Syndrome de Fatigue Chronique (SFC)

Le syndrome de fatigue chronique (SFC) provoque une fatigue qui dure toute la journée, si grave que l’on ne peut pas se concentrer sur les activités quotidiennes.

Cette maladie peut toucher n’importe qui et elle concerne en particulier les femmes entre 20 et 45 ans. Chez les enfants, l’âge le plus fréquent se situe entre 13 et 15 ans, mais elle peut aussi se manifester avant.

Causes du syndrome de fatigue chronique

Le manque d’entrain n’a pas une cause unique, mais il peut y avoir plusieurs raisons.

Maladies
La fatigue extrême peut être un symptôme de certaines maladies, par exemple :

  1. Anémie
  2. Diabète
  3. Hypothyroïdie
  4. Problèmes cardiaques
  5. Problèmes pulmonaires, rénaux ou du foie
  6. Cancer à un stade avancé
  7. Lupus érythémateux disséminé
  8. Mononucléose infectieuse
  9. Virus d’Epstein-Barr
  10. Maladies rénales
  11. Hépatite
  12. Grippe
  13. Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
  14. Fibromyalgie
  15. Polyarthrite rhumatoïde
  16. VIH
  17. Cancer

Problème psychologiques
Les personnes qui traversent une période émotionnellement difficile peuvent souffrir de fatigue chronique. Parmi les maladies qui peuvent causer la perte de force ou la fatigue, on trouve :

  1. Dépression
  2. Anxiété
  3. Anorexie
  4. Boulimie
  5. Douleur
  6. Stress

Médicaments
Parmi les médicaments qui causent la fatigue chronique, on trouve :

  1. Corticoïdes
  2. Antidépresseurs
  3. Médicaments contre l’anxiété
  4. Sédatifs
  5. Médicaments antihypertenseurs

 

Mauvais mode de vie
Une vie stressante et frénétique ne permet pas de bien dormir ou de pratiquer une activité physique.
Parmi les causes de faiblesse chronique, il y a aussi :

  1. Tabagisme
  2. Drogues
  3. Alcool

En outre, la plupart des gens ne suivent pas une alimentation équilibrée.
Ces facteurs influencent négativement l’énergie.
La malbouffe et les boissons qui contiennent de la caféine peuvent être très nuisibles.

Le changement de saison peut influencer le sommeil et, de ce fait, causer une fatigue excessive.
Au printemps et en été, les heures de soleil augmentent et on dort moins ; en outre, la chaleur cause une transpiration nocturne qui peut réveiller.

Stress sur le lieu de travail
La fatigue peut aussi être provoquée par :

  • Stress sur le lieu de travail
  • Trop d’heures de travail
  • Manque de satisfaction professionnelle
  • Problèmes de relations avec les collègues et les supérieurs
  • Peur de perdre son travail
  • Travail nocturne

Insomnie
L’apnée du sommeil est une des raisons principales de l’insomnie.
À cause du rétrécissement des voies respiratoires, la personne ne réussit pas à respirer correctement et ronfle dans le sommeil.

Parmi les autres causes d’insomnie, il y a le stress, l’anxiété et l’œsophagite par reflux.

Ménopause
Le syndrome de fatigue chronique peut se produire après la ménopause à cause de la diminution des œstrogènes.

Accouchement
La première semaine après l’accouchement peut être caractérisée par une fatigue extrême pour les raisons suivantes :

  • Efforts pendant l’accouchement
  • Brusque variation des hormones.

Généralement, elle disparaît spontanément, même si dans certains cas elle peut évoluer en dépression post-partum.

Symptômes du syndrome de fatigue chronique

Certains symptômes de ce syndrome sont :

 

Symptômes de l’épuisement extrême

Essoufflement : les raisons de la dyspnée peuvent être une infection, des troubles nerveux, de l’asthme ou une allergie.
Faiblesse : la fatigue concerne les muscles du corps. En général, la faiblesse musculaire se produit à cause de troubles du sommeil, de dépression, de traumatismes, etc.
Vertiges : les vertiges et l’évanouissement sont provoqués par le manque de repos, la tension basse, la déshydratation, des maladies cardiaques, etc.
Palpitations : lors de palpitations, ont a la sensation que le cœur ne bat pas comme il devrait. Parmi les causes de palpitations, il y a le stress, l’anxiété et certains médicaments.
Troubles cognitifs : le syndrome de fatigue chronique influence seulement la mémoire à court terme, tandis que celle à long terme reste inaltérée.
Dépression : les personnes commencent à être déprimées à cause de l’impossibilité d’exercer des activités très simples.

D’autres symptômes à signaler sont :

 

Diagnostic du syndrome de fatigue chronique

Il n’existe pas de test pour confirmer le diagnostic du syndrome de fatigue chronique.
Comme les symptômes de cette maladie sont similaires à ceux d’autres pathologies, le médecin doit effectuer des tests pour exclure d’autres maladies.

 

Causes de la fatigue chronique après avoir mangé

Sucre
Après un repas avec des gâteaux, on ressent un pic d’énergie suivi d’une chute soudaine.

Fatigue mentale après un gros repas
Après un repas riche en graisses, le corps dévie le sang vers le système digestif, réduisant ainsi l’apport d’oxygène au reste du corps.

Dépression
Les personnes qui souffrent de dépression ont parfois une sensation de fatigue après avoir mangé. En voici la raison : les personnes déprimées mangent beaucoup pendant une journée, mais le jour suivant, elles peuvent très bien jeûner.
Cela se produit car la glande pituitaire (ou hypophyse) a des problèmes et ne réussit pas à contrôler les fonctions corporelles. La conséquence est la fatigue après avoir mangé.

 

Fatigue après avoir mangé des sucreries

 Déséquilibre de sérotonine
La sérotonine est une substance chimique qui transmet des signaux d’une zone du cerveau à une autre. Elle influence les cellules cérébrales qui contrôlent les fonctions suivantes :

  1. Sommeil
  2. Appétit
  3. Mémoire.

Quand le niveau de sucres dans le sang augmente, le pancréas sécrète plus d’insuline. Chez certaines personnes, la production excessive d’insuline cause un arrêt de la production de tryptophane hydroxylase qui sert à la formation de sérotonine.
Un déséquilibre de la sérotonine peut provoquer fatigue et somnolence.

Hypoglycémie réactive
Si la fatigue après avoir mangé est accompagnée d’autres symptômes comme palpitations, nervosité, vertiges, sensations de vertiges, mal de tête, transpiration, insomnie et crises de panique, la cause peut être l’hypoglycémie réactive.

Prédiabète
Une raison de fatigue après avoir mangé du sucre pourrait être le prédiabète.

 

 mesure de la tension, fatigue
Syndrome de Fatigue Chronique (SFC)

Causes de la fatigue au matin

Grossesse
La grossesse entrave le normal équilibre hormonal du corps. Parmi les conséquences, il y a la nausée matinale et la fatigue.

Insomnie
La qualité médiocre du sommeil est parmi les raisons principales de fatigue matinale.

Mauvaise alimentation
Une alimentation inadéquate cause une sensation de manque d’énergie le matin.

Alcoolisme
Une personne peut être très fatiguée le matin après une cuite.

Maladie d’Addison
Dans la maladie d’Addison, les glandes surrénales situées au-dessus des reins ne fonctionnent pas correctement, ainsi elles ne produisent pas une quantité suffisante de certaines hormones.
Les hormones surrénales sont liées à la synthèse d’énergie car elles convertissent les graisses et les glucides en sucre nécessaire pour le fonctionnement des cellules.
Par conséquent, le dysfonctionnement des glandes surrénales peut causer de la fatigue le matin.

Fibromyalgie
La fibromyalgie provoque insomnie, fatigue, douleurs musculaires et rigidité.

Problèmes de la thyroïde
Un problème de la thyroïde, comme l’hypothyroïdie peut contribuer à la fatigue le matin car cela signifie que la thyroïde ne produit pas assez d’hormones qui régularisent le métabolisme.

Anémie
Dans cette maladie, le nombre de globules rouges dans le corps est réduit (hématocrite bas) et peut causer de nombreux effets secondaires, y compris fatigue au réveil, douleur thoracique et problèmes de respiration.

 

Fatigue l’après-midi

Causes

  1. Une personne qui n’a pas assez dormi la nuit précédente ressent de la fatigue toute la journée
  2. Un repas lourd, avec beaucoup de graisses et de sucres
  3. Sauter le petit-déjeuner ou le déjeuner peut provoquer de la fatigue
  4. Carence de fer dans le sang.

 

Traitement pour le syndrome de la fatigue chronique

Il n’existe pas de traitement pour soigner cette maladie, mais il existe des traitements pour en réduire les symptômes.

Pour le traitement contre la fatigue chronique, le médecin prescrit :

  1. Physiothérapie
  2. Compléments alimentaires
  3. Médicaments antidépresseurs
  4. Médicaments alternatifs et complémentaires
  5. Parmi les traitements qui procurent des bénéficies scientifiquement prouvés figure seulement la thérapie cognitivo-comportementale.

La thérapie cognitivo-comportementale est une thérapie psychologique qui aide les patients à connaître les symptômes et à élaborer des stratégies pour y faire face. C’est un traitement assez efficace pour le syndrome de fatigue chronique.

 

Traitement par l’activité physique

C’est un type de kinésithérapie qui comprend des exercices pour réduire les effets de la fatigue chronique chez les patients.

Remèdes naturels pour surmonter la fatigue

Il est toujours mieux de consulter un médecin avant de commencer tout traitement. Après avoir identifié la cause de la fatigue, le médecin prescrit des médicaments adéquats.
Ci-dessous sont énumérées certaines recommandations qui aident à réduire l’effet de la fatigue.
Il est nécessaire pour l’organisme de bien dormir.

  1. Tous les adultes devraient se reposer au moins 7 heures par jour.
  2. Éviter les boisons alcoolisées et la caféine.
  3. Arrêter de fumer.
  4. Une alimentation équilibrée et correcte soulage de la fatigue et améliore l’état de santé général.
  5. La gestion du stress est possible avec des techniques de relaxation telles que le yoga, le shiatsu, le reiki et les massages reposant.
  6. Une vie moins stressante, moins sédentaire et plus en plein air aide à contraster l’anxiété et la dépression.

Certains remèdes naturels sont :

  • Injections de magnésium intramusculaires pour les personnes qui ont une carence en magnésium.
  • Une combinaison d’huile de poisson et d’huile d’onagre.
  • Mélatonine.
  • Nicotinamide adénine dinucléotide.
  • Carnitine.

Ces substances ont obtenu des résultats encourageants dans les études préliminaires. Toutefois, beaucoup de ces résultats initiaux prometteurs n’ont pas été confirmés par les études à long terme où les recherches initiales avaient été effectuées sur un échantillon insuffisant de sujets.

Les vitamines contenues dans ces compléments sont les suivantes :

Vitamine A : excellente contre l’anémie et les infections. C’est un puissant antioxydant qui aide à éliminer les radicaux libres et renforce le système immunitaire.

Vitamine B : régularise le métabolisme du glucose et l’activité des hormones, contrastant ainsi la fatigue, les sautes d’humeur, la rétention d’eau et les problèmes causés par le syndrome prémenstruel.

Vitamine C : elle sert contre les infections et les allergies et favorise l’absorption du fer.

Vitamine E : possède des propriétés antihistaminiques.

 

 

    A lire aussi