale detaillée ou les zones de la vision périphérique.
Ce problème peut se produire en toute circonstance, mais le risque le plus élevé est lorsque la rétine a été décollée sans traitement.

 

Que se passe-t-il dans le cas où le décollement de la rétine ne se résoud pas ou dans le cas de récidive de décollement de la rétine?

La plupart des personnes perdront complètement la vue si elles ne se soumettent pas à l’intervention ou si elles n’ont pas obtenu de bons résultats grâce au traitement.
Toutefois, si la première intervention a échoué, on peut effectuer une nouvelle tentative de recollement de la rétine.

 

Que se passe-t-il si la vue n’est plus la même qu’avant le décollement de la rétine ?

Si l’on perd la vue seulement à un œil à cause d’un décollement, il est encore possible de voir avec l’autre œil.
Parfois, il faut quelques mois pour s’habituer à voir d’un seul œil si l’autre interfère.
Au fil du temps et dans la plupart des situations, le cerveau arrive à ignorer la vue de l’œil le plus faible.
Si l’œil endommagé est le meilleur, il peut y avoir une déficience visuelle.

 

Temps de récupération (pronostic) pour les personnes souffrant de décollement de la rétine

Pour cette intervention, il n’est généralement pas nécessaire de passer la nuit à l’hôpital.
Il pourrait s’avérer nécessaire de limiter l’activité physique pendant quelques temps.
Il est important de maintenir la position de la tête décrite précédemment de manière à ce que la bulle repousse la rétine à sa place.
Les déplacements en avion ou les voyages en haute altitude sont absolument interdits aux patients traités grâce à une bulle de gaz dans l’œil et ce, jusqu’à la dissolution de la bulle.
La dissolution se produit généralement en quelques semaines.