Symptômes de l’allergie

L’allergie est une pathologie dans laquelle le système immunitaire réagit de façon exagérée à un agent externe, appelé allergène, qui n’est pas dangereux pour les autres personnes, par exemple le pollen, le venin d’abeille ou les poils des animaux domestiques.

Comment survient l’allergie

Le système immunitaire produit des substances connues comme anticorps.
Certains de ces anticorps protègent des substances étrangères qui pourraient causer une infection ou une maladie.

bigstock-Mechanism-of-allergy-drug-hay-Alila
En cas d’allergie, le système immunitaire produit des anticorps (IgE) qui identifient un certain allergène comme un agent nuisible, même s’il n’est pas dangereux.
Quand on entre en contact avec l’allergène, la réaction du système immunitaire peut être l’inflammation de :

  • Peau
  • Sinus paranasaux
  • Voies respiratoires
  • Système digestif.

La gravité des allergies est très variable et peut aller d’une irritation légère jusqu’à l’anaphylaxie, qui est une urgence potentiellement mortelle.

Les allergies sont très fréquentes. Selon « Allergy UK », au Royaume Uni, une personne sur quatre souffrira d’allergie dans sa vie.
Les nombres sont en train d’augmenter chaque an et plus de la moitié des personnes intéressées sont enfants.
La raison de cette augmentation n’est pas claire. Certains experts pensent qu’il y a un lien avec la pollution. Une autre théorie est que les allergies sont causées par l’ambient où l’on vit, qui est trop propre et prive de germes ; de cette façon, on réduit le nombre de germes que le système immunitaire affronte.
Cela provoque une réaction excessive quand il entre en contact avec des substances inoffensives.

 

Types d’allergie

Les allergies peuvent être alimentaires, Allergie aux chiens

Allergie aux chiens

 

Allergies aux animaux
Les plus répandues sont les allergies aux chiens et aux chats. Ceux qui souffrent de ce problème ne devraient pas avoir ces animaux, car ils laissent leurs poils partout, ainsi il est facile d’avoir une réaction allergique.

Allergie aux shampooing et aux cosmétiques
Le shampooing et les savons avec un pH trop acide ou, au contraire, trop alcalin peuvent provoquer brûlure, rougeur et gêne.
La paraphénylèdiamine est un allergène contenu dans la majorité des teintures pour cheveux et peut causer une dermatite par contact.

D’autres allergies
Le rhume des foins est un trouble immunitaire causé par une réaction allergique au pollen et à d’autres substances. Appelée aussi rhinite allergique, il en existe deux types :

  • Saisonnière, qui se produit seulement pendant la période de pollinisation de certaines plantes.
  • Perpétuelle, qui se produit pendant toute l’année.

Conjonctivite allergique (œil rouge)
La conjonctivite allergique est causée pas bactéries, virus ou maladies sexuellement transmises ; elle peut se transmettre facilement d’une personne à une autre, mais elle n’est pas un risque grave pour la santé si diagnostiquée tôt. Ce n’est pas une pathologie contagieuse.

Urticaire
L’urticaire cause une rougeur sur la peau similaire à une brûlure par soleil, gonflement, démangeaison intense et sensation de brûlure quand on touche la peau irritée.

Allergie aux piqûres d’insectes
Les piqûres d’abeilles, guêpe, bourdons ou fourmis rouges sont celles qui causent allergies le plus souvent. Toutefois, la majorité des personne n’est pas allergique aux piqûres d’insectes et peuvent confondre une réaction normale avec une réaction pathologique.

Allergie aux pollens
Pour la majorité des personnes, le changement de saison signale le début de journées longues et de soirs frais. Mais pour une personne sur dix qui souffre d’allergie aux pollens, le changement de saison peut signifier malheur à cause des réactions allergiques.

Réactions de la peau au soleil
La majorité des personnes se brûle après une longue exposition aux radiations ultraviolettes. Toutefois, certains individus particulièrement prédisposés peuvent avoir des réactions cutanées exagérées à la lumière du soleil.

Allergie à l’aspirine
Les salicylates sont des substances présentes naturellement dans les plantes et ils sont un ingrédient important de l’aspirine et des autres
médicaments analgésiques.
En outres, on les trouve souvent dans les fruits et les légumes, outre que dans beaucoup de produits cosmétiques.

Allergie aux cosmétiques
Certains cosmétiques peuvent causer une irritation de la peau ou des réactions allergiques. Certains des ingrédients utilisés dans les cosmétiques, comme fragrances et conservateurs, peuvent être des allergènes, c’est-à-dire des substances qui déclenchent une réaction allergique.

Allergie au nickel
L’allergie au nickel est une réaction cutanée qui se produit après l’exposition au nickel ou à objets qui contiennent ce métal.

Causes de l’allergie
L’allergie commence quand le système immunitaire confond une substance inoffensive avec un agent étranger dangereux. Le système immunitaire produit ainsi des anticorps qui sont toujours vigilants pour cet allergène spécifique.
Dans le futur, quand on est exposés à nouveau à cet allergène, les anticorps peuvent relâcher beaucoup de substances chimiques du système immunitaire comme l’histamine qui provoquent les symptômes de l’allergie.

Syndrome d’Allergie Oral
Le syndrome d’allergie oral est un problème dans lequel le système immunitaire d’un sujet allergique aux pollens reconnaît dans les fruits (par exemple, une pomme ou une banane) les mêmes allergènes contenus dans les pollens et produit une réaction allergique.
Les symptômes de cette allergie sont : démangeaison ou brûlure sur la langue et sur le palais et gonflement des muqueuses orales et des lèvres.

Les allergènes les plus fréquents sont :

  • Allergènes volatiles comme les pollens, les poils d’animaux, les acariens de la poussière et les moisissures.
  • Certains aliments, en particulier les arachides, les noix, le blé, le soja, le poisson, les crustacés, les œufs et le lait.
  • Piqûres d’insectes, en particulier abeilles et guêpes.
  • Médicaments, surtout pénicilline ou antibiotiques à base de pénicilline (par exemple, l’Augmentin).
  • Latex ou d’autres substances qui peuvent provoquer des réactions allergiques sur la peau au contact.
  • Le chocolat contient le nickel concentré, ainsi il peut causer une réaction allergique à cause de cette substance.

L’allergie au riz est pratiquement inconnue en Europe, mais dans les pays asiatiques on peut trouver des personnes qui souffrent de ce problème, car elles mangent cet aliment à chaque repas.

Symptômes de l’allergie
Symptômes de l’allergie

Symptômes de l’allergie

Les symptômes de l’allergie dépendent du type d’allergie, en particulier ils peuvent intéresser les voies respiratoires, les sinus et les cavités nasales, la peau ou le système digestif.
Les réactions allergiques peuvent varier de légères à graves. Dans certains cas, les allergies graves peuvent déclencher une réaction dangereuse pour la vie, appelée anaphylaxie.
Les réactions légères peuvent provoquer seulement des boutons sur la peau.

Le rhume des foins, appelé aussi rhinite allergique, peut causer :

  • Congestion
  • Nez qui coule
  • Mal à la gorge
  • Démangeaison, yeux gonfles et larmoiement excessif (conjonctivite).

La dermatite atopique est une réaction allergique de la peau appelée aussi eczéma ; elle peut causer :

  • Démangeaison de la peau
  • Peau rouge
  • Desquamation

Une allergie alimentaire peut causer :

  • Picotement dans la bouche
  • Gonflement des lèvres, de la langue, du visage ou de la gorge
  • Urticaire
  • Anaphylaxie

La piqûre d’insecte peut causer une allergie avec :

  • Une grande région gonfle (œdème) dans la région de la piqûre
  • Démangeaison ou urticaire sur tout le corps
  • Toux, oppression thoracique, essoufflement
  • Anaphylaxie

L’allergie aux médicaments peut causer :

  • Urticaire
  • Démangeaison de la peau
  • Eruption cutanée
  • Gonflement du visage
  • Essoufflement

Anaphylaxie
Certains types d’allergie, comme celles aux aliments et les piqûres d’insectes, peuvent déclencher une grave réaction connue comme anaphylaxie.
La réaction anaphylactique est une urgence médicale potentiellement mortelle qui peut causer un choc.
Les signes et les symptômes d’anaphylaxie sont :

  • Perte de connaissance
  • Vertiges
  • Essoufflement grave
  • Pouls artériel faible et accéléré
  • Eruption cutanées
  • Nausée et vomissement
  • Gonflement des voies respiratoires, qui peut bloquer la respiration.

Complications

Avec l’allergie on augmente le risque d’avoir d’autres pathologies, y compris :

Anaphylaxie. En cas d’allergie grave, le risque de cette réaction augmente. L’anaphylaxie est fréquemment liée à l’allergie alimentaire, à la pénicilline et au venin des insectes.

Une autre allergie. Ceux qui souffrent d’allergie ont un risque majeur de devenir allergiques à quelque chose d’autre.

Symptômes de l’allergie
Symptômes de l’allergie

Asthme. L’asthme est une réaction dans laquelle le système immunitaire intéresse les voies respiratoires et la respiration ; ceux qui souffrent d’allergie ont plus de probabilité de l’avoir. Dans beaucoup de cas, l’asthme est provoqué par l’exposition à un allergène de l’ambient (déclenché par allergie).

Les complications mycosiques des sinus nasaux ou des poumons. Le risque d’avoir ces pathologies augmente chez les personnes allergiques aux moisissures.

 

Tests et diagnostic

Pour comprendre si l’on souffre d’allergie, le médecin peut :

  • Faire des questions sur les signes et les symptômes du patient
  • Effectuer un examen physique
  • Demander au patient de rédiger un journal détaillé des symptômes et des possibles facteurs déclenchants.

En cas d’allergie alimentaire, le médecin peut :

  1. Demander d’écrire un journal de tous les aliments que l’on mange
  2. Eliminer un aliment du régime (régime d’élimination), ensuite il faut recommencer à manger l’aliment en question pour voir si cela provoque une réaction.

Le médecin peut aussi recommander les tests suivants :
Test percutané. Dans ce test, on fait une petite incision sur la peau et on frotte une quantité minimale de protéines que l’on trouve dans l’allergène potentiel.
En cas d’allergie, on devrait avoir une réaction dans le point où on effectue le test. Le médecin spécialiste des allergies est équipé pour effectuer et interpréter le test.

Examen du sang. Un examen du sang appelé radioallergosorbant test (RAST) sert à mesurer la réponse du système immunitaire à un allergène spécifique en mesurant la quantité d’anticorps spécifiques dans le flux sanguin, appelés immunoglobulines IgE. Ensuite, on envoie un échantillon de sang à un laboratoire médical, où on peut faire le test pour la sensibilité aux allergènes.

 

Traitement et médicaments

Les traitements de l’allergie comprennent :
Eviter le contact avec l’allergène. Le médecin recommande la façon d’identifier et d’éviter les substances qui causent la réaction allergique.
C’est l’action la plus importante dans la prévention des réactions allergiques pour réduire les symptômes. Parfois, il peut être nécessaire une période jusqu’à 10 jours pour éliminer les traces des allergènes dans l’organisme.

Médicaments
Les médicaments peuvent contribuer à soulager les symptômes de la réaction allergique.
Les médicaments à prendre dépendent du type d’allergie dont on souffre.
On peut prendre des médicaments en vente libre ou sous prescription.
Il existe des médicaments que l’on prend pour voie orale, des sprays nasaux ou des collyres. Certains médicaments pour l’allergie sont :

  • Cortisone, par exemple la bétaméthasone (Celestene)
  • Antihistaminiques
  • Décongestionnants, etc.

En cas d’allaitement, il est possible que l’enfant hérite l’allergie ; il existe des médicaments antihistaminiques comme le xyzall qui peuvent être pris aussi pendant la grossesse et l’allaitement, mais il faut toujours demander l’opinion du médecin traitant.

Immunothérapie. Pour les allergies graves ou qui ne répondent pas au traitement, le médecin peut recommander des infiltrations pour l’allergie (immunothérapie). Ce traitement consiste en une série d’injections d’extraits d’allergènes purifiés, généralement administrés pendant une période de quelques années.

Traitement d’urgence avec l’épinéphrine
En cas d’allergie grave, le médecin peut effectuer une injection d’épinéphrine (EpiPen, Twinject) pour résoudre rapidement l’inflammation et traiter l’urgence.