Causes et remèdes du vomissement

Le vomissement est fait que le contenu de l’estomac se vide de façon forcée et involontaire à travers la bouche.
La nausée est une gêne de l’estomac qui se produit souvent avant le vomissement.

Types de vomi :

  • Vomi alimentaire : on rejette la nourriture, il est jaunâtre ou marron clair. Par exemple cela arive à une personne ivre, et rapidement après le rejet, la personne se sent beaucoup mieux .
  • Vomi aqueux : il est acide avec des sucs gastriques.

vomissement, fille, médecin, symptôme, estomac, alcool

  • Vomi muqueux (blanc) : il n’est pas acide, mais il est riche en mucus et en sucs gastriques.
  • Vomi jaune ou vert : il contient de la bile, un liquide produit par le foie.
  • Vomi fécaloïde : la couleur est marron foncée et l’odeur est celle des selles. La cause est habituellement une occlusion intestinale.
  • Vomi rouge ou hématémèse : il contient du sang rouge vif, c’est habituellement causé par un ulcère ou par la cirrhose hépatique.
  • Vomi “marc de café” : il a une couleur similaire au goudron parce qu’ il s’agit de sang digéré.

On parle de vomissement incoercible si ce symptôme est constant et on rejette n’importe quoi on mange. C’est assez grave et il peut causer un fort malaise du patient.

 

Causes principales du vomissement

La cause principale est l’infection de l’estomac à cause d’un virus (par exemple le rotavirus).
La maladie commence avec du vomissement, puis la diarrhée suit généralement avant les 12-24 heures.

Intoxication alimentaire – l’empoisonnement par des toxines est produit par des bactéries qui grandissent dans les aliments mal conservés (par exemple le Staphylocoque dans la salade) ou la toxine de Bacillus dans les plats avec du riz.
Le vomissement peut aussi être provoqué par une forte toux. Ce phénomène est fréquent surtout chez les enfants avec du reflux.

Grossesse
La grossesse peut causer le vomissement . Les femmes enceintes souffrent souvent de nausée et de vomissement le matin.

Migraine
Dans la migraine le vomissement commence généralement avec du mal à la tête lancinant et disparaît une fois que la migraine est passée.
Le médecin prescrit les médicaments pour la migraine afin que le vomissement soit soulagé.

Appendicite
L’appendicite est une émergence médicale qui peut provoquer le vomissement. De plus on a très mal au ventre et l’appendice doit être enlevée.

Labyrinthite
La labyrinthite est une infection de l’oreille interne qui provoque des vertiges et des acouphènes. Le médecin peut prescrire les médicaments pour soulager les symptômes pendant que le système immunitaire combat l’infection. Pour guérir, deux semaines peuvent être nécessaires.

Congestion
Le vomissement peut se produire en cas d’arrêt de la digestion à cause du froid, après qu’on est entré dans un bassin d’eau froide, à la mer ou après avoir bu des boissons presque glacées.

Vomissement auto-induit
Le vomissement auto-induit est typique des personnes avec des troubles des conduites alimentaires comme la boulimie ou l’anorexie. Elle est une manoeuvre dans laquelle le patient met «deux doigts dans sa gorge» ou un bâtonnet près de l’épiglotte. De cette façon on stimule l’ouverture du sphincter gastro-oesophagien et la contraction musculaire qui pousse la nourriture vers la bouche.

D’autres causes :

  • Allergies alimentaires
  • Reflux gastro-oesophagien, le contenu de l’estomac (nourriture ou liquides) passe à l’arrière, vers le haut.
  • Médicaments ou traitements, par exemple le traitement du cancer avec la chimiothérapie ou la radiothérapie.
  • Mal de mer.
  • Grave douleur, par exemple des calculs rénaux

 

Causes graves du vomissement

Si le vomissement persiste pendant plus de 24 heures comme un symptôme isolé (en absence de diarrhée), il faut considérer des causes plus graves, par exemple :

  • L’appendicite,
  • Une infection rénale,
  • La méningite,
  • Le traumatisme crânien,
  • Une occlusion intestinale,
  • Le cancer ou une tumeur,
  • Des ulcères dans la paroi interne de l’estomac ou de l’intestin grêle.

 

Symptômes qui peuvent suggérer une grave maladie

  1. Vomi avec du sang ou de la bile.
  2. Perte de poids.
  3. Grave douleur à la poitrine.
  4. Fièvre élevée, rigidité du cou, réticence à regarder la lumière.
  5. Faiblesse croissante / perte de conscience.

 

Diagnostic du vomissement

Le médecin contrôle la fièvre, la poitrine et l’abdomen.

Le moment où la nausée ou les vomissements se produisent peut suggérer la cause.
Lorsque cela se passe juste après le repas, la raison de la nausée ou des vomissements peut être:

  • Une intoxication alimentaire;
  • La gastrite (inflammation du revêtement de l’estomac);
  • Une ulcère;
  • La boulimie.

La nausée ou les vomissements qui se produisent à partir d’une heure à huit heures après le repas peuvent également suggérer une intoxication alimentaire.
Toutefois des troubles comme la salmonelle peuvent provoquer des symptômes après beaucoup de temps, de 12 à 72 heures.

 

Gravité du vomissement
Voici ci-dessous une classification du vomissement selon le risque de déshydratation :

  • LÉGÈRE : 1-2 fois par jour
  • MODÉRÉE : 3-7 fois par jour
  • GRAVE : vomir tout ou presque tout, au moins 8 fois par jour.

Au début d’une intoxication alimentaire il est fréquent pour un enfant de vomir tout pendant 3 ou 4 heures et puis de devenir stable avec un vomissement léger ou modéré. Plus l’enfant est petit et majeur est le risque de déshydratation.

 

vomissement, enfants, digestion , estomac, acidité
© oksun70 – Fotolia. com

Vomissement chez les enfants

Les causes des vomissements changent selon l’âge.

Les causes les plus fréquentes chez les enfants sont:

  • L’infection virale;
  • L’intoxication alimentaire;
  • L’allergie au lait;
  • La cinétose (mal de transports);
  • L’indigestion (trop manger);
  • La toux;
  • Un blocage intestinal;
  • Une forte fièvre.

 

Quelle est le meilleur traitement le pour vomissement ?
Dans la plupart des cas, le vomissement passe sans aucun traitement. La majorité des cas est causée par un virus et s’améliore tout seule.
On ne devrait jamais prendre des médicaments en vente libre ou avec une prescription s’ils n’ont pas étés prescrits par le pédiatre. Quand le nouveau-né vomit, il faut le tenir allongé sur un coté, si possible.
De cette façon on réduit au minimum les probabilités d’inspirer le vomi dans les voies respiratoires et dans les poumons.

Attention à la deshydratation
Lorsque un vomissement continué se présente, il faut éviter la déshydratation. La déshydratation est un terme utilisé quand le corps perd beaucoup d’eau et ce manque d’eau provoque des problèmes dans le fonctionnement des organes. Afin d’éviter que cela se produit, il faut s’assurer que l’enfant consomme beaucoup de liquides pour rétablir ce qu’on a perdu avec le vomissement.

Modifier l’alimentation de l’enfant
Pendant environ les premières vingt-quatre heures de l’apparition du vomissement, ne pas donner à l’enfant de nourriture solide et l’encourager à sucer ou à boire de petites quantités de solution électrolytique avec de l’eau et du sucre. Les liquides aident à prévenir la déshydratation et il y a moins de probabilité de stimuler encore le vomissement. S’assurer de suivre les lignes guides du pédiatre pour donner les liquides à l’enfant.

Lignes guides pour la réhydratation orale
Pour les bébés qui ont moins de 6 mois
Éviter de donner de l’eau normale au nourrisson sauf si le médecin indique une quantité précise. L’enfant devrait boire à peu près 2-3 petites cuillères d’une solution électrolytique orale chaque 15-20 minutes. Les liquides à boire doivent contenir même du sucre. Il faut arrêter avec cette solution quand l’enfant peut manger normalement parce que cela irriterait davantage un ventre déjà irrité et il causerait probablement encore plus de vomissement. Quand l’enfant passe au moins 8 heures sans vomir, il faut réintroduire lentement le lait s’il peut s’alimenter. Si l’enfant est allaité au sein et il vomit (pas seulement des crachats, mais il vomit ce qu’il semble l’entière alimentation) plus d’une fois, il faut l’allaiter au sein pendant 5-10 minutes chaque 2 heures. Si l’enfant vomit encore, appeler le médecin.
Après 8 heures sans vomissement, il est possible de recommencer l’allaitement au sein normalement. Si l’enfant a moins de 2 mois et il vomit toutes les tétées, appeler immédiatement le médecin.

Pour les nourrissons de 6 mois à un an
Éviter de donner de l’eau normale à un bébé qui a moins d’un an au moins que le médecin spécifique directement une quantité.
Il faut donner à l’enfant de petites mais fréquentes quantités (environ 3 petites cuillères) d’une solution électrolytique orale chaque 15-20 minutes.
C’est important que les fluides aient le correct équilibre de sels minéraux. Ce sont disponibles des solutions aromatisées ou bien il est possible d’ajouter une ½ petite cuillère de jus de fruits par chaque tétée afin de donner une saveur plus bonne à la boisson. Augmenter graduellement la quantité de solution qu’on donne à l’enfant s’il reste pour au moins deux heures sans vomir. Il faut chercher d’arriver à la quantité consommée normalement pendant la journée.
Si l’enfant reste au moins 8 heures sans vomir, on peut réintroduire lentement le lait ou l’alimentation normale. Il est possible de commencer avec de petites quantités d’aliments moelleux comme des bananes, des céréales ou des lyophilisés. Si cela ne donnent pas de problèmes, on peut passer au pain grillé, au bouillon, à la soupe, a la purée de pommes de terre, au riz et au pain

Pour les enfants d’un an et plus grands :
Il faut leur donner des liquides clairs (lait et produits avec du lait devraient être évités) dans de petites quantités qui vont de 2 petites cuillères à 2 cuillères, ou jusqu’à 20 millilitres selon la quantité que l’enfant peut tolérer chaque 15 minutes.

 

Combien de liquides faut-il donner à l’enfant ?

La plus grande erreur que les parents font quand leurs fils ont de la diarrhée et du vomissement est de donner aux enfants trop à boire dans une seule fois. Surtout si l’enfant vomit fréquemment il faudrait limiter les liquides à peine à une petite cuillère par fois, en utilisant une seringue, un compte-gouttes ou une petite cuillère.
Il est possible d’augmenter graduellement la quantité qu’on donne à l’enfant quand il arrête de rejeter.
Un bon programme prévoit une cuillère de liquide chaque cinq ou dix minutes pendant la première heure ou deux. La quantité des liquides qu’il faudrait donner à l’enfant dépend de sa volonté.

Enfants avec :

  • Minimale ou aucune déshydratation devraient boire environ 100ml par chaque épisode de vomissement ou de diarrhée si leur poids est moins de 10 kg, tandis qu’ils devraient boire 200ml s’il pèsent plus de 10 kg.
  • Légère déshydratation ou modérée, avec une diurèse réduite, de la sécheresse de la bouche et une perte de 3-9 % du poids du corps, devraient boire environ 25-50 ml de liquide par un kilo de poids chaque 3-4 heures.
  • Déshydratation grave, avec une perte majeure de 9 % du poids du corps, fréquence cardiaque accélérée, respiration profonde, bouche sèche, yeux profondément creux, diurèse infime et extrémité des membres (mains et pieds) froides. Il faut aller tout suite chez le médecin.

Même si beaucoup de cas de gastro-entérite, avec de la diarrhée et du vomissement peuvent être soignés à la maison, il faudrait consulter un médecin si on est à même de soigner l’enfant chez eux, surtout si l’enfant a moins de 6 mois, s’il refuse de boire, il continue à vomir fréquemment, il a une grave déshydratation, de la fièvre, des changement d’humeur (il devient léthargique ou irritable), il a de la diarrhée avec du sang ou le niveau de déshydratation continue à s’aggraver.

 

Quels sont les remèdes maison pour le vomissement ?

Pour le vomissement, suivre les instructions dans l’ordre suivant :

  1. Ne rien manger ni boire pendant plusieurs heures après le vomissement.
  2. Siroter de petites quantités d’eau chaque 15 minutes pendant 3-4 heures.
  3. Quand on peut tolérer les liquides clairs pendant de différentes heures sans vomir et l’on a faim, essayer de manger de petites quantités de nourriture moelleuse. Essayer de la nourriture comme des bananes, du riz, de la compote de pommes, du pain sec (ces aliments sont appelés régime BRATT) et des carottes. Pendant 24-48 heures après le dernier épisode de vomissement, il faut éviter la nourriture qui puisse irriter ou qui puisse être difficile à digérer : l’alcool, la caféine, les graisses / huiles, la nourriture piquante et les laitages.
  4. Quand on tolère une alimentation légère, il est possible de reprendre l’alimentation normale. Si on vomi après l’assomption des pilules contraceptives orales, il faut utiliser une autre méthode contraceptive pendant le reste du mois.

Il est important de tenir à repos l’estomac et d’éviter la déshydratation. Les liquides clairs devraient être pris pour les premières 24 heures, puis il faut rétablir le régime normal si on arrive à le supporter. Les liquides clairs sont faciles à absorber pour l’estomac, par exemple :

  • Eau
  • Boissons sportives
  • Bouillons clairs
  • Glaçons

Les produits faits avec du lait devraient être évités pendant les premières 24-48 heures d’un épisode de nausée et de vomissement. L’enzyme qui aide à digérer le lait se trouve dans les cellules qui recouvrent l’estomac. Avec le vomissement, le corps peut devenir relativement intolérant au lactose. De la douleur abdominale, le ventre gonfle, du vomissement et de la diarrhée peuvent se produire. Quand la personne commence à se sentir mieux, on peut commencer à manger, mais au début il faut suivre le régime avec de la nourriture légère comme des bananes, des pommes, du riz, du pain grillé (le régime BRATT).

 

Quelle est le traitement pour la gastro-entérite virale ?

La plupart des cas de gastro-entérite virale se résolvent avec le temps et sans aucun traitement. Les antibiotiques ne sont pas efficaces contre les infections virales.

Les médicaments en vente libre comme le lopéramide (Imodium) et les médicaments qui nécessitent de prescription médicale comme le métoclopramide monohydrate (Plasil) peuvent soulager les symptômes chez les adultes. Ces médicaments ne sont pas recommandés chez les enfants.

Nourriture, alimentation et nutrition
La procédure suivante peut aider à soulager les symptômes de la gastro-entérite virale chez les adultes :

  • Boire beaucoup de liquides, comme des jus de fruits, des boissons sans caféine et des bouillons pour substituer les fluides et les électrolytes,
  • Siroter de petites quantités de liquides claires ou sucer un glaçon,
  • Réintroduire graduellement la nourriture moelleuse et facilement digestible,
  • Éviter la nourriture graisse, la nourriture sucrée, les produits avec du lait, la caféine, l’alcool, tant qu’on n’est pas complètement guéris.

Les enfants risquent la déshydratation plus rapidement à cause de la diarrhée et du vomissement à cause des dimensions réduites de leur corps.
Les personnes âgées et les adultes avec un système immunitaire faible devraient boire des solutions de réhydratation pour prévenir la déshydratation.

 

Remèdes naturels pour le vomissement chez les adultes

1.Gingembre
Le gingembre est un excellent remède maison pour le système digestif et il fonctionne comme un antiémétique naturel (il prévient les vomissements).
Il faut mélanger une petite cuillère de jus de gingembre avec le jus de citron et boire plusieurs fois par jour.
On peut goûter alternativement une tasse de thé au gingembre avec du miel ou on peut manger des tranches de gingembre frais avec ou sans miel.

2.Cannelle
La cannelle aide à réduire la nausée et les vomissements provoqués par de problèmes digestifs.

  • Il faut ajouter une petite cuillère de poudre de cannelle à une tasse d’eau bouillante.
  • On laisse infuser pendant quelques minutes et on filtre l’eau.
  • On peut ajouter facultativement une cuillère de miel.
  • Il faut siroter lentement.

3.Menthe
Le thé à la menthe peut soulager les vomissements.
On ajoute une cuillère de feuilles de menthe séchées à une tasse d’eau chaude. On laisse infuser pendant 5 à 10 minutes. On filtre et on boit le thé.
On peut simplement mâcher les feuilles de menthe.

4.Vinaigre de cidre
Le vinaigre de cidre peut soulager la sensation de nausée et il favorise la désintoxication alimentaire en combattant les microbes.
On mélange une cuillère de vinaigre de cidre de pomme et une cuillère de miel dans un verre d’eau. On boit et on répète si nécessaire.

5.Jus de citron
Le jus de citron contient toutes les vitamines et tous les minéraux utiles à arrêter les vomissements.

 

Comment prévenir le vomissement ?

L’hygiène et le nettoyage des mains aide à prévenir la diffusion de virus intestinales. Une correcte hygiène dans la cuisine réduit au minimum le risque d’intoxication alimentaire. Éviter une consommation excessive d’alcool. Les personnes qui souffrent de migraine peuvent être à même d’identifier les facteurs déclenchants et il peuvent essayer d’éviter certaines aliments comme le fromage.

 

Quel est le pronostic ? Combien dure-t-il ?

Cela dépend de sa cause, mais le pronostic est généralement bon. Les personnes qui ont régulièrement du vomissement à cause de l’alcool doivent affronter leur dépendance. La plupart de la nausée et du vomissement sont causés par des infections virales de courte durée, Aucun traitement spécial n’est nécessaire et ils devraient se sentir mieux avant une semaine.