Chalazion et orgelet

Le chalazion est un kyste de la paupière supérieure ou inférieure (lipogranulome de la paupière) provoqué par l’obstruction et l’inflammation d’une glande sébacée (de Meibomius).
Les glandes de Meibomius sont situées dans la paupière supérieure ou inférieure (chaque cil a une glande) et produisent la couche lipidique du film lacrymal (les larmes).

Le contenu du chalazion inclut du pus et des sécrétions graisseuses (lipides) bloqués qui normalement contribuent à lubrifier l’œil, mais qui ne peuvent plus écouler.

Le chalazion se développe au fil des semaines et généralement il ne provoque pas de douleur ou d’autres troubles.
Rarement, il peut grandir jusqu’à presser sur l’œil et donc altérer la vue.

 

Quelles sont les causes du chalazion ?

Un chalazion peut se développer lorsque le liquide sébacé sécrété par la glande à l’intérieur des paupières (glande de Meibomius) s’épaissit, devient dense et il est incapable de s’écouler hors de la glande.
Le liquide sébacé s’accumule dans la glande en formant une protubérance dans la paupière.
Finalement la glande peut casser et libérer le sébum dans les tissus environnants provoquant une inflammation de la paupière.

Les causes liées à l’obstruction de la sortie de la glande peuvent être multiples, parmi lesquelles :

  • Les facteurs hormonaux qui influencent la densité des sécrétions des lipidiques
  • Une mauvaise hygiène du bord de la paupière
  • Selon le régime du groupe sanguin ABO, le chalazion et l’orgelet sont provoqués par l’alimentation, et en particulier par l’excès de sucres lents. En 2 ou 3 jours de jeûne, le trouble peut passer spontanément, mais il peut se produire une rechute si le patient continue à manger des céréales, des pâtisseries et des sucres.

Les maladies qui peuvent provoquer un chalazion sont :

 

Comment un chalazion se forme-t-il ?

Le chalazion peut être la conséquence d’un orgelet ou il peut se former spontanément.

  • Au début un orgelet se forme généralement comme un kyste rouge semblant un furoncle au long du marge de la puapière.
    Le chalazion peut sembler un orgelet, mais généralement il est plus grand et indolore.
  • L’orgelet est provoqué par une infection bactérienne dans le follicule (racine) d’un cil qui s’étend vers une glande sébacée.
  • L’orgelet se développant, la paupière devient gonflée et douloureuse, de plus l’œil peut larmoyer.
  • La plupart des orgelets gonflent pendant environ 3 jours avant de se casser, s’ouvrir et libérer le contenu.
    Généralement l’orgelet guérit dans environ une semaine.
  • Après la guérison, l’œil se dégonfle et laisse une boule dure de taille variable.
  • Le chalazion se manifeste lorsque la glande sébacée est bouchée.
    Si un orgelet interne n’arrive pas à drainer le liquide et donc à guérir, il devient un chalazion.

Le développement du chalazion est plus lent du développement de l’orgelet.

 

Quels sont les symptômes du chalazion ?

Au début le chalazion se présente comme un kyste ou un nodule dur sous la peau de la paupière.
Contrairement à l’orgelet, le chalazion est souvent douloureux.
Si un chalazion devient assez grand, il peut affecter temporairement la vue ou provoquer l’occlusion (fermeture) de la paupière.
Les principaux symptômes sont :

  • Une paupière enflée et rouge,
  • Une sensation de lourdeur à la paupière,
  • De l’inconfort que s’il devient très grand et enflammé,
  • Une vision floue.

 

Complications du chalazion

Les complications graves sont rares.

Si un chalazion devient assez grand, il peut compromettre momentanément la vue ou provoquer la fermeture de la paupière.
Parfois, si le chalazion est grand, il peut comprimer la cornée. Cela peut entraîner l’astigmatisme, ou peut provoquer un ptosis (descente) de la paupière.
L’inflammation et le gonflement peuvent s’étendre vers la partie autour de l’œil.

Diagnostic du chalazion

Examens et tests
L’ophtalmologue recueille l’anamnèse et effectue un examen physique.
L’examen comprend le test de la vue pour chucun œil et une inspection du visage, paupières et de l’œil même. En plus d’examiner la peau des paupières, l’ophtalmologue peut regarder si le nodule est situé à l’intérieur de la paupière supérieure.

Diagnostic différentiel, le médecin doit exclure :

  1. Chalazion et orgeletInfections
  2. Orgelet
  3. Cellulite préseptale
  4. Cellulite orbitaire
  5. Zona
  6. Herpes simplex
  7. Tumeurs
  • Carcinome des cellules basales.
  • Carcinome sébacé
  • Lymphome
  • Carcinome des cellules squameuses.
  • Mélanome.
  • Carcinome à cellules de Merkel (rare).
  • Tumeur de la glande lacrymale.

Quelle est le traitement du chalazion ?

Au début le traitement n’est pas conseillé.
Environ une personne sur deux guérit sans traitement.
Beaucoup de temps peut être nécessaire pour guérir, même 6 mois.
Toutefois, s’il est petit et n’entraîne pas de problèmes, il est préférable d’observer son développement et d’attendre.
Il ne faut pas percer le chalazion comme s’il était un furoncle.

  • Les compresses chaudes contribuent à soulager la gêne. Il est possible de traiter le chalazion aussi à l’aide d’un petit linge propre précédemment imbibé dans de l’eau chaude, qui doit être pressé délicatement mais avec de la fermeté sur l’œil fermé.
    Parfois de la chaleur ainsi qu’une faible pression suffisent à assouplir le contenu du kyste de façon qu’il puisse drainer plus facilement.
    L’eau doit être chaude mais pas bouillante.
  • Après l’application des compresses chaudes, le massage du kyste peut faciliter son travail de drainage. Il faut masser délicatement au niveau des cils à l’aide du bout du doigt ou d’un morceau de coton.
  • Il faut nettoyer la paupières plusieurs fois par jour pour enlever la graisse et les impuretés qui contribuent à la formation du kyste.
  • L’utilisation d’une solution à base de shampoing pour les enfants et d’eau chaude est vivement conseillée.
  • Le médecin peut prescrire des pommades à base d’antibiotiques et de stéroïdes à appliquer sur l’œil.
  • Il faut changer l’alimentation, et éviter en particulier les céréales, les pâtisseries et les produits laitiers.

Quand faut-il opérer pour le chalazion ?

Si le chalazion ne guérit pas dans quelques semaines ou s’il est récidive, l’ophtalmologue peut évaluer l’enlevement chirurgicale de la boule.

Opération chirurgicale pour le chalazion
L’intervention peut être effectuée à l’hôpital de jour, à savoir le patient peut rentrer chez lui le même jour de l’intervention.
L’opération est effectuée sous anesthésie locale sauf chez les enfants qui ont besoin d’être mis sous sédatif. Elle est appliquée à l’aide d’une petite injection dans la paupière qui engourdit la zone à opérer (il s’agit exactement de la même anesthésie utilisée par les dentistes).
Le patient peut avoir la sensation que quelque chose a été faite dans la zone de l’opération, mais il ne ressent aucune douleur.
Parfois même une crème anesthésiante est localement appliquée afin de réduire au minimum la gêne provoquée par l’injection.
Lorsque le chalazion est assez petit, il peut être enlevé en effectuant une petite incision dans la partie postérieure de la paupière.
La paupière est donc souleveée et le chirurgien peut accéder à la surface postérieure.

L’incision est petite (environ 3mm) et effectuée sur le chalazion.
Le contenu interne est enlevé grâce à un raclage (curetage) et une faible pression est appliquée pendant quelques minutes afin de bloquer l’écoulement de sang causé par l’opération.

En général, on intervient à l’intérieur de la paupière et les points de suture ne sont pas nécessaires. Il n’y a donc pas de cicatrice visible de l’extérieur.

Si le chalazion est grand et comprime la peau de la paupière, il est  enlevé en effectuant une petite incision dans la partie antérieure de la paupière par la peau.
Il s’agit d’une incision au bout du chalazion d’environ 3mm.
Après l’enlèvement du kyste, une pression localement appliquée bloque le saignement.
L’incision sur la peau de la paupière est fermée utilisant des points de suture très fins et presque invisibles. Lorsqu’ils sont enlevés (généralement cinq-sept jours après l’opération) le résultat esthétique obtenu est remarquable.
Généralement le chalazion enlevé est envoyé au laboratoire afin d’être analysé au microscope, même si rarement il cache un cancer.

 

Après l’intervention 

Après l’enlèvement d’un chalazion, la plupart des patients ressentent :

  • De la douleur
  • Une gêne,
  • Une sensation d’avoir un corps étranger dans l’œil.

La paupière est gonflée et devient progressivement moins gonflée avec le temps.

  • Le patient sort de l’hôpital avec un bandage qui peut être enlevé après 4 ou 5 heures.
  • Il faut médicamenter l’œil avec le collyre antibiotique 3 fois par jour pendant une dizaine de jours pour prévenir les infections et le gonflement de l’œil.
  • Pour la douleur, le médecin prescrit du paracétamol mais pas d’aspirine, car cette dernière peut provoquer des saignements.
  • Dès que le bandage est enlevé, le patient peut utiliser les mêmes lunettes qu’avant.
    En cas de lentilles de contact, elles ne peuvent pas être portées sur l’œil opéré pendant huit semaines.
  • Il est possible de rentrer à un travail léger dans un ou deux jours et à un travail lourd/manuel après 7-10 jours.
  • Il est possible de se laver, prendre un bain ou se doucher normalement après l’opération.
  • Ne pas utiliser de maquillage sur les paupières pendant un mois.
  • Normalement, le patient peut rentrer à la maison le jour de l’opération.

Les complications liées à l’intervention sont rares, toutefois elles peuvent être:

  • Hémorragie à la paupière.
  • Lésions de la paupière (très rare).
  • Infection.

Probablement le problème le plus fréquent est la récidive du chalazion.

 

Combien de temps le chalazion dure-t-il? Quelle est la pronostic?

Typiquement, un chalazion disparaît dans deux semaines sans aucune conséquence à long terme.
Le chalazion n’est pas maligne et n’a aucune possibilité de devenir cancéreux. Le chalazion n’est pas contagieux.

    A lire aussi