Splénomégalie ou rate enflée

La splénomégalie (ourate enflée) est causée par plusieurs pathologies. Les principales sont les infections chroniques et le cancer.

La rate est un petit organe situé dans le côté gauche de l’abdomen, au-dessous de la cage thoracique. La rate est grosse comme un poing et elle intervient dans plusieurs fonctions du corps humain.

Ces fonctions sont énumérées ci-dessous :

  • La tension sanguine,
  • Le contrôle du nombre des plaquettes,
  • La prévention des infections.

 

Les causes de la rate enflée

Plusieurs maladies entravent le correcte fonctionnement de la rate et causent son gonflement. Les causes de gonflement du foie et de la rate sont classifiées en plusieurs groupes :

  • Infections (Brucellose, endocardite, gastroentérite, hépatite B ou C, VIH, etc.),
  • Cancer (leucémie, lymphome ou cancer du pancréas),
  • Amylose,
  • Sarcoïdose,
  • Anémie ou thalassémie.

Les infections se divisent ultérieurement en :

  • Infections virales (mononucléose),
  • Infections parasitaires (malaria),
  • Infections bactériennes (syphilis).

La rate enflée liée à l’infection se produit en réponse à un mécanisme de défense du corps pour contraster un agent pathogène.

Certains types de cancer, comme la leucémie et le lymphome de Hodgkin, sont diagnostiqués quand il y a les premiers problèmes à la rate.
Tout autre type de cancer qui se répand à la rate peut l’endommager et causer son gonflement.
La destruction prématurée de globules rouges à cause de l’anémie gonfle la rate.
Il y a certains problèmes métaboliques, comme la

Symptômes de la rate enflée

La rate enflée n’est pas toujours une source de préoccupation. Il y a plusieurs raisons pour le gonflement de la rate.
Un gonflement de la rate se produit quand l’organe est hyperactif : il détruit trop de cellules du sang.

Ci-dessous sont énumérés les symptômes principaux :

  • Appétit excessif,
  • Douleur dans le côté gauche, qui se répand dans l’abdomen et dans le dos,
  • Sensation de plénitude, seulement chez les enfants,
  • Perte de poids inexpliquée,
  • Souffrir d’infections fréquentes,
  • Diarrhée (en cas de gastroentérite),
  • Ganglions lymphatiques gonfles,
  • Anémie (globules rouges bas),
  • Ictère (lié à des problèmes hépatiques),
  • Fièvre haute en cas d’infection ou fièvre intermittente si le patient a la mononucléose. Ce symptôme est aussi présent en cas de cirrhose, de leucémie et de purpura thrombotique thrombocytopénique.
  • Hémorragies fréquentes,
  • Fatigue, épuisement inexpliqué.

 

Rate enflée chez les enfants

La rate enflée chez les enfants est causée par :

  • Anémie méditerranéenne ou microcytaire,
  • Cancer,
  • D’autres infections.

Ces pathologies sont des problèmes graves pour les enfants.

 

Diagnostic de la rate enflée

Les médecins diagnostiquent facilement la rate enflée chez les enfants.
Un médecin soupçonne qu’il y a un problème dans cet organe quand le patient se plaint d’avoir l’estomac enflée même sans manger.
Le médecin sent les dimensions de la rate à la palpation, dans la région supérieure gauche de l’abdomen. Pour confirmer la présence de splénomégalie (rate enflée), les médecins prescrivent d’ultérieurs examens diagnostiques, y compris :

  • Radiographie,
  • Scanner,
  • Echographie,
  • IRM, imagerie par résonnance magnétique (elle trace le flux du sang par la rate)

On analyse les images pour déterminer l’augmentation du volume de la rate.

 

Splénomégalie ou rate enflée
Splénomégalie ou rate enflée

Quand faut-il se préoccuper ?

Le patient effectue les examens du sang pour vérifier le nombre des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes.
En cas de leucémie, il y a les globules blancs hauts, mais les hématies et les plaquettes basses.
En cas de syndrome hypersplénique et de maladie de Gaucher, les analyses du sang montrent les globules blancs et les globules rouges bas et la thrombopénie.
La forme et la taille des cellules sont des informations utiles : grâce à ces paramètres le médecin peut diagnostiquer les maladies.
Le médecin vérifie les valeurs des protéines plasmatiques, en diagnostiquant les maladies possibles.
En cas de mononucléose et d’anémie, on peut aussi observer la bilirubine indirecte élevée.
Si le médecin soupçonne la présence d’un cancer comme la leucémie ou le lymphome, il peut prescrire le prélèvement d’un échantillon de moelle osseuse pour analyser les cellules.
Les transaminases hautes, la VS haute et la rate enflée peuvent indiquer la mononucléose.

 

Quelle est la dimension de la rate saine chez les adultes et les enfants ?

Age Mesure de la rate en cm (inférieure ou égale à)
0 – 3 mois 6
3 – 6 mois 6.5
6 – 12 mois 7
1 – 2 ans 8
2 – 4 ans 9
4 – 6 ans 9.5
6 – 8 ans 10
8 – 10 ans 11
10 – 11.5 ans 12
12 – 15 ans 12
15 – 20 ans 12 (chez les filles) et 13 (chez les garçons)

 

 

rate enflée, foie, estomac Que faire ? Le traitement pour la splénomégalie (rate enflée)

Le traitement de la splénomégalie dépend de la cause de la maladie.
On prescrit les antibiotiques pour traiter les infections bactériennes ; pendant la grossesse, il faut consulter un médecin avant de prendre des médicaments.
Il existe beaucoup de médicaments homéopathiques que l’on emploie pour traiter les problèmes de la rate.
Le patient peut se soumettre à cycles de chimiothérapie ou de radiothérapie quand la leucémie ou le lymphome de Hodgkin causent le gonflement de la rate.
On recommande le repos jusqu’à la guérison et d’éviter le stress, qui peut diminuer les défenses immunitaires.

On recommande l’intervention chirurgicale à la rate quand on ne réussit pas à identifier la cause.
L’opération chirurgicale est indiquée en cas de pathologies chroniques, quand le patient ne répond pas au traitement et nécessite de transfusions.
Dans ces cas, une partie de la rate, ou l’organe entier, doit être enlevée.
L’enlèvement de la rate ne traite pas la pathologie, mais elle réduit l’effet du nombre bas de leucocytes. Parmi les complications de la rate enflée il y a la rupture de la rate ; dans ce cas, il faut effectuer une splénectomie d’urgence, parce que cette lésion peut être mortelle.

L’ablation chirurgicale de la rate est la dernière option. Une personne peut vivre sans rate, mais la probabilité de contraire de graves infections est plus élevée.
Pour minimiser le risque d’infections on recommande d’effectuer des vaccinations avant et après l’ablation de la rate.
Ces injections protègent contre la pneumonie, la méningite et les infections aux os, aux articulations, au sang et au poumons.
Certains patients doivent prendre de la pénicilline avant et après l’opération chirurgicale.

 

Remèdes naturels


Pour les problèmes de la rate, il est important de suivre un régime ou une alimentation saine ; les aliments à éviter sont :

  • Viande et poisson,
  • Produits laitiers,
  • Aliments frits,
  • Alcool,
  • Boissons sucrées et sucreries que l’on achète dans les supermarchés.

On recommande de manger des fruits, des légumes et d’autres produits végétaux non traités.