Brûlure d’estomac

La brûlure d’estomac est une mauvaise sensation de chaleur à la poitrine, très fréquente à tout âge.

 

Causes de la brûlure d’estomac

La nourriture que l’on mange passe de la bouche à l’estomac à travers un tube creux appelé œsophage.
Avant de pénétrer dans l’estomac, la nourriture doit passer par un muscle étroit à l’extrémité inférieure de l’œsophage appelé sphincter oesophagien inférieur.


Brûlure d’estomac, douleur, reflux, acides gastriques Le sphincter empêche aux aliments de retourner dans l’oesophage.
Une fois parvenue dans l’estomac, les acides gastriques digèrent la nourriture.
Ces acides sont très forts, il y a une couche muqueuse particulière qui protège l’estomac contre l’acide.

L’œsophage n’a pas cette protection particulière. Si le sphincter oesophagien inférieur ne se ferme pas complètement, la partie inférieure de l’œsophage peut être abîmée par le reflux acide de l’estomac.
Quand ceci se produit, on peut éprouver une acidité d’estomac et la bouche amère.
Le sphincter oesophagien inférieur peut ne pas se fermer complètement permettant à l’acide de l’estomac de refluer dans l’œsophage pur les raisons suivantes:

  • Certains aliments et boissons. Parmi eux il y a:le chocolat, la menthe poivrée, les boissons contenant de la caféine (comme le café et le thé), les aliments gras, les piments, les agrumes, les fruits et le jus de fruit.
  • La brûlure d’estomac dépend de la position du corps. Il est plus facile pour les acides de refluer dans l’œsophage si une personne est couchée sur le dos, sur le côté droit ou plié en avant. Tout ce qui augmente la pesanteur dans l’abdomen pousse l’acide de l’estomac dans l’œsophage et peut causer la brûlure et le mal au dos haut (douleur dorsale).
  • Les soulèvements, les efforts, la toux, les vêtements étroits, l’obésité et la grossesse peuvent empirer la brûlure d’estomac.
  • Les personnes atteintes de certaines maladies courent un risque majeur de brûlure. Parmi ces maladies on trouve : l’hernie hiatale, le diabète, l’ulcère gastrique, la gastroparésie et bien d’autres maladies auto-immunes (syndrome de Crest, phénomène de Raynaud et sclérodermie).
  • De nombreux médicaments pris avec ordonnance peuvent relâcher le sphincter oesophagien inférieur, parmi eux les remèdes pour la pression sanguine, les remèdes pour le cœur et le remède contre l’asthme (théophylline).
  • De nombreuses substances irritent directement la paroi interne de l’œsophage et contribuent à la brûlure d’estomac. Parmi elles il y a la fumée de cigarette, l’aspirine, l’ibuprofène (brufène etc.) et les médicaments prescrits pour soigner l’ostéoporose.

 

Brûlure d’estomac et anxiété

L’anxiété et les soucis provoquent une augmentation de la production d’acide dans l’estomac et de l’adrénaline.
L’adrénaline relâche la musculature de l’estomac et de l’intestin, la conséquence est qu’on ne digère pas la nourriture qui se bloque dans l’estomac avec les acides et provoque une brûlure, de la pesanteur et éventuellement la gastrite.
Certains malades sentent une brûlure psychosomatique seulement tôt le matin, qui s’efface peu à peu.

 

Acidité d’estomac et douleur quand on court

Après avoir mangé il faut attendre au moins 3 heures avant d’aller courir autrement on risque de sentir une brûlure d’estomac, mal d’estomac, nausée et vomissement.
C’est un effet normal parce que l’estomac a besoin d’une grande quantité de sang pour la digestion et donc il faut éviter les gros efforts prolongés par exemple un entraînement à la course.

 

Thérapie pour les brûlures d’estomac

Avant d’analyser les médicaments, les plantes et le régime à suivre pour diminuer la brûlure d’estomac, je voudrais parler de la thérapie ostéopathique et manuelle.
S’il n’y a pas de lésions (par exemple les ulcères) ou des inflammations aiguës, le mauvais fonctionnement de l’estomac peut être causé par les nerfs qui transmettent le signal de la douleur d’une façon erronée, par les muscles contractés, par des adhérences ou bien par des ligaments trop tendus qui bloquent le mouvement de l’estomac.
Pour une bonne digestion, l’estomac doit pouvoir recevoir la nourriture et la déplacer vers le duodénum en utilisant les muscles lisses.
Si les muscles sont trop contractés ou si quelque chose bloque le mouvement de l’estomac, aucun médicament ne peut résoudre le trouble, ils servent donc seulement pour réduire les symptômes, mais ils n’éliminent pas la cause.
Une autre partie importante du traitement consiste à libérer des nerfs qui contrôlent l’estomac, il s’agit des nerfs qui partent du niveau D6 à D9 dans le dos et du nerf vague.
Si les nerfs sont comprimés par les os, par les muscles ou par les ligaments ils peuvent causer des symptômes à l’estomac.

 

Quels sont les remèdes contre les brûlures d’estomac ?

Antiacides
Etant donné que la brûlure à l’estomac  est causée par l’acide de l’estomac, un des moyens les plus simples pour soulager la douleur est de neutraliser l’acide avec un antiacide.
Les antiacides (comme Maalox®) en général contiennent un mélange de sels de magnésium et d’aluminium, de carbonate de chaux ou bicarbonate de soude.
Il est possible que ceux qui contiennent des quantités élevées de sodium, ne conviennent pas aux femmes enceintes ou à celles qui suivent un régime pauvre en sodium, par exemple la personne qui souffre de tension haute ou de maladie cardiaques.
Les antiacides sont disponibles en comprimés qui peuvent être sucés ou mâchés, il existe aussi le médicament sous forme de liquide.

Alginates
Certains produits antiacides contiennent même du sodium alginique.
L’alginate de sodium est une substance qui forme un « radeau » qui flotte sur le contenu de l’estomac. Le radeau empêche le reflux de l’acide de l’estomac et protège de l’acide le tube digestif.
Les produits contenant des alginates, par exemple le Gaviscon, sont spécialement utiles contre les brûlures d’estomac dues à la pression sur l’estomac, par exemple durant la grossesse.

Antagonistes H2
Antiacides. Les antagonistes H2 sont des remèdes comme la cimétidine (par exemple Tagamet), ranitidine (par exemple Zantac), nizatidine (par exemple Axid) et famotidine (par exemple Pepcid). Tous ces médicaments peuvent être achetés à la pharmacie par des adultes de plus de 16 ans.
Les médicaments antagonistes H2 travaillent en bloquant les récepteurs de l’histamine dans l’estomac qui empêchent aux cellules de l’estomac de produire trop d’acide.
Inhibiteurs de la pompe à protons
Les inhibiteurs de la pompe à protons interrompent la production d’acide dans l’estomac.

Prokinétiques
Ces médicaments facilitent la coordination du travail des muscles lisses dans le tube digestif de l’estomac.

 

Aliments à éviter lorsque l’on souffre de brûlures d’estomac

Ulcères peptique, brûlure à l’estomac, aliments à éviter Il y a différentes causes de brûlure à l’embouchure de l’estomac.
Découvrir de quoi il s’agit peut aider à modifier le style de vie et les habitudes, de cette manière on peut éviter le reflux acide.

Café, thé et autres boissons qui contiennent de la caféine.
La caféine peut relâcher le sphincter oesophagien inférieur, permettant que le contenu de l’estomac remonte dans l’oesophage.

Chocolat
Le chocolat contient des concentrations de théobromine (un composé qui se présente naturellement dans beaucoup de plantes) qui relâche le muscle du sphincter oesophagien, en laissant que l’acide de l’estomac retourne dans l’œsophage.

Fritures et aliments gras
Ces aliments ont tendance à ralentir la digestion, en conservant la nourriture dans l’estomac pendant plus de temps. Cela peut causer une augmentation de la pesanteur dans l’estomac. Il en dérive une plus grosse pression sur un sphincter affaibli qui produit le reflux du contenu de l’estomac.

Tomates et produits à base de tomate
Ces aliments relâchent le sphincter oesophagien inférieur.

Alcool
L’alcool relâche le sphincter oesophagien inférieur et augmente la production des acides gastriques.

Tabac
Les produits chimiques présents dans la fumée de cigarette passent des poumons au sang et affaiblissent le sphincter gastro-oesophagien.

Jus de fruit et agrumes
Ces aliments relâchent le sphincter oesophagien inférieur.
Manger deux ou 3 heures avant de se coucher.
Etre étendu en ayant l’estomac plein peut causer une plus grosse pression du contenu de l’estomac contre le sphincter gastro-oesophagien, faisant augmenter les probabilités de reflux.
Les bananes, au contraire, ont un effet antiacide.

Gros repas
L’estomac plein peut provoquer une pression supplémentaire sur le sphincter gastro-oesophagien inférieur, qui augmentera la possibilité de reflux vers l’œsophage de certains de ces aliments.

Porter des vêtements étroits
Un habillement qui est adhérent et serre l’abdomen appuie sur l’estomac. De même la nourriture appuie sur le sphincter gastro-oesophagien, provoquant le reflux gastro-oesophagien.
L’habillement qui peut causer des problèmes comprend les ceintures collantes et les sous-vêtements.

 

Plantes contre les brûlures d’estomac
En Europe on a l’habitude de prendre un digestif amers après un repas copieux. Des digestifs amers plus légers, comme le Rumex crispus, Artemisia commune (Artemisia vulgaris),Gentiane jaune et l’épine-vinette (Berberis vulgaris) sont des digestifs et des toniques du foie.

Ils aident la digestion et diminuent le risque de brûlures d’estomac, en augmentant la production d’HCL et de la bile.
D’autres conseils pour ceux qui souffrent de brûlures d’estomac:

  • Manger moins à chaque repas,
  • Rester en position verticale après avoir mangé,
  • Eviter de manger la nuit.

 

Brûlures d’estomac nocturne
Ce symptôme est dû généralement au reflux gastro-oesophagien qui augmente la nuit en position horizontale.
Pour résoudre ce problème il faut aller se coucher loin des repas et remonter le côté du lit où l’on pose la tête de 20/30 cm par rapport aux pieds.

 

Brûlures d’estomac pendant la grossesse

Causes
Pendant la grossesse, le muscle dans la partie supérieure de l’estomac se relâche, empêchant aux acides gastriques de remonter dans l’œsophage (comme tous les muscles du corps). Ceci permet aux sucs digestifs de remonter douloureusement provoquant l’irritation et l’acidité que ressentent les femmes enceintes. Une autre raison pour laquelle la brûlure est éprouvée est que l’utérus quand il augmente, prend le dessus et la cavité abdominale comprime l’estomac vers le haut dans la gorge (disons que c’est l’impression perçue).
La brûlure d’estomac pendant la grossesse peut être éprouvée au cours du premier trimestre, mais vers le terme aussi, au huitième ou neuvième mois.

 

Remèdes naturels pour les brûlures d’estomac

Il existe différentes stratégies pour alléger les brûlures d’estomac pendant la grossesse.

Il faut éviter les aliments qui causent des brûlures d’estomac comme les aliments épicés ou très faits, et les boissons alcoolisées ou celles contenant de la caféine (par exemple café, thé et Coca Cola car elles détendent le sphincter œsophagien), le chocolat, la menthe, les oranges et les citrons.
Une alimentation riche en graisses peut également contribuer aux brûlures d’estomac pendant la grossesse.
Jus d’Aloe vera
Le jus extrait de la plante aloe vera est un remède maison très utilisé contre les brûlures d’estomac. Le jus d’Aloe Vera réduit les brûlures d’estomac, l’inflammation et favorise la bonne santé du tractus gastro-intestinal.
Il est conseillé de boire environ 10 ml de jus d’aloe vera 20 minutes environ avant un repas. Il ne faut pas exagérer car cela peut provoquer des diarrhées et douleurs abdominales.
Amandes
Il faudrait manger 4/5 amandes après chaque repas et collation.
Les amandes biologiques sont préférables.
Ce savoureux fruit sec est utile pour neutraliser l’acidité du suc gastrique de l’estomac, soulager et prévenir les brûlures d’estomac.

Boire avant et après les repas, mais pas durant
Trop de fluide mélangé avec les aliments dilate l’estomac aggravant les brûlures.
Opter pour des repas plus petits qui ne surchargent pas le système digestif.
Il serait opportun de faire six petits repas par jour, plutôt que trois gros, de sorte à sentir moins l’acidité.

La douleur quand on boit peut être provoquée par une quantité excessive d’eau avalée en peu de temps, mieux vaut boire un verre de temps à autre.

Ralentir. Quand on mange trop vite, on déglutit souvent l’air qui peut former des poches de gaz dans le ventre.
Manger vite sans mâcher correctement augmente le travail de l’estomac. Cela rend plus difficile la digestion.

 

Quoi manger lorsque l’on souffre de brûlures d’estomac ?

Parmi les aliments qui aident à combattre les symptômes de la brûlure d’estomac il y a:les choux, les tisanes de camomille, les carottes, les bananes et le réglisse.

Un autre remède naturel est le bicarbonate qui sert à neutraliser l’acide dans l’œsophage.

Un tas de mamans pense qu’en mangeant quelques cuillérées de yaourt maigre après chaque repas, ou quand la brûlure se fait sentir, permet de diminuer la sensation d’acidité.
Les résultats de certaines études suggèrent aussi que les probiotiques du yaourt pourraient aider à neutraliser l’acide dans l’œsophage.

Certains remèdes maison qui selon les femmes sont efficaces sont:

  • Le gingembre frais, cru ou sous forme de comprimés
  • Le thé de fenouil.

Si la brûlure d’estomac est très forte, mâcher du chewing-gum après chaque repas fait du bien.
La recherche a démontré que la gomme à mâcher favorise le flux de salive qui peut réduire les niveaux d’acide dans l’œsophage et peut contribuer à prévenir la maladie du reflux gastro-oesophagien.

 

Témoignage d’un malade souffrant de brûlures d’estomac

Les principales règles pour affronter les brûlures d’estomac.

Les règles ci-dessous sont très faciles à suivre.
Malgré tout, avant d’énoncer ces règles, je voudrais écrire quelque chose de bon sens populaire pour alléger les brûlures d’estomac.

En premier lieu s’assurer de bien mâcher les aliments avant de déglutir.
De cette manière il est facile de se débarrasser de la brûlure d’estomac parce que si les morceaux de nourriture que l’estomac doit abattre sont gros, la quantité d’enzymes (alcalins et acides) qu’il doit relâcher est plus importante.
D’une manière analogue, il faut boire beaucoup de liquides pendant que l’on mange ou après avoir mangé. Ceci est important parce que les fluides réduisent la force des enzymes et donc, le corps a besoin de relâcher plus d’enzymes.

Si ces deux règles de base sont suivies, on devrait être sur la bonne voie afin d’éviter la brûlure d’estomac. En outre, si l’on suit la règle principale concernant la combinaison des aliments, très probablement on observe la disparition des symptômes de la brûlure d’estomac.

La règle la plus importante consiste dans le fait de ne pas mettre ensemble les aliments riches en hydrates de carbone (pâtes, pommes de terre, céréales, riz) avec des aliments riches en protéines (viandes, laitages, poisson). Ceci est fondamental parce que ces deux éléments ont besoin d’enzymes différents pour être digérés.
Si l’organisme doit émettre ces deux enzymes ensemble, ces derniers se neutralisent réciproquement.
Quand cela se produit, la nourriture doit rester plus longtemps dans l’estomac et l’organisme doit produire de grosses quantités d’enzymes alcalins et acides.
On comprend bien que c’est là une des principales raisons qui provoque l’irritation de l’estomac.
Donc, au lieu de manger un gros bifteck avec des frites, il est préférable de manger un bifteck avec de la salade.
La salade verte va très bien parce qu’elle se digère rapidement vu qu’elle contient beaucoup d’eau.