Hernie abdominale

Une hernie abdominale survient quand un organe, qui se trouve dans une cavité du corps, sort de la zone dans laquelle il est contenu.
Généralement, il s’agit une portion d’intestin ou de tissu adipeux abdominal qui est contenu dans la mince membrane qui revêt l’intérieur de la cavité abdominale.
L’hernie en elle-même peut être asymptomatique (sans symptômes) ou bien elle peut provoquer une légère ou une grosse douleur.

 

Presque toutes les hernies peuvent devenir des hernies étranglées, c’est-à-dire avec interruption de l’apport de sang.
Quand le contenu de la hernie sort, l’ouverture à travers laquelle elle est sortie peut se rétrécir, cela a pour conséquence une pression sur les vaisseaux sanguins de l’intestin hernié.
Ce qui réduit l’apport de sang.
Dans la mesure où la hernie ne reprend pas sa place, elle est appelée «  hernie incarcérée ».
Ce type de hernie abdominale peut causer l’étranglement de l’organe et représente une urgence médicale.
On estime qu’environ 10% de la population aura une hernie abdominale dans le courant de sa vie.
Les hernies peuvent se manifestent chez les nouveau-nés, les enfants et les adultes – hommes et femmes. Cependant, la plupart des hernies abdominales apparaissent chez les hommes.

 

Types de hernies abdominales

  • Hernie inguinale: elles représentent 75% de toutes les hernies de la paroi abdominale.
    Elles se manifestent 25 fois plus chez les hommes que chez les femmes, on distingue deux groupes de hernies: directes et indirectes.
    Toutes deux se produisent dans la zone de l’aine là où la peau de la cuisse s’unit à l’abdomen (pli inguinal), mais elles ont des origines un peu différentes.
    La hernie inguinale peut apparaitre comme une tuméfaction dans la région inguinale.
    La distinction entre hernie directe et indirecte, toutefois, est importante pour ce qui concerne le diagnostic.
  • Hernie inguinale indirecte: une hernie indirecte suit le parcours que font les testicules durant le développement fœtal, descendant de l’abdomen jusqu’au scrotum.
    Cette voie s’appelle le canal inguinal et d’habitude il se ferme avant la naissance, mais il peut demeurer une zone prédisposée à la formation de hernies dans le temps.
    Parfois le sac herniaire sort du scrotum.
    Une hernie inguinale indirecte peut se produire à n’importe quel âge.
  • Hernie inguinale directe: la hernie inguinale directe survient à l’intérieur du canal inguinal tout comme la hernie indirecte, mais dans une zone où la paroi abdominale est légèrement plus faible et plus mince.
    Elle sort rarement du scrotum.
    Par rapport à la hernie indirecte qui peut avoir lieu à n’importe quel âge, l’hernie directe touche presque seulement les adultes et les personnes âgées parce que leurs parois abdominales s’affaiblissent avec l’âge.
  • Hernie fémorale: le canal fémoral est le parcours à travers lequel l’artère fémorale, la veine et le nerf quittent la cavité abdominale pour pénétrer dans la cuisse.
    Même s’il y a peu de place, il devient parfois suffisamment grand pour permettre au contenu abdominal (généralement l’intestin) de saillir.
    Une hernie fémorale provoque une tuméfaction juste sous le pli inguinal, à peu près à mi-cuisse.
    Ce mal touche d’habitude les femmes, les hernies fémorales peuvent devenir irréductibles (elles ne se remettent pas en place manuellement) et étranglées.
    Pas toutes les hernies irréductibles sont étranglées (elles ont une réduction d’apport de sang), mais toutes les hernies irréductibles doivent être soumises à l’attention d’un médecin.
  • Hernie ombilicale: ces hernies (10-30% du total) s’observent souvent à la naissance comme une protrusion du nombril.
    L’hernie ombilicale est due à une ouverture dans la paroi abdominale qui se ferme normalement avant la naissance, mais dans certains cas, celle-ci ne se soude pas complètement.
    Si elle est petite (moins d’un centimètre), ce genre d’hernie disparait peu à peu vers l’âge de 2 ans.
    Les grandes hernies et celles qui ne se ferment pas toutes seules, nécessitent, en principe, d’une intervention chirurgicale entre 2 et 4 ans.
    Même si la région se referme à la naissance, les hernies ombilicales peuvent surgir de nombreuses années après du fait que cette zone peut demeurer plus faible dans la paroi abdominale.
    Les hernies ombilicales risquent d’apparaitre plus tard, chez les femmes enceintes ou qui ont accouché (à cause du stress répercuté sur cette zone).
  • Hernie incisionnelle: une opération chirurgicale abdominale provoque un défaut dans la paroi abdominale.
    Ce défaut risque de créer une région de faiblesse dans laquelle une hernie peut se développer. Cela arrive dans 5 à 10% de toutes les interventions chirurgicales abdominales, compte tenu que certaines personnes sont plus à risque.
    Malgré la réparation chirurgicale, la hernie incisionnelle risque de réapparaitre.
  • Hernie de Spiegel: Cette hernie rare se localise le long du muscle droit abdominal à travers la fascia de Spiegel, qui se trouve à plusieurs centimètres du nombril.
  • Hernie obturatrice: ce genre de hernie abdominale extrêmement rare atteint généralement les femmes.
    La hernie obturatrice sort de la cavité pelvienne par une ouverture dans l’os du bassin (canal obturateur).
    Dans ce cas la saillie n’est pas apparente, mais elle peut agir comme une occlusion intestinale et donner de la nausée et des vomissements.
    A cause de l’absence de tuméfactions visibles, la hernie obturatrice est très difficile à diagnostiquer.
  • Hernie épigastrique: elle se trouve entre le nombril et la partie inférieure de la cage thoracique le long de la ligne médiane de l’abdomen.
    Les hernies épigastriques sont généralement formées de tissu adipeux et contiennent rarement l’intestin.
    Une région relativement faible se forme dans la paroi abdominale. Ces hernies sont souvent indolores et ne peuvent pas être remises à leur place dans l’abdomen.
  • Hernie anale – le tissu sort par une membrane autour de la région anale.
  • Hernie diaphragmatique  – c’est une hernie dérivant de la protrusion d’une partie des viscères dans le diaphragme , quand elle existe depuis la naissance, elle s’appelle hernie diaphragmatique congénitale

 

Quelles sont les causes de la hernie abdominale ?

Dans la plupart des cas, une hernie survient quand la cloison dans laquelle est renfermé un organe subit une augmentation de  pression, ce qui affaiblit la paroi.

La hernie abdominale peut se produire pour plusieurs raisons, parmi lesquelles:

Hérédité: si l’un des parents ou tous les deux souffrent de hernie, l’individu a plus de probabilité d’en souffrir aussi.

  • L’âge – le vieillissement augmente le risque d’avoir une hernie.
  • Le syndrome d’Ehlers-Danlos est un groupe de maladies génétiques rares qui touchent les êtres humains et les animaux domestiques à cause d’un défaut dans la synthèse du collagène.
  • Le syndrome de Marfan est une maladie génétique du tissu conjonctif.
  • La grossesse – les muscles de la mère s’allongent et rendent plus facile la sortie par les tissus.
  • La perte de poids draconienne – quand les personnes obèses perdent du poids, elles deviennent prédisposées à la formation d’une hernie.
  • BPCO, coqueluche – le malade peut tousser beaucoup à cause d’une maladie pulmonaire. La toux génère une forte pression abdominale. N’importe quelle maladie qui provoque une grosse toux peut engendrer une hernie.
  • Une grave attaque de grippe peut parfois contribuer à la formation d’une hernie.
  • L’ascite – l’accumulation de liquide dans l’abdomen (cavité péritonéale).
  • L’hypertrophie prostatique bénigne – la prostate s’élargit en faisant augmenter ainsi la pression autour d’elle.
  • La pubalgie, elle est plus fréquente chez les personnes souffrant d’un problème mécanique de la hanche, comme l’affirment les chercheurs du Centre for for Hip Pain and Preservation dell’Hospital for Special Surgery, New York, Etats-Unis.
    Ce mal se résout souvent avec la physiothérapie, ostéopathie ou une intervention chirurgicale pour corriger le problème à la hanche.
  • L’effort – un soulèvement de poids excessif ou bien les exercices dans une salle de gymnastique (bodybuilding) augmentent la  pression sur l’abdomen et sur d’autres parties du corps.
  • L’intervention chirurgicale – la hernie peut être une complication post-intervention abdominale, par exemple après une césarienne parce que l’opération peut affaiblir les membranes.
  • L’obésité –  une personne obèse est bien plus sujette à une hernie par rapport à celles qui ne le sont pas.

 

Quels sont les symptômes d’une hernie abdominale?

Hernie abdominale,effort,exercices,soulèvementLes hernies inguinales, fémorales, ombilicales et incisionnelles peuvent donner certains symptômes, entre autres:

  • Une tuméfaction abdominale ou inguinale visible sous la peau;
    La tuméfaction peut disparaître en étant couché et être douloureuse.
  • Une sensation de pesanteur dans l’abdomen accompagnée parfois de constipation ou de sang dans les selles.
  • Une douleur au bas du ventre ou inguinale quand la personne se lève ou se plie.

Les symptômes d’une hernie hiatale se manifestent sous forme de douleur abdominale supérieure et de brûlure à l’estomac.
Diagnostic, comment reconnaître une hernie abdominale?

Une hernie ombilicale est diagnostiquée par une visite médicale.
Parfois on utilise les examens instrumentaux, comme l’écographie ou la radiographie pour en montrer les complications.

 

Thérapie de la hernie abdominale

Les hernies abdominales chez les très jeunes enfants s’améliorent par elles-mêmes quand les muscles se renforcent.
Mais la majorité des hernies abdominales généralement grossissent dans le temps et ne passent pas sans traitement.
La plupart des hernies ombilicales chez les nouveau-nés se ferment toutes seules en 18 mois.
Un médecin est capable de repousser la grosseur dans l’abdomen durant une visite de contrôle.
Le malade ne devrait jamais essayer de faire cela.
Parmi les remèdes naturels, certains soutiennent que la hernie peut être fixée en attachant une monnaie avec du scotch au-dessus de la tuméfaction.
Cette « correction » n’améliore pas la situation et il est probable que des germes s’accumulent sous le scotch, provoquant une infection.
En ce qui concerne les enfants, l’opération chirurgicale s’effectue le plus souvent pour les hernies ombilicales qui:

  • Provoquent des douleurs au bas du ventre,
  • Mesurent plus d’un centimètre et demi de diamètre (légèrement plus grandes qu’un pouce et ½),
  • Ne se réduisent pas après 6-12 mois,
  • Ne disparaissent pas à l’âge de 3 ans,
  • Restent piégées ou bloquées dans l’intestin

 

Intervention chirurgicale

Une opération de réparation de la hernie abdominale prévoit la poussée de l’hernie dans l’abdomen et la réparation du muscle affaibli.
Cela peut se faire par laparoscopie (une procédure mini-invasive durant laquelle le chirurgien opère à travers de petites incisions dans l’abdomen) ou par chirurgie à ciel ouvert (on effectue une seule incision mais plus grande).
L’intervention se fait en une journée (day surgery) et le malade peut rentrer chez lui le jour même.
Pratiquement, le chirurgien repousse le tissu hernié, puis il le fixe en appliquant un filet dans l’abdomen.
Le filet est fixé avec de la colle de fibrine, donc il n’y a pas de points de suture.
Différents types de matériaux peuvent être utilisés pour le filet: synthétique, absorbable, biologique, etc.

 

Anesthésie

Actuellement, en général, on essaie de limiter l’anesthésie à une région corporelle la plus petite possible, de sorte à éviter des complications.
En fonction des pathologies concomitantes du malade et des préférences de l’anesthésiste, on peut opter pour l’anesthésie locale, spinale ou générale.
En principe, l’intervention par laparoscopie se fait sous anesthésie totale.

 

Prévention

Pour prévenir l’aggravation d’une hernie abdominale, il faudrait éviter la gymnastique et les soulèvements qui exercent une grosse pression abdominale.
De surcroît, le choix d’une alimentation contre la constipation est importante parce que les efforts faits à ce sujet peuvent empirer la hernie.